Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !


de : gouly
vendredi 29 octobre 2010 - 16h49 - Signaler aux modérateurs
30 commentaires
JPEG - 59.7 ko

de gouly

C’est évident, ça ne fait aucun doute, mais qu’attendons nous ! Aujourd’hui la colère monte en moi et je ne parvient pas à me calmer. Mais bon sang, leur système ne tient qu’à un fil on peut le faire tomber là comme ça, en un claquement de doigts. Ou plutôt devrais je dire, en un claquement de doigt de raffineur !

Mais bien sûr ce sont eux et seulement eux qui ont tout fait péter ! A la télé on ne voyait qu’eux, dans les journaux Charles Foulard était en première page et dans toute la société française, on tremblait, on craignait plus que tout la pénurie d’essence. Ils ont paralysés le pays, fait perdre des milions d’euros à total et aux grands groupes capitalistes censés être si puissants. Mais pensez vous sincèrement que si ils n’avaient pas été là, pensez vous sincèrement que si la totalité des raffineries française n’avaient pas été en grève, notre mouvement aurait eut autant d’impact. A l’heure qu’il est, on n’en parlerait même plus. Et d’ailleurs partout, dans tous les médias, on ne parle que du retour à la normale et de la fin de la grève dans ce secteur.

J’en suis intimement convaincu encore deux semaines, peut être un mois de blocage dans les raffineries et les dépôts, Sarkozy et sa clique nous mangeraient dans la main. Alors bordel les trois millions de grévistes de ce pays, peut être bien plus, chacun donne 20 euros de sa poche, 20 euros pour la victoire c’est quand même pas grand chose ?

Oui 60 millions d’euros offert à tous les raffineurs de ce pays pour qu’il cesse le travail le temps qu’il faudra avant qu’ils cèdent. Et au lieu que chacun bloque sa petite rue, son petit magasin carrefour, on va tous en masse dans les dépôts et on n’en bouge pas jusqu’aux retrait.

Mais pourquoi on fait pas ça ! Tout leur système à la con repose sur un seul secteur et nous on perd notre temps à bloquer la poste et le ramassage des ordures ! Certains disent qu’on d’appui pas sur un bouton pour déclarer la grève générale, que personne n’a la bonne solution pour qu’une mobilisation soit victorieuse. Mais l’évidence est-elle et cette lutte viens de la faire éclater au grand jour.

Alors je me prend peut être pour je ne sais qui, j’ai peut être totalement perdu la tête mais j’aimerais pour m’en convaincre, que quelqu’un me prouve que cette idée serait inefficace au vu du bordel que ces mecs ont foutu dans le pays.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 17h11 - Posté par Revolution67

J’approuve. Tous aux dépôts pétroliers !



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 17h26

Il faut absolument continuer les manifestations. 1 tous les15 jours le mercredi par exemple ça peut être pas mal.. pour bloquer l economie avec femmes et etudiant + des grévistes....on ne doit pas capituler face à tel ennemi !



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 22h29 - Posté par

Mais ils n’en on rien à secouer de nos manifs, et ils ne se gènent même pas pour le dire ! A chaque fois c’est une journée de travail de perdue pour des millions de salariés et sans contre-partie. Tout le monde avait compris qu’il était plus efficace de verser aux raffineurs une petite partie de nos salaires ou de nos retraites pour qu’ils assèchent les pompes.

Qui est assez naïf pour croire que ceux qui nous gouvernent ne prendront pas toutes les précautions nécessaires pour que plus jamais une grève de raffineurs ne puisse bloquer l’approvisionnement en essence ?


Se ressaisir !
29 octobre 2010 - 17h43 - Posté par pilhaouer

Les raffineries votent la reprise du travail et le terminal de Fos va reprendre.

Ils ont tenu le temps qu’ils ont pu ! Ce qu’ils ont fait est très important et ce n’est certainement pas une lutte perdue !

Mais les grandes confédérations ne les ont pas soutenus, la Direction jaune de la CFDT les désavouant carrément et de grands mouvements dans les autres secteurs ne sont pas venus en renfort.
S’il est vrai que l’extension de la grève n’a pas été facilitée par les directions réformistes, il est vrai aussi qu’il faudra analyser cette contradiction entre un soutien plutôt massif du mouvement et le fait que ce soutien ne débouche pas encore sur des actions offensives de masse. La grève par procuration a ses limites !

Les salariés des raffineries prennent le temps de souffler mais ILS SONT PRETS A REPARTIR !

Non, rien n’est terminé, bien au contraire.

Une pause est nécessaire pour repartir de plus belle, réfléchir et s’organiser.
Aujourd’hui la retraite, demain la sécurité sociale, l’indemnisation du chômage, le durcissement des conditions d’emploi sous prétexte de compétitivité, la crise va s’aggraver, les luttes vont s’amplifier dans toute l’Europe.



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 19h08 - Posté par lutte 44

LE BLOCAGE DES AIRBUS EN PLUS DES RAFF ET DES DEPOTS ET LES PORTS LA
ON GAGNE A TOUT LES COUPS. Il y a aussi air france et dassault aviation
a mediter



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 20h59 - Posté par lorenzo1895

Et si on marchait tous vers PARIS !!!


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 22h01

Franchement est ce vraiment impossible ? La province à Paris ? avec un peu d organisation



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
29 octobre 2010 - 22h15 - Posté par

si je monte à paris je prends 4 personnes gratis.......


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
30 octobre 2010 - 00h16 - Posté par

Paris... une 30aine de portes importantes (celles où y a le périph et les grands axes), une 20aine de places importantes (idem, les grands axes + les lieux stratégiques) ...

Si on bloque tout ça, Paris est HS... plus de circulation donc plus d’approvisionnement (essence, commerces...), plus de bus, d’éboueurs, de taxis, de transports de fonds, de cars de touristes...

200 personnes par lieu bloqué => 200 X 50 = 10.000 personnes

La France c’est environ 100 départements => 10.000 / 100 = 100

Il faut donc faire monter environ 100 personnes de chaque département, et créer une 50aine de groupes mobiles pour paralyser la capitale...

Bon après c’est que de la théorie, c’est à dire du rêve...

Mais dit comme ça, ça à l’air jouable... non ?


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
30 octobre 2010 - 08h00 - Posté par Pénélope

Et les banques hein, pourquoi pas de blocages de banques, l’état a trouvé des sous pr les banques, pas pr les retraites, c’est pas un symbole ça ?


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
30 octobre 2010 - 08h27 - Posté par stylo

Non, pour les banques car les systèmes de fermeture sont très efficaces et immédiats, alors ques les portes de Paris nous sont offertes.


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
31 octobre 2010 - 14h05 - Posté par La Louve

N’IMPORTE QUOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
31 octobre 2010 - 14h04 - Posté par La Louve

trois millions de grévistes de ce pays, peut être bien plus,

Ah bon ?? Trois millions de GREVISTES ????

Je ne voudrais pas doucher ton enthousiasme mais...

Faudrait pas confondre manifestants et grévistes, "Gouly", parce que c’est comme ça qu’on se casse la gueule.

Le PROBLEME c’est bien qu’il y ait eu justement 3 millions de manifestants mais PAS trois millions de GREVISTES ! Tu penses qu’on ne serait pas dans cette merde aujourd’hui.

Chez moi, l’école fonctionne, la cantine fonctionne, la poste fonctionne, le monoprix fonctionne, le franprix aussi, les banques fonctionnent, bref TOUT fonctionne ou presque !

Et je crois que le problème il est là ! On ne PEUT PAS et on l’a dit tout de suite ici et ailleurs, faire reposer une lutte sur des grèves très sectorielles, fussent elles très dures et "ciblées". Les camarades des transports, des ports et de la chimie n’ont pas vocation à faire grève pour tous les autres, par délégation et ça ne peut pas marcher comme ça !

Nos camarades des banques, tiens, secteur "stratégique" s’il en est, ils étaient en grève où et comment ?

La question (qui n’appelle pas de réponse simpliste et univoque mais qui au contraire demande développement, et pistes multiples) c’est pourquoi n’avons nous pas été 3, 5 millions de grévistes alors que nous étions plus de 60 % favorables au mouvement, contre cette réforme etc ?

La Louve



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
31 octobre 2010 - 17h47 - Posté par Alain Chancogne

La question (qui n’appelle pas de réponse simpliste et univoque mais qui au contraire demande développement, et pistes multiples) c’est pourquoi n’avons nous pas été 3, 5 millions de grévistes alors que nous étions plus de 60 % favorables au mouvement, contre cette réforme etc ?

La Louve

Quelques mots sur ces "pistes multiples" et en prenant le risque de me planter , de choquer aussi, de sembler pisse vinaigre.

Je pense qu’il ya d’abord à prendre en compte, yeux grands ouverts sur le réel, que nous sommes dans une Société de toutes les contradictions.

Il y a colère, il y a rejet des injustices, il y a la "haine" mais pour qu’une colère puisse se manifester avec des millions de grévistes(jamais vu depuis 68 y compris en 1995 !) il faut que le mouvement social se sente en capacité de GAGNER.

Pas de "s’opposer avec courage quitte à morfler mais au moins en ayant montré ses c..es de classe", NON !! De GAGNER

Quand tu as 8à9 millions de gens vivant en dessous du seuil de pauvreté, l’endettement la Banque au cul pour tes factures, cartes et chèques en cours, quand tu as dans chaque famille en moyenne un précaire , un chômeur, un retraité à 800 euros, quand la monoparentalité et la précarité font de la Femme dite"libérée" un être humain plus asservi qu’il ya 30 ans...tu n’es objectivement pas dans une situation ou tu peux avoir inscrite dans la durée, la GREVE comme arme absolue !

Celle ci, est contradictoirement moins un"possible" recours de masse du prolétariat en 2010 qu’en 1920..

.
Ce paradoxe
qui a conduit sur BC certains à s’en prendre aux "pov cons"égoïstes , frileux voire "pinfres", près de leurs sous( j’ai pas digéré ces mélopées !) , la saine impatience que nous avons pu éprouver de constater que des travailleurs refusaient de perdre des journées de salaires..alors qu’ils risquent voir leur vie mise en morceaux,
cette REALITE du mouvement si on ne veut pas la prendre comme une donnée incontournable, on n’a pas fini de se planter en analysant le rapport de forces dans la LDC au seul nombre de grévistes ! !.

J’ajoute que nous payons cash ce que nous avons appelé en son temps au PC la pédagogie du renoncement"

Les 12 millions de grévistes de 68 , tenant pour certains 5à 8 semaines(6 dans mon cas) n’affrontaient pas le Capitalisme dans le même état d’esprit :

D’abord parce qu’objectivement "le Capital pouvait lâcher"..J’entends par là que la CRISE n’était pas au niveau global d’aujourd’hui ou il est acculé à non seulement ne rien céder, mais , de plus en plus à tenter le hold up sur 100 ans de gains sociaux..

Surtout, on ne vivait pas un moment de LDC ou la conscience collective était polluée par ce que Tonton a instillé comme anesthésiant à la LDC, depuis 81 !!

"On atout essayé", "c’est mondial et on n’y peut rien" " il faut s’adapter ou disparaitre"

Croire que cela ne marque pas les consciences d’autant plus que les repères de classes en ont pris un sacré coup, que le PCF a contribué ce que le doute progresse concernant toute possibilité de transformation radicale de la Société, que la CGT a intelligemment profité du déclin des idées révolutionnaires pour opposer le "réalisme et l’unité inter-confédérale" aux fondamentaux d’union et de rassemblement DE CLASSE, le tout enveloppé dans le P.Q europeiste, ’c’est , selon moi, ne pas se situer par rapport à l’affrontement de classe en situation de reprendre l’initiative.

C’est pourquoi,( mais c’est dimanche et je vais bouquiner un bon polar, on enreparlera obligatoirement) la question de l’ ALTERNATIVE politique ET en même temps la réflexion à avoir sur une structure que j’ appelle Comités de base d’Union populaire -y compris pour définir axes et modalités de lutte permanente est posée :S’il le faut , en envisagent une Coordination Nationale souple pour que l’autogestion soit au coeur des décisions démocratiques d’"en bas".

Y compris, puisque nous n’allons pas pouvoir éviter que l’on nous serine avec 2012 et que nous ne pouvons pas faire comme si 2012 était un non évènement, en réfléchissant comment subvertir la conception actuelle , admise majoritairement, que les "URNES" c’est là ou TOUT se joue.. !"

Cette négation de la DEMOCRATIE (au sens plein du terme) ce piège à cons du" tout par le vote" avec un assortiment d’institutions de centralisme antidémocratique pour Bipartisme à l’anglosaxonne, , peut , doit nous OBLIGER à effectivement inclure les URNES dans notre visée

.Mais pas comme on en rêve chez Martine !!


Pour appeler à ne pas les remplir

Dès lors que nous ne serions pas en capacité d’en faire un moment de LDC...(ce qui , selon moi serait le cas si on en reste à la configuration actuelle)

voilà, vite et mal exprimées , deux trois réflexions qui se baladent confusèment dans ma tête.

Je voudrais conclure, sur ce que je ne veux pas perdre de vue, ( mais je ne pense pas que nous soyons là dessus en désaccord ) et qui est selon moi l’ESSENTIEL :

Nous menons un combat dans les pires conditions que je rappelais ET POURTANT..

LA majorité du Pays, et l’immense majorité des travailleurs , jeunes , actifs ou retraités, "sans" de toutes natures, exclus, précaires..mais aussi techniciens, cadres etc, considère que S’OPPOSER à l’iNJUSTICE c’est POSITIF, et donc qu’"on" soutient" cela.

On peut se répéter :"putain le prouver par la grêve généralisée à plusieurs secteurs, ¨, même à 20 pour cent-(ce qui ferait des MILLIONS de grévistes, beaucoup plus que les 3 Millions demanifestants) ç’aurait été plus probant"..

Certes..

Alors on peut se mordre les poings de colère.

On peut aussi se dire :

C’est de RESISTANCE violente à une agression globale VIOLENTE qu’il s’agit. La RESISTANCE est majoritairement soutenue dans ce pays".

Il faut savoir se rappeler les copains qui ont osé affronté l’Occupant Ils nn’ont pas eu , loin de là, cette sympathie populaire..


Nous sommes à la fois en 1788 et en 1941.
.

On aura compris que j’utilise cette formule uniquement pour dire que nous avons une situation objectivement révolutionnaire ET une résistance à ses débuts ... déjà dans une conscientisation de classe qui est unique en Europe et dans le monde..

Attention à ne pas trouver que le bébé est maigrichon, qu’il braille mal , quil chie de travers..


c’est NOTRE BEBE !

On nous disait stériles...

 :))

Bonne fin de Dimanche.

Pardon d’être toujours trop bavard.

AC


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
2 novembre 2010 - 00h43 - Posté par

Si je prends exemple sur ma PME de 10 salariés. (hors direction)

20% en grève reconductible du 12 à aujourd’hu
40% de participation pour divers blocages nocturnes.
70% de participation aux défilés hebdomadaires les doigts sur la couture du pantalon.

3 grandes raisons avancées pour ne pas partir en grève reconductible.

 Impossibilité financière ou raison de couple.
 Inutilité de partir alors que si peu sont en mouvement.
 Individualisme forcené.

Pour gagner, il va falloir être inventif.


Se ressaisir !
31 octobre 2010 - 14h09 - Posté par La Louve

Etes-vous prêt à participer au mouvement en cessant le travail ?

C’est effectivement la seule question et je crois que, sans vouloir blesser personne, malheureusement, pour des tas de raisons, dont il faudra absolument reparler vite, la réponse semble aujourd’hui plutôt négative, y compris (et ça c’est un drame) parmi les syndiqués puisqu’il n’y a pas les fameux 7 à 8 % de travailleurs syndiqués en grève.

Il semblerait que beaucoup de nos "concitoyens" aiment décidément très fort la délégation à toutes les sauces. Il faut dire que nombreux sont ceux qui dans les orgas supposées porter nos voix et nos actions, les y incitent très fortement.

La délégation du syndicalisme, la délégation de pouvoir politique, la délégation des luttes de terrain etc.

LL



Se ressaisir !
2 novembre 2010 - 01h10 - Posté par

Combien des 7-8% de syndiqués ont reçu un ordre clair pour partir en reconductible à part la chimie et les transports ?

Qui de Thibault, Chérèque, Mailly a appelé publiquement à dépasser les journées saute moutons (de pamurge) ?


Se ressaisir !
2 novembre 2010 - 13h51 - Posté par patrice bardet

un "ordre de grève", cela n’existe pas

combien de fois faudra-t-il le répéter ?

Les syndiqués ne sont pas de petits soldats

Le syndicat dépose un préavis permettant légalement de faire grève

Mon syndicat a déposé un préavis reconductible


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
1er novembre 2010 - 00h11 - Posté par surmely alain

Je n’ai pas envie de dire ce que les autres ont envie d’entendre,je n’ai pas envie de mettre mes rêves à la poubelle mais plutôt leur mentalité poisseuse,je n’ai pas envie de jouer continuellement la comédie de la démagogie suicidaire pour nous-mêmes.Il y a des lieux pour ça,pour la comédie.Marx parlait de "luttes des classes":une lutte féroce entre le capital et les êtres humains.Karl Marx était tellement génial et visionnaire que plus personne parmi nos élites décadentes n’ose le citer.Le marxisme est un humanisme tandis que le capitalisme est inhumain.Nos élites-sensées nous REPRESENTER-nous ont trahis.C’est pas la peine d’aller plus loin.Et c’est toujours une forme de lutte des classes.J’éprouve une immense tristesse,pourquoi le cacher ?Manifs + investissement personnel,affectif,intellectuel,physique + des centaines de pages écrites sur la toile + des centaines de gens rencontrés(100 000 fois + intéressants que ces arrivistes incultes que l’on voit sur tous les plateaux TV) + des réunions + des km de marche tout cela pour ne rien obtenir.Rien pour nous et le pactole pour celles et ceux qui ramasseront la mise en 2012.Je ne suis pas un benêt.Si vous n’avez rien à dire,à écrire et à proposer vous êtes certains de faire votre chemin.Si vous avez la mentalité d’une serpillière ou d’une lavette le tapis rouge est déroulé.Si vous êtes une nullité intellectuelle et morale votre avenir est assuré.Nos représentants sont des gens mauvais et souvent faibles d’esprit.Ces gens ne représentent qu’eux-mêmes.Nous sommes parvenus au terme du chemin ou à la croisée des chemins.Nos représentants doivent être des gens valables.Et ils ne sont pas valables.Je ne parle pas ici du gouvernement français dont je ne partage pas le début d’une conviction.Mon désaccord est entier avec des gouvernants qui ont mené la France à la faillite.Je parle des partis dits d’opposition.Leurs leaders dans leur immense majorité ne représentent que leurs intérêts propres et ne sont donc pas à même de conduire une opposition digne de ce nom.Nous sommes devenus des faire-valoir ou de simples exécutants au service de gens fatigués,peu inspirés et mus par une volonté farouche de parvenir au pouvoir.Les scénarii ne seront pas exactement conformes à leurs prévisions.Si nous sommes condamnés à jouer en contre et bien j’y travaillerai à temps plein.



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
1er novembre 2010 - 12h09 - Posté par IBES

"Le Capital est une puissance sociale concentrée tandis que l’unique puissance sociale du coté des ouvriers est leur masse. Cependant la puissance de leur masse est brisée par la désunion. La dispersion des ouvriers est engendrée et entretenue par leur concurrence inévitable"

Karl Marx résolution sur les syndicats 1866

Karl Marx n’en déplaise à beaucoup est toujours bien présent et d’une acuité sans pareil ses propos n’ont pas pris une ride, ses textes devraient être constamment lus et relus, inlassablement, il finira bien par en sortir quelque chose ! Mieux qu’un visionnaire, un philosophe extra lucide,éternellement d’actualité, un génie universel et intemporel !

La bourgeoisie marche ensemble pour défendre ses intérêts ses privilèges pourquoi la classe ouvrière ne s’entend t-elle pas pour défendre elle aussi ses propres intérêts ? Parce qu’une partie de cette classe ouvrière ou certains de ces soi-disant représentants espère une part du gâteau que la classe dominante leur a promis en catimini (toujours le fric)

Au delà de ce constat ne faut-il pas se demander si la révolution est encore la solution pour renverser les dominants ?

Ne faut-il pas réfléchir à d’autres solutions pour renverser le capitalisme ?

Le Capitalisme nous asservit avec le fric et sait que nos moyens de faire grève sont limités parce que la population est étranglée par des multitudes de crédits et ne peut donc tenir le siège longtemps, durablement.

C’est là que Marx (encore lui) nous manque il aurait su( c’est sûr) s’adapter à la situation au XXI ième siècle et aurait proposé des solutions, des propositions, des hypothèses.

Cogitons, réfléchissons à d’autres moyens pour parvenir à nos fins.


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
1er novembre 2010 - 15h03 - Posté par f_acteur

je ne suis pas daccord avec " concurrence inévitable". ceci est la partie à reconnaitre de notre histoire et à prendre conscience individuellement, ce qui est à mon sens un réel départ révolutionnaire. d’arreter de courir après l’ennemi extérieur,qui est d’ailleurs la meme chose que la fuite en avant. par l’éducation il est possible de nous émanciper de nos instincts primaires : possession(propriété) domination(hiérarchie)et reproduction(de nos conneries,c’est plus sexy).en cessant de les nier,en les reconnaissant en nous-meme,nous nous apprivoisons.le plus beau cadeau que nous puissions offrir à nos enfants n’est-il pas de cultiver chacun son propre jardin... la mis en concurrence comme la compétition,tant qu’elles se trouvent dans la sphère du jeu, elle sont à leur place. le problème est que l’on s’en sert aujourd’hui dans ce qui n’est pas un jeu,c’est à dire la vie ; dans notre rapport social avec l’autre... là elle n’a pas sa place malgré qu’elle soit arrivé-là par des choix politiques. c’est le dépassement de soi et non de l’autre d’où peut naitre une société émancipatrice pour l’homme par l’homme. avant que la révolution de l’avoir ait eu notre peau, le reve d’évolution de l’etre n’a pas dit son dernier mot ! et tant pis si je ne suis pas daccord avec marx, inévitable comme impossible c’est pas français !


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
1er novembre 2010 - 15h32 - Posté par Hulou
La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
1er novembre 2010 - 19h14 - Posté par slylechou

gouli tu as raison mais tout viens a point a qui c’est attendre ,a mes yeux ce n’est que l’amorce ,la meche est allume .MAIS LES GENS SONT IL PRET il fallait voire sur les depots c’est toujours les meme qu’on voient combien de temps on aurait pus tenir ,je pense que ce n’est qu’un debut ,syndicaliste cgt dans un des plus grand groupe de chimie je te garantie que ça n’a pas ete facile de mobiliser ce qui ne nous empeche pas de continuer les actions et de montrer aux gens que c’est possible qu’on peut les faire plier (cette oligarchie de m.....) et puis comme on dit 68 ne c’est pas declencher en 68 mais en 67 ,l’annee ou il y a eut le plus de greve individuelle ,boite par boite ,mais attention ce ne sont pas les memes enjeux qu’en 68 on est en 2010 et on demande que l’etat recupere ce qui lui appartient.(qu’ils se cassent tous on n’est pas plus con qu’eux on le faira tourner le systeme et socialement )



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
2 novembre 2010 - 11h25 - Posté par Alain Chancogne

Parfois j’ai besoin qu’on s’explique :

Même si on m’en veut de pas savoir faire"court".

Le camarade qui fait référence à MARX ajoute en question :

Au delà de ce constat ne faut-il pas se demander si la révolution est encore la solution pour renverser les dominants ?

Ne faut-il pas réfléchir à d’autres solutions pour renverser le capitalisme

Explique moi, l’AMI :

Tu n’es pas de ceux, puisque tu cites le Barbu qui croient que le renversement du capitalisme c’est quelque chose , dans une guerre des classes inégalée en violence -car l’attaque d’autodéfense du CAPITAL en CRISE GLOBALE est d’une violence inouiïe, nous le vivons ; non ?) qui peut se faire sans la violence d’un AFFRONTEMENT sans concession ?

Pour remplacer radicalement les règles du JEU :

Pour aller vers la satisfaction des besoins de l’Humanité, il faut faire rendre gorge à ceux qui la pillent, à leur PROFIT(s) contre NOS VIES (pour reprendre le slogan que j’ai aimé de Besancenot)

En terme de "langage" , d’expression d’un mouvement à conduire, quel autre MOT et projet que" REVOLUTION" pourrions nous utiliser ?

Ceux qui se réclament d’un courant social démocrate(ce qui est objectivement sans aucun sens, en 2010 dès lors que la Capitalisme ne PEUT PLUS donner de grain à moudre) parlent de REGULER..

C’est absurde : puisque nous vérifions que ce sont toutes REGLES qui sont à filer à la poubelle : l’Etat Capitalste qui se dit"Etat de DROITS" est là pour ôter aux travailleurs, aux peuples LEURS DROITS élémentaires , ceux de DECIDER de leur avenir sans livrer le sort de leurs gosses aux gloutons parasites , les POSSEDANTS !
Comment pourrions nous avoir d’autre solution que d’EXPROPRIER ce qui décident du malheur au nom de leurs pouvoirs liés à leurs"droits" de Proprios.. ?

Tout ce qui ne s’inscrit pas dans cette perspective , même avec des intentions des plus respectables, c’est de la mèche en bois sur perceuse usagée de REVOLTE sans lendemains... pour s’en prendre au Capitalisme en BETON armé !

Tout ce qui ne remet pas le mouvement des retraites en perspective REVOLUTIONNAIRE, c’est , selon moi, aussi efficace que de refuser les médocs pour cancer et de se réfugier avec son chapelet dans le Paris -Lourdes..

Si l’on ne travaille pas à rendre la situation pré-révolutionnaire , si l’on recherche un autre moyen que la REVOLUTION, on devient -fût ce comme le disait Virenque , à l’insu de son plein gré " un gardien de l’ordre actuel, un contre-révolutionnaire objectif..

J’ose même dire que si dans la lutte de terrain , quotidienne, , on n’explique pas que nous sommes contraint d’user des outils du Capitalisme pour le combattre, en évoquant un salariat qui , pourtant est dans notre visée de " disparition", que nous demandons plus "d’argent pour sur- vIvre "alors que nous sommes pour aider à l’accouchement d’une Société sans monnaies, si nous n’intégrons pas TOUT ce qui est à DIRE mais difficile à entendre et pas forcément sujet à consensus ..alors on MENT par omission

Mentir aux Masses, c’est contre révolutionnaire !

Donc, le titre de cet article "La victoire est à portée etc etc" OUI..

Mais sans se raconter de chansons entre nous sur ce qu’est une VICTOIRE d’une classe sur une autre.

Tout tenir, tout faire bouger en conviction et non en incantation, savoir que de Spartacus à celui qui est encore en grêve ce matin il y a une chaine ininterrompue de Lute de classes, c’est à avoir en tête en permanence !

Cela évite le désespoir , la rage ,la fixation sur l’"instant" sans replacement en perspective, Cela est anti-depresseur de classe....

Quand une raffinerie reprend le boulot mais qu’au même moment un amphi discute de l’avenir de la jeunesse , c’est la preuve que la Lutte des classes n’est pas pas comme le Tour de france avec ses étapes définies, ses "plats" et ses Galibier. !

Gouly dont j’apprécie les interventions, sans en partager toujours le"fond", sera d’accord avec moi :

Les Mots de"Victoire" ou de défaite, en LDC comme en sport cela ne se vérifie qu’à la FIN du match.

Là, après des décennies de coma prolongé du mouvement social, le malade se lève et marche, lentement ; en hésitant. !

.


Mais il MARCHE, bordel
 !

Quand d’autres voulaient débrancher les tuyaux , comme dans tant d’autres pays d’euthanasie sociale !

Alors certes , ce n’est pas à ces Olympiades de 2010 de résistance qu’il peut battre des records..

Mais n’est ce point le DEBUT ?

Et le fait que ce début soit là, cet automne de Luttes n’est il pas de la venue du Printemps révolutionnaire que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir voir se pointer ?

Alors REVOLUTION ou RIEN, en réponse à notre AMI.

Cordialement

A.C.


Notre Jeannot , après ce que fut un rêve interrompu ...chantait ceci.

Mis à part que nous sommes en novembre..la fin me semble pleine de lien avec ce que je pense.

Au printemps de quoi rêvais-tu ?

Vieux monde clos comme une orange

Faites que quelque chose change

Et l’on croisait des inconnus

Riant aux anges

Au printemps de quoi rêvais-tu ?

Au printemps de quoi rêves-tu ?

D’une autre fin à la romance

Au bout du temps qui se balance

Un chant à peine interrompu

D’autres s’élancent

Au printemps de quoi rêves-tu ?


D’un printemps ininterrompu

J’sais pas mettre les vidéos(sniff)

http://www.youtube.com/watch?v=Vhwe...



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
2 novembre 2010 - 16h39 - Posté par IBES

Mon cher AMI
Je pense que nous avons la même conception de ce que nous devons bouter

Je voulais dire quand je parle de REVOLUTION que les manifs et les grèves ne suffisent plus il faut penser et passer à autre chose d’autrement plus radical, mais je ne suis pas certain que mettre le pays à feu et à sang soit la solution, ce sont toujours les ouvriers qui paieront le plus lourd tribu

Et c’est là que nous devons nous creuser la cervelle pour trouver ce qui peut faire mal aux possédants et les blesser mortellement

Les manifs et les grèves ne les gènent guère il faut en être conscient la population est exangue aux abois, étranglés financièrement, peu peuvent se permettre la grève générale et illimitée( qui est sans aucun doute une des armes les plus efficaces)

Pensons à autre chose qui touchera moins la classe ouvrière mais déstabilisera la bourgeoisie

La lutte des classes est plus vrai que jamais, elle n’a jamais cessé de l’être.

Trouvons le moyen de torpiller définitivement ce navire et commençons par les médias , suppôt du pouvoir et instrument de propagande terrible.

Gardons les yeux ouverts et les oreilles aussi !


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
3 novembre 2010 - 12h43 - Posté par Ozu

Si l’on ne travaille pas à rendre la situation pré-révolutionnaire , si l’on recherche un autre moyen que la REVOLUTION, on devient -fût ce comme le disait Virenque , à l’insu de son plein gré " un gardien de l’ordre actuel, un contre-révolutionnaire objectif..

C’est une conception avant-gardiste de la lutte de classes, à mon humble avis. C’est une classe qui est révolutionnaire, non pas les individus séparés qui la constituent.


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
3 novembre 2010 - 13h14 - Posté par AC

est une conception avant-gardiste de la lutte de classes, à mon humble avis. C’est une classe qui est révolutionnaire, non pas les individus séparés qui la constituent.

Ah bon..
,
la CLASSE ne serait pas constituée d’individus qui prennent conscience de la nécessité de LDC au nom même du refus de confondre"individualisme" et "individualité",

Ce serait avant gardiste que de rappeler à UN individu intervenant sur BC que ; même s’il fait parti de la Classe Ouvrière, en rejetant le terme -et surtout ce que signifie le processus " REVOLUTION"- il se situe objectivement dans le camp contre-révolutionnaire,

Je pige pas tout, là..

Remarquons d’ailleurs que le copain que je titillais et cela méritera re-précisions , ramène le mot REVOLUTION..à la violence, à l’affrontement qui serait VIOLENT parce qu’il serait éventuellement "sanglant"

Ce qui d’ailleurs est à débattre !

.
Si effectivement la REVOLUTION c’est Marx plus Guillotin, je me refuse à ^^tre traité de révolutionnaire..en 2010

AC


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
2 novembre 2010 - 20h04 - Posté par omedesbois

Je n’ai pas lu les différentes réactions à cet article, mais la mienne est simple. Il suffisait que les syndicats disent : "grève générale avec occupation des entreprises", et en une semaine le pouvoir était à genoux. Mais les syndicats sont tocards et froussards. Nous n’allons quand même pas continuer à donner nos journées de salaire et à nous promener dans les rues pour une efficacité nulle. Merde alors !



La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
2 novembre 2010 - 20h24 - Posté par méchant AC

IL suffisait que les syndicats disent : "grève générale avec occupation des entreprises", et en une semaine le pouvoir était à genoux.

Vu comme ça, c’est vrai quec’est simple la vie !

t’aurais pas confondu Marx et Nintendo, toi ??

 :))

AC


La victoire est là à notre portée et nous, on va tout gacher !
3 novembre 2010 - 10h47 - Posté par MCoco

Gouly, combien cela serait simple si .....

Une histoire simple, pour ne pas dire simpliste, mais .....

Grève générale cela pourrait être !!!!

A part que le bouton a été mis hors service depuis longtemps, il n’a d’ailleurs jamais très bien fonctionné.

C’est à mon avis beaucoup mieux que le peuple se réveille, suite à cette anesthésie et ce coma dans lequel tous les « metteurs en scène » et les organisateurs l’avaient plongé.

L’anesthésie commence à ne plus faire effet, le malade se réveille peu à peu dans la douleur, il a faim et veut reprendre des forces.

C’est lui qui a décidé de se trouver à manger et de vouloir vivre.

I l se rend compte que le professeur nain-bus et sa théorie du capital veulent le faire travailler plus longtemps, sans manger à sa faim, et en ayant que le droit de se taire sur ce que va être sa façon de vivre et sa vie.

Le malade est en train de prendre conscience que ce ne sont pas quelques glaçons sur la douleur pour ré endormir le mal qui vont suffire à enrayer une maladie de cette gravité.

Il est en train de réclamer le traitement révolutionnaire découvert il y a fort longtemps, un traitement mis en lumière par Marx et jamais essayé pour cause de non profit.

Alors grève générale pourrait être un des médicaments qui enraye le mal, mais il doit être adapté au virus de l’époque qui a évolué et s’est amplifié.

On (le capital) nous a jusque là appris et plus ou moins contraint à réfléchir en terme de fin de mois, et beaucoup réfléchissent donc à cette difficulté. Ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont pas envie de s’en sortir et si le médicament n’était pas si cher ……

Sans compter que pour certains, voir un grand nombre, début et fin de mois se rapprochent de plus en plus vite.
Malgré tout les soins radicaux existent, ceux qui nous permettraient d’enrayer la maladie du capital.
A commencer par la prise de conscience de tous (c’est en train d’évoluer) et en particulier de ceux qui croyaient encore à l’arrivée d’un homme providentiel qui pourrait à lui seul les sauver du mal.

Nombreux sont ceux qui avaient voté SARKO CAPITAL et qui manifestent aujourd’hui contre cette gestion.

Il suffirait de comprendre que nous sommes capables de nous gérer en employant d’autres formes de gestion à partir de choses existantes déjà, que sont les produits de notre terre et les savoirs faire des hommes et des femmes, en se rendant la vie plus équitable et plus humaine.

Certes pas facile aujourd’hui, encerclé dans ce monde du capital, de la course aux objectifs, de la vie chère et des crédits à rembourser mais c’est à nous d’en décider.
Effectivement ce ne sont pas nos dirigeants syndicaux ou politiques, enfin la majorité d’entre eux, qui peuvent avec leurs équipes en pleine lutte des places nous aider concrètement à cela.
C’est nous !!!!
Des solutions qui conduisent à la délivrance par la révolution et qui pourraient marcher de pair avec fin de mois difficile, fin de la précarité, il y en a.

Il faudrait « juste » dans l’état actuel des choses contraindre nos fédés à fédérer, et que les appareils, les outils de lutte que devraient être nos syndicats et nos « partis politiques » retournent à leur rôle d’exécutants des volontés des adhérents et du peuple, de fédérateurs, d’organisateurs, de coordinateurs des mouvements sociaux de la base pour leur donner toute leur efficacité.

En clair qu’ils ne se cantonnent pas au rôle qu’ils se sont attribués aujourd’hui de gardien de places et de compteurs de manifestants.
Il y a surement des formes de grèves qui pourraient paralyser l’économie capitaliste, grèves tournantes par exemple à mettre en place avec les bases.

Il manque de la part de nos « chefs » syndicalistes ceux qui se sont mis en place démocratiquement et qui vivent de nos cotisations et du financement par le capital des organisations syndicales et politiques, le souci de nous respecter, d’être eux aussi plus à l’écoute de ceux qui auraient dû les désigner pour participer plus efficacement à notre lutte.

Pou eux ça va !!!!

En attendant, le point positif est que le peuple se réveille et que le combat débute , peut être va-t-il vouloir changer de docteur et surtout de traitement. Peut être va-t-il vouloir cueillir ses plantes médicinales tout seul, et déterminer celles qui enrayent le mal !!!

Je ne veux surtout pas tout gacher, mais c’est le peuple qui fera l’histoire et ce n’est qu’un combat il faut effectivement continuer ce qui n’est que le début .

MCoco le Rebelle médocain






Le schéma système autocentré - système périphérique.
vendredi 14 - 23h51
de : Christian DELARUE
Curieux, les médias officiels changent de ton. Ils se sont aperçu que même leurs fidèles lecteurs ne les croyaient plus
vendredi 14 - 12h00
de : André
1 commentaire
Structure de l’impérialisme : le schéma.
jeudi 13 - 20h53
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Referendum contre la monarchie et pour une République des peuples d’Espagne.
mardi 11 - 16h42
de : jodez
1 commentaire
POLITIQUE ETRANGERE
mardi 11 - 15h24
de : Nemo3637
1 commentaire
SEXYPHOBIE à condamner, généralisation raciste aussi !
mardi 11 - 08h29
de : Christian Delarue
1 commentaire
La CGT cheminots a renoué avec Cuba socialiste
mardi 11 - 06h58
de : jodez
1 commentaire
RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
3 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
4 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
5 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite