Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Hôpital de Carhaix : la fusion c’est comme la tarte au concombre. c’est pas bon hein... ?
mercredi 19 mai 2010 - 13h13 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 20.2 ko

Il n’aura pas fallut longtemps avant de constater que la fusion entre le CH de Carhaix et le CHU de Brest nous entrainaient vers une catastrophe annoncée.

Quand direction faire communication, sale coup en préparation...

Il y a quelques semaines paraissait dans le Poher Hebdo (notre journal local) un publi-reportage de quatre pages pleines de jolies photos et de propos lénifiants sur la fusion. Bref une opération de communication bien faite comme savent les faire les marchands de yaourt.

La réalité est bien différente. Me dupont, le directeur du CHU est tout sauf un imbécile. Nommé après la mobilisation de 2008 qui avait permis d’imposer le maintien des services de maternité et de chirurgie, il savait que pour fermer les services en question il devrait utiliser des moyens plus sournois et plus subtils que ceux employés par Perrin (ex-ARH) pour arriver à l’objectif jamais abandonné de FERMER les services de maternité et de chirurgie.

Plus roué, Dupont s’est attelé à désorganisé de l’intérieur les services de l’hôpital. Il emploie pour cela plusieurs méthodes complémentaires : non remplacement de médecins, désorganisation volontaire des services, pression permanente sur le personnel, fixations d’objectifs volontairement irréalistes (en terme de naissance par ex !)...

Comme un vulgaire Luc Brami, nettoyeur de son état, Dupont organise la fermeture de l’hôpital de Carhaix. Imposer des objectifs chiffrés irréalistes et dans le même temps froidement tout mettre en œuvre pour ne pas permettre au personnel de travailler dans des conditions sereines, voilà sa méthode. C’est la même que celle employée par les nettoyeurs dans le privé lorsqu’ils programment la fermeture d’une filiale.

Et les usagers dans tout cela

Les usagers ne sont pas dupe de ce qui se joue à ’hôpital. Ce n’est que la continuation de la guerre par d’autres moyens mais avec toujours en ligne de mire la fermeture des services.

Selon le sondage du Poher Hebdo réalisé fin 2008, plus de 80 % des usagers s’était prononcés contre la fusion. Cela n’avait pas empêché les élus PS se voter la fusion sans garantie négociée par Le Drian président PS de la région avec Bachelot.

Les opposants (majoritaires) à la fusion ont toujours alerté des dangers de jeter la clef par la fenêtre comme l’ont fait les élus du PS. L’hôpital de Carhaix doit conserver sa totale indépendance, tout en construisant des coopérations avec le CHU de Brest. C’est à ces seules conditions que l’hôpital peut réaliser sa mission qui elle fait consensus : permettre à tous un accès égal aux soins et le droit de naitre au pays.

Nous le savons également. Le cas de l’hôpital de Carhaix n’est pas unique, il s’inscrit dans le cadre d’une politique qui vise au démantèlement des services publics. En France se sont près de 180 hôpitaux qui sont peu ou prou dans la même situation. Les choix en matière de santé sont politiques et uniquement politiques. Certains, ont fait le choix délibéré de casser nos hosto pour des raisons purement idéologiques, ils devront en assumer les conséquences...

Au fait est-ce un hasard, au moment ou la politique de la direction de l’hôpital est dénoncée par les syndicats dans la presse (voir plus bas), au moment ou la communication aussi habile fut-elle ne parvient plus à cacher la réalité d’une fusion « piège à con » de voir le maire de Carhaix Christian Troadec opposant déterminé de la fusion convoqué par la PJ ? S’agit t-il d’une manœuvre visant à neutraliser un élu encombrant ? S’agit-il de détourner les regards du sort réservé à l’hôpital ?

Les intimidations, les coups bas, le blabla... Rien n’y fera, nous avons défendu notre droit à l’accès aux soins, le Tribunal Administratif nous a donné raison en 2008,confirmant la justesse de ce combat. Nous ne laisserons pas détruire notre hôpital. Au delà du droit, c’est un devoir !

NB : l’audition de Ch Troadec par la PJ aura lieu le vendredi 21 mai à 10 à Brest. Un départ en car est prévu pour les soutiens.

Carland


L’article du télégramme

La fusion telle qu’elle se pratique au quotidien au centre hospitalier est mal vécue par les personnels, selon la CGT, qui dénonce une absence de dialogue social.

La CGT dénonce une fois de plus le manque de dialogue social entre la direction brestoise du CHU et les personnels. Ce qui, en résumé, fait dire aux représentants du syndicat « que le risque d’échec de la fusion se profile, le ticket un temps annoncé gagnant-gagnant pouvant se transformer en perdant-perdant, si les nombreuses doléances du personnel carhaisienne sont pas prises en compte ».

Débrayage en radio

N’ayant pas été entendues, les manipulatrices radio ont démarré vendredi un mouvement revendicatif qui se traduit par un débrayage généralisé. Face à une activité en hausse, le manque d’effectif se fait cruellement ressentir d’après Jocelyne LeGall, ce qui engendre de mauvaises conditions de travail. D’autre part, l’important reliquat d’heures supplémentaires 2009 n’apaspour l’instant été solutionné. Du côté des maisons de retraite, la CGT attend les 3,5 postes d’aide-soignant qui auraient été financés par le CG29, ce que nie la direction brestoise. Là également, la charge de travail s’alourdit en raison de l’état de santé derésidants de plus en plus âgés. La longueur des coupures de la mi-journée n’est pas du goût des personnels qui souhaiteraient les voir raccourcies. Une réorganisation du travail avait été proposée par les soignants, mais, là encore, la direction du CHU n’a rien voulu entendre. D’autre part, les syndicalistes craignent la suppression d’un des deux postes d’infirmières de nuit dans ces maisons de retraite.

« Deux ans, insuffisant »

Cette liste non exhaustive de dysfonctionnements amène les délégués cégétistes à demander à ce que le délai de deux ans accordés au centre hospitalier carhaisien soit prolongé, le tempsqu’une réorganisationbien pensée soit mise en place. En attendant, l’intersyndicale reste en état de vigilance.

Source : http://letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Hôpital de Carhaix : la fusion c’est comme la tarte au concombre. c’est pas bon hein... ?
19 mai 2010 - 19h58 - Posté par le postier

Pour rafraichir les mémoires ...

CH Carhaix : L’Union Sacrée vidéo manif...et zèbre de ps

http://www.dailymotion.com/video/x7...



Hôpital de Carhaix : la fusion c’est comme la tarte au concombre. c’est pas bon hein... ?
20 mai 2010 - 01h11 - Posté par

Moi j’aime bien les postiers :

Rappelle toi les traitres et les vendus ?

Toi aussi tu te rappelle des traitres ?

Bah faut faire avec les manges merde... Jamais je ne tourne le dos au vendus... encore moins au traitres. Fussent t-ils du PS... !

Biz
Carland


Hôpital de Carhaix : la fusion c’est comme la tarte au concombre. c’est pas bon hein... ?
20 mai 2010 - 01h53 - Posté par

Que les images et les paroles du peuple qui chante l’INTERNATIONALE sont belles...

Que les paroles du vendu du PS sont creuses !

Carland


Hôpital de Carhaix : la fusion c’est comme la tarte au concombre. c’est pas bon hein... ?
20 mai 2010 - 18h48 - Posté par

Salut Carland, ceux là je ne les oublie pas, et d’autres je les ai à l’oeil dessus ...suivit à la culotte..........

Chuuuuuutttttt

A galon le postier





Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite