Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 mai
de La France Insoumise
La France Insoumise vous donne rendez-vous ce soir à 20h sur https://bellaciao.org/fr/ pour visionner le grand meeting de Lille pour terminer cette belle campagne des européennes avant le scrutin à un tour du 26 mai ! (ENTRÉE LIBRE) Manon Aubry, tête de liste, Leila Chaibi, candidate, Anne-Sophie Pelletier, candidate et Julien Poix, candidat, seront accompagnés des députés Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
de : Matt Lechien
mercredi 13 avril 2005 - 17h37 - Signaler aux modérateurs
28 commentaires

Préambule

Introduction

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4


PRÉAMBULE ET MISE EN BOUCHE

Démarrage d’un dossier technique interactif consacré à la production autonome d’électricité propre. Pour des raisons pratiques, ce dossier sera posté au fur et à mesure de son élaboration uniquement sur le site d’information libre Bellaciao.org. Dès qu’il sera complet, vous pourrez le trouver compilé au format PDF sur tous les sites de l’internet libre avec lesquels nous collaborons. Nous vous invitons donc à participer et surtout à résilier votre abonnement auprès de votre compagnie d’électricité à l’issue de la lecture de ce dossier. Vous pouvez d’ores et déjà vous attendre à découvrir des alternatives peu connues, mais néanmoins très efficaces.

On reste sur une stratégie gagnante. Tant qu’elle continue à porter ses fruits, il n’y a pas lieu d’en changer. C’est pourquoi, je continue le sourire aux lèvres à attaquer le capitalisme là où ça lui fait le plus mal : son porte-monnaie. Cette fois-ci, l’enjeu est de taille puisqu’il s’agit rien de moins que d’apprendre à produire soi-même son électricité propre.

Être anti-nucléaire, c’est tout à fait louable, mais ça ne suffit pas. Les ploutocrates qui pensent à tort ou à raison nous diriger ne sont pas prêts d’abandonner le commerce de l’énergie électrique produite par du nucléaire ou des énergies fossiles car c’est une affaire bien trop lucrative pour eux. Tout ce que nous pouvons récolter en nous insurgeant sans contre-propositions dignes de ce nom contre leur conduite dévastatrice pour l’environnement, c’est des coups de matraque et du mépris de la part d’une majorité de citoyens qui croit à tort que l’on cherche à les priver de leur petit confort précaire. Reconnaissez qu’il est dur de lutter contre le lavage de cerveau perpétuel qu’entretiennent avec une facilité déconcertante les médias à la solde du pouvoir financier et politique. C’est pourquoi, dans ce domaine, la preuve par l’objet est plus importante que les mots. C’est de philosophie appliquée dont nous avons besoin, pas de politique.

L’ambition de ce dossier interactif est de vous rendre complètement autonome énergétiquement et de vous faire démonter votre compteur EDF. Toutes les solutions qui seront exposées sont toutes écologiques. A l’issue de ce travail, il ne restera pas quarante mille solutions : soit vous vous affranchissez, soit vous cessez de vous plaindre. Je suis un électron libre, je ne travaille pour quiconque, sinon d’autres électrons libres fortement épris de liberté avec qui j’ai envie de partager le fruit de mes expériences. Partant de là, je n’ai pas à vous caresser en permanence dans le bon sens du poil, mais à faire tout mon possible pour que la vérité triomphe aux dépends de ceux qui s’enrichissent de façon éhontée avec le mensonge. Que ça plaise ou non, les choses doivent être dites et je n’ai pas de gants en soie pour les coucher sur mon traitement de texte, mais une plume bien acérée. Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous faire l’affront de citer tout ce qui est intolérable dans ce bas monde, je vais simplement faire confiance à votre bon sens, à votre sensibilité, à votre faculté de vous réveiller et de passer à l’action.

Rien ne sert de gesticuler dans tous les sens. Les habitués des dossiers Surréaliste le savent, on pratique l’aïkido, pas la foire d’empoigne. La stratégie est simplissime : On est tous au courant [jeu de mots], le nucléaire c’est irresponsable. En admettant qu’aucune centrale ne nous pète à la gueule dans les années à venir, on aura évité le pire dans l’immédiat, mais pas sur le très long terme. Brûler des énergies fossiles c’est complètement irresponsable étant donné l’impact sur l’environnement et plus particulièrement sur l’effet de serre. Construire des barrages hydroélectriques, ça chamboule l’écosystème et la nature ne se laisse dompter si facilement. C’est comme pour les centrales, tant que ça n’explose pas, il n’y a pas de problème... Bon, on a vite fait le tour de ce qui n’allait pas. C’est la première étape qui consiste en une prise de conscience. Histoire d’en rajouter une couche, je mettrai en avant et prouverai par A + B que les compagnies d’électricité se foutent littéralement de la gueule du monde et engrangent de juteux bénéfices sur notre dos à tous. C’est plus qu’une honte pour un service public, qui n’a rien d’un service puisqu’il est payant, au prix fort de surcroît. A partir de là, notre citoyen lambda sera chaud bouillant. C’est donc le moment de battre le fer pendant qu’il est chaud en lui proposant des alternatives qui tiennent la route. C’est la dernière étape, celle où nous en sommes, celle du passage à l’acte. Autrement dit, cesser de cautionner une politique qui nous envoie tous droit dans le mur en arrêtant de la financer et en faisant nous-même ce qu’il faut faire. Il n’y a rien à attendre de personne, sinon de vous-même. Ne comptez sur quiconque pour bouger ou réfléchir à votre place. Sinon, vous serez toujours le piton (voir image à la fin du texte) de la farce.

Dans notre époque dite moderne, le droit à l’énergie devrait être inscrit sur la liste des droits fondamentaux. Sans énergie, vous êtes automatiquement un exclu de la société. C’est le premier problème qui se pose à tout citoyen qui veut sortir du monde marchand pour mettre un pied dans cet autre monde tant attendu. C’est pourquoi, l’indépendance énergétique fait peur aux ploutocrates qui se passent le pouvoir à tour de rôle, c’est pourquoi toutes les informations qui seront contenues dans ce dossier n’ont été que très peu relayées et ne le seront pas plus après non plus si vous n’y mettez pas du votre pour les faire circuler. A partir du moment où vous pouvez produire vous-même votre énergie, vous pouvez vous dire que vous êtes à 80% libre. On s’occupera des 20% qui restent dans le prochain dossier. En attendant, le thème qui va être développé dès à présent est de la plus haute importance. L’électricité, c’est vraiment l’énergie par excellence. Si l’on retire le facteur de sa production, elle est complètement propre. Elle est présente partout. Elle sert à tout. Avec du courant électrique on peut faire rouler des transports en commun, des transports individuels, voler des avions, voguer des bateaux, se chauffer, accéder aux technologies électroniques, produire des objets... C’est donc un des principaux piliers du capitalisme que nous allons faire s’effondrer et récupérer gratuitement pour notre plus grand plaisir.

Il n’y a pas que des effets à long terme, il y a un bénéfice immédiat à appliquer les solutions qui seront exposées et détaillées. Il n’y a rien de compliqué, ni de cher. Vous fabriquez votre générateur et vous le mettez en place. Une fois que ça marche, vous faites résilier votre abonnement chez EDF, il n’y a aucune raison de leur faire de cadeau. Si dans le même temps vous vous êtes arrangé pour faire passer votre véhicule à l’huile végétale brute (voir dossier, fiches techniques et forum), quel est le bilan au bout d’un mois ?

1) Vous avez économisé de l’argent qui, en ces temps de précarité, vous sera bien utile pour autre chose.

2) Vous ne cautionnez plus la politique énergétique de ce pays.

3) Vous n’enrichissez plus les compagnies pétrolières

4) Vous ne polluez quasiment plus

5) Vous participez activement à l’altercroissance

6) Vous vous sentez libre et vous avez entièrement raison

Maintenant, qu’est-ce qui se passe si on est beaucoup à le faire ?

1) Un énorme manque à gagner pour les financiers et les ploutocrates au pouvoir. Les requins étant tous actionnaires les uns des autres, vous pensez bien qu’ils ne passent pas à coté d’un secteur aussi rentable que celui de l’énergie. On peut donc faire tomber ces galapias par effet domino.

2) Bien évidemment, beaucoup de pollution en moins. Il ne s’agit pas d’une de ces mesurettes dont les politiciens ont le secret. Le but ce n’est pas de faire durer les problèmes, c’est de les résoudre. Il faut IMPÉRATIVEMENT régler le problème de la pollution qui est plus qu’une menace pour nous-mêmes ainsi que pour les générations à venir (nos enfants et petits enfants...).

3) Ça aboutira inexorablement à l’émergence rapide de l’autre monde. C’est tout le système politique actuel qui va s’écrouler. Si vous produisez vous-même votre cannabis, vous n’êtes plus à la merci de votre dealer. Si vous êtes autonome en énergie et que le reste suit, vous n’êtes plus dépendant de l’État. L’État-mafia actuel devient donc ce qu’il aurait dû être si la révolution n’avait pas été récupérée par les riches : une démocratie dont voici la définition exacte « forme de régime politique dans lequel la souveraineté appartient à l’ensemble des citoyens ». La république, c’est nous ! République = forme de gouvernement dans lequel le peuple exerce la souveraineté, directement ou par l’intermédiaire de représentants. Une république n’a pas à faire du fric sur le dos des citoyens qu’elle est sensée servir. Une république ça sert à mettre nos forces en commun au service de la collectivité, afin que cette dernière puisse bénéficier de façon équitable des techniques et services qui sont impossibles à mettre en œuvre tout seul. Par exemple : les soins et les services de secours.

Ce dossier sera bien sûr orienté à fond sur la technique, mais ça ne m’empêchera de dire ce que j’ai à dire tout au long de son élaboration. Les médias marchands orientent leurs infos comme ils l’entendent, personne ne m’empêchera d’en faire de même. S’il y a quelqu’un que ça défrise, qu’elle ou il vienne avec de solides arguments pour contredire mes constats sur le bilan de la société du pognon et du chacun pour sa gueule.

La particularité de ce travail, c’est qu’il va être interactif. Ce n’est pas un hasard si ce dossier est en version 1.0. Bien que toutes les solutions qui vont être développées soient toutes opérationnelles, pour certaines, elles sont largement améliorables. C’est pourquoi, je placerai des liens vers des fiches Wiki afin qu’ensemble nous puissions aller encore plus loin. Vous pourrez trouver des plans et des schémas, ainsi que de nombreux conseils pratiques. Quand suffisamment d’éléments auront progressé, ce dossier ressortira en version 2.0 et ainsi de suite.

L’heure n’est plus aux polémiques stériles. De grâce, serrons-nous les coudes au-delà des ridicules querelles partisanes qui ont fait long feu et convergeons ensemble vers l’action qui engendrera le vrai progrès social sur le terrain. Merci par avance à vous, lectrices et lecteurs diffuseurs, de faire circuler les informations contenues dans ce dossier le plus largement possible (site ouèbe, mail, photocopie...). Vous n’allez pas tarder à vous en rendre compte, on est d’ores et déjà en mesure de fournir les moyens de produire de l’énergie propre à tous ceux qui en ont le plus besoin. Cela va bien plus loin que le simple fait de penser à notre petit confort. Il s’agit d’une révolution, la révolution pratique. Les souffrances, les humiliations, les privations, les régressions que génère le capitalisme n’ont que trop duré, il est grand temps d’en finir. Partout dans le monde, des êtres vivants payent le prix fort de notre inaction, vous serez la suivante ou le suivant si vous ne réagissez pas.

Vous avez répondu positivement au concept de la désobéissance civile. Alors c’est génial, mais il faut continuer dans la lancée. Non au monopole sur l’énergie ! Vous devez le savoir, il est interdit de produire son électricité soi-même sans en référer aux autorités compétentes qui sauront vous en dissuader par moult stratagèmes dignes de Machiavel. Pourquoi ? Bonne question, merci de faire fonctionner vos neurones, on n’est pas sur TF1. Une fois que vous aurez répondu à cette question, avec un peu de perspicacité, vous devriez retomber sur un point que j’ai esquissé au début de ce texte : Le droit à l’énergie est une liberté fondamentale. En contrôlant intégralement votre accès à l’énergie, on vous rend esclave du système. Pour se battre et agir contre cet état de fait, il n’y a pas besoin de demander la permission à qui que ce soit. Il faut le faire, un point c’est tout ! Nous ne sommes que des chiens attachés avec des colliers de saucisses. Si l’on ne fait rien en toute connaissance de cause, en sachant qu’il existe de réelles alternatives, que l’on se fait tondre comme des mougeons... alors il ne faudra pas se plaindre demain quand on nous demandera de payer pour l’air que l’on respire.

En résumé : oui, produire son électricité, c’est pratiquement interdit. Par qui ? Pourquoi ? Est-ce une raison pour se laisser plumer sans rien dire ? Est-ce une raison pour laisser une poignée de cyniques irresponsables détruire la planète pour leur seul profit ? Réfléchissez, répondez à ces questions, communiquez, désobéissez et battez-vous. Si vous pensez être seul, dites-vous que l’on sera au moins deux à le faire. Allez hop, action = réaction !

Si vous avez de l’info sur ce sujet, ou que vous voulez en avoir rapidement, ou bien que vous vouliez participer : rendez-vous sur le site Surréaliste.org. Nos forums techniques vous sont ouverts, ainsi que nos fiches Wiki (et tout le reste aussi d’ailleurs). Avec le dossier biodiesel, je me suis retrouvé complètement submergé de mail pour me demander des conseils techniques et j’ai eu beaucoup de mal à faire face. Cette foi-ci, c’est différent, on s’est organisé au niveau du collectif. Par le bais de nos forums, nous sommes prêts à vous aider au maximum à franchir le pas. N’hésitez donc pas à en user et à en abuser. Nous vous fournirons tous les éléments en notre possession pour sortir rapidement du capitalisme.

Just enjoy !

Prochain chapitre, très bientôt.

JPEG - 35 ko
JPEG - 21.9 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
14 avril 2005 - 15h01

Cette idée me paraît bien belle mais elle nécessite une certaines étendue de culture ou quantité de bio-masse que de nombreux habitants ne possèdent pas.
Dire que cela n’est pas cher, permettez-moi d’être sceptique. Tout est une question de référence. Mais le citoyen lambda, qui n’a son revenu que de son simple travail niveau inférieur au BAC, saura-t-il investir les sommes nécessaires à la construction de son système autonome d’énergie ?
Quid de la gestion des déchets ? Les réglementations deviennent tellements contraignantes - pour les petits - que la gestion des déchets risque d’être un poste important dans la facture d’électricité. N’oublions pas qu’EDF et autres ne paient rien pour le coût gobal de leurs déchets, c’est la collectivité qui paie en sus du prix cher du kwh.
Votre dossier m’intéresse au plus haut point car la position de fond me semble correcte à part l’illusion du reversement du pouvoir par l’autonomie électrique. ah ah ah.
Et les taxes alors, ça sert à quoi ??? €€€€
Bon travail et à bientôt - -
Freddy le belge



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
14 avril 2005 - 19h37 - Posté par

Hop, Hop, Hop... faut attendre la suite avant de partir au quart de tour. Il n’a JAMAIS été question de proposer des alternatives qui génèrent des déchets que je sache ? C’est facile, à venir : du SIMPLE, du CONCRET et du PROPRE. Où sont les déchets avec de l’énergie solaire ? Où sont les déchets avec de l’éolien ? ETC... A suivre. Ce dossier n’est absolument pas dans une logique industrielle, mais dans une logique artisanale respectueuse de l’environnement. Pour faire une métaphore, c’est comme si tu essayais de comparer une tomate bio de ton jardin et une tomate OGM du supermarché.

Donc, je persiste et je signe : du PAS CHER du tout et du PAS POLLUANT sont au programme de ce dossier. Et pas besoin de casser son bas de laine pour y arriver. Pour la suite : c’est au pied du mur que l’on voit le maçon :-)

Matt


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
15 avril 2005 - 16h21 - Posté par

Les déchets, pour du solaire, sont très clairs : la construction de panneaux solaires est une activité extrêment polluante.
Je ne dis pas que le solaire est à proscrire, mais il ne faut pas dire n’importe quoi... :)


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
15 avril 2005 - 17h20 - Posté par

>mais il ne faut pas dire n’importe quoi... :)

Pour l’instant, c’est toi qui est en train de dire n’importe quoi car tu parles dans le vide. Où ai-je parlé de panneaux ? réponse : nul part. Un chauffe eau solaire, ça produit des déchets ? NON ! Un four solaire, ça produit des déchets ? NON ! Un chauffage solaire, IDEM... et en attendant, à choisir entre nucléaire et panneaux solaires, il n’y a pas photo. Attends la suite, après tu pourras te déchainer. en attendant, un peu de zen STP. tu ne travailles pas chez edf au moins :-D


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
27 mai 2005 - 14h36

Le moteur stirling et en particulier la cogénération solaire vous en faites quoi ?
http://www.stirlingenergy.com/whati...
Un parmi d’autres !
JR



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
6 juin 2005 - 00h22

Bonsoir,

je propose une piste supplémentaire de recherche : est-il possible de concevoir un moteur à ressort, lequel aurait l’avantage de stocker de l’énergie sans avoir à utiliser une batterie ?

Qui a une solution ? Est-ce réalisable ?

Guilhem



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
10 janvier 2006 - 19h40 - Posté par

NON...

Avec un système de ressort t’aurais assez d’enrgie pour pousser une aiguille de pendule mais pas une caisee de 1 tonne...


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
17 septembre 2005 - 18h13

Votre site est génial , moi qui viens de commencer à faire des recherche pour produire l’énergie dont j’ai besoin pour ma famille , car ras le bol du monopol des gros.
Pour le moment ,je suis dans ma phase de recherche documentation ( du savoir des autres)
rassembler le tout , décortiquer , et puis ...mais vous serez informer si je parviens a mettre mes
idées en pratique. L’invention n’est pas l’affaire d’une personne mais de plusieurs dans le temps
en époques différentes mais avec les moyens technologigues mieux adaptés que dans les années 1800.
cordialement , jean.
AU PLAISIR DE VOUS LIRES ENCORE



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
29 juin 2006 - 10h35 - Posté par

Bonjour Ami futur !,
Ayant une Boutique sur Internet à ma disposition,je cherche des "produits nouveaux",de préfèrence ECOLOGIQUES<...Que pouvez-vous me proposer ?
Mes Coordonnées :Michel POJOGA ;Lac Andraikiba ;110-Antsirabé ;MADAGASCAR;mail : pojoga2004@yahoo.fr
Je loge GRATUITEMENT qui vient me visiter.
A vous lire,cordialement Michel ;lPOJOGA


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
6 février 2006 - 13h58

Bonjour
Pour partie, je pense que, la solution a l’echelle d’un pays serait que les municipalités installent des unités a la taille du village. J’habite en lorraine, il y a toute une multitude de villages trés ventés, de 300 a 500 habitants, qui pourraient produire eux meme leur electricité a l’aide d’eoliennes distantes des habitations et de moyens d’appoints ainsi que d’ EDF (s.a. Provisoirement je pense) pour faire l’appoint. Ce qui reduirait deja considerablement le nombre de centrales. Cette action pourrait etre faite en cooperatives d’utilisateurs independantes et/ou federées.
Il en est de meme dans beaucoup de regions où se serait possible, je pense
ça n’empeche pas la production individuelle, mais ça me semble plus souhaitable pour les relations collectives entres les habitants d’un village ou d’une region voir d’un pays, d’une nation
qu’en pensez vous ?

jean marie Grandjean



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
19 août 2006 - 04h45

C’est déjà possible, tous les composants et systèmes techniques sont au point. De nombreuses aides de l’état et des collectiités nous permettent d’y accéder économiquement ...

des exemples et des idées sur le site :

http://www.h2osmose.com/ecogwada/

bonne lecture

christian



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
2 septembre 2006 - 17h37

Bien que cet article date de 2005, j’ai souhaité y répondre pour ceux qui auraient decidé de le lire en entier...

Tout ton travail Matt n’est que demagogie !!!! Tu crois inventer l’eau chaude en présentant des solutions qui existent depuis nombreuses annees ? Si toutes ces technologies que tu presentes etaient rentable energetiquement, elles seraient en place depuis longtemps pour la simple est bonne raison que les financier et autres "ploutocrates" commes tu les appelles auraient vu la des moyens de faire de l’argent...

Ce n’est pas avec des eoliennes que l’on peut faire traverser l’atlantique a un cargo de milier de tonnes, ce n’est pas avec l’energie solaire que l’on peut faire tourner les machines pour extraire de l’acier... Les exemples d’industries consommant enormement d’energie sont tres nombreux.
Certes, toutes les energies que tu presentes sont non polluantes ou tres peu mais cela tient de l’utopie que de vouloir faire fonctionner tout un pays avec. La depense est telle que cela est impossible.

Aujourd’hui la seule alternative que l’on ait c’est malheureusement le nucleaire et il faut bien comprendre que ce n’est pas entierement de la faute du financier. En effet, mis a part le nucleaire nous n’avons pas de source d’energie ou de technologies capable de concurencer le petrole, c’est une realité et il faut l’admettre.

Ton entreprise est louable et j’incite les personnes a faire comme toi. Ce que je ne cautionne pas c’est que tu fait toute cette étude en disant : "halte aux gens qui se font du blé sur notre dos". Ce n’est pas pour contre carré ces personnes que tout le monde cherche des alternatives, c’est uniquement pour le bien de l’humanité et pour pereniser l’avenir de nos enfants. Et si reelement on trouve des alternatives, il y aura toujours quelqu’un pour faire du blé avec !

Pour finir je dirai que même l’energie electrique, bien que seduisante, pollue enormement ! Si une voiture rejette tres peu de CO2, des millions de voitures en rejette une quantité gigantesque. Il en est de meme pour l’electricite : si une voiture electrique genere un champ electromagnetique faible, qu’en sera-t-il lorsque des milions de voiture electriques seront en circulation ? Certaines theories prevoient meme l’inversion du champ magnetique terrsetre...Finalement cela reviendrait a deplacer le probleme.

Pour conclure je dirais que c’est dommage de faire tout une etude si interressante est d’etre aussi demago que ca...je pense que tu n’a rien compris des enjeux car il n’y a pas que l’aspect financier.



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
2 février 2007 - 09h06 - Posté par

commentaires sur le dernier message posté dont voici l’extrait : "Si toutes ces technologies que tu presentes etaient rentable energetiquement, elles seraient en place depuis longtemps pour la simple est bonne raison que les financier et autres "ploutocrates" commes tu les appelles auraient vu la des moyens de faire de l’argent... "
Alors là ! avec une telle entrée en matière, mais tout faux...
Franchement, si les financiers ou autres ne misent pas à fond sur les énergies renouvellables, c’est bien parce que le lobby du pétrole est trop bien installé et rapporte !!... et justement ces financiers, ces gros gagnent trop avec ça, et tant qu’ils gagnent (des sous !!), ils "jouent" et ne veulent pas passer à autre chose de moins lucratif pour eux !!! c’est bien là le problème !!
Quant aux critiques sur ce site, je le découvre, et le trouve trés intéressant. Oui, c’est pas un sujet nouveau, mais ce site a le mérite d’exister d’expliquer, de regrouper...
Alors merci au concepteur pour son travail éducatif qui ne repousse que ceux qui pensent tout savoir...


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
21 mai 2007 - 22h02

Salut

je cherche à connaître la quantité d’éléctricité que pourrait produire un être humain par la seule force de ses jambes (avec un systeme actionné par un vélo par exemple)

je me souviens avoir vu il y a quelques années un film historique qui retraçait l’installation de l’éléctricité dans une ville américaine, et leur générateur étant tombé en panne, ils avaient demandé à leur employés de prendre leur bicyclette pour allienter la rue principale...

la quantité est sans doute dérisoire par rapport à un générateur nucléaire mais une information comparative m’aurait interéssé.

merci



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
2 octobre 2007 - 18h42 - Posté par

Lut,

Un dossier sympa qui date de 2 ans fuck ...

Moi pour me présenter je produit mon jus, je roule a l’huile
je pompe mon eau et j’ai jamais demandé d’autorisations ...

j’aime le confort moderne a l’écolo et l’autonomie
je suis contre les forces obscures qui nous gouvernent mais
j’ai passé l’age des illusions et des poussées d’acnés inutiles ...

Les réponses débiles du genre si t’as pas le bac et que tu gagnes
le smic sont navrantes

je suis pas dans ce cas c’est vrai mais quand on vois le nombre de smicards sans le bac qui dépensent
20 000 € dans une caisse dont on leur fait la pub sur TF1 mais qui n’ont pas la tune
pour se sortir les doigts du cul alors la il y a un problème ...

Christophe,


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
12 octobre 2008 - 12h47 - Posté par Atila

L’homme peut produire une puissance nominale de 60 W
Puissance nominale : c’est une puissance constante permanente sans interruption

Des puissances de pointe de 200 à 300 W sont possibles mais pour un temps courts

Un haltérophile va atteindre plusieurs KW ( 3 secondes seulement)

A titre de comparaison un cheval a une puissance nominale de 736 W pour un travail continu ( c’est la base du cheval vapeur[1 CV]) il peut produire une puissance de 5...8 KW de courte durée


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
5 juin 2009 - 16h11 - Posté par Guillermain

bonjour.
Moi c’est tout de suite.
Mardi 19 mai 2009
Générateurs 50 hertz et 60 hertz autonomes (concept inexistant actuellement avec la Recherche d’antériorité réalisée dans le monde entier via les différentes INPI)
Bonjour.

Faite plus que le Colibri, transmettre SVP à vos décideurs.

Merci.

Je suis un Ingénieur âgé de 55 ans qui écrit et dit seulement ce qui est VRAI, UTIL et BON. De plus je déteste perdre ou faire perdre du temps qui est notre bien le plus précieux avec la santé.

Toute ma vie est visible via google et de plus Monsieur le Député Maire Jean Dionis du Séjour peut prouver que j’habite bien à Agen donc en France depuis 2002.

Donc en aucun cas il peut s’agir d’un SCAM ou d’un hameçonnage voir si vous ne connaissez pas la définition http://fr.wikipedia.org/wiki/Phishing

J’ai inventé des générateurs autonomes (concept inexistant actuellement avec la Recherche d’antériorité réalisée dans le monde entier via les différentes INPI), sans combustions, propres, capables de produire quelques kW/h à des MWh selon leurs volumes, les lois, les matériaux et les technologies employés. Par exemple l’investissement pour un prototype de 9kw/h (transportable sur roulette d’un volume inférieur à 1,6 m3 et pesant moins de 900 kg) produisant du 230 Volts 50 hertz permanent jour et nuit et cela au minimum pendant 10 000 heures sans maintenance est de 25000 Euros. Quant à mon générateur, avec des diamètres interne et externe de 14 m et 14,5 m respectivement et un poids faible de 4000 kg, peut fournir une puissance électrique de 9 MWh soit l’équivalent de la consommation électrique d’un hôpital avec un investissement inférieur à 2 500 000 Euros

Le générateur permet d’abaisser, le coût de production d’énergie électrique car l’énergie mécanique nécessaire pour faire tourner et maintenir en rotation son rotor inducteur reste négligeable, même lorsque la valeur du courant produit est élevée. En outre, la puissance électrique du générateur dépend pour l’essentiel des diamètres internes et externes des 3 anneaux et de la conductibilité électrique de l’enroulement d’induit. Lorsque cette dernière est élevée ou lorsque l’enroulement d’induit est supraconducteur, une petite partie du courant produit peut être prélevée pour augmenter la vitesse en rotation du rotor.

Machine à mouvement perpétuel ?

Mon invention est-elle une machine à mouvement perpétuel en contradiction avec la seconde loi de la thermodynamique ? Je ne le pense pas.

En effet, mon générateur produit du courant tant que les aimants permanents constituant les pôles inducteurs, gardent leur aimantation dans la direction initiale, de plus il faut changer des pièces environ toute les10 000 Heures (les roulements et autres pièces d’usure)

De plus, comme sur les générateur actuels, composés d’un rotor et d’un stator, la production de courant électrique s’accompagne de forces induites qui s’exercent sur le rotor inducteur qu’il faut vaincre pour maintenir la production d’énergie électrique.

Dans le cas de mon invention, ces forces sont faciles à vaincre, pour maintenir les pôles inducteurs en place sur leur anneau respectif, autrement dit, pour maintenir la production de courant électrique. En effet les composantes de ces forces parallèles à l’axe central D s’exerçant sur l’un des stators induits, s’éliminent avec celles s’exerçant sur le second stator induit.

Par ailleurs, les composantes radiales des forces induites s’annihilent entre elles.

CQFD.

Le meilleur système propre actuellement et celui de Monsieur Didier DIEUDONNE 0,5M€ le MWh. SVP voir son générateur à voilure tournante. http://www.eolprocess.com

Je désire savoir ce que vous pouvez faire pour me permettre de construire la plus petite génératrice celle qui a besoin d’un investissement de 25 000 Euros vu que je suis sans aucunes ressources économique à part le RMI et aucun bien financier.

Merci de me répondre avec de bonnes solutions autre que OSEO, ANVAR qui n’aident pas les particuliers, seulement les PME, PMI, et ou Transtech Aquitaine qui existe justement pour aider les particuliers mais malheureusement pas Gratuitement.

Même mon banquier de La BPO de Boé situé dans le Lot et Graonne où j’ai mon compte BP OCCITANE BOE 17807 00843 03219718619 87 depuis janvier 2001 ne veut pas me recevoir car RMI même avec mon CV visible via http://www.geocities.com/jguillerma... comme si le faite d’être pauvre est une maladie très contagieuse.

Le rib c’est si vous pouvez et voulez m’envoyer 5 Euros soit l’équivalent d’un paquet de cigarette.

Je compte sur votre empathie, de plus selon ce que vous aller prendre comme décision dépendra évidemment votre avenir et celui de vos enfants.

Bien cordialement.

Par Expert en amélioration de notre bioen être. - Publié dans : Invention Propre
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
16 février 2010 - 23h21 - Posté par mario

Bonjour tout le monde,

J’ai lu tous vos messages. Je ne peux que vous conseiller de voir les différentes inventions et leurs créateurs suivants :

* Turbine suivant principe SCHAUBERGER (schauberger à bossé pour les Nazis = voir "Cloche Nazis" objet volant récupéré par les américains après la guerre)

* Moteur Richard Clem (qui reprend le principe schauberger)

* Bobine conique suivant principe de Tesla (voir entre autre antigravité, effet hutschinson, et fusion à froid)

* Voir les Moteurs magnétiques à aimants permanent (pour entrainer une génératrice)

* Voir la pompe à cavitation (production très efficiente de vapeur, rendement de 130 à 160%)

Sur YOUTUBE.fr vous trouverez également beaucoups d’infos sur ces sujets !

Voilà ce que je peux vous dire.

En ce qui me concerne, je viens d’acheter un générateur diesel (que je vais tenter de faire fonctionner à l’huile !). Mais j’ai un peu de fioul en réserve quand même, au cas où, mais je ne compte pas men servir. Je rafine de l’huile ménagére usagée (ma voiture fonctionne avec une mélange jusqu’à 45% d’huile en été je précise bien ! en hivers, entre 10 et 15% seulement).

Tout çà, pour vous dire que j’attend ce fameux "changement" avec impatience.
Beaucoup de gens y travail pour le créer ce changement, et tout le monde en a marre de ce capitalisme à outrance (toujours plus pour produire plus !).

Et il viendra, par la force des choses sûrement, mais il viendra !!!

Walter M
Haguenau (France)


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
19 mai 2010 - 01h22 - Posté par jearrek

quelqu’un a-t-il déjà pensé fabriquer une génératrice fonctionnant par magnétisme naturel ??? je crois que cela est possible mais je n’ai pas toute les connaissances ni les ressources financières pour en matérialiser une... le principe serait d’utiliser la force magnétique naturelle d’aimants comme énergie afin de de faire tourner une génératrice et produire le voltage nécessaire à sa propre maison... la question est de savoir si c’est possible et comment arriver a calculer le nombre d aimants et la force magnétique ce ceux-ci afin de faire tourner la génératrice a une fréquence de 60 hertz...


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
22 septembre 2014 - 16h21 - Posté par françois

Bonjour
je trouve votre idée très intéressante. Mais avez-vous réalisé une maquette
fonctionnant selon vos principes ?
Est-il possible de vous rencontrer pour faire le point et voir un peu mieux
comment vous aider.
Cordialement


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
3 novembre 2012 - 17h53 - Posté par vinc1264

http://i-g-e-a-v-m.wifeo.com/
INSTALLATION GENERATEUR ELECTRIQUE AUTONOME


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
6 juillet 2010 - 22h56 - Posté par alex

bonsoir,Bravo c’est bien de voir qu’il y a des combattants.Bien sur qu’il y a d’autres moyens pour avoir de l’électricité sans les centrales nucléaires ,de mème que pour les véhicules a eau ou a l’huile.Il faut combattre se système qui veux nous obligé a dépendre d’eux.Soyons autonome.On peu facilement se débrouillé autrement.Ca coutera moins chère et en plus , on préservera la Planet.Que de mieux.Que chacun se passe le mot pour ètre autonome ,mettre de sa Vie,de ses choix.Avancons ensemble pour un meilleur sans se gouvernement qui nous manipule.Je suis de tout coeur avec vous.On y arrivera.Bien sur , je passe l’info.Contente de vous avoir découvert.BRAVO



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
12 septembre 2010 - 11h51 - Posté par ILE DE LA REUNION EN AVANT

Bonjour !

Nous travaillons avec un groupe d’amis sur l’auto-production d’électricité. Nous souhaiterions par la suite commercialiser le concept. Des données techniques nous manquent, mais nous espérons vous transmettre bientôt nos propositions.

A bientôt.

La REUNION EN AVANT


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
1er mai 2011 - 00h18 - Posté par Mario

Hello,

Si vous avez un peu de temps pour la lecture ?....

http://www.evert.de/ap06.htm (le même site existe en anglais).

Il parle de machines capablent de fonctionner en "AUTOROTATION", oui vous avez bien lu !

Ce sont de machines fonctionnant sur le principe de l’implosion.

AUTOROTATION !!!! (Sans carburant Fossile)

Il faut les démarrer avec un petit moteur électrique relier à une baterie par exemple.

Un truc pouvant fonctionner, qu’il pleuve, qu’il vente, et même sans soleil !
Au fond d’une cave, derrière une cloison spécialement aménager, ou dans une chaufferie par exemple.

Incroyable !!!!
Sans émission de CO2, et à un niveau accoustique proche de celui d’un sèche linge. Couplez le tout à une génératrice et on imagine ce que çà pourrais donner.

S.V.P. à voir absolument :

 repulsine de Viktor Schauberger (livre : Living energies)
 la turbine de Hans Matzenhauer

Je travail actuellement sur les plans d’une telle machine. Quand j’aurais fini ces plans je lancerai les demandes de prix pour faire fabriquer les pièces.
Et si çà marche !.....


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
27 mai 2012 - 15h10

Bonjour à tous,
Depuis des années, je lis tout ce que je trouve sur internet concernant les énergies propres qui pour moi sont l’avenir. Mais je constate absolument toujours et partout les mêmes sujets, les mêmes commentaires et les mêmes profiles de personnes :
Groupe 1 :
...le nucléaire et le pétrole c’est mal...
...c’est principalement la faute des méchants lobbies pétrolier que l’on ne peut pas progresser...
...c’est aussi la faute des états et des riches...
...avec 3 aimants permanents on peut faire de l’énergie gratuite pour tous...

Groupe 2 :
...lois de la Thermodynamique…
…donner des preuves, vérifiables et reproductibles...
...calculer correctement un rendement et un bilan énergétique...
Moi :
 Oui aux énergies propres et renouvelables, heureusement il y en a, même si elles restent imparfaites et resteront très longtemps encore incapables de se substituer aux énergies fossiles et nucléaires en terme de puissance. Mais certaines énergies propres peuvent parfaitement réduire le bilan CO2 et diminuer les couts, pour la production d’eau chaude sanitaire par exemple.
 Oui à la diminution de nos dépenses énergétiques par une prise de conscience collective.
 Je ne suis pas ‘pour’ le nucléaire et le pétrole, mais à ce jour je ne connais rien de mieux à l’échelle d’un Pays.
 Ne vous méprenez pas, je respecte énormément mon prochain, mais lire un article qui ne fait que critiquer le système ne me parait pas apporter de solution, et lire qu’avec des aimants permanents on va sauver le monde c’est triste. Je sais bien que sur internet on peut voir des milliers de moteurs surnuméraire, perpétuel, rendement de x100%... mais faut il ne faut pas toujours croire ce qu’on voit ou ce qu’on lit.
 non aux charlatans et/ou illuminés (désolé)

 Je suis du Groupe 2

Amicalement,

Armani



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
20 décembre 2012 - 23h02 - Posté par fabian

bonjour ce que je voudrais savoir dabord ci on a le droit de produir son electricite perso et virer le conteur edf merci de me repondre


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
27 mars 2014 - 21h15 - Posté par

Bonjour,
Oui, la depose du compteur et du branchement peut etre faite mais en demandant au fournisseur d electricité ou au distributeur eventuellement (ERDF ou regie si tel est le cas)


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE : préambule
9 janvier 2015 - 21h04 - Posté par anonymous

je suis un peu sceptique envers ce projet devenu universel, tout le monde parle de énergie libre comme le seul moyen de la libération des masses, j’en était très content, mais après des années de recherche, je me suis posé la question : si ces gens qui nous incitent à travailler sur l’énergie libre ne sont autres que les présents exploiteurs eux-mêmes ? on sait très bien que l’age du pétrole est presque épuisé, et pour continuer à vivre dans leurs paradis, ils auront besoin d’un équivalent, et puisque ce sont les pauvres qui étudient plus, donc on veut les exploiter pour cela.........






26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
1 commentaire
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je suis pessimiste par l'intelligence mais optimiste par la volonté. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite