Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Zidane dans le dos de Domenech...

de : L'Huma
lundi 21 juin 2010 - 12h36 - Signaler aux modérateurs
> Sports
5 commentaires

Affaire dans l’affaire : le rôle tenu par l’ancien numéro 10 des Bleus. A-t-il vraiment tenté d’influencer la composition de l’équipe à la veille de France-Mexique ?

Envoyé spécial.

A l’origine du psychodrame qui plonge définitivement les Bleus dans le ridicule pourrait se trou­ver l’intouchable icône du foot français : Zinédine Zidane. Selon le site Liberation.fr, le champion du monde 1998 aurait agi en sous-main pour influencer la composition de l’équipe à la veille de France-Mexique. « Une délégation de quatre joueurs est allée mercredi, veille du match contre le Mexique, voir le sé­lectionneur, Raymond Domenech, pour obtenir un changement tactique. Les quatre : le capitaine, Patrice Évra, Franck Ribéry, Thierry Henry et William Gallas », peut-on lire sur le site. Domenech accepte, avant de découvrir le lendemain l’identité du chef d’orchestre. Coup d’orgueil : il revient sur son accord, dresse lui-même la composition et incommode Anelka, qui s’attendait à jouer aux côtés de Henry.

Même si les démentis - dont celui de Ri­béry - ont été apportés, depuis, l’affaire constituerait un début logique à l’« affaire Anelka ». Elle confirmerait surtout que Zinédine Zidane s’occupe de ce qui ne le regarde plus, au fond : les Bleus. On avait déjà senti une évolution dans les déclarations publiques de l’ex-numéro 10. Lui, dont les commentaires sont d’ha­bitude plats, n’avait-il pas regretté que Domenech soit " un sélectionneur » mais « pas un entraîneur » ? Si les révélations de Liberation.fr se révélaient exactes, il faudrait alors que « ZZ », omniprésent en Afrique du Sud, sorte du bois. Qu’il s’ex­plique.

Ou, pourquoi pas, qu’il se lance, officiellement, dans la « politique » du football, comme Platini. On ne sait trop d’ailleurs quelle vision du sport il pourrait délivrer ni si son emploi du temps lui en laisserait le temps. Le héros-buteur des Bleus en 1998 est, en effet, ambassadeur du Real Madrid et conseiller du président du club espagnol, Florentino Ferez, qui a récemment rencontré Rachida Dati. Rapport ou pas ? L’homme aux pieds en or a un portefeuille de même couleur. Son contrat avec Danone court jusqu’en 2015. « Zizou » a semble-t-il privilégié les affaires privées plutôt que celles publiques du football ! Mais qui sait ?

C. D.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Zidane dans le dos de Domenech......
21 juin 2010 - 13h40

"ZZ, un espion à la solde de l’Espagne ? C’est un complot" pensa Super Dupont et il s’envola vers le siège de Danone afin de vérifier si les yaourts servis au dessert de l’équipe de France ne contenaient pas de bromure...



Zidane dans le dos de Domenech......
21 juin 2010 - 15h48 - Posté par elfaso

Libération ce torchon ... un journal d’informations ? un journal surtout bling bling racheté par les rothschild du parle d’un journal de gauche ....info misérable comme ce journal


Zidane dans le dos de Domenech......
21 juin 2010 - 16h01

dis donc, ta source, le lien, ils sont où ?

parce que sauf erreur cet article n’est pas dans l’huma.

En revanche, ceci est l’article du journal "L’Humanité"

Zidane tirait les ficelles chez les Bleus

Liberation.fr révèle ce samedi que Zinedine Zidane conseillait en sous-main les cadres de l’équipe de France et a tenté d’influencer la composition et la tactique des Bleus.

Knysna, envoyé spécial

Zinedine Zidane, conseiller de l’ombre des cadres Bleus ? C’est ce que révèle le site internet de Libération ce samedi après-midi. Mercredi d’avant France-Mexique, le capitaine Patrice Evra, Franck Ribéry, Thierry Henry et William Gallas seraient venus trouver Raymond Domenech. Ne se sentant pas à l’aise dans les dispositifs tactiques utilisés auparavant (4-3-3 en matchs de préparation, 4-2-3-1 contre l’Uruguay), les leaders du groupe lui auraient demandé de passer en 4-4-2. Exit Gourcuff et Govou ainsi que Malouda, remplaçant face à la Celeste mais pressenti pour le Mexique. A la place, un milieu Ribéry-Diaby-Toulalan-Valbuena, et deux pointes : Henry et Anelka.

Dans un premier temps, le sélectionneur aurait accepté. Après tout, n’a-t-il pas dit avant la compétition que les joueurs devaient « prendre les clés du camion » ? Mais le lendemain, il aurait appris que derrière la bande des quatre, Zinedine Zidane tirerait les ficelles. Ce qui l’aurait conduit à conserver ses plans en l’état. A savoir l’entrée en jeu de Florent Malouda et le replacement dans l’axe de Ribéry. Exit Gourcuff, mais Henry reste sur le banc et n’en sortira pas.

Y a-t-il un lien de cause à effet avec la suite ? Toujours est-il qu’à la pause et après une prestation insipide de sa part en première mi-temps, Nicolas Anelka sort de ses gonds à l’encontre de Raymond Domenech. Selon le journal l’Equipe, le sélectionneur lui aurait demandé, dans le tunnel conduisant aux vestiaires, de rester aux avant-postes et de cesser de « dézoner » vers le milieu de terrain. L’attaquant lui aurait alors lancé : « Va te faire enculer, sale fils de pute ». « Ok, tu sors », lui aurait alors rétorqué Domenech, lançant André-Pierre Gignac à sa place.

Hier après-midi, un conseil de discipline de la Fédération française de football devait se tenir à l’hôtel Pezula, pour entendre Nicolas Anelka. L’attaquant de Chelsea était absent de l’entraînement à 16 heures. Son renvoi devait être officialisé en fin de journée.

Stéphane Guérard

http://www.humanite.fr/Zidane-tirai...



Zidane dans le dos de Domenech......
21 juin 2010 - 16h41 - Posté par

C’est un scan de l’Huma papier du lundi 21/06 (Pas encore sur le site) !


Zidane dans le dos de Domenech......
21 juin 2010 - 18h32

Peut être que cette composition aurait permis à la France de gagner contre le Mexique, vu le coach.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite