Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Nouvelle loi sur la concurrence :

de : Bruno Lamothe
lundi 26 novembre 2007 - 17h25 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 50.5 ko

Intervention de François Brottes dans la discussion générale du texte faussement intitulé "Concurrence au service des consommateurs" à l’Assemblée nationale le 21 novembre :

Permettez-moi tout d’abord de m’étonner de l’absence de M. Michel-Édouard Leclerc au banc des conseillers du Gouvernement : j’avais cru comprendre que la renégociation des tarifs (que les centrales d’achats souhaitent officialiser en échange de la disparition des marges arrière pour permettre à la grande distribution de faire toujours plus de profits) avait été discutée entre le Gouvernement et la grande distribution, peut-être à l’Élysée, sur le dos des fournisseurs et sans concertation avec notre rapporteur, Monsieur Raison (Rapporteur, UMP, de la loi sur la "concurrence au service des consommateurs"), homme rigoureux et de conviction. "Aimer à perdre la raison", dit le poète…

Comme vient de le démontrer Monsieur Charié (député UMP), tout est lié : les marges arrière, le seuil de vente à perte, les CGV, le référencement et ses bakchichs, les délais de paiement… Le seul fait que votre projet n’aborde pas tous ces sujets montre que vos intentions ne sont que gesticulations et qu’il ne sortira rien de votre politique d’affichage.

Votre religion, c’est qu’introduire toujours plus de concurrence permet de rendre un meilleur service à moindre coût. Et tant pis si, s’agissant des tarifs de l’électricité ou des renseignements téléphoniques, c’est exactement l’inverse qui s’est produit ! Et ne venez pas nous dire que c’est la faute au baril de brut !

– Qui peut prétendre (comme tend à le faire le Gouvernement) que le pouvoir d’achat des ménages n’a pas régressé ? Les faits parlent d’eux-mêmes : un million de dossiers de surendettement en cinq ans, flambée des prix de l’alimentation, de l’énergie, des carburants, des loyers, des primes assurances… Hausse vertigineuse des dépenses incompressibles, baisse en euros constants des allocations familiales, stagnation des salaires et annonce d’une nouvelle taxe sur les malades, que vous appelez "franchise".

Tout cela est au cœur de l’angoisse des Français, laquelle ne concerne plus seulement les chômeurs et érémistes mais bien l’ensemble de la population.

40 % des salariés gagnent entre 1 000 et 1 350 euros par mois, ce qui n’est pas très loin du niveau du SMIC. Au cours des dernières années, 90 % des foyers n’ont vu leur revenu augmenter que de 4,5 %, soit moins que l’inflation. Pendant ce temps, les revenus des 3 500 foyers les plus riches ont progressé de 42,5 %, soit dix fois plus ! Et ce sont les mêmes à qui les services fiscaux viennent (du fait du bouclier fiscal que Mme Lagarde "oublie" souvent d’évoquer dans sa description de la loi TEPA) d’adresser des chèques de remboursement de 80 000 ou 100 000 euros !

– C’est du reste bien parce qu’il y a des gens de plus en plus riches que vos moyennes présentent un aspect flatteur ! Mais si on en fait abstraction, l’évolution est moins favorable…

Hors quelques mesures cosmétiques sur la téléphonie mobile (que votre majorité se propose d’édulcorer), votre texte ne contient aucune disposition susceptible d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages. Dès lors, il n’a pas matière à se glorifier, Monsieur Chatel, qu’il ne coûte rien ! En définitive, votre nouveau slogan devrait être : "Gagner moins pour payer plus !"

Rien n’est prévu pour compenser les hausses de prix (passées et à venir) que j’ai décrites à l’instant, et pas davantage pour neutraliser les effets de l’assujettissement de 800 000 personnes âgées à la redevance audiovisuelle ! Rien, non plus, pour diminuer les tarifs de l’énergie, alors que l’État vient de récolter 2 milliards de dividendes sur EDF et Gaz de France, directement payés par les consommateurs, à proportion de 150 euros par foyer.

CHACUN DOIT SAVOIR QUE LE GOUVERNEMENT POUVAIT DECIDER DE FACTURER L’ENERGIE MOINS CHER : IL NE L’A PAS FAIT, CAR IL AVAIT BESOIN DE RENFLOUER LES CAISSES DE l’ÉTAT, VIDEES PAR LES CADEAUX FISCAUX DE L’ETE.

– Tout au long de ce débat, nous vous ferons des propositions pour donner de la substance à votre texte. Mais, Monsieur le ministre Chatel, qu’avez-vous fait de l’audace du député Chatel ? Quelle suite donnez-vous à la promesse du Président de la République sur l’action de groupe ? Non seulement vous y renoncez, mais Mme Dati vient en plus d’évoquer (sans doute par maladresse !) la possibilité d’instaurer une franchise sur l’aide juridictionnelle !

On ne s’y prendrait pas autrement si l’on voulait décourager les consommateurs de faire valoir leurs droits !

De ce texte qui prétendait résoudre le problème des marges arrière, l’histoire retiendra qu’il ne vise en fait à qu’à orchestrer une nouvelle marche arrière !

http://ensemble-a-gauche.over-blog....


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite