Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

des étudiants qui jouent les aventuriers humanitaires : y en a marre !

jeudi 1er décembre 2011, par albarot - 2 coms

Ca recommence, comme chaque année, des gugusses étudiants qui préparent le 4L Trophy, pour imiter les people qui font le Paris- Dakar. Vous avez certainement remarqué des 4L Renault bardées de pub.
Eux aussi prendre l’Afrique comme terrain de jeu.
De plus, qu’est ce que ça a de sportif de conduire une telle voiture ? Et la trace carbone ?
Pour se donner bonne conscience, ils disent projet « humanitaire » : amener des cahiers et des stylos aux enfants d’Afrique, comme s’ils ne pouvaient pas être expédiés !
Leurs profs les guident dans ce « projet pédagogique » : trouvez un véhicule, mettez le en état, et comme travaux pratiques pour les étudiants en commerce et en communication, cherchez des sponsors et quémandez des dons parmi la famille et les voisins en vendant des gâteaux maison, par exemple. Un gus est passé hier à la maison pour me marchander son « aventure ». D’accord quand on a 12 ans pour s’acheter un vélo, mais à 20 ans ça fait un peu neuneu.
Bientôt, les feuilles de choux locales dans toute la France seront de nouveau inondées des candidats et de leurs futurs exploits.
Là encore comme pour le téléthon, les restos du cœur, c’est faire la charité (elles sont loin les valeurs du CNR) au lieu de construire la solidarité (ici, internationale ; on ne fait pas de politique quand on est de gentils étudiants).
Leurs prochains engagements naturels à ces nouveaux « militants » : le Rotary Club pour ses bonnes œuvres.
les mentalités changent.
Dernière question : ya pas quelqu’un, une asso pour arrêter ces guignols ?

Messages

  • En effet, c’est aussi le cas cette fois-ci plus sérieux de Télécoms Sans frontières (France Télécoms-Orange) qui se font financer par les collectivités locales en Aquitaine (Conseil régional, général des PA, mairie de Pau ) et qui s’installlent sur les champs de bataille ou sur des lieux de catastrophes naturelles pour faire de la prospection, appâter le futur client avec des actions promotionnelles (téléphone portable gratuit pour les sinistrés)
    C’est ainsi qu’écartés de l’opportunité que représentait la dernière intervention militaire Américaine et Britannique en Irak pour cause de veto à l’ONU de la France chiraquienne, France Télécoms, pardon T.S.F., est entré en Irak sous la marque Orange alors filiale Britannique.
    Combien sont-ils ces "humanitaires" à travailler pour des sponsors industriels, financiers ou religieux, ou encore militaires ?

  • La nocivité du rôle des humanitaires, dont je suis convaincu depuis longtemps, commence à se faire jour. Voir l’article sur Bellaciao qui souligne l’activité contraire aux intérets des gouvernements progressistes et favorables aux oligarques des ONG en Amérique Latine, sponsorisés par les Coca Cola, Chevron et autres USAID.

Derniers articles sur Bellaciao :