Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

solidarite arrestations lille (le 24 mars)

vendredi 25 mars 2005

bonjour,

ci-joint communique de NLPF suite aux arrestations a lille et bethune

la lutte continue a +

stephane comite solidarite basque de lille

a signaler de nombreuses arrestations de militants basques ces jours-ci ,et aujourd’hui, tant en france qu’en espagne"

avec des coups en france et certainement des tortures pour ceux arrêtes en pays basque sous administration espagnole, moi ça va, n’oublions pas la solidarité indispensable et militante avec eux !


COMMUNIQUÉ - NLPF

Hier, jeudi 24 mars, la police a interpellé au petit matin cinq camarades connus pour leur engagement dans le soutien aux militant-e-s d’Action directe emprisonné-e-s.

Il s’agit de camarades de la CNT de Béthune et de Lille ainsi que du Comité de solidarité basque de Lille.
Leurs domiciles ont fait l’ objet de minutieuses perquisitions suivies d’interrogatoires.

Le prétexte de ces investigations était le "peinturlurage" du siège de l’Ordre des médecins à Lille le 26 mai 2004.

Rappelons que les collectifs Défense active et Ne laissons pas faire avaient mené campagne à l’époque pour dénoncer la médecine carcérale et ses soi-disant experts qui par leurs rapports permettaient au pouvoir de maintenir en détention Joëlle Aubron, atteinte d’une tumeur métastasique au cerveau.

Ce n’est qu’au prix d’une campagne énergique de dénonciation de cet acharnement judiciaire, conforté par des "médecins" àla botte de la chancellerie, que nous avions réussi à obtenir la suspension de sa peine.

(Pour mémoire, à Paris, quatre-vingts personnes avaient occupé le siège national de l’Ordre des médecins). Les faits nous ont prouvé, depuis, que l’échec de notre campagne aurait probablement entraîné la disparition de notre amie.

Le collectif NLPF
- exprime, sans réserve, sa solidarité avec les camarades victimes du harcèlement policier et judiciaire consécutif à leur engagement dans le soutien aux militant-e-s d’AD ;
- dénonce une nouvelle fois l’Ordre des médecins pour sa complicité avec l’appareil de répression ;
- qénonce l’incroyable tentative de criminalisation de la part des policiers qui ont osé effectuer des prélèvements d’ADN sur les personnes interrogées ;
- affirme qu’il ne se laissera pas intimider et continuera son combat jusqu’à la libération des prisonniers politique d’Action directe.

Collectif « Ne laissons pas faire ! »

25 mars 2005

---------------------
Collectif Nlpf !
http://nlpf.samizdat.net
NLPF c/o LPJ, 58 rue Gay-Lussac 75005 Paris
nlpf@samizdat.net

Abonnez-vous a notre lettre d’info !
http://listes.samizdat.net/wws/subrequest/nlpf-infos

Campagne internationale : http://www.action-directe.net
Agence de Presse Associative : http://apa.online.free.fr

Derniers articles sur Bellaciao :