Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

toujours sarko au G8, toujours la France et l’autocensure ? C’est la meilleure ! Goût bleu foncé !

de : marie75
vendredi 15 juin 2007 - 09h59 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Richard Werly : qu’ont vu les journalistes français au G8 ? Par Rue89 00H20 15/06/2007

Y avait-il un journaliste français dans la salle ? Le journaliste suisse Richard Werly, dont la chronique sur le comportement de Nicolas Sarkozy à sa conférence de presse du G8 a fait grand bruit, notamment sur Rue89, est revenu jeudi sur le site Internet du Temps de Genève sur la polémique, et ce qu’il faut bien appeler le silence de la presse française sur ce sujet.

Une fois passée sa surprise de voir ses écrits disséqués, analysés et parfois "stipendiés" en France, Richard Werly ajoute : "J’ai donc essayé depuis de me souvenir qui, parmi mes collègues français - j’ai raconté qu’un certain nombre d’entre eux avaient été bloqués ce jeudi 7 juin au centre de presse, à une dizaine de kilomètres du lieu de briefing - se trouvaient à mes côtés. J’ai fait une liste de ceux que je connais. Et j’ai fait un tour du Web. Or je n’ai pas vu, sur les sites web de leurs journaux ou radios respectifs, d’allusions à ces bizarreries présidentielles, hormis parfois les reprises... de mon texte et des images de la TV belge. Laquelle je crois, a dû présenter des excuses."

"Il n’est pourtant pas difficile de savoir qui était là. Plusieurs de ces envoyés spéciaux hexagonaux ont posé des questions alors que moi, devancé par la charmante journaliste polonaise qui a conclu la conférence de presse, je n’ai pas réussi à attraper le micro. Question alors : ont-ils, mes amis français, ressenti la même gène que moi ? Comment ont-ils trouvé leur président ? Mea culpa de mon côté. J’aurai du aller vers eux et les interroger, au lieu, comme je l’ai fait sitôt la rencontre achevée, de téléphoner pour dire mon étonnement à mon collègue du Temps présent à Heiligendamm, et à un ou deux vieux complices parisiens. Ceux qui se sentent visés par ces quelques lignes accepteraient-ils de me dire si c’est moi, ce jeudi-là, qui était "à côté de la plaque" ? Merci d’avance."

La véritable affaire est finalement là : non pas de savoir si Sarkozy était saoul ce jour-là, mais de savoir pourquoi la presse et la télévision ne se sont même pas posé la question de son comportement qui n’en finit pas d’étonner tous les spectateurs de la fameuse vidéo déjà visionnée plus d’un million de fois sur l’Internet. En feignant la surprise, Richard Werly interpelle ses confrères français là où ça fait mal.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
toujours sarko au G8, toujours la France et l’autocensure ? C’est la meilleure ! Goût bleu foncé !
15 juin 2007 - 12h37

Egalement il s’interroge sur le côté égocentrique de la communication de Sarko (corolaire : Il semble s’imaginer quand il parle être toujours en campagne pour se faire élire). Et c’est vrai qu’on s’interroge quand on écouté réellement ce qu’il a dit plusieurs fois (un discours avec de forts relents égocentriques par moments, et pas qu’à la conférence incriminée) .

Un des aspects cachés de cette affaire c’est la persistance inquiétante chez Sarko d’un énorme problème d’égo qui expliqueraient peut-être la dive bouteille ou d’autres substances de bonheur nécessaires pour incarner l’image qu’il souhaite donner.

cela risque de se terminer mal...

Sinon OK sur la tétanisation lèche-cul des médias français....

Copas







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite