Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Ministère de l’immigration et de l’identité nationale : une proposition de Finkielkraut et Bruckner

de : Anti Sarko
samedi 10 mars 2007 - 05h00 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 38.5 ko

Vous reprendrez bien un petit coup de Vichy ?

de Bruno Lamothe

Nicolas Sarkozy vient une nouvelle fois de lancer un signal fort en direction des électeurs du Front National en poposant l’instauration d’un "ministère de l’immigration et de l’identité nationale" (une proposition de ses amis "philosophes" Finkielkraut et Bruckner), mais aussi en proposant de soumettre le droit au regroupement familial à des “tests d’intégration”.

Deux propositions qui auraient fait fureur dans une certaine ville d’eau, dans les années 40, mais qui, pour tout républicain qui se respecte, sont inadmissibles.

Hier, Simone Veil accordait sa caution au Ministre d’Etat, alors qu’elle ne pouvait ignorer, comme Présidente du comité de soutien du ministre-candidat, cette sortie programmée. Sont-ce les valeurs qu’elle prétend incarner ?

François Hollande, a souligné, sur France Info, au nom du Parti Socialiste, au nom de tous les socialistes que "les mots ont un sens". "Immigration et identité nationale, je crains vraiment que dans cette campagne (il y avait déjà suffisamment de signes) Nicolas Sarkozy soit dans un flirt poussé avec les thèses du Front national" de Jean-Marie Le Pen.

François Hollande a aussi rappelé que l’annonce de Nicolas Sarkozy est "un constat d’échec", puisqu’il est "ministre de l’Intérieur depuis cinq ans", lui qui "a fait voter deux lois sur l’immigration et maintenant, il nous annonce une nouvelle loi et un nouveau ministère"

"S’il s’agit de contrôler les flux migratoires", a continué le le Premier Secrétaire du Parti socialiste, "le ministère de l’Intérieur y suffit. S’il s’agit d’assurer l’intégration, le ministère du Travail qui est responsable de la population y suffit".

"L’immigré est un bouc émissaire idéal" pour Nicolas sarkozy, a indiqué Faouzi Lamdaoui, secrétaire national à l’égalité et au partenariat équitable au Parti socialiste, dans son communiqué :

Le ministre de l’Intérieur a une nouvelle fois désigné les immigrés et leurs familles comme des boucs émissaires [...] En proposant de créer un "ministère de l’immigration et de l’identité nationale" Nicolas Sarkozy s’arc-boute dangereusement sur des questions identitaires et laisse entendre que l’immigration est une menace potentielle pour la culture française.

Sur le droit au regroupement familial :

Le droit à mener une vie familiale normale, pilier de l’intégration républicaine, ne saurait être remis en cause. Au même titre que l’immigration de travail et d’asile, l’immigration légale de famille s’inscrit dans la tradition de notre pays et ne saurait être dépréciée ou considérée comme “subie”.

Le Parti Socialiste s’insurge contre cette nouvelle stigmatisation des immigrés et de leurs familles par le Ministre de l’Intérieur. Le Parti Socialiste exige que le Ministre-candidat cesse de ternir l’image de notre pays, terre d’accueil, à des fins électoralistes.

http://www.changer-le-ps.com/articl...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Ministère de l’immigration et de l’identité nationale : une proposition de Finkielkraut et Bruckner
10 mars 2007 - 07h49

Il est toujours étonnant de la part d’un immigré de la deuxième génération (Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa) fils d’immigré hongrois "chassé" par l’armée en 1994, homme politique français qui il me semble a fait campagne pour l’adoption des accords dits de Schengen (Traité sur la suppression des contrôles aux frontières européennes) qui permets la libre circulation des citoyens de l’Union européeene mais aussi tous les citoyens étrangers qui disposent d’un visa de longue durée pour l’un des pays membres peuvent circuler librement à l’intérieur de la zone.

Cet homme défenseur de l’Europe puisqu’il préconise un nouveau sur une Constitution Européenne est capable d’annoncer la création d’un ministère dont le but est sur le fond de restreindre la circulation des travailleurs et de leur famille.
Je pense sur le fond que pour cet homme politique, il y a 2 sortes d’immigrés les bons qui viennent des pays de l’UE et les autres qui nous viennent de nos anciennes colonies ou protectorat et celà ils ne sont plus acceptables pour ce brave monsieur !!!!!!!!!!!

Tout cela est bien plus facile que d’aider les pays dits du Sud, en leur offrant des technologies qui leur permettraient de sortir de la crise, d’utiliser des techniques et méthodes préservant la nature,de virer tous les tyrans qui s’enrichissent sur le dos de leur peuple. Tyrans que les grands groupes capitalistes qui soutiennent ce cher Nicolas, ont installés à la tête de ces pays pour mieux piller leurs richesses et fournir de la main d’oeuvre pas chère à leur industrie. Sous couvert d’une classe politique tolérante !

De plus, il surfe sur une idée générale qui s’est ancrée dans la tête de bons nombre de français eux même fils ou petits fils d’immigrés. J’ose pas vous raconter ce qui se dit sur mon lieu de travail avec des collègues qui ont oubliés leurs origines et comment leurs parents ont sont arrivés en France ........

STROUMPH GROGNON



Ministère de l’immigration et de l’identité nationale : une proposition de Finkielkraut et Bruckner
10 mars 2007 - 19h12

La question de l’immigration est avant tout un problème de justice économique dans la mesure où elle fait référence à l’expatriation contrainte d’une partie de la population mondiale en vue d’assurer sa propre subsistance. Si la solution économique de ce problème réside dans le partage de la croissance à l’échelle mondiale, c’est davantage pour des raisons d’équité commerciale que pour des raisons morales. En effet, la contrainte qui s’exerce sur les populations immigrées s’explique par la stagnation économique du pays d’origine dont la première cause est l’exploitation inéquitable des ressources naturelles et humaines. Ainsi, la croissance des nations industrielles réalisée à partir des profits des grandes entreprises internationales repose substantiellement sur l’exploitation inéquitable des nations dont sont originaires les populations immigrées. C’est pourquoi, en l’absence d’un partage à l’échelle globale de cette croissance, il n’est que justice que ces populations des nations périphériques viennent bénéficier sur le territoire des nations industrielles de cette part de développement qui leurs a été dérobée. En somme, il est parfaitement justifié que les nations périphériques puissent profiter indirectement des avantages de la croissance en termes d’emploi et de services sociaux au moyen de l’expatriation d’une partie de leurs populations.

Ainsi, le fait de présenter la question de l’immigration comme un problème d’identité nationale ou d’équilibre de nos systèmes économiques et sociaux est donc totalement déplacé. Il en est ainsi tout d’abord parce que les populations des nations périphériques ont pleinement le droit de profiter de la part de la croissance mondiale qui leur revient sans avoir à travestir leurs propres identités nationales ou culturelles, et parce qu’en second lieu, on ne peut de façon honnête rendre responsable ces populations immigrées de dérèglements économiques et sociaux inhérents au fonctionnement capitaliste. Et cela sera toujours vrai tant qu’une répartition équitable de la croissance mondiale en termes de développement industriel et social n’aura pas été mise en place à l’échelle globale.

Fraternellement

Ludvic



docteur zyzy mister sarko ...
12 mars 2007 - 15h21

en effet M. Sarkozy, ce n’est pas choquant de se poser la question de l’identité de la france. ce n est pas choquant, c’est même rassurant, de dire que l’identité française n’est pas liée à une ethnie, une couleur de peau... Mais de quelle identité parlons nous ? une identité symbolique ? une identité géographique ? une identité culturelle ? ... M. Sarkozy a l art de dédramatiser ses positions et convictions par ce genre de questions où on est forcé de reconnaître notre accord... Cependant, il y a un coté obscure : son projet ne traite pas du partage de l’idéal républicain, de l’approfondissement de notre triptyque Liberté-Egalité-Fraternité... Son projet consiste à réduire les libertés et droits individuels, à confisquer les droits fondamentaux inscrits dans la DUDH : celui de vivre en famille, celui de la santé, celui de l’éducation, celui de la mobilité. Il suffit de voir les effets de ses 2 précédentes lois pour comprendre que son ministère de l’immigration et de l’identité française ne sera pas le ministère de l’éducation aux droits de l’homme, aux principes de la révolution française, à la démocratie. Ce sera le ministère de l’assimilation, de la normalisation, de l’industrie de l’expulsion et du repli identitaire. Alors que le monde est en mutation vers plus de mobilité et d’interaction, Mister sarko veut surfer sur l’angoisse et les peurs qu’engendre cette mutation pour se hisser jusqu’à la fonction suprême et pour cela il fait appelle aux talents d’ambiguïté de Dc zyzy...

Fraternité



Ministère de l’immigration et de l’identité nationale : une proposition de Finkielkraut et Bruckner
13 mars 2007 - 13h58

Le plus grave n’est pas que Nicolas Sarkozy crée un Ministère de l’immigration et de l’Identité Nationale,mais que des personnes comme madame Simone Weil s’acoquine à ses transgressions de l’idéal Républicain.Je suis scandalisé,j’attendais peu de bonnes choses de Sarkozy,mais je le croyais responsable,citoyen.Aujourd’hui ce flirt avec les préceptes les plus nauséabonds m’indispose,on ne peut pas jouer avec les mots,l’histoire bégaie,cela Bayrou le sait.Quel triste choix..... Un pays a les prétendants qu’il mérite.Je regrette Strauss-Kahn,il était le seul capable de décortiquer Sarkozy.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite