Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

manifestation Lille 3/7 11h : Flotille Gaza , Laissez-les partir !

samedi 2 juillet 2011, par patrice bardet

Laissez-les partir !

{{}}

Depuis 4 ans Gaza subit un blocus complet de l’occupant israélien. Le rapport récent du Comité International de la Croix Rouge montre qu’ il y a urgence humanitaire à Gaza. Le blocus est toujours aussi rigoureux. Certes l’Egypte nouvelle née de la révolution ouvre sa frontière mais les marchandisesne passent pas : l’urgence humanitaire n’est pas brisée.

Ce blocus est illégal. La Haute Commissaire des Nations Unies, Navi Pillay l’a indiqué en août 2009 : le blocus de Gaza constitue une punition collective ce qui est illégal (art 33 de la 4ème convention de Genève). Il viole la résolution 1860 du Conseil de Sécurité de l’ONU qui appelle à la levée de l’état de siège.

{{}}

Viol du droit et du droit humanitaire : l’impunité israélienne est intolérable quand il s’agit d’un million et demi d’enfants d’hommes et de femmes abandonnés par les gouvernements. Devant la passivité internationale l’initiative citoyenne est nécessaire. Une IIème flottille de la Liberté est en partance depuis la Grèce avec la volonté de lever un blocus intolérable. Avec plus de 2000 initiatives dans le pays la solidarité s’est exprimée pour le peuple de Gaza et l’argent pour l’achat des bateaux a été recueilli. Associations, syndicats, formation politiques y ont pris toute leur place dans la région. Les bateaux français existent et sont dans la flottille.

Ni les manœuvres, ni les mensonges israéliens ne l’arrêteront, pas plus que la complicité des dirigeants français. Vont-ils faire respecter le droit ? Protègent-ils comme c’est leur devoir les ressortissants français sur les bateaux ? Alain Juppé, Ministre des affaires Etrangères et Européennes ne répond pas positivement. Il affirme : « nous pensons que cette initiative est regrettable et qu’elle ne peut qu’envenimer la situation. Nous avons demandé à tous ceux qui en France, s’apprêtaient à y participer d’y renoncer. » Nous ne renonçons pas. Il est hors de question d’abandonner le peuple de Gaza. Les bateaux français sont dans la flottille en route vers Gaza, avec des militants pacifistes et des personnalités. Nous sommes à leurs côtés.

{{}}

Nous voulons en finir avec un blocus inhumain et illégal : une exigence montante chez les peuples de la région, du pays, et du monde. Elle s’affronte aux manœuvres, pressions, sabotages d’Israël. Nous interpellons les autorités françaises : elles doivent assurer la sauvegarde de la flottille et permettre qu’elle atteigne Gaza.

Le gouvernement grec est lui aussi interpellé : il bloque l’un des bateaux français. Les manœuvres les sabotages de l’occupant israélien n’auront pas le dernier mot : le blocus de Gaza sera levé. Nous exigeons du gouvernement grec qu’il laisse partir la flottille de la liberté.

{{}}

le gouvernement grec doit laisser partir la flottille de la liberté

AFPS Nord-Pas de Calais, Lille le 30 juin 2011


rassemblement dimanche 3 juillet, 11H, marché de Wazemmes,Lille : "Laissez-les partir"

Métro : ligne 1, station Wazemmes


Modèle de lettre à envoyer à l’ambassadeur de Grèce, M. Constantin Chalastanis

A son excellence l’ambassadeur de Grèce M. Constantin Chalastanis,

Votre excellence, je m’adresse à vous en votre qualité de représentant de la Grèce en France.

Je fais partie de ceux qui ont contribué, à leur mesure, à rendre possible la participation de deux bateaux français à la Flottille internationale pour Gaza.

Nous apprenons que les autorités grecques, sous la pression des autorités israéliennes, entravent le départ de ces bateaux chargés d’aide humanitaire et de pacifistes du monde entier, mobilisés pour briser le blocus illégal et inhumain qu’Israël impose aux Palestiniens au mépris du droit international.

Je vous prie d’intervenir instamment pour faire savoir aux autorités grecques que des centaines de milliers de citoyens de par le monde les observent avec attention. Nous vous demandons solennellement de transmettre notre message à votre gouvernement : laissez-les partir !

Veuillez agréer, votre Excellence, l’expression de ma très haute considération.

Adresse de l’ambassade de Grèce :

17, rue Auguste-Vacquerie, 75116 Paris

mfapar rWk wanadoo.fr

Fax : 01.47.23.73.85

Tél : 01.47.23.72.28


rassemblement dans l’urgence hier soir à Grand Place Lille

Portfolio

Messages