Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

José Bové au "Grand jury RTL - "Le Monde" - LCI"

de : Le Monde
mardi 9 septembre 2003 - 02h07 - Signaler aux modérateurs

" Les hommes et les femmes politiques sont de moins en moins issus du terrain et fonctionnent de plus en plus en circuit fermé. " ( José Bové )

José Bové au "Grand jury RTL - "Le Monde" - LCI"

Comment vous définissez-vous aujourd’hui ? comme le défenseur des agriculteurs, le porte-parole des adversaires de la mondialisation ou le fédérateur du mouvement social ? Je n’ai jamais dit que j’étais l’animateur du mouvement social. OAS_AD(’Middle’) ; Mais le haut-parleur d’un certain nombre de malaises dans la société et d’une contestation d’un ordre mondial néolibéral. Mon rôle s’arrête là. Quand j’ai dit que l’automne serait brûlant, c’était un constat et pas du tout un mot d’ordre que je lançais. La leçon la plus importante du Larzac, c’est que le mouvement social a gagné son autonomie.

Contre les partis politiques ? Il faut que les choses soient claires : il y a, d’un côté, le mouvement social avec des organisations syndicales, des associations, des ONG et, de l’autre côté, des partis politiques qui se présentent à des élections et qui peuvent porter des projets. Les partis politiques ont leur importance. Mais nous sommes là comme des aiguillons pour faire en sorte que le débat s’instaure. Sur un certain nombre de questions, on peut être efficace en dehors du champ politique.

Mais à vos yeux, c’est bien le mouvement social qui est moteur ? La démocratie par le vote est un acquis important qui ne doit pas être perdu ni utilisé n’importe comment. Parfois, c’est vrai, quand on voit ce que peut devenir la politique, ça risque de faire reculer la participation électorale. Historiquement, tous les grands acquis sont partis de mouvements sociaux.

Les partis politiques traditionnels représentent-ils la France réelle ? Cela soulève deux questions. Tout d’abord, les hommes et les femmes politiques sont de moins en moins issus du terrain et fonctionnent de plus en plus en circuit fermé. Le second problème est que les principaux partis politiques n’osent pas avancer des idées novatrices de peur de rater la prochaine échéance électorale.

La frontière droite-gauche reste-t-elle pertinente ? J’ai toujours dit que je me sentais de gauche. La frontière peut rester pertinente s’il y a un véritable projet de gauche. C’est aux partis politiques de l’affirmer.

Comment prolonger l’élan du Larzac ? Actuellement, le rendez-vous, c’est le sommet de l’OMC et chacun travaille pour obtenir un moratoire. La prochaine étape, c’est le forum social de Paris en novembre et le débat sur le projet européen que nous voulons.

Mais faut-il structurer ce mouvement, l’organiser davantage ? Au siècle passé, le fantasme était que les choses changeraient en faisant la révolution. Les gens ont compris que ça ne fonctionne pas et, surtout, que ça n’améliore pas la situation. Aujourd’hui, on est entré dans l’ère des révoltes. C’est très déstabilisant parce que personne ne sait comment ça commence et comment ça s’arrête.

Propos recueillis par Gérard Courtois, Ruth Elkrief et Pierre-Luc Séguillon


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Comment fut inventé le peuple juif
dimanche 16 mai
de Shlomo Sand, Historien, professeur à l’université de Tel-Aviv
MANIFS. interdites pour soutien à la Palestine !
samedi 15 mai
de joclaude
4 commentaires
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite