Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Contre la précarité, les salarié-es précaires de l’Ecole Normale Supérieure occupent la prestigieuse école.


jeudi 11 novembre 2010 - 19h04 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

La retraite a mis le feu à l’École normale supérieure, où les étudiants se mobilisent pour défendre les personnels.

« Mobilisés sur les retraites, nous avons invité les personnels en assemblée générale pour évoquer ce sujet, raconte Julien. Mais ils nous ont répondu qu’ils ne pouvaient pas venir, que c’était risqué. Beaucoup d’entre eux sont précaires… » Voilà comment les étudiants de l’École normale supérieure, à Paris, ont pris conscience des difficiles conditions réservées aux employés de leur prestigieuse école et se sont mis en grève pour les défendre.

Arthur travaille à la cantine depuis quatre ans et demi en CDD. Dix autres cantiniers partagent cette précarité. « Des fois, on nous dit que notre contrat ne sera pas prolongé. » Contractuel, il ne touche qu’un salaire de 1 180 euros, comme des bibliothécaires. « Nous demandons que les personnels puissent gagner au moins autant que les étudiants », précise l’un d’eux, Sandro Franceschi, soit 1 300 euros par mois. C’est ce que gagne Georges Chaimbault, le jardinier, mais au bout de vingt ans de carrière. Il demande donc une augmentation.

La directrice Monique Canto-Sperber se défend en évoquant le régime de la fonction publique  : « Un concours est nécessaire pour titulariser ces personnels qui relèvent de la catégorie B ou C des fonctionnaires. » Le normalien Hubert conteste  : « Elle pourrait demander des postes de ce type, mais elle a dit clairement qu’elle “préfère recruter des profs à des cuistos”, ce qui atteste de son mépris social. »

La centaine d’étudiants réunis en AG lundi et mardi n’est pas, selon elle, légitime à défendre les salariés. Sa décision de fermer les sites ne favorise pas, il est vrai, la participation de ceux-ci aux différentes actions. Pour lui rendre la pareille, un blocage est prévu aujourd’hui. Les élèves de Normale espèrent une mobilisation supérieure.

Trois documents intéressants (dont deux produits par les grévistes) :

1) un article de Rue 89 de mardi dernier :
 http://www.rue89.com/2010/11/09/des...

Lisez les commentaires aussi, c’est vraiment sympa.

2) le premier numéro du "BLOcage", journal de la mobilisation :
 https://docs.google.com/fileview?id...

3) Une émission de radio-libre :
 http://soundcloud.com/quentin-mathias



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Contre la précarité, les salarié-es précaires de l’Ecole Normale Supérieure occupent la préstigieuse école.
11 novembre 2010 - 19h21 - Posté par SUD ENS

Deux rendez-vous importants, lundi prochain, 15 novembre :
 15 h : réunion d’information avec le maximum de personnes (personnels,
étudiantEs, et professeurEs de tous les établissements universitaires de
Paris et d’ailleurs !) ;
 17 h : grand rassemblement devant l’ENS. Amenez de quoi manger !

(Juste pour info, le lendemain, mardi 16, a lieu une réunion d’une
commission présidée par la diection sur ces questions de conditions de
travail. La direction nous a dit que cette commission allait travailler
sur la mise en place de primes pour le personnels. C’est la seule réponse
à nos revendications !)

Si vous pouvez diffuser ce message autour de vous, dans vos AG, ce serait
super !

A très bientot !

La lutte continue

Marion

" Lundi 8, Mardi 9 et Mercredi 10 novembre, la majeure partie des
services de l’ENS ont été perturbés : la cantine, les cuisines, la
bibliothèque, les ateliers, les bureaux de la direction...

Une partie du personnel (dont les femmes de ménage et les jardiniers)
s’est également mise en grève.

Nous avons voulu dénoncer par ces actions les conditions de travail
*inacceptables* d’une grande partie des personnels contractuelLEs de
l’ENS : CDD à répétition (souvent pendant plusieurs années), salaires
bloqués à 1100 ? par mois, absence de promotions, harcèlement moral.

Ces personnes ont expliqué lors de nos réunions qu’elles n’osaient pas se
mettre en grève ni se mobiliser pour améliorer leur situation, par peur de
représailles ; qui se sont déjà produites en des circonstances similaires.

*****************

Nous avons élaboré ensemble une liste de revendications, qui a été portée
à la direction (en leur accordant un délai de réflexion d’une semaine) :

 la titularisation des personnels précaires ? ou au minimum un CDI pour
toutes et tous ;
 l’augmentation de 300 ? des salaires des personnels ? afin qu’aucun de
leur salaire ne soit inférieur
à celui des normaliens ;
 l’augmentation des effectifs pour mettre fin à la surcharge de travail ;
 la facilitation de l’accès au logement ;
 la cessation immédiate de toutes les violences physiques et morales
exercées par leur hierachie ;

Jusqu’à présent, trois réponses nous ont été données :

 « l’impossibilité » de satisfaire nos revendications, en particulier sur
les contrats précaires
 la création d’une « commission de réflexion » pour améliorer les
conditions des contractuels (qui devait se réunir le 23 novembre,
finalement avancée au 16)
 la création d’un poste en cuisine (il s’agira bien sûr d’un nouveau
contrat précaire)

Elles ont été jugées insuffisantes par les Assemblées Générales qui ont
suivi les différentes rencontres avec l’administration.

Nous insistons sur le fait que la direction refuse catégoriquement de
remettre en question les contrats précaires, et *assume leur existence*,
en se réclamant de la réglementation sur le sujet.

*****************

Nous ne nous laisserons pas décourager, malgré les pressions de la
direction, les menaces nominatives et la *présence de policiers en civil*
dans l’École.
(sans parler de la "tactique" plutôt étrange de la direction qui a décidé,
le 9, de bloquer elle-même certains lieux de l’École : Cour aux Ernests,
Salle informatique, Service courrier et... bibliothèques)

La direction ne nous a pas laissé le choix ; le blocage s’est avéré être la
seule solution pour faire entendre ces
revendications et pour que les personnels puissent s’exprimer sans subir
des pressions individuelles.

*****************

* AFIN QUE CES SITUATIONS INACCEPTABLES SOIENT CONNUES PAR TOUS ET
TOUTES,* * NOUS VOUS CONVIONS LUNDI PROCHAIN (15 NOVEMBRE), *
* À UNE RÉUNION D’INFORMATION AVEC LES PERSONNELS, *
* À 15H, EN SALLE DUSSANE *

Cessons d’accepter les drames qui se jouent ici quotidiennement !

LE COMITÉ DE MOBILISATION.



Contre la précarité, les salarié-es précaires de l’Ecole Normale Supérieure occupent la préstigieuse école.
11 novembre 2010 - 20h07 - Posté par

Va-t-on former enfin des intellectuels critiques, humanistes et surtout progressistes dans les "grandes écoles" ? Un exploit que d’oser regarder juste à côté de soi la vraie France, celle d’un peuple qui n’en finit pas de subir l’oppression et les turpitudes de ses "élites" serviles enchaînées au fric, au pouvoir et aux honneurs .


Contre la précarité, les salarié-es précaires de l’Ecole Normale Supérieure occupent la préstigieuse école.
11 novembre 2010 - 20h00 - Posté par williamoff

J’imagine Pernaud au 13h00 ou Pujadas au 20h00 :

"Les normaliens sont en grêve alors qu’ils ne sont même pas concernés."

Difficile chez ces arrivistes des médias de comprendre le mot solidarité.

Ce mouvement, avec d’autres depuis deux mois, est emblématique de la période que nous vivons. Celle d’une prise de conscience généralisée (ou presque) d’un système injuste.



Contre la précarité, les salarié-es précaires de l’Ecole Normale Supérieure occupent la préstigieuse école.
11 novembre 2010 - 22h29 - Posté par jaja

on pourra dire ça quand les étudiants s’occuperont un peu des conditions faites à tous ceux qu’ils ne voient pas ( ne veulent pas voir ? ) en particuliers des personnels techniques et autres .......

je suis agréablement surpris de la réaction d’étudiants de l’ENS ; bravo au moins pour eux





Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
1 commentaire
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite