Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
de : JdesP
jeudi 11 novembre 2010 - 20h25 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires
JPEG - 76.9 ko

de JdesP

L’immense élan de solidarité pour les grévistes de la raffinerie de Donges, et qui a largement dépassé la région a été rendu possible notamment grâce au site "BELLACIAO".

Christophe HIOU, secrétaire de la CGT du site le précise dans l’HUMANITÉ du 10 novembre 2010 :

Un enseignant-chercheur de l’université du Mans s’est adressé à lui :

"Un jour, cet enseignant m’a contacté et m’a dit qu’il allait lancer une caisse de solidarité dans sa fac pour nous aider à faire une grève de longue durée. L’appel a été mis sur le site internet BELLACIAO, ça a fait effet boule de neige, on a reçu plein de courrier..."

Soutenez Bellaciao : faites un don !

Pluie de courriers pour les grévistes de l’or noir

de Cécile Rousseau

Du 12 au 29 octobre, les salariés 
de la raffinerie 
de Loire-Atlantique ont mené une lutte historique contre la réforme des retraites. Sous la tente 
du piquet de grève, 
ils ont affiché 
les centaines 
de lettres de solidarité, reçues 
de toute la France, 
un soutien affectif 
et financier 
qui les a aidés.

Sur le parking de la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique), les pneus enflammés ont disparu, la tente a été repliée. Mais les lettres de soutien aux grévistes continuent de s’infiltrer dans la boîte aux lettres. Près de 350 sont déjà arrivées à bon port. Une chaîne de solidarité unique pour un mouvement historique de plus de deux semaines dans toutes les raffineries de France. Sur la table du local syndical, Christophe Hiou, secrétaire de la CGT, jette un œil aux feuilles de papier, une sélection des témoignages postés des quatre coins de la France. Affichés sous la tente pendant la lutte, ces courriers dorment bien au chaud dans un coffre. « C’est notre trésor de guerre  ! », précise-t-il avec affection.

Ses mots de solidarité couchés sur le papier ont fait office « d’assistance émotionnelle », comme il le confie. « Quand je vois ces gens sans revenu, sans boulot qui nous ont écrit et ont donné des chèques, ça me fait toujours quelque chose de les relire. On ne s’attendait pas à en recevoir autant. » Il tend une lettre, celle d’une femme, Marianne, qui vit avec moins de 500 euros par mois et qui trouve le moyen de leur envoyer de l’argent.

Il se souvient d’une autre agrémentée d’un chèque de 500 euros. Le salarié avait choisi de leur céder l’ensemble de ses heures supplémentaires de l’année qu’il avait défiscalisées grâce à la loi Tepa, votée par le gouvernement. « Il disait en gros qu’il valait mieux que cet argent aille au peuple », précise Christophe Hiou, tout en cherchant la lettre dans les tiroirs de son bureau. Un intermittent du spectacle a eu la même idée  : reverser l’intégralité d’une journée de salaire d’un samedi, parce que lui-même ne peut pas faire grève. Entre les lignes, les Français dans l’incapacité de se mobiliser ou dont l’arrêt de l’activité n’a pas d’impact sur l’économie encouragent les grévistes de la raffinerie. Et les reconnaissent comme les fers de lance du mouvement contre la réforme des retraites.

Un chercheur du Mans, excédé, l’écrit bien fort avec son feutre  : « Lorsque je fais grève, le gouvernement et sa clique du CAC 40 s’en foutent et se tapent le cul par terre en riant  ! Avec vous, ça sera différent et ils le sentiront passer. Vous avez la main sur la distribution de l’or noir, asphyxiez-les jusqu’à ce qu’ils battent en retraite. » Un couple de retraités de soixante-quinze et quatre-vingts ans des chantiers navals nantais de Dubigeon, fermés en 1987, se rappelle avoir tenu deux mois de grève grâce à la solidarité. Ils ont à leur tour envoyé un pécule aux salariés de Donges. Christophe Hiou est obligé d’admettre leur rôle moteur. « On sent l’espoir qu’ils avaient mis en nous. Beaucoup l’écrivent. Mais du coup, ça veut dire qu’on porte la responsabilité de ne pas avoir continué. On assume, on a décidé d’être en première ligne », précise-t-il, encore éprouvé. À l’origine, la pompe de la solidarité a été amorcée par un enseignant-chercheur de l’université du Mans, comme le raconte le secrétaire de la CGT. « Le 7 septembre, on avait fait une grève de 72 heures, puis de 48 heures le 23 septembre. Un jour, cet enseignant m’a contacté et m’a dit qu’il allait lancer une caisse de solidarité dans sa fac pour nous aider à faire une grève de longue durée. L’appel a été mis sur le site Internet Bellaciao. Ça a fait effet boule de neige, on a reçu plein de courrier. Je n’ai plus jamais eu de ses nouvelles, ni le temps de le remercier. »

Des professeurs dans des écoles à Bourg-en-Bresse, à Lectoure, au Mans... ont aussi fait des collectes. Parfois, les lettres se limitent à quelques savoureux mots jetés sur un post-it. « Je n’ai jamais autant regretté de ne pas être Liliane Bettencourt ou Bernard rnault, bon courage à tous », griffonne un expéditeur. Éric Cristel, délégué CFDT, feuillette le classeur de lettres soigneusement conservé par son syndicat. « On n’a pas reçu de lettre de Fillon, je ne comprends pas », ironise-t-il. Un moment de solidarité reste gravé dans sa mémoire. « Deux dames d’un certain âge sont venues sur le piquet un dimanche après-midi avec un gâteau qu’elles avaient fait. Elles avaient entendu les rumeurs de réquisition des personnels de la raffinerie par les forces de l’ordre et ont proposé de cacher les salariés désignés chez elles  ! Elles avaient dû faire la guerre. »

La reprise de la production, le 29 octobre, a à peine freiné le rythme des courriers. Leur tonalité reste bienveillante. « Je vous envoie ce chèque malgré l’issue défavorable pour l’instant. De toute façon, en 2012, tous ensemble, on vire la clique au pouvoir. » Une autre se veut rassurante, presque poétique  : « Ne soyez ni tristes ni amers, votre combat est exemplaire. Toutes les luttes sont difficiles, la vôtre laissera des traces indélébiles, rien n’est fini sauf Sarkozy », signé Lilly, un soutien chaleureux et amical de Lorraine. Une vague de « merci » a inondé la boîte aux lettres des syndicats. « Nous sommes unanimes, sans vous, nous n’aurions pas été aussi loin, vous pouvez être fiers de vous... »

Grâce à cette solidarité épistolaire et financière, les salariés de la raffinerie de Donges ont de quoi couvrir les trois quarts de leurs pertes sur salaire pendant ces dix-sept jours de grève. « Et on n’a pas encore tout dépouillé  ! Ça nous a aidés moralement à tenir. Personne pendant l’arrêt de la production n’a jamais parlé de l’aspect financier », rappelle Éric Cristel. Maintenant, le plus urgent est de décider comment répartir l’argent de la caisse. Les syndicalistes se sont engagés à répondre à tout le monde.

Samedi dernier, l’heure était aussi à la préparation de la manif dans le local syndical. « T’as pris les drapeaux   ? » demande Christophe Hiou à un collègue qui décolle pour Saint-Nazaire. Pas encore de post-scriptum pour la mobilisation contre la réforme des retraites.

Donges (Loire-Atlantique), envoyée spéciale.

Chronologie d’une lutte :

Le 8 octobre, l’assemblée générale des salariés de la raffinerie de Donges vote l’arrêt complet des installations pour le 12 octobre.

Le 13 octobre, le dépôt de carburant de la Société française Donges-Metz (SFDM), non loin de la raffinerie, est bloqué par ses salariés.

Le 20 octobre, le dépôt de carburant de la SFDM est débloqué par les forces de l’ordre. Des salariés sont réquisitionnés pour l’approvisionnement des camions-citernes.

Le 29 octobre, l’assemblée générale des salariés décide à 286 voix contre 68 de la reprise de l’activité.

http://humanite.fr/09_11_2010-raffi...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
11 novembre 2010 - 21h01 - Posté par lorenzo1895

Moi militant CGT

BELLACIAO je l’ai découvert il y a quelques mois.

Je trouve toute l’information "vraie" en direct nationale et internationale pour la partager.

Un forum vivant et constructif pour tout

De la connaissance ETC

BELLACIAO "c’est mon quotidien de lecture"



BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 01h06

Les témoignages de celles et ceux qui ont fait des chèques m’ont particulièrement touché, même si je maintiens que la grève générale n’a pas eu lieu principalement pour cause de faible implantation syndicale. Comme le prouvent les quelques courriers cités, l’urgence est donc à organiser syndicalement les secteurs d’activité qui le sont le moins aujourd’hui et à politiser et renforcer les pôles syndicaux de gauche (à La Poste, dans l’Education Nationale, chez les territoriaux, etc...).

Bellaciao gagne en notoriété, son utilité est devenu indéniable, c’est un espace politique et syndical extrêmement large et nous pouvons remercier l’équipe pour tenir ce site depuis des années et en avoir fait une référence dans tous les milieux militants.

Bravo et merci à toute l’équipe du site !

Olivier ROSAY, SUD postaux Paris.



BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 13h24 - Posté par Roberto Ferrario

Sans être trop "lourd" ;-)

Aide-nous à mieux aider les mouvements...



Soutenez Bellaciao : faites un don !



BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 13h48 - Posté par patrice Bardet

oui, ce serait bien, mais où est la possibilité d’envoyer un chèque ?


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 14h16 - Posté par Alain Chancogne

faut cliquer sur le logo que mets RF
Tiens je vais tenter. ;
Ils me supportent , ici !

Autant les "supporter"

AC


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 14h21 - Posté par patrice Bardet

non, c’est uniquement par par carte bancaire/virement

comment peut-on envoyer un CHEQUE ? ou un MANDAT ?


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 14h24 - Posté par Alain Chancogne

ça marche ! !

Votre souscription a bien été enregistré !

Merci !

Identifiant de la transaction 436605
Date de la transaction 12/11/2010 14:20:02

J’attends la photo de RF ..à la tribune du Congrès de la CFDT quand il est embrassé par Chérèque.

Tant que j’ai le micro : si on m’envoie 20 euros ..je peux fournir aussi la vidéo de Laurent Mélanchon en voyage de pacs..

.(Putain !! ça va être censuré ..)

 :))))))))))))))


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 17h16 - Posté par Copas

Incontestablement Bellaciao est un site reconnaissable d’utilité populaire.

Bellapravda mama mia !

... et ça vaut bien quelques piécettes ...



BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 18h05 - Posté par

très bon sur le terrain social
plus que critiquable sur l’aspect international...
les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis !


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 19h57 - Posté par

Ca n’a jamais été notre politique "les ennemis de mes ennemis sont mes amis" !

Que certaines prises de position assumées et revendiquées déplaisent, nous assumons, le tout est d’en parler.

Si l’allusion porte sur l’Iran ou la Chine (par exemple et au hasard... :)) et bien parlons-en (sur un autre fil SVP) !

LL


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
12 novembre 2010 - 23h52 - Posté par Roberto Ferrario

plus que critiquable sur l’aspect international

c’est vraiment dommage de voir que même sur un article de solidarité ouvrière, voire entre travailleur... on retrouve quelqu’un que glisse un pique acerbe... et bien au lieu de lance la pierre et cache la main on attend avec "impatience" de découvrir ou on est "critiquable sur l’aspect international"...

RF


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
14 novembre 2010 - 12h48 - Posté par Condacé

 :)
moi je sais, Roberto !

Un propos à SERBE....et jamais à CROATE

 :)
Oui, c’est CON, le sais mais c’est dimanche..

AC


BELLACIAO, un outil pour les luttes et l’alternative
12 novembre 2010 - 22h48 - Posté par gb26100

Je lis avec intérêt les articles publiés sur le site (et j’ai apporté une souscription).
je propose une structuration par thèmes comme RESISTER , PROPOSER, CONSTRUIRE UNE ALTERNATIVE. etc Cela permettrait d’avoir une liste parfois disparate et favoriserait les échanges.

Bonne vie à BELLACIAO !



BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
13 novembre 2010 - 00h09 - Posté par Roberto Ferrario

Merci a Alain, Pascal, Laure, Paule, Olivier... pour la souscription ;-)

On attend avec patience d’autre camarades.. merci encore

Tout le "travail" sur bellaciao est bénévole même si on réduit le cout au minimum on a des sous a sortir tout le mois... par exemple le "serveur prive" et souvent est de notre poche... Sans parle si on a des procès... ;-)

Aucun financement institutionnel, politique ou "social" on vive que par l’autofinancement collectif...

RF



BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
14 novembre 2010 - 12h36 - Posté par IBES

Bravo évidemment à Bellaciao seul site pouvant permettre à chacun de s’exprimer et essentiellement à ceux qui n’ont jamais la parole, à ceux qui manquent de spontanéité dans les débats pour pouvoir réagir illico presto.

La rhétorique étant difficile parfois votre site permet ainsi des réactions à postériori, réfléchies et également contradictoires.

Seul bémol qui m’agace parfois l’insulte, la violence de certains propos ou l’apostrophe haineuse plutôt que l’explication de texte, l’éclaircissement, la mise au point bref un certain manque de respect chez certains contradicteurs.

Vous avez ainsi permis aux 13 postiers de Bordeaux de pouvoir être soutenus énergiquement et massivement le 5 novembre dernier en publiant les quelques articles que j’avais rédigé pour cette occasion.

La censure par l’argent est terrible plus perfide encore. Trouvons un moyen de financer votre site , je lance donc officiellement un débat pour trouver un financement.

Réfléchissons tous ensemble : annoncez vos idées !

Merci encore longue vie !


BELLACIAO, plus qu’un forum, un outil pour les luttes
16 novembre 2010 - 23h21

C’est vrai que c’est un outil pour les luttes : mais il faut se mettre dans la tête que l’important ce n’est pas de gagner mais de lutter car pour les victoires, elles sont plutôt rares.






Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite