Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

les associations rroms quittent le collectif Romeurope

vendredi 29 avril 2005

COMMUNIQUE

Paris, le 28 avril 2005

Romeurope sans Rroms

Les associations rroms « Rromani Baxt », « Ternikano Berno » et « Centre de Recherche et d’action sur toutes les formes de racisme » quittent le collectif Rromeurope. Des questions de principe ainsi que des modes de fonctionnement sont à l’origine de cette séparation.

Le 27 avril 2005, lors d’une réunion du collectif national des Droits de l’Homme Rromeurope, après une dernière tentative d’action concernant l’émission raciste « Délinquance : la route des Roms », les associations rroms membres de ce collectif ont décidé de le quitter définitivement.

Diffusée le 11 février 2005 sur France 5 à une heure de grande audience, l’émission « C dans l’air » intitulée « Délinquance : la route des Roms » avait suscité une réaction vive des associations rroms, mais aussi d’organisations internationales, telle le Conseil de l’Europe.

Cependant, le collectif Rromeurope, regroupant des associations humanitaires et des droits de l’homme n’a pas réagi publiquement à cette émission, ceci même après que les associations rroms aient saisi le Procureur de la République d’une plainte en incitation à la haine raciale.

Après deux mois et demi d’efforts pour mobiliser le collectif sur cette question essentielle, elles ont décidé de s’en séparer. Les principes pseudo démocratiques de fonctionnement de ce collectif cachent mal son inaction dès qu’il s’agit de problèmes de fond. L’immobilisme face à cette émission raciste a été le révélateur des intérêts réels et mesquins poursuivis au nom de ce collectif. Les associations rroms sont ouvertes à des discussions, mais elles n’accepteront jamais des concessions sur la dignité de la population qu’elles représentent pour quelque émission télévisée que ce soit et qui prétendrait « réparer » les effets néfastes de « Délinquance : la route des Roms ». Hélas, cette position n’est pas partagée par l’ensemble des associations composant le collectif.

C’est avec regret que les associations rroms quittent le collectif Romeurope, auquel elles ont apporté leur contribution depuis sa création en 2000. Cependant, dans un souci de justice et d’honnêteté vis-à-vis de la protection et la promotion des Droits de l’Homme, qu’elles se sont trouvées dans la contrainte de faire de la sorte.
Elles lancent un appel à la mobilisation des associations de lutte contre le racisme et de défense des Droits de l’Homme, membres ou non de Romeurope, sur des bases saines, solides et réellement efficaces.

Contact : aver.asso@parisfree.com

Messages