Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

meilleurs voeux et bonne unité nationale !

de : hdm
lundi 12 janvier 2015 - 21h42 - Signaler aux modérateurs
> Radio
1 commentaire

CE MERCREDI 14 JANVIER 2015

A 18H30

C’EST « L’HEURE DE L’METTRE »

Sur RADIO CAMPUS Lille 106,6

En direct et en archives sur www.campuslille.com

Et donc, le peuple existe. On ne peut s’empêcher de penser au frisson qui a du parcourir la brochette de terroristes en costard cravate, ceux du premier rang, lorsqu’ils ont pu mesurer cela : le peuple existe. Ils se sont rassurés, en considérant bien froidement que cette foule était sous contrôle.

La mobilisation de dimanche a désormais quelque chose de sacré, c’est-à-dire d’inopérant. Ce fut un grand moment émotionnel, c’est-à-dire manipulable. On a vu défiler une contradiction majeure : celle d’une foule émue, œcuménique, en attente de paix et de mieux-vivre, défilant derrière les diviseurs en chef de l’Humanité. Comme si l’on pouvait combattre les conséquences en s’en remettant à leur cause.

Et voici les discours du lundi et les signaux du futur : encore plus de guerre, encore plus d’austérité, encore plus de discours colonial et infantilisant envers les dominés. La sacralisation de la liberté d’expression, alors que nous sommes toujours plus bâillonnés. Souvenez-vous, quand Gaza était soumise à cette campagne terroriste innommable, qu’il nous était interdit de manifester… La liberté d’expression, c’est celle du Capital, autorisé à exprimer de toutes les manières son pouvoir, avec des medias aux ordres, des télés abrutissantes, la publicité omniprésente, et qui plongent les peuples dans l’hébétude, le marasme, le dégoût de soi et l’incompréhension du monde.

La République invoquée est une chimère pour tous ceux qui n’ont plus de raison de se battre, aujourd’hui que le boulot manque, ou que le boulot assomme, et que tant de gamins sont livrés à eux-mêmes dans ce tourbillon où les seuls qui ont leur place sont ceux qui ont l’argent. La République, sous le règne de la Marchandise, c’est du bluff, ça ne marche pas, on n’apprend pas la liberté sous les fourches du Marché… Elle est invoquée, la République, laïque, comme une divinité, mais c’est la grande absente pour tous, le totem des seuls bourgeois, le sacré de l’élite, pareil que leur Europe. Et nous on voit tout partir en sucette. On n’y croit pas, désolés…

S’il fallait combattre ce mal qui ronge le pays de Charlie, il faudrait d’urgence construire une autre société, avec de l’espoir et de l’égalité, il faudrait fermer le bec de cet oiseau de malheur qui depuis trop longtemps nous caquette qu’il faut se serrer la ceinture, abandonner la lutte, rentrer dans le rang, se soumettre. Il faudra faire le lien, immédiat, radical, entre la destruction méthodique de ce qui fait corps entre nous, les exploités, et le fascisme qui vient, qu’il soit blonde ou barbu. C’est le même.

S’il fallait combattre l’obscure folie qui avance, il faudrait de toute urgence condamner les dingues et les cyniques, les profiteurs et les calculateurs, ceux-là même qui, au nom ô combien bradé des « droits de l’homme » et de la « démocratie » ont porté la guerre, la désolation et la réaction, sur ces terres inconnues du grand public. Inconnues parce qu’aux heures de grande écoute il n’est pas question de cette famille afghane décimée, de ces enfants irakiens assassinés, du résistant palestinien n’existant que sous le manteau du « terroriste ».

S’il fallait. Il faudrait crier haut et fort que le chômeur musulman, l’ouvrier musulman, l’employé musulman, la femme de ménage musulmane, la lycéenne musulmane, n’ont pas à s’excuser, n’ont pas à se justifier. Il faudrait juste se débarrasser au plus vite de ceux qui ont armé le bras des fanatiques, ceux qui les ont fabriqués, en détruisant la Libye, en détruisant la Syrie, en détruisant l’Irak, avec pour seule invocation ce mensonge ravageur qui tient dans une petite fiole, et pour seul objectif la domination du Pognon sur tous les peuples.

S’il fallait, il faudrait en revenir à cette juste cause de la lutte de classe, même quand l’oppresseur porte le masque de la liberté et l’opprimé, parfois, celui de la religion. Sortir de la version officielle. Sortir aussi de cette paranoïa de confort qui voit du complot partout et qui n’est que paresse de la cervelle embrumée. Voir que ce qui se passe a un sens, et que le voir c’est faire un effort, et voir après que ce qui vient peut être mieux. Se battre enfin.

Alors, tant que c’est permis, ce mercredi, ce sera l’heure de l’mettre. C’est ça le blasphème, le vrai…

(Nous évoquerons, avec elles, le voyage qu’ont effectué Marianne Dunlop et Danielle Bleitrach, dans un laboratoire de l’OTAN où nos dirigeants soutiennent le nazisme dans sa version cette fois imberbe. Une tournée française de résistants ukrainiens au fascisme (OTAN, UE, Fabius, etc…) succédera à ce voyage. Les infos sont quelque part par-là : https://histoireetsociete.wordpress.com/. Cherchez.)


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
meilleurs voeux et bonne unité nationale !
13 janvier 2015 - 13h59 - Posté par sergio

il y a toujours un après... et ce qui pose problème, c’est de savoir ce que contiendra cet après ? On peut déjà subodorer (le bruit de bottes aidant), qu’il y aura plus de surveillance du territoire français (et des citoyen(ne)s), que de nouvelles lois (pour compléter l’arsenal répressif, déjà bien pourvu !... ) seront proposées, et certainement votées (à l’unanimité ?) par les personnel politique... sergio







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite