Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les Larbins du capitalisme ...

de : Bernard SARTON
lundi 17 février 2014 - 18h26 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

Depuis plus de 5 siècles le capitalisme a trouvé des Larbins pour le servir et se servir. Les monarques de tous pays ont aidé à la substitution du féodalisme par le capitalisme, et les Républicains qui ont succédé à la monarchie autoritaire se sont ralliés sans problème à ce système d’exploiteurs entraînant les peuples dans des guerres cruelles et dramatiques sur tous les continents pour s’accaparer les richesses produites par le travail populaire. Les guerres européennes sous Louis XIV et Louis XV, les guerres Napoléoniennes I et III ont été aussi mortuaires ,la guerre pour l’indépendance des Etats-Unis , les massacres des indiens par les espagnols , les 2 guerres mondiales du 20ème siècle et toutes les guerres coloniales comme la Corée ,l’Algérie et le Vietnam ont aussi massacré sans vergogne des millions de gens . Tous les dirigeants-larbins du capital ont permis cette monstrueuse mitrailleuse génocidaire que les historiens continuent d’expliciter et d’analyser .

On peut citer la longue liste de tous ces larbins depuis 5 siècles , ils sont des milliers : Monarques ,généraux , hommes d’affaires , Politiciens et hauts fonctionnaires et même petits-bourgeois arrivistes sans parler des traîtres au mouvement ouvrier et paysan . Aujourd’hui les larbins du capitalisme en France sont au sein principalement des partis politiques comme l’UMP-PS avec comme dérivatif le FN pour canaliser le mécontentement que suscite la politique du Medef au pouvoir par l’intermédiaire du système de la 5ème république mise en place par De Gaulle. La crise du système depuis 2007-2008 mobilise tous les larbins possibles pour imposer une austérité drastique au peuple . Sarko et Hollande se sont succédés pour nous imposer la destruction de tout le système social gagné de haute lutte par nos anciens des années 30 et 40 . Beaucoup trop de gens ne comprennent pas ce qui leur arrive et les médias serviles peuplés de petits larbins sont là pour dérouter les cerveaux populaires qui n’ont pas fait les grandes écoles .L’histoire tragique du capitalisme ne suffit pas à mobiliser les populations pour une autre société débarassée de ce système d’exploiteurs avides et perfides. Pour perdurer Le capitalisme emploie des milliers de permanents plus ou moins bien payés dans ses syndicats comme le Medef et la CGPME , dans les médias de presse écrite et audiovisuels , dans les partis politiques inféodés à la bourgeoisie et autres succursales de réflexion comme "le Siécle" ,Davos, la trilatérale etc ... Ces milliers de larbins essayent de conditionner le peuple et y réussissent à la fatalité de cette société d’inégalité outrageuse et sans complexe .

Ce constat démontrent la force de frappe du capitalisme pour écraser le peuple et le maintenir dans la sujétion au profit et à la grande bourgeoisie maintenant mondialisée . Hollande sert dans ses bras le patron des "Pigeons" sans aucune retenue devant tous les médias , il reçoit la caste "d’exploiteurs étrangers" dans ce palais de l’Elysée monarchique avec délectation , il s’acoquine ouvertement avec le choix américain du marché transatlantique , il nous impose un soi-disant Pacte de responsabilité avec un premier nouveau cadeau au Patronat de 50 milliards d’Euros qui s’ajoute au 300 milliards déjà accordés ultérieurement depuis les années 80 sous Mitterrand . Ce Larbin en chef a été élu par un électorat de Gauche complètement méprisé et ignoré, et son impopularité démontre le choc que sa politique dévaste dans le corps social de notre nation . Les élections prochaines seront un bon sondage pour confirmer le rejet de ce pouvoir de larbins mais cela ne changera rien au système bien balisé par le scrutin dit représentatif qui ne permet aucun changement institutionnel non dirigé par la bourgeoisie . Cette classe même finissante sur le plan historique continue de faire des ravages meurtriers sous toutes les formes que nous connaissons depuis longtemps . Les larbins sont mobilisés comme jamais dans cette crise permanente du capitalisme . Pour les supprimer, comme ils suppriment les fonctionnaires et les usines en mettant sur le carreau des millions de français productifs, il faut donc une révolution des exploités , de tous les laissés pour compte . Cela n’est pas simple mais il le faut absolument avant le chaos tragique qui se profile à l’horizon dans peu de temps .

Ce terme de Larbin est péjoratif et pourtant il prouve que certains d’entre nous sont et restent soumis au pouvoir d’une oligarchie comme au temps des esclaves sans aucun esprit de remords . Le capitalisme produit ce type de défaut servile par l’attrait d’avantages financiers ou simplement de confort idéologique et matériels . La propriété privée avec son individualisme bourgeois ne peut que susciter le mépris de ceux qui n’ont rien par la naissance et qui n’ont que leur bras pour vivre.

Le Larbin est plus qu’un simple domestique , il est conscient de servir son patron avec une certaine affection sans se poser de question . Le militant révolutionnaire est tout le contraire car il n’a ni Dieu Ni Maître ....

Bernard SARTON , section d’Aubagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les Larbins du capitalisme ...
17 février 2014 - 19h25 - Posté par Gégé le facteur

salut Bernard,
d’accord avec ton analyse : juste un désaccord ? pour moi c’est le capitalisme qui n’a pas de Dieu !
certes il a un maitre, l’argent toujours plus !

je ne suis peut-être pas un révolutionnaire,mais j’ai un Dieu ! qui est mon maitre ! mais j’essaie de lutter avec mes petits moyens !



Les Larbins du capitalisme ...
17 février 2014 - 19h38

Parfait rien a redire



Les Larbins du capitalisme ...
18 février 2014 - 17h42 - Posté par momo11

Le militant révolutionnaire est tout le contraire car il n’a ni Dieu Ni Maître ....
Ni pognon,un anarchiste quoi.....



Les Larbins du capitalisme ...
18 février 2014 - 17h52 - Posté par diogène

T’as rien inventé, Sarton, Julien Arlandis a écrite en 2010 un texte que tu plagies sans envergure et sans talent.

http://www.legrandsoir.info/Le-synd...



Les Larbins du capitalisme ...
18 février 2014 - 19h05 - Posté par A.C

Peux tu justifier cette accusation, diogène ?
Si les mots ont un sens je ne comprends pas ton commentaire

Le « plagiat » est le fait de :« copier un auteur en s’attribuant indûment des passages de son œuvre » (Petit Robert) ;

PLAGIER : « copier l’œuvre ou une partie de l’œuvre de quelqu’un et s’en attribuer la paternité

On peut combattre les idées de SARTON ( je sais de quoi je parle) sans tomber dans le mensonge.

Si je te suivais, ce serait plagier Marx que de prétendre que nous devons abolir le Capitalisme ?

Que tu trouves que B.S est sans "talent" (?) etque ce qu’il pond est "sans envergure" c’est ton droit et c’’st le mien de penser que son attachement au PCF qui va un jour "nous" le rendre schyso , ne l’empêche pas, ici, en
l’ occurrence de ne pas écrire des conneries !

De toutes façons, Giraudoux avait prévu que SARTON se ferait allumer !

Il a déclaré un jour

Le plagiat est la base de toutes les littératures, excepté de la première, qui d’ailleurs est inconnue

 :)

Solidarité sartonnienne, na !

A.C


Les Larbins du capitalisme ...
19 février 2014 - 09h50 - Posté par diogène

Plagier, c’est s’attribuer une paternité littéraire ou artistique sans citer ses sources.
Pascal (Blaise) affirmait qu’il n’était qu’un nain, mais, assis sur les épaules d’un géant (les connaissances que l’humanité avait accumulées avant lui) ;de là-haut, il pouvait voir un peu plus loin que ce géant lui-même.
Que Sarton soit un nain ne me gène pas, ce qui me gène, c’est qu’il recouvre le géant sur lequel il s’est hissé d’un voile pour donner l’illusion d’une certaine élévation.
La métaphore du larbin est une trouvaille , un raccourci littéraire, un style qui n’appartient qu’à son auteur.
L’idée que cette image illustre en est éclairée.
Cette idée peut être utilisée et développée par toi et moi (et par Sarton) sans nous obliger à nous justifier.
Mais la moindre des honnêtetés intellectuelles quand on utilise une figure de style, une formulation imaginée par un autre, consiste à donner ses références.
Il y a une différence entre peindre le portrait d’une Florentine de la renaissance italienne et faire une pâle copie de la Joconde en faisant croire qu’on s’appelle Léonard !
L’influence et le plagiat, ce n’est pas la même chose :
 Berne a été influencé par Freud
 Sartre a plagié Heidegger.


Les Larbins du capitalisme ...
19 février 2014 - 18h12 - Posté par

faisant croire qu’on s’appelle Léonard

En effet tout ce micmac ça commence à devenir "sciant".

D’autant que certains ???, et pas des moindres, prétendent que c’est en "sciant" que Léonard devint scie.

Mais bofff !!

((- :

G.L.


Les Larbins du capitalisme ...
19 février 2014 - 20h34 - Posté par A.C

diogène amigo,

Ton érudition me permet de placer mon marchaisisme inguérissable.

Vois tu, sans toi j’eusse risqué nourrir les vers du cimetière municipal de MERIGNAC(33700) en ignorant tout de notre littérature,

Notamment qu’un certain Julien Arlandis-que j’aurais pu confondre avec un violoniste grec ou l ’avant centre du F.C d’ATHENES,était cette source qui en 2010 accoucha de cette" métaphore du larbin " qui est "une trouvaille , un raccourci littéraire, un style qui n’appartient qu’à son auteur"

Figure toi que l’immense philosophe prolétarien Askolovitch publiait sur le blog d’un autre CLAUDE, lui, défenseur des masses populaires, ouvries Zintellectuels Zet manuels des Villes Zet des campagnes,- comme disait le regretté Georges -
BARTOLONE le libérateur de la Seine ST-DEnis, le dératiseur des derniers complices de la Corée du Nord,
.............. le récit de cette reconquête démocratique du goulag , en ces termes

Extrait
L’intégralité est à lire

Surtout par ceux qui hésiteraient à voter pour des listes contenant des Socs, au premier ou second tour !

 :)

http://www.claudebartolone.net/2008...

A Pantin, l’autre jour, Bartolone a inauguré un « surgelés Picard » sous les applaudissements. « C’est comme ça qu’on fixe les classes moyennes chez nous », dit le maire, Bertrand Kern, qui a pris la ville au PC en 2001. Et Bartolone irradie de bonheur anticipé. Depuis le temps que les siens attendaient…

« On n’a pas le droit de faiblir, dit Gilbert Roger, maire PS de Bondy. Quand on pense à tous ceux qui se sont battus, avant… » Au temps du communisme impérial dans le département des prolos. Des socialistes ici ? Même pas en rêve, ou bien il fallait souffrir ! Les socialos en ont à revendre, d’histoires de brimades et de favoritisme, de travaux qui avancent moins vite, de subventions qui tombent moins chez eux… « Et les copinages avec les élus de droite, toujours mieux servis que nous, dit Roger. Et cette manière de tout décider seuls ! »

Les tauliers rouges ont décliné. Effet de l’économie et de la sociologie. On n’entendait plus siffler les fabriques ou les trains. Les monstres sacrés ne suivaient pas. Dans les années 1980, Georges Valbon, patron du département, disputait le jeune Bartolone, qui prônait le virage tertiaire. « Tu veux transformer les ouvriers en larbins du capitalisme

C’est de2008..

Mais il ya pire !

Celui là plagiait le grand ARLANDIS 2010..le 28 juin 1919 !!

Dans son fameux texte que certains ont traité d’ouvriériste et d’anti-intellectuels !

L’héroïsme des ouvriers de l’arrière. A propos des "Samedis Communistes"

Messieurs les bourgeois et leurs larbins, y compris les mencheviks et les socialistes -révolutionnaires, qui ont l’habitude de se considérer comme les représentants de l’"opinion publique", se moquent, bien entendu, des espoirs des communistes, les traitant de "baobab dans un pot de réséda" ; ils se moquent du nombre infime des samedis communistes par rapport aux cas innombrables de vol, de fainéantise, de baisse du rendement, de détérioration des matières premières, de produits, etc. Nous répondrons à ces messieurs : si les intellectuels bourgeois mettaient leurs connaissances à la disposition des travailleurs et non des capitalistes russes et étrangers pour rétablir leur pouvoir, la révolution serait plus rapide et pacifique. Mais c’est là une utopie, car la question se tranche par la lutte de classes ; or, la plupart des intellectuels tendent vers la bourgeoisie. Ce n’est pas avec l’aide des intellectuels, mais en dépit de leur opposition (du moins dans la plupart des cas) que le prolétariat vaincra, en écartant les intellectuels bourgeois invétérés, en transformant, en rééduquant, en se soumettant les hésitants, en gagnant progressivement une partie toujours plus grande d’entre eux. s

Le prolétariat ne se laissera pas abuser.

Sacré Vladimir Illitch.. !

https://www.marxists.org/francais/l...

Cordailement, avec un clin d’oeil complice

A.C


Les Larbins du capitalisme ...
21 février 2014 - 14h55 - Posté par

J’ai répondu plus bas au soi-disant plagiat ... Valbon avait raison sur Bartolone ,mais il est juste aussi de dire que les communistes du 93 (J’ai milité à Rosny sous bois de 72 à mon départ en retraite en 2002 et donc je connais bien les raisons de l’échec de l’alliance avec le PS depuis le programme commun) ont joué avec le feu avec certains Maires communistes réformateurs qui ont tous préparé la prise des mairies par le PS avec l’aide de la droite (Aubervilliers-Montreuil-Pantin-).Mais le temps permet à l’électorat de réfléchir à ce désastre et nous verrons en Mars le retour de bâton vis à vis du PS et de son copain UMP . Quand on fait une erreur ou faute stratégique on le paye longtemps comme à Drancy qui a usé Nilès jusqu’à plus soif et permis à ce rigolo de Lagarde de devenir Député-Maire après ce grand résistant (Gayssot parachuté, ayant fait un intermède rapide pour devenir Ministre de Jospin, a précipité la chûte de cette ville ouvrière).

Bernard SARTON


Les Larbins du capitalisme ...
19 février 2014 - 18h19 - Posté par

Je ne plagie personne ... Je rends compte de ce que j’entends depuis longtemps par de multiples camarades . Le Larbin du capital peut se décliner à plusieurs voix sans pour autant être à la hauteur d’un penseur théoricien comme Marx . Je ne suis qu’un simple militant et je n’exprime qu’une réalité observée quotidiennement et par les historiens du temps qui passe . D’ailleurs avec tous les livres créés depuis des siècles on ne peut que se répéter même si on est un grand écrivain comme Jean de la Fontaine qui a créé ses fables à partir des lectures et des fables de Plaute. Nous sommes condamnés à nous répéter car les phrases et le style resteront prisonniers de la langue dans laquelle nous nous exprimons . Regardons simplement les médias plagier les évènements avec les mêmes mots que plus personne n’entend tant ils sont répétés .

Je te conseille de lire "De la Littérature" de Madame de Staël ...Un régal ..

Si je plagie Julien Arlandis, que je ne connais pas et que je n’ai jamais lu, je m’en excuse auprès de lui . Dans un texte même modeste il n’y a pas d’envergure et de talent , il n’y a que des vérités personnelles qu’on peut contester ou approuver sans forcément être un plagieur sans royalties ou droit d’auteur. D’ailleurs un Larbin se copie à des milliers d’exemplaires dans la race humaine , faut-il le regretter ou l’approuver ? Certains larbins peut-être chantent "l’internationale" en sourdine en attendant leur libèration d’exploité.

Sans rancune.. Bernard SARTON


Les Larbins du capitalisme ...
19 février 2014 - 18h54 - Posté par Gégé le facteur

plagiat ou pas,nous sommes dans la M...... et le MEDEF profite de nos querelles de cour de maternelle !
serons nous adulte un jour ?


Les Larbins du capitalisme ...
20 février 2014 - 09h24 - Posté par diogène

Tiens ?
Voilà le père La Morale...


Les Larbins du capitalisme ...
20 février 2014 - 18h19 - Posté par Gégé le facteur

bof !pourquoi pas ? appelle cela comme tu veux !c’est toi qui vois !!
j’observe c’est tout ! mais peut-être que mes lunettes ne sont plus adaptées ?


Les Larbins du capitalisme ...
21 février 2014 - 08h42 - Posté par

Voilà le père La Morale...

Ce n’est pas une question de morale, juste d’efficacité.

Je découvre petit à petit à quel point beaucoup de militants privilégient l’astication de leur ego (la branlette intellectuelle) à l’efficacité collective.
Comme si pouir eux l’intelligence individuelle était au-dessus de l’organisation collective (nécessaire pourtant, dans cette violente guerre de classe).

Je ne jette pas la pierre, jusqu’à il y a peu j’étais de la maison...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite