Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Plainte en justice du Réseau et de brousse contre des antinucléaires : Stéphane Lhomme à nouveau convoqué par les gendarmes
de : Stéphane Lhomme
dimanche 17 octobre 2010 - 22h36 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Soutien à Stéphane Lhomme Brousse doit quitter son poste illico ....

JPEG - 108 ko



http://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%...

 Une de ses dernières contribution sur le journal Le Monde.fr

http://www.lemonde.fr/idees/article...

Stéphane Lhomme Militant antinucléaire et homme libre

Vendredi 15 octobre 2010

Plainte en justice du Réseau et de brousse contre des antinucléaires :

Stéphane Lhomme à nouveau convoqué par les gendarmes

Début 2010, un groupe de putschistes, emmenés par le directeur philippe brousse, a fait main basse sur le Réseau Sortir du nucléaire. Pour faire bonne mesure, ces gens ont ensuite porté plainte en justice contre des antinucléaires pourtant irréprochables : 7 ex-administrateurs (dont Didier Anger) et moi-même, Stéphane Lhomme, porte parole du Réseau de 2002 à mars 2010 (*)

Choqués par ces méthodes, de nombreux adhérents du Réseau ont exigé le retrait de la plainte. Lors de l’AG du Réseau de juin 2010, les administrateurs-putschistes et brousse ont abusé les militants en leur affirmant que la plainte avait été retirée, ce qui n’est pas le cas (il y a eu en réalité deux dépots simultanés, de la part du Réseau ET du directeur brousse).

C’est ainsi que, après avoir déjà été entendu le 17 septembre dernier, je suis à nouveau convoqué par les gendarmes le 25 octobre, à la demande du procureur de Lyon auprès duquel brousse a déposé plainte

Pour mémoire, cette plainte a été déposée sous des prétextes inouïs comme "faux et usage de faux" et "atteinte à un système automatisé de données". Pour accréditer leurs mensonges, brousse et ses amis sont allés jusqu’à prétendre que je serais entré en possession du fichier général du Réseau, qui contient parait-il 106 000 adresses.

Or, l’actualité le démontre encore aujourd’hui (voir note ci-dessous), brousse a de longue date fait main basse sur ce fichier : même les administrateurs, pourtant les seuls à être légitimes puisqu’élus par la base, n’ont pas accès à ce fichier qui est pourtant théoriquement celui du Réseau et non celui de brousse.

Pour revenir à la plainte : ce que brousse et ses amis putschistes reprochent, c’est la diffusion pourtant bien légitime, sur les listes du Réseau, d’un courrier (cf http://reseau.democratie.free.fr/VO... ) signé par les 7 administrateurs qui ont été débarqués illégalement lors du putsch en février 2010. (Leur seul tort était... de refuser de me licencier !)

Ce courrier, titré "Le Réseau "Sortir du nucléaire" est votre Réseau - Vous avez le droit de savoir" demande juste... le rétablissement de la démocratie dans le Réseau. On comprend que cette demande soit intolérable pour des putschistes...

Au lieu d’agir contre le nucléaire - par exemple, aucun d’eux n’a pris la peine de se déplacer à Carpentras pour le verdict du procès engagé suite à la fameuse fuite d’uranium du Tricastin - brousse et les putschistes continuent de jouer les auxiliaires de police en attaquant en justice les vrais militants antinucléaires.

J’ai ma conscience pour moi et je me rendrai en toute tranquillité à cette nouvelle convocation des gendarmes, mais je regrette presque le temps où j’étais arrêté par la DST, envoyée par lobby nucléaire : c’était quand même autre chose que d’être poursuivi en justice par un minable, bureaucrate nuisible et procédurier, qui ne "milite" que du fond de son bureau, et qui dévoie l’argent envoyé de bonne foi par les sympathisants et adhérents du Réseau.

Stéphane Lhomme

NOTE : la mainmise de brousse sur le fichier du Réseau

De temps en temps, quant il le décide, brousse diffuse un communiqué ou un document à tout le fichier du Réseau, avec le mail portant son nom, de façon à ce que tous les destinataires reçoivent bien une information envoyée par philippe brousse, bien que ce dernier n’ait rien produit lui-même. De cette façon, brousse se construit depuis des années une "légitimité" totalement indue. Il reçoit même parfois des félicitations... qu’il ne mérite aucunement. Depuis longtemps, il lui a été demandé de diffuser les informations avec un mail général , du genre info@sortirdunucleaire , mais il s’en garde bien : il a la main mise sur le fichier du Réseau, et il continue à s’en servir pour faire sa promotion personnelle, comme c’est le cas encore aujourd’hui avec l’envoi du communiqué titré "Sarkozy cache la prolifération nucléaire derrière le laser Mégajoule". A ce sujet, il est clair que la diffusion de ces communiqués ne vise que le maintien de la mainmise de brousse sur le Réseau, en interne. En effet, depuis mon départ, le Réseau a pour ainsi dire disparu des médias : m’éliminer était une chose, mais faire preuve de compétence en est une autre, de toute évidence hors d’atteinte pour les putschistes

NOTE bis : 13 salariés pour... plagier mes communiqués !

Notons d’ailleurs que ce communiqué "du Réseau" de ce jour est en réalité un véritable plagiat du communiqué rédigé la veille par moi-même dans le cadre du site web "Observatoire du nucléaire" que j’anime bénévolement (le chômage laisse du temps...). Comparez donc ici (http://www.observatoire-du-nucleair...) et là (http://www.sortirdunucleaire.org/ac... ). On notera quelques pauvres efforts pour ne pas mettre les éléments dans le même ordre, mais ça ne trompe personne. Question : comment se fait-il que les cotisations militantes servent à payer 13 salariés dont on se demande bien ce qu’ils font puisqu’ils finissent par recopier mes communiqués ?

(*) J’ai été licencié dans la foulée du putsch par les administrateurs installés à cet effet par brousse et les autres salariés. Ces derniers, fait unique dans l’histoire du salariat, ont fait grève pour faire licencier leur collègue (je n’étais le supérieur hiérarchique de personne !) Qui plus est, il s’agissait d’une fausse grève puisqu’ils avaient dès le début l’assurance d’être payés, ce qui a bien sûr été le cas. Cf http://salaries.jaunes.free.fr/ .

A noter : seul Jocelyn Peyret a eu la dignité de ne pas faire grève contre son propre collègue...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Plainte en justice du Réseau et de brousse contre des antinucléaires : Stéphane Lhomme à nouveau convoqué par les gendarmes
17 octobre 2010 - 22h40 - Posté par spk

C’EST INTOLÉRABLE DE LAISSER CE JAUNE DANS LES RANGS DES ANTINUCLÉAIRES

BROUSSE DOIT ÊTRE DÉBARQUÉ FISSA !



Plainte en justice du Réseau et de brousse contre des antinucléaires : Stéphane Lhomme à nouveau convoqué par les gendarmes
17 octobre 2010 - 22h44 - Posté par

OUI DEHORS BROUSSE JAUNE !!!


Plainte en justice du Réseau et de brousse contre des antinucléaires : Stéphane Lhomme à nouveau convoqué par les gendarmes
18 octobre 2010 - 10h00 - Posté par spk

Pour mémoire :

Ce que je dénonçais déjà ici en ce début d’année, ici comme ailleurs (cf affaire ex permanent de la Cf ?t de Brest) et de l’arrogance intolérable de bureaucrate à se prendre pour le timonier d’une organisation, usant de pratique de délation et d’accusation irrecevable dans notre partition à valeur déontologique et respectueuse de l’engagement des militants surtout quand il s’agit de personnalité qui a été menacée par les plus hautes instances policières de cet état ultra-nucléaire.

Porter plainte à titre personnel pour régler via la justice ses propres contradictions, il faut se séparer du mauvais soldat brousse, il y a urgence au nom du combat antinucléaire, qui y perd toute crédibilité à laisser l’hurluberlu à la tête de fichier informatique, dont il a prétention d’en être le gardien en sanctuaire...

extrait

Une crise dont l’origine et le vrai motif sont loin d’être de ceux qui nous ont été présentés jusqu’à lors. Pour étayer le propos, combien d’entre nous sont en mesure d’accepter que Monsieur Philippe Brousse se permette d’écrire au CA (le 10 janvier 2010) :

"… Je vous rappelle que, selon l’avenant à mon contrat de travail, mes fonctions de Directeur Administratif et des Ressources Humaines ne font l’objet d’aucune limitation de la part du conseil d’administration (…) Sont notamment concernées les procédures disciplinaires, parmi lesquelles ; toute procédure de licenciement …."

On dirait du Sarkozy, moi je peux licencier ! C’est tout simplement un abus de pouvoir, qui a été probablement remis en perspective par un malicieux (ou une malicieuse) stratège juriste et qui en a détecté la faille juridique sur l’avenant au contrat de travail du DRH et Administratif. De la part d’un militant rémunéré pour le combat antinucléaire, cette opération de tripatouillage juridique, pourrait être de mon point de vue assimilé à de l’abus de biens sociaux. Pour la simple et bonne raison, que le service attendu et à venir de ce salarié, n’est pas de recadrer à lui tout seul les limites de son pouvoir disciplinaire, combien même ces limites ne sont pas inscrites au contrat. Des contournements de juristes et recherches réalisées sans aucun doute pendant les heures de travail, elles payées par l’ensemble des donateurs et contributeurs au réseau Sortir du nucléaire. D’autant plus qu’à cette date du 10 janvier 2010, la crise interne était largement entamée.

Pour aller plus loin :

http://www.facebook.com/note.php?no...








« J’ai vu des gens tomber à l’eau » : l’opération de police qui a dégénéré, un soir de Fête de la musique à Nantes
mardi 25 - 20h03
de : nazairien
9 commentaires
Qui veut bouffer du président ?
mardi 25 - 17h23
de : jean 1
1 commentaire
Campagne de dons : appel aux lecteurs et aux mouvements sociaux
mardi 25 - 16h48
Rencontre avec la chanteuse engagée Tita Nzebi le 10 juillet
mardi 25 - 13h46
IDÉES NOIRES SOUS GILETS JAUNES
mardi 25 - 05h27
de : jean 1
3 commentaires
VENEZUELA : La nouvelle économie Socialiste, c’est parti !
lundi 24 - 17h01
de : JO
Affaire Legay : les gendarmes en service à Nice ce jour-là ont refusé les ordres du commissaire
lundi 24 - 15h07
de : nazairien
2 commentaires
Ils sont 93
lundi 24 - 11h45
de : jean 1
1 commentaire
LE MONDE A CHANGE : L’impérialisme l’apprend à ses dépends !
lundi 24 - 11h38
de : JO
acte 32, beaucoup de monde à paris, manif sauvage, flics éparpillés, fatigués, inefficaces (vidéo)
dimanche 23 - 14h18
de : nazairien
7 commentaires
HONTEUX, SCANDALEUX ET INACCEPTABLE : L214 dénonce l’horrible scandale des ‘vaches à hublots’
dimanche 23 - 11h56
de : nazairien
2 commentaires
Sarkozy et ses "casseroles" , Sarkozy jugé pour corruption - C l’hebdo - 22/06/2019 (vidéo)
dimanche 23 - 02h45
de : nazairien
L’ Acte 32, a bien tenu ses promesses et le live du sanglier jaune, a donné l’information en continu (vidéo)
dimanche 23 - 01h46
de : nazairien
1 commentaire
perturbation au Salon aéronautique
samedi 22 - 22h32
de : désobéir
Retour aux blocages pour les gilets jaunes
samedi 22 - 17h42
1 commentaire
L’héritage de Brecht : ’Berlin en Seine’ à l’Essaïon
vendredi 21 - 19h56
Daniel Tanuro : « Collapsologie : toutes les dérives idéologiques sont possibles »
vendredi 21 - 14h08
de : jean 1
2 commentaires
C’est un gendarme mobile qui a renversé quatre gilets jaunes à Rouen en février (video)
vendredi 21 - 13h36
de : Lille Insurgée
Fête de soutien aux postier-e-s du 92
vendredi 21 - 10h39
MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
1 commentaire
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
3 commentaires
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On m'a dit que j'ai trois idoles : le Christ, Marx et Freud. Ce ne sont que des formules. En fait, ma seule idole est la réalité. Si j'ai choisi d'être cinéaste, en même temps qu'un écrivain, c'est que plutôt que d'exprimer cette réalité par les symboles que sont les mots, j'ai préféré le moyen d'expression qu'est le cinéma, exprimer la réalité par la réalité. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite