Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Vinci dégage, le jour de la fin du monde à Bugarach !

samedi 22 décembre 2012, par Farem Tot Petar - 3 coms

200 journalistes attendaient hier 21 décembre 2012 à Bugarach dans l’Aude (Occitània) la fin du monde, et/ou les extra-terrestres, et/ou la Sainte-Vierge, le tout sécurisé par encore plus de flics de toutes les sortes, à cheval, à pied, en hélicoptère, ou en civil. Tant de flics et d’engins policiers, histoire de bien utiliser le fric public... Mais las fedas (en français, les brebis) se sont invitées au rencard apocalyptique pour dénoncer Vinci et exprimer la solidarité occitane à la résistance bretonne contre le projet inutile de Nôtre Dame des Landes, aux cris de "Vinci dégage, résistance et sabotage", "des moutons pas des avions", "Ayrault salaut, le peuple aura ta peau", "des moutons pas des éléphants", "la terre à ceux qui la travaillent", etc...
Par contre la presse locale tout comme la télé publique semblent avoir préféré les allumés mystico-tarés à l’expression de la solidarité anti-projet inutile...

Fotos préparatifs banderoles etc... :

Vidéo brebis contre Vinci : http://youtu.be/0yDGPoLhX_Y

Visca la Solidaritat Internacionala ! Kengred Etrebroaded !

Portfolio

Messages

  • Le 21/12/2012 la fin d’un monde pour les médias qui se sont retrouvés à Bugarach pour un non-événement, mais ils ont créé eux-même leur propre cirque médiatique... qu’ils ont commentés sans vergogne... Eh là pas de place pour ceux qui veulent se taper l’incruste... non mais c’est les journalistes qui décident en toute indépendance ce qui est ou non de l’information !
    Hier soir, il n’y avait qu’à regarder les chaînes TV qui avait programmée une émission sur le sujet, même les chaînes publiques étaient de la partie...

  • J’espère que les camarades syndiqués du S.N.J.,toujours prêts à défendre le service des chaines publiques télévisuelles, nous expliqueront comment ils tolèrent et mettent en oeuvre cette censure au niveau de l’information qui nous maintient désinformés gravement.Vive l’émancipation sociale par une information libérée.

    • J’espère que les camarades syndiqués du S.N.J.,toujours prêts à défendre le service des chaines publiques télévisuelles,

      Ca c’est une bonne question...

      Mais je crains que la réponse ne tarde quelque peu. Les camarades du SNJ à qui j’ai pu poser la même question il y a plus de 20 ans ne m’ont toujours pas répondu concrètement !

      G.L.

Derniers articles sur Bellaciao :