Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le Conseil d’Etat annule la suspension de culture de l’OGM MON 810

de : Gnafron
lundi 28 novembre 2011 - 15h46 - Signaler aux modérateurs
> OGM
3 commentaires

Le Conseil d’Etat a annulé, lundi 28 novembre, la suspension de culture du maïs OGM de Monsanto décidée par le gouvernement français en février 2008 et remise en cause depuis par la Cour de justice européenne.

"Le Conseil d’État relève que le ministre de l’agriculture n’a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d’avoir apporté la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnement", a indiqué l’organisme dans un communiqué.

Début septembre, la France avait annoncé qu’elle prendrait "une nouvelle clause de sauvegarde" sur le maïs génétiquement modifié de Monsanto si la suspension actuelle était annulée. Le Conseil d’Etat avait été saisi de plusieurs recours introduits par Monsanto, l’Association générale des producteurs de maïs et plusieurs producteurs de semences.

"RISQUES SÉRIEUX POUR L’ENVIRONNEMENT"

La décision du Conseil d’Etat est influencée par celle de la Cour européenne de justice (CEJ), qui avait estimé que la décision française n’avait pas été prise de façon satisfaisante sur le plan juridique. La France a suspendu, en février 2008, la mise en culture de l’OGM MON 810 sur le territoire national en recourant à une clause de sauvegarde prévue par la législation européenne et en invoquant des "risques sérieux pour l’environnement".

Or, notait la CEJ, "un Etat membre [de l’UE] ne peut recourir à la clause de sauvegarde pour adopter des mesures suspendant puis interdisant provisoirement l’utilisation ou la mise sur le marché d’un OGM tel que le maïs MON 810". En revanche, ajoutait l’arrêt, des "mesures d’urgence" peuvent être adoptées.

UN RISQUE "METTANT EN PÉRIL LA SANTÉ HUMAINE"

Cependant, détaillait le tribunal, lorsqu’un Etat entend adopter de telles mesures d’urgence, il doit respecter plusieurs conditions et notamment informer "officiellement la Commission [européenne] de la nécessité de [les] prendre". Si la Commission ne prend pas de mesures, l’Etat doit alors l’informer "immédiatement" de la teneur des mesures conservatoires qu’il a adoptées. Cette information doit intervenir "au plus tard de manière concomitante à l’adoption des mesures d’urgence", précise la Cour.

Outre l’urgence, les Etats sont dans l’obligation d’établir l’existence d’une situation susceptible de présenter un risque important "mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l’environnement", soulignait également la Cour. L’évaluation des risques doit être "aussi complète que possible", insistait le tribunal.

IMPASSE DU PROCESSUS D’AUTORISATION

Seuls deux OGM sont cultivés dans l’UE : le maïs MON 810 en Espagne, au Portugal, en République tchèque et en Slovaquie, et la pomme de terre OGM Amflora, développée par le groupe allemand BASF, en Allemagne et en Suède. Quinze autres plantes à organisme génétiquement modifié, pour la plupart des maïs, sont en attente d’une autorisation de culture.

Le processus d’autorisation pour les cultures recourant à des OGM est l’objet d’un vif débat en Europe, actuellement dans l’impasse. La Commission suggère de laisser aux Etats la décision de les autoriser ou non sur leur territoire. En échange, l’exécutif européen attend leur accord pour les homologations réclamées par les géants de l’agroalimentaire, dans les pays qui le souhaitent.

http://www.lemonde.fr/planete/artic...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le Conseil d’Etat annule la suspension de culture de l’OGM MON 810
28 novembre 2011 - 16h01

Et ces abrutis, eux, ces mecs du Conseil d’Etat, ils peuvent prouver que ce n’est pas dangereux pour les populations ?

Alors, c’est reparti pour la guerre dans les champs de maïs !!



2012 ? "je vote la mort"
28 novembre 2011 - 18h39 - Posté par jean-Yves Peillard

Oui, avec ces magouilles juridico-politico-financière, tout le monde est d’accord sur le fait que c’est la corruption généralisée dans ce pays, et malgré cela ils en remettent une couche ; il veulent sans doute que l’on s’entre-tue pour ensuite justifier une répression ou/et ils nous la joue au chantage (déjà vu quelque-part) pour 2012 : OK pour les OGM mais vous fermez vos gueules pour le nucléaire. Pas de bol, on fonce sur tous les fronts et dans tous les pays.

Devant le Sénat aussi aujourd’hui, les petits paysans n’aiment pas qu’on les prenne pour des gogos.
sur http://www.bastamag.net/article1941.html

suivez le fil de la faux sur :
http://www.semencespaysannes.org/
http://www.infogm.org/

Et ça c’est pour ceux qui veulent monter à Bruxelles avec une fourche-ette (visez entre les deux oeufs) :

APPEL À MOBILISATION
RASSEMBLEMENT & PIC-NIC DEVANT LE FORUM MONDIAL DE L’AGRICULTURE

Le 30 novembre à 16h
Devant l’Hôtel Renaissance (Quartier européen)
Reprenons le contrôle de notre agriculture et alimentation
Leur agriculture c’est du passé !

Les principales multinationales de l’agrobusiness se réunissent du 28
novembre au 1 décembre à Bruxelles en organisant le Forum Mondial
de l’Agriculture pour une nouvelle fois influencer le monde politique et
renforcer leur pouvoir sur l’agriculture au niveau européen et
mondial.

Les systèmes alimentaires se résument désormais à un seul modèle
d’agriculture industrialisée, contrôlé par ces quelques
multinationales qui sont en relation avec un nombre réduit d’acteurs
de la grande distribution et des finances. Ce modèle est conçu pour générer du
profit. Au lieu d’être dédié à la production de nourriture
saine et accessible qui bénéficie aux peuples, il se concentre de
plus en plus sur les agrocarburants, l’alimentation animale et les
plantations industrielles. Cela a causé une réduction drastique du
nombre d’exploitations agricoles et de ceux qui en vivent.

Ce modèle de production industrielle est dépendant des énergies
fossiles limitées, et des intrants chimiques. Il ne tient pas compte
de la rareté des ressources en terre et en eau et cause des pertes
dramatiques en termes de biodiversité et de fertilité des sols. Il
contribue aux changements climatiques et pousse des millions de
personnes vers des emplois où leurs droits les plus fondamentaux
sont bafoués. Il conduit à une dégradation des conditions de
travail pour les paysannes et paysans, les travailleuses et travailleurs en
particulier les migrant(e)s.

TribunalPopulaire de l’agro-business – Pique-nique des Alternatives

Un jugement populaire sera rendu...

Tout ce système criminel n’est pas nécessaire. Des alternatives existent
déjà au travers de millions de producteurs / paysans, initiatives
citoyennes à travers le monde...Il est urgent de montrer que ces
alternatives sont en marche au niveau des peuples mais que des décisions
radicales doivent aussi être prises au niveau du politique.

Venez partagez toutes vos expériences, récoltes, recettes issues d’un système
alimentaire alternatif, basé sur une agriculture paysanne respectueuse
de l’environnement et des équilibres écologiques, sur la souveraineté alimentaire des peuples, le
respect de leurs conditions de vie et leur dignité.

Venez pique-niquer devant l’Hôtel Renaissance (situé à Proximité du Parlement Européen), où se tient le Forum Mondial de l’Agriculture le Mercredi 30 novembre à 16h précises !! Soyez à l’heure !

Apportez vos nappes, couverts, produits locaux et de saison,
semences, animaux de basse-cour (poules, lapins, cochons, vaches,
chèvres...), compost et vermi-compost, légumes et confitures...

L’ambiance
y sera conviviale et festive !
Des femmes et des hommes...

Pour des alternatives paysannes et la
souveraineté alimentaire !Pour en savoir plus sur la Souveraineté Alimentaire :
www.nyelenieurope.net
www.grain.org
www.viacampesina.org


Déclaration de Philippe Poutou
28 novembre 2011 - 19h10 - Posté par Luis

28 novembre 2011 : c’est la fête pour Monsanto !
http://www.npa2009.org/content/d%C3...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite