Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Vous avez dit "machines à voter" ?

mercredi 25 mai 2005 - Contacter l'auteur - 15 coms

j’ ai appris que pour le référendum certaines villes (Brest Le Havre)emploieraient des machines à voter, qui, bien qu’aggrées par le ministère de l’intérieur, ne présentent pas de garantie de fiabilités démocratiques ( pas de recomptage possible).
Cela me semble scandaleux...
vous êtes vous penché sur la question ?

j’ai tapé sur google : référendum + machine à voter

(comme ça, on peut voir aussi la propagande officielle)

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=15320
+ voir en bas les commentaires de l’article

http://www.ineditspourlenon.com/la_suite.htm
comment on discrédite les gêneurs....

http://www.foruminternet.org/forums...

http://www.a-brest.net/article430.html

je commence à avoir un peu peur.

Mots clés : Elections-EluEs / Numérique-Techno. / TCE - (EUROPE) /

Messages

  • Ca me fait très peur aussi. Si j’en crois l’article trouvable en cliquant sur ton dernier lien, la démocratie est très sérieusement en péril.

    Eïnte.

  • effectivement.....les commentaires de ce dernier articles montre bien les dangés de cette machine à voter qui ne laisse aucune trace du vote effectué....les magouilles sont possibles. Mais pourquoi accepter ce genre de machine ? c’est quand même fou ! quand on fait une carte bleu, on a bien un reçu ! bah là....rien. controler à postériori ? impossible aussi. c’est inacceptable.

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Au lien suivant :

    http://mai68.org/ag/816.htm

    Vous pourrez voir Raoul Marc JENNAR poser une question fort inquiétante :

    « JAMAIS ILS NE SONT TOMBÉS AUSSI BAS DEPUIS 60 ANS, JUSQU’OÙ S’ABAISSERONT-ILS ENCORE ? Ils se sont tout permis ! Ne doit-on pas craindre que le 29 mai, ces gens qui n’ont reculé devant rien, n’hésiteront pas à trafiquer les résultats ? »

    Voici comment vérifier s’il y a ou non tricherie :

    Pour prouver que G. W. Bush avait triché (grâce aux machines à voter) aux précédentes présidentielles américaines, les Américains ont comparé les différences entre les résultats des sondages sortis des urnes et les résultats des décomptes finaux des votes.

    Les sondages sortis des urnes sont très précis, on ne demande pas aux gens pour qui ils voteront peut-être dans quinze jours, on attend les gens à la sortie des urnes et on leur demande pour qui ils ont effectivement voté. C’est pas du tout pareil !

    Les Américains ont comparé. Et ils ont trouvé que partout où il y avait des votes papiers, ou des votes par machines à voter mais avec un contrôle papier, les résultats du décompte final étaient conformes d’une façon très correcte avec les sondages sortis des urnes.

    Par contre, partout où les Américains ont voté avec des machines à voter sans contrôle papier, les résultats des décomptes finaux étaient radicalement différents de ce que disaient les sondages sortis des urnes. Et toujours dans un sens favorable à G. W. Bush !

    Voilà. Cette façon de prouver les choses est absolue.

    Voir : http://bellaciao.org/en/article.php3?id_article=4175

    Voici ma proposition :

    Que les personnes qui habitent dans les villes où le vote se fera par machine à voter fassent très attention aux sondages sortis des urnes pour pouvoir faire des comparaisons !

    Et de préférence, il serait bien que les partisans du NON fassent eux-mêmes un sondage sorti des urnes partout où il risque d’y avoir litige.

    Peut-être divers partisans du NON commanderont-ils des sondages sortis des urnes auprès d’instituts fiables ?

    Je pense que si cela est fait, ils auront du mal à tricher sans qu’on puisse le prouver !

    ABOLITION DES MACHINES À VOTER !
    A+
    do
    http://mai68.org

    Post-scriptum : Faire circuler ce message me semble d’une importance extrême !

  • Merci d’avoir attiré notre attention sur les machines à voter employées en France. Jusqu’à ce jour, je croyais que c’était réservé à la "démocratie Canady Dry" (les Etats-Unis : le goût, la couleur, l’aspect de la démocratie ... mais ce n’est pas de la démocratie).
    C’est un énorme danger : aucun contrôle possible du vote des citoyens, fini la belle époque du dépouillement en public avec visu immédiat du décompte.
    Je suis sûre que Bush n’aurait pas été réélu sans les machines à voter. Pour le moment, en Europe, on en est au test (toujours un poil de retard sur le grand frère d’outre-atlantique) et ce sera peut-être un peu juste pour faire gagner le oui au référendum (si les villes qui utilisent ces machines ont une proportion inexplicable de oui, on saura pourquoi et on pourra déposer un recours en Conseil d’Etat).
    Il faut rester vigilant et BOYCOTTER les machines à voter dans les villes où elles sont installées. En attendant, si par malheur le oui l’emportait le 29 mai, il y aurait le risque certain que ce soit le dernier référendum auquel aient été appelés les Français !
    La voix du Peuple fait toujours peur.

  • La machine à voter c’est l’option "nucléaire" pour la démocratie. Le citoyen de base n’a absolument aucun moyen de vérifier par lui-même qu’il n’y a ni erreur ni fraude. Je ne suis pas moi-même un expert mais j’ai lu pas mal de "littérature" en anglais qui tend à démontrer qu’un système électronique ne peut pas à la fois garantir l’anonymat du vote et la posibilité de vérifications.

    Les machines à voter qui ne produisent pas simultanément un bulletin papier qui est déposé publiquement dans une urne transparente et sécurisée pour être éventuellement recompté en cas de problème ou de contestation sont une ARNAQUE absolue. C’est le système qui a permis a G.W. Bush de "gagner" les grands électeurs de l’Ohio et d’être "réélu". Etant donné les écarts entre les sondages de sortie des urnes dans l’OHIO et d’un ou deux autres états (le Nouveau Mexique et ???.) ; écarts qui favorisaient tous G.W.B., un universitaire spécialisé en statistique démontrait qu’il n’y avait pas une chance sur 1 million que ce résultat soit dû au hasard.

    L’argument écologique de l’économie de papier est absolutment ridicule dans une société où nos boîtes à lettres sont remplies de tonnes de publicité. L’argument de gain de temps ou d’efficacité n’est pas beaucoup plus sérieux. Si quelques milliers de citoyens ne sont plus prêts à consacrer quelques heures pour conserver sa vitalité à un droit chèrement acquis et déjà terriblement menacé par toutes sortes de dérives inimaginables il y a deux siècles, c’est que l’idéal démocratique est encore plus atteint qu’on ne le croyait jusqu’ici.

    Le "modernisme" a bon dos. Les technocrates qui ont essayé de nous faire dire OUI, des institutions qui nous donnent régulièrement le choix entre "bonnet blanc" et "blanc bonnet" ne se contentent plus de leur machines à décerveler, c’est à la fois BON SIGNE et terriblement inquiétant. Il faut une fois de plus s’unir pour dire NON.

    Yves FALCK

    • Anonymat....

      Une machine enregistrera les votes DANS L’ORDRE ou ils se présentent.
      Un humain peut relever le numero d’arrivée dans le bureau de vote du citoyen MACHIN.
      Suffit de mettre les deux en relation et on sait comment a voté MACHIN.

      Par ailleurs : les arguments financiers, même s’ils étraient justes, ne seraient pas recevables. LE COUT DE LA DEMOCRATIE NE SE MEGOTE PAS.
      (Celui de la Santé et de l’"Instruction" non plus)

      Sassufi

Derniers articles sur Bellaciao :