Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
de : Paris
jeudi 22 avril 2010 - 10h51 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 38.1 ko

Certains opposants à l’interdiction générale du port du voile islamique intégral dans tout l’espace public mettent en doute l’applicabilité d’une telle loi et sa conformité à la Constitution.

Une loi d’interdiction générale du port du voile integral telle qu’envisagée par le gouvernement sera censurée par le Conseil constitutionnel, assure jeudi 22 avril Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l’université de Montpellier.

"Il n’y a aucun principe qui puisse servir de fondement juridique à une interdiction générale : ni le principe de laïcité ni ceux d’égalité, de sécurité ou de dignité", indique-t-il avant d’ajouter : "Ce qui serait indigne, c’est d’imposer à quelqu’un une manière de se conduire".

Selon le constitutionnaliste, la loi serait par ailleurs "pratiquement, matériellement inapplicable", pour une raison simple : "Que fait un policier d’une femme en burqa dans la rue ? Il la met en garde à vue ? En prison ? Pour combien temps ? Et quand elle ressortira, elle ira où ? Ces femmes vont rester chez elles ? Une interdiction générale est sans fondement juridique, disproportionnée et inapplicable" assure-t-il, rappelant qu’"il existe déjà tout un dispositif législatif et réglementaire, applicable lui, pour faire face aux situations où le port du voile peut poser problème"

Qu’adviendra-t-il alors du projet de loi ? "Si la loi est votée, il y aura une saisine, et une censure, du Conseil constitutionnel" affirme Dominique Rousseau.

"Passage en force"

Le président Nicolas Sarkozy a tranché mercredi 21 avril en faveur d’un projet de loi d’interdiction générale du voile intégral en France, malgré les réserves juridiques exprimées le mois dernier par le Conseil d’Etat.

Le projet de loi d’interdiction générale du port du voile intégral dans tout l’espace public, et pas seulement dans les services publics comme le préconisait le rapport de la mission d’information parlementaire, sera présenté en conseil des ministres "dans le courant du mois de mai", a annoncé le porte-parole du gouvernement Luc Chatel.

Le député PS Pierre Moscovici a jugé que le projet était un "passage en force face à la Constitution" et qu’il s’agissait d’une "loi de stigmatisation" risquant d’être "inapplicable".

Le Premier ministre François Fillon avait affirmé mercredi être "prêt à prendre des risques juridiques" pour interdire le port du voile intégral dans les espaces publics" et ce malgré les réserves juridiques exprimées le mois dernier par le Conseil d’Etat.

"Quand on est le Premier ministre du pays, quand on est un homme d’Etat, on ne prend pas de risque avec la Constitution", s’est indigné jeudi Pierre Moscovici sur France Inter. "Je ne dis pas que la burqa ne soit pas un problème, c’est une indignité faite aux femmes et la burqa n’a pas sa place dans l’espace public".

Mais selon le député du Doubs, cette loi "risque de raviver une série de querelles religieuses, communautaires. Je pense que c’est une loi de stigmatisation et je crains que ce ne soit une loi inapplicable".

"Inapplicable"

Même son de cloche pour le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb, pour qui la loi "sera inapplicable. Je connais un certain nombre des policiers lyonnais qui me disent aujourd’hui : ’Nous, on va aller dire aux gens sur tel ou tel marché, par exemple à Vénissieux, vous allez enlever votre burqa. Difficile à faire appliquer !’.

Lorsque c’était par exemple sur les lieux publics, là évidemment on pouvait faire appliquer. Sur l’espace public, ça, ça devient extrêmement difficile", a-t-il déclaré sur Public Sénat, concluant : "On est dans la politique de la législation spectacle qui ne résout rien au problème".

Le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis a également qualifié, jeudi sur i-Télé, le projet de loi de "faute d’application", de "faute intégrale".

"Pour moi, la question de la burqa, du voile intégral, c’est une faute intégrale, c’est un défaut d’appréciation. La France n’est pas aujourd’hui, et heureusement, menacée par une vague islamiste qui se cacherait derrière le voile", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis.

"On imagine mal les policiers courir dans les rues pour retirer le voile aux femmes. Cela va faire que les femmes voilées vont rester chez elles et donc on les enferme doublement, tout ceci est mal vu et subordonné à une opération électorale", a ajouté le député socialiste.

Bruno Le Roux, député socialiste de Seine-Saint-Denis dénonce quant à lui la méthode. "Je veux connaître le contenu du texte pour savoir comment le gouvernement a tenu compte des remarques du Conseil d’Etat".

"Tout le monde est perdant"

Du côté des associations, les avis sont partagés. Enfin, l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW) s’est dite opposée à l’interdiction du port du voile intégral en France, jugeant que la législation "[violerait] le droit fondamental à la liberté de religion, de conscience et de pensée, ainsi que le droit à l’autonomie personnelle", estime HRW.

Une interdiction totale est "incompatible avec la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme" et probablement aussi la législation de l’UE contre les discriminations, a déclaré dans un communiqué Judith Sunderland, une chercheuse de Human Rights Watch.

De la même façon, SOS racisme a critiqué dans un communiqué cette décision qui serait "contraire à la Constitution et à la convention européenne des Droits de l’Homme". Selon l’association, elle "montre que le débat sur la burqa, bien loin de s’intéresser au sort des femmes qui seraient victimes de cette pratique, est empreint d’une logique populiste contraire aux valeurs du vivre ensemble que chacun prétend pourtant défendre". L’association estime que les responsables politiques seraient "plus crédibles" s’ils luttaient plutôt contre "les logiques de ségrégation et de discrimination" ou s’ils "évitaient de ne traiter certaines populations qu’à travers le prisme de leur appartenance ethnique ou religieuse". "Lutter pour le droit des femmes, écrit encore SOS Racisme, est indissociable du combat antiraciste mais le présent projet de loi ne poursuit en aucune façon cette finalité (...). Il s’inscrit tout au contraire dans un contexte de stigmatisation dont les responsables politiques sont en tous points responsables".

Ainsi, seule Sihem Habchi, présidente de Ni Putes ni Soumises s’est félicitée de cette annonce du gouvernement. "C’est la victoire des femmes, c’est le début d’une nouvelle page pour l’émancipation des femmes des quartiers populaires à qui on va proposer autre chose que l’enfermement ou la mort sociale" a-t-elle déclaré à l’AFP."Aux législateurs, je demande du courage politique pour voter une loi de protection et d’émancipation des femmes", a-t-elle ajouté.

"Aucune urgence" 

Le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP) a souhaité de son côté que le gouvernement n’utilise pas la procédure d’urgence lors de l’examen au Parlement du projet de loi visant à une interdiction générale du port du voile intégral dans tout l’espace public.

Interrogé sur France Info, Bernard Accoyer a fait part de son souhait d’une procédure "non accélérée", "sereine", pour l’examen du texte. Il a ajouté que le président du Sénat Gérard Larcher avec qui il s’en est entretenu était "sur la même ligne" que lui.

"Il faut résoudre cette question, il n’y a pas d’urgence à quelques semaines près. Prenons le temps du débat, recherchons le consensus républicain pour aboutir à ce que cette pratique cesse sur le territoire de la République", a-t-il dit.

"Je souhaite qu’on examine rapidement le projet de loi, sans perdre de temps, mais sans précipitation", a ajouté le président de l’Assemblée nationale à propos du calendrier.

Selon lui, "il faut avoir quelque chose d’applicable techniquement et solide juridiquement [...], le débat, les échanges conduiront naturellement à trouver la bonne solution [...] l’intention des parlementaires est d’éviter le communautarisme dans ce qu’il a de plus insupportable, qui s’en prend à la dignité et à la liberté de la femme".

Selon des chiffres donnés par le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, quelque 1.900 femmes porteraient le voile intégral en France.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
22 avril 2010 - 12h52

Ainsi, seule Sihem Habchi, présidente de Ni Putes ni Soumises s’est félicitée de cette annonce du gouvernement. "C’est la victoire des femmes, c’est le début d’une nouvelle page pour l’émancipation des femmes des quartiers populaires à qui on va proposer autre chose que l’enfermement ou la mort sociale"

Quelle dérive pour npns, de l’affaire de la candidate NPA voilée à cette approbation grossière de cette future loi répressive et sarkoziste (pléonasme) !

Quant à ceux qui, à gauche, dénonce non pas une loi scandaleuse qui va développer le racisme et les tensions, une loi crapuleuse et politicienne dont le but est de concurrencer électoralement le FN (avec le succès qu’on sait !), mais simplement une loi qui est mauvaise "techniquement" car inapplicable, beurk...

Chico



Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
22 avril 2010 - 14h57 - Posté par momo11

Cette droite et les ninis sont tellement "tristes",c’est décidé ,demain je me voile les fesses intégralement !!!!momo11



Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
22 avril 2010 - 18h44 - Posté par Brutus

Pour comprendre tout l’intérêt (pour l’UMP-FN) de ce pseudo débat voir "Burqa Bla Bla" de Serge HALIMI :

http://www.monde-diplomatique.fr/2010/04/HALIMI/18990

Force est de reconnaître qu’une large partie de "la gauche" a contribué, de foulard en burqa, et sous prétexte de défense de la laïcité, à alimenter un débat dont la finalité réelle est de dresser les uns contre les autres en livrant en pature à "l’opinion publique" des boucs émissaires.



Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
23 avril 2010 - 10h00 - Posté par

et c’est qd une manif pour dénoncé cette stigmatisation là, qui en rappelle d’autre

il s’agirait de commencer a montrer notre solidarité avec les opprimés , non ???

car pour le moment aucun appel de qui que ce soit pour interdire ce genre de lois

KESKONFOUT ???

le fossé se creuse...


Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
23 avril 2010 - 12h48 - Posté par Alain

Je suis moi-même résolument opposé au port du voile, intégral ou pas. D’abord pour toutes les raisons déjà évoquées, dignité etc. etc. mais aussi et surtout parce que ce voile dissimule des beautés brunes ou claires sans lesquelles las hommes ne pourraient vivre ou simplement s’épanouir. Mais bien sûr je suis également opposé aux interdictions qui ne régleront aucun des problèmes mais qui permettent de dépanner le FN et ses consorts.
Originaire d’Algérie, je n’avais jamais vu prospéré à une telle vitesse les voiles qui ne sont certes pas un signe de progrès mais au contraire un recul surtout que nulle prise de conscience n’apparaît à la suite de cette tenue vestimentaire, pas même un cri de révolte contre les forces réactionnaires


Interdiction générale du voile intégral : vers une loi inapplicable ?
24 avril 2010 - 18h18

medecin afghan parlait de ces pauvres femmes renversées par des vehicules du fait de leur champ visuel reduit

Le "médecin" il avait "oublié" un certain nombre d’éléments.

Je les donne ici sans me permettre de juger de leur pertinence.

1. Le nombre de "véhicules" dangereux pour mles piétons, en dehors de Kaboul, (et encore ???), en Afrghanistan, si tu lève les chars et les véhicules des envahisseurs ça fait pas besef.

2. le seul moment ou les femmes n’ont pas été "voilées" là-bas, c’est durant le Gouvernement Najibullah, gouvernement "communiste" pro-soviétique ou il était interdit de porter le voile sous peine de prison. Comme chez Hortefeux par exemple, ((- :.
Ou comme en Iran lorsque le Shah, grand démocrate comme chacun sait, avait édicté la même loi au nom du "progrès" et des "Lumières" occidentales.

Et ce genre d’opérations "intelligentes" et "démocratiques", pour le "bien" des femmes du coin ont été des élement déterminant dans la montée des "Talibans" financés par la CIA pour contrer les Soviétiques et faire tomber el Gouvernement en place ; et dans la chute du Shah sous la direction de Khomeiny gardé bien au chaud à Neaufles-le-Château par les Français de Tonton Mitterrand et ses potes américains.

Quand "vous" faites des analyses, ou prétendez en faire, "vous", les "bonnes âmes" pleines de "bonnes intentions" ça vous ferai rien de bien vouloir y intégrer au moins l’essentiel des éléments antécédents.

Au lieu de citer la "déclaration" d’un quelconque "expert" appointé au service de ceux qui assassinent ceux ou celles que vous prétendez défendre ???

Ceux qui meurent de votre soutien à toutes ces conneries vous en seront certainement gré...

G.L.






Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1
BOLIVIE : La CIA partout, les dollars pleuvent à flots pour les complots, pas pour la pauvreté !
lundi 25 - 12h06
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion détrompe l'homme, afin qu'il pense, qu'il agisse, qu'il forge sa réalité en homme détrompé et revenu à la raison, afin qu'il gravite autour de lui-même, c'est-à-dire autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire, qui gravite autour de l'homme tant que l'homme ne gravite pas autour de lui-même. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite