Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

On n’éteint pas le soleil en tirant dessus - Strategias


de : Jean-Yves Peillard
jeudi 20 novembre 2014 - 21h21 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 37.8 ko

 On a déjà vu cette « stratégie de la lumière » à NDDL avec 40000 personnes.
http://zad.nadir.org

JPEG - 432.6 ko

 En Italie avec 80000 personnes de NOTAV.
http://notavfrance.noblogs.org

JPEG - 279.8 ko

- A Sivens ce 2 Novembre 2014, on avait aidé le matin un vieux monsieur qui déchargeait 8 sacs de 50L remplis de glands qu’il avait ramassé la veille. Il les déposa devant la tranchée/barricade qui faisait l’entrée de l’ancienne forêt. Là où les moutons non pucés paissaient la semaine d’avant, là aussi où un petit groupe de musique jouaient cet air dont on se souviendra longtemps car ils-elles l’ont rejoué devant l’hommage rendu à Rémi Fraisse, cet après-midi là avec plus de deux mille personnes ; enfants vieillards parents venant ressemer des glands et planter des arbres.
Reconstituant ainsi toute la forêt de Sivens abreuvée par le ruisseau du Tescou, en une seule après-midi.
Le vieil homme souriait car il avait lu le même livre et tous peut-être avions lu le même livre. (« L’homme qui plantait des arbres »Giono). C’est aussi pour cela que cela fonctionnera.

http://www.letarnlibre.com/2014/11/...

Ils ont crée des liens, des musiques ;
« Ni on renonce, ni on recule : on renoncule »
« On n’éteint pas le soleil en tirant dessus »
Une femme chantait aussi « A tous les enfants » (Vian/Baez)

JPEG - 73 ko
JPEG - 44.9 ko
JPEG - 66.9 ko
JPEG - 100.5 ko
JPEG - 142.3 ko

Les jeunes avaient en une semaine déjà érigé des tours en bois de plus de 10mètres de haut avec des plate-formes supportant des tentes pour les vigies, des cabanes en bois et terre crue dans les arbres et au sol, un potager etc.

Des semaines auparavant ils-elles s’étaient enterrés vivants.
http://france3-regions.francetvinfo...

Quand aux alternatives y compris agricoles, elles sont là, claires aussi :
http://www.networkvisio.com/ferme-v...
http://www.changeonsdagriculture.fr...
http://www.globalmagazine.info/meli...

http://www.collectif-testet.org/226...
« TEXTES DE SOUTIEN : Les lois répressives au service du capitalisme qui dévaste la Terre sont nulles et non avenues. Ce qui est en jeu c’est le droit, non à la survie, mais à la vie. A une vie que la cupidité capitaliste détruit dans l’individu, dans la société et dans la nature. Nul n’est tenu d’obéir à un ordre qui porte atteinte à la dignité de l’homme et à la sauvegarde de la Terre nourricière. Il en est de même dans le Tarn, face à la destruction de la zone humide du Testet que défendent légitimement deux collectifs insoumis et déterminés.

Il est temps de prendre conscience que le vieux monde s’effondre et qu’il est important, si nous ne voulons pas disparaître avec lui, de jeter les bases d’une société nouvelle. C’est aujourd’hui qu’émerge, lentement mais sûrement, l’idée que l’humain et la nature l’emportent sur la barbarie et sur l’injustice. Si nous ne sortons pas de la réalité économique en créant une réalité humaine, nous permettrons une fois de plus à la barbarie marchande de se perpétuer. Il n’y a pas d’autre issue à la crise que la généralisation pratique du principe : l’humain prime l’économie ; la défense de l’homme, de la femme, de l’enfant et de la nature révoque les lois du commerce.Raoul VANEIGEM »

JPEG - 174.9 ko
JPEG - 177.9 ko
JPEG - 198.8 ko
JPEG - 256 ko
JPEG - 175.1 ko
JPEG - 175.1 ko

http://www.collectif-testet.org
http://tantquilyauradesbouilles.wor...

http://www.antiwarsongs.org/canzone...
Version française – LE SANG ET LA POUDRE – Marco Valdo M.I. – 2013
Chanson italienne – Il sangue e la polvere - Guacamaya – 2012 LE SANG ET LA POUDRE

Je voudrais que la paix ne soit pas une bannière
Qu’elle soit un sentiment, une action véritable
Et que paix ne signifie pas ignorance
Mais qu’elle mette dans chaque chambre une balle
Prête à tirer en cas de nécessité
Contre tout oppresseur qui attente à la liberté
 
La révolution n’est pas qu’un sentiment
Et le vent nous apporte ses chansons
Sa rage et son sang, à chacun le cœur rouge
Car on n’éteint pas le soleil en tirant dessus
 
Je voudrais qu’il y ait encore une utopie
car à nos vies manque la folie
et que si on veut encore faire l’histoire
il manque les rêves, les ailes pour voler
Par dessus les murs, plus loin que le lointain
chercher une nouvelle semence à l’espérance
 
La révolution n’est pas qu’un sentiment
Et le vent nous apporte ses chansons
Sa rage et son sang, à chacun le cœur rouge
Car on n’éteint pas le soleil en tirant dessus
 
Avant de partir, encore une autre chose
Avant de vous laisser cette chanson comme épouse
je n’ai pas de patrons ni à droite , ni à gauche
seulement un drapeau, l’antifasciste
un drapeau qui n’a pas couleur
mais c’est celui de l’opprimé, jamais de l’oppresseur
 
La révolution n’est pas qu’un sentiment
Et le vent nous apporte ses chansons
Sa rage et son sang, à chacun le cœur rouge
Car on n’éteint pas le soleil en tirant dessus
 
La révolution n’est pas qu’un sentiment
Et nos chansons nous les donnons au vent
Pour qu’il les porte loin tout partout
Car on n’éteint pas le soleil en tirant dessus
JPEG - 368.4 ko

Ces autres boucs émissaires

On a vu aussi cette stratégie lorsque des jeunes se sont interposés devant les tireurs à lunette dans la montagne sur le plateau du Bargy en occupant le terrain afin d’empêcher un massacre de ces autres boucs émissaires. Un massacre qui avait déjà commencé et les villageois pouvaient voir les aller et venu d’hélicoptère de l’armée à double hélice pour transporter en altitude les carcasses des animaux au bout d’un filin.

JPEG - 69.1 ko

Ayant pris cette info par le FSD74
http://www.fsd74.org/spip.php?artic...

Pour empêcher un massacre dès le 22 septembre, des jeunes avaient bivouaqué sur place pendant plus d’une semaine, en me rendant sur place le samedi 27, les tentes entouraient le lac de Peyre au dessus du col de la Colombière, d’autres personnes étaient accrochés dans les parois ; on les entendait à cause de l’écho.

Rien ne justifie un tel massacre, une longue analyse est disponible ici :
http://lebruitduvent.overblog.com/2...

et là aussi on cache , étouffe les alternatives et on passe en force avec un préfet imbu de lui même, un député Accoyer déjà réputé et la FNSEA qui ne veut toujours pas remettre en cause ses pratiques d’élevage et culturales. On croit éradiquer la brucellose en éradiquant les bouquetins, c’est du grand n’importe quoi, encore une incompétence notoire d’un système en faillite.

Et voici que le massacre risque de reprendre, alors les jeunes reviendront :
http://lebruitduvent.overblog.com/2...

Voilà encore cette stratégie ; on occupe le terrain on tient et on rayonne partout autour et cela fonctionne. « Stratégias de la luz » dirait peut-être Patricio Guzman.

Tant qu’il y a aura des hommes des femmes et des abeilles et « La vie renaîtra de la nuit » (Martin Gray)

JPEG - 424.2 ko
PDF - 2.5 Mo
article complet


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
On n’éteint pas le soleil en tirant dessus - Strategias
20 novembre 2014 - 21h48

La nuit est pleine de milliards de soleils, t’inquiète...



ces autres boucs émissaires
9 octobre 2015 - 20h41 - Posté par Pareil

les préfets passent en force ; ils le feront aussi avec les autres êtres vivants dits "hommes libres", c’est la mentalité de la coloniale qui ressort encore bien ici. Restez vigilants.

capté sur http://www.librinfo74.fr/2015/10/de...

"Depuis ce matin, abattage massif des Bouquetins du Bargy, sur ordre du Préfet.
jeudi 8 octobre 2015
Par gfumex
Le Préfet Leclerc part en guerre contre les bouquetins

Depuis ce matin, des hélicoptères sillonnent le ciel au dessus du col de la Colombière pour déposer, tels des commandos en temps de guerre, gendarmes, agents de l’office national de la chasse, assistés des lieutenants de louveterie, avec comme mission de tuer tous les bouquetins du Bargy, censés être tous atteints de brucellose.

Ce sont environ 130 personnes, dont 110 gendarmes, qui ont pris position, armes pointées sur ces animaux sauvages, fleurons de notre territoire.

Les militants opposés à cette opération, ont été descendus, par hélicoptères, manu militari, depuis les crêtes, les mains menottées. Un des militants nous informe que malgré la présence de personnes dans les montagnes, les tirs ont démarré.

Une décision "va-t-en guerre" selon la FRAPNA qui ne comprend pas la décision du Préfet puisque l’avis des experts avait condamné ce genre d’opération radicale.

La solution était d’éliminer les bêtes contaminées, de procéder à des prélèvements sur le reste du troupeau pour procéder à des vaccinations.

La FRAPNA est d’autant plus en colère contre le Préfet, qu’un référé, à caractère suspensif, devait être tenu le 19 décembre. Le préfet, ancien directeur adjoint du cabinet du ministre de l’intérieur, Claude Guéant, n’a pas voulu attendre et a préféré passer en force, fidèle à des procédés bien connus de son mentor.

Derrière cette opération, le lobby des éleveurs haut-savoyards n’a pas été inactif.

Une décision qui va à l’encontre du but recherché

Selon la Frapna, cette opération va disperser une grande partie du troupeau qui va contaminer d’autres territoires jusqu’à présent exempts de brucellose."



ces autres boucs émissaires compte rendu du massacre
18 octobre 2015 - 10h51 - Posté par Jean-Yves Peillard

source :
http://www.librinfo74.fr/2015/10/co...

Communiqué de la FRAPNA(*) sur les bouquetins du Bargy.
mercredi 14 octobre 2015
Par jefdelhaye
Jeudi 8 octobre, le massif du Bargy a fait l’objet d’un déploiement impressionnant de forces de l’ordre en vue de poursuivre le massacre de la harde de bouquetins du Bargy entamé deux ans plus tôt.

Sept personnes venues pacifiquement observer les opérations sur le terrain se sont vues reconduites "manu militari" en dehors du "périmètre d’exclusion" arrêté par le préfet de Haute-Savoie et des amendes leur ont été infligées. Une huitième a été emmenée de force pour subir un interrogatoire policier et s’est vue saisir la carte SIM de son téléphone portable afin d’éplucher ses contacts téléphoniques. Le communiqué du préfet de Haute-Savoie du lendemain est sans ambiguïté quant à l’utilisation de cette "prise de guerre" pour intimider ceux qui auraient pu témoigner du massacre ordonné « à bas bruit », selon les propos du préfet.

Dans quel pays vivons-nous ? Nous condamnons avec la plus grande énergie l’entêtement du préfet de Haute-Savoie à vouloir appliquer SA solution radicale. Rappelons que ce massacre de bouquetins - sains dans leur grande majorité - est organisé contre l’avis des scientifiques de l’ANSES(**) et du Conseil National de Protection de la Nature, du syndicat majoritaire SNE-FSU des agents de l’environnement (dont font partie les gardes ONCFS(***) chargés de la basse besogne) et sans attendre le jugement du tribunal administratif saisi en référé par les associations de protection de la nature. Le préfet brandit le risque de propagation d’une épidémie de brucellose pourtant jugé minime par les scientifiques mandatés par l’ANSES(**) bien mieux qualifiés pour en juger. Il faut dire que c’est un habitué des solutions démesurées : il n’est pas étranger à la commande de 50 millions de vaccins pour une banale épidémie de grippe lorsqu’il était directeur de cabinet de Roselyne Bachelot alors ministre de la santé.

Nous affirmons notre plein soutien aux militants pacifiques qui ont été victimes de ces violences physiques et morales, alors que les éleveurs preneurs d’otage, qui ont eux commis un délit caractérisé en séquestrant le président et le directeur du Parc National de la Vanoise, sont non seulement sortis libres mais ont été écoutés et ont obtenu gain de cause ! Le contraste entre l’impunité des agitateurs violents de la FNSEA(****) et la répression brutale qui s’abat sur des observateurs pacifiques est tout simplement insupportable.

Note : les 2/3 des 70 bouquetins massacrés par les agents de l’ONCFS(***) étaient parfaitement sains. Et il était parfaitement possible de les préserver.

(*)FRAPNA : Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature.

(**) ANSES : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

(***) ONCFS : Office national de la chasse et de la faune sauvage

(****) FNSEA : Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles





Rage et désespoir au rassemblement en hommage à Doona à Montpellier
lundi 28 - 17h49
L’autre « police des moeurs »
lundi 28 - 13h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Bielorussie : réponse pertinante de Loukachenko !
lundi 28 - 11h08
de : joclaude
2 commentaires
Justice sociale et climatique : « sans mouvements sociaux, il ne se passera rien »
lundi 28 - 09h15
Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
2 commentaires
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite