Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

le maire de Gennevilliers se sert du commissaire de police pour sa campagne electorale

vendredi 18 mars 2011 - Contacter l'auteur - 1 com

que font le commissaire de police de Gennevilliers et un de ses officiers, en uniformes, sur un tract de propagande électorale de jacques BOURGOUIN, le maire PS de cette ville et candidat cumulard sortant à l’élection cantonale ???
diificile à croire que le commissaire a donné son autorisation.
il y a en plus sur la même photo des fonctionnaires de la ville, employées du centre municipal de santé, prenants la pose bien alignées en blouse blanche !!!
sont elles en service quand la photo est prise ?
quel est ce mélange des genres ? il n’y a plus de devoir de réserve des fonctionnaires ? surtout en service ? le préfet et le préfet de police ne disent rien ? ni les autres candidats à cette élection ?
tout cela est vraiment bizarre. Le canton concerné est celui du fameux Luth et des Courtilles qui est sous couvre-feu depuis quelques jours comme la ville voisine d’Asnières, après des bagarres sanglantes et morbides entre adolescents.
je suppose que s’il est réélu le maire risque probablement d’être invalidé avec une période d’inéligibilité comme d’autres avant lui.

Mots clés : Cantonales 2011 / FR - Ile de France (01) /

Messages

  • Le sarkozisme de gauche se profile ( une variante du sarkozisme)... Bourguoin et le tout-police, c’est la "sécurité" de Sarko qui nous revient dans la tronche... c’est remuer les shémas d’extrême-droite : ici l’ordre, la discipline d’une société plus policière que policée... L’extrême-droite est un vaste bourbier qui englobe bien des styles, depuis toujours, sur une base bien connue, elle intangible composée principalement de : nationalisme, racisme et xénophobie, ordre et discipline, Etat fasciste...

Derniers articles sur Bellaciao :