Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Corbeil-Essonnes, une sacrée leçon !
de : Jean-Paul LEGRAND
mardi 28 décembre 2010 - 21h35 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Leçon d’une élection partielle

Corbeil-Essonnes, une sacrée leçon !

Comment dans une ville sans doute l’une des plus gangrénées par les systèmes maffieux du clientélisme à la "Dassault", comment dans une période où le capitalisme en crise est rejeté par plus de 70% de nos concitoyens, comment se fait-il que la gauche se ramasse une claque monumentale aux élections municipales partielles à Corbeil-Essonnes qui de surcroît avait lieu pour cause d’annulation suite aux tricheries reconnues de la droite ? Avec 53,71 % des voix le candidat de Serge Dassault bat l’élu PCF, Bruno Piriou, vice président du Conseil Général qui condusait une liste unitaire de toute la gauche rassemblant y compris Europe-Ecologie les verts et le PS.

La mobilisation à gauche n’a pas eu lieu, on peut dire même qu’il y a eu désertion d’une partie importante de l’électorat populaire qui n’est pas allé voter. Si la déception est grande chez de nombreux militants de gauche, je ne suis aucunement surpris par ce résultat. Le PCF avec sa stratégie du Front de gauche n’offre aucune visibilité pour l’avenir puisqu’il s’inscrit encore dans des actions qui privilégient des alliances politiciennes y compris dans ses relations avec le parti socialiste. Il reste totalement enfermé dans une vision du passé en s’inscrivant dans le cadre institutionnel actuel alors que tout appelle à le dépasser. Cette élection montre aussi que beaucoup de citoyens sont las de toutes ces combinaisons et qu’ils n’ont pas l’intention d’aller voter pour des partis ou des équipes qui n’offrent comme perspective que d’attendre une élection présidentielle qui elle-même est présentée par la gauche institutionnelle comme le moment qui permettra de chasser Sarkozy mais sans aucunement définir le but et les moyens de transformer de fond en comble cette société inhumaine.

Ces dirigeants politiques sont totalement sourds à ce qui se meut en profondeur dans la société : il y a une énorme exigence d’humanité, de solidarité, de fraternité, de justice qui à force de n’être pas entendue va bientôt exploser. Il y a une très grande volonté de refuser les destructions capitalistes qui à force de ne pas trouver de riposte politique conséquente va se radicaliser. C’est là le champ immense que cette gauche politique est incapable d’investir, tout simplement parce qu’elle ne le veut pas. Elle vit encore sur l’illusion qu’elle peut encore composer avec le système. La participation déclarée aux élections présidentielles de tous ces partis en apporte encore la preuve puisqu’il s’agit de l’élection la plus anti-démocratique qui soit, donnant un pouvoir quasi-monarchique à une seule personne, qui elle-même pour se porter candidate et mener campagne doit déjà disposer de moyens financiers considérables et du soutien des milieux d’affaires. Bien entendu l’extrême-droite est aux aguets prête à utiliser le désarroi, la misère et à détourner la colère des véritables responsables et il ne faut pas la sous-estimer ; la droite et l’extrême droite pourraient continuer de gagner des points si le peuple ne s’armait pas de l’indispensable théorie et organisation de transformation que la situation exige.

Je reste persuadé que de nombreux militants communistes ont compris dans quelle impasse les dirigeants du PCF se sont engouffrés. Qu’ils s’ y engouffrent seuls ! Il faut que les citoyens qui aspirent à une véritable transformation gagnent en autonomie vis à vis de ces directions et des organisations qui ne les considèrent que comme des masses de manoeuvres.

Nous sommes des centaines de milliers de citoyens qui ont été ou sont communistes, ceux que l’on dénomme le plus grand parti communiste de France : celui des "ex du PCF". Il s’agit de se rassembler, mais pas seulement, il s’agit d’agir avec tous ceux qui ont de plus en plus conscience que le capitalisme est en train de détruire leur vie et la civilisation, d’agir avec toux ceux qui, désillusionnés de la "classe politique", aspirent ,non pas à un changement de gouvernement, mais à un changement de société.

Il s’agit d’organiser la lutte pour renverser le système et pour commencer à s’apprêter à saisir toutes les occasions de l’affaiblir. Ce combat a pour nom la lutte de classes, il nécessite de débarrasser le pays des pratiques tordues et pourries à tous les niveaux d’élus de droite comme d’élus de gauche qui même si ils sont parfois condamnés en viennent à s’auto-amnistier ou à justifier l’injustifiable. Il s’agit d’avoir le courage de s’en prendre aux maffias du capital même si cela peut coûter d’être menacé, d’être licencié, d’être victime de la répression : le prix de la liberté a toujours été à ces conditions.

Alors si ce courage de combattre sans compromission les forces capitalistes, si ce courage se transforme aussi en stratégie consciente de conquête du pouvoir pour briser le système de la dictature de la finance, je suis convaincu que des millions de citoyens des quartiers populaires, des entreprises, des millions de salariés, des centaines de milliers d’artisans, de commerçants et de petits et moyens entrepreneurs se soulèveront pour chasser la clique des politiciens qui quelque soient leurs étiquettes de droite ou de gauche se disputent le pouvoir depuis plusieurs décennies pour préserver le grand capital.

Le combat ne fait que commencer, il sera âpre, nos adversaires utilisent et utiliseront tous les moyens, de l’intimidation à la corruption en passant par la violence, car ils savent que nous ne leur laisserons rien, nous prendrons tout : il s’agit d’une révolution !

Jean-Paul Legrand militant communiste (Colère et Espoir-Oise) maire-adjoint de Creil

Article paru sur http://creil-avenir.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Corbeil-Essonnes, une sacrée leçon !
29 décembre 2010 - 09h44 - Posté par Mengneau Michel

Tout à fait d’accord, mais les gens ne font pas ce raisonnement là.

Quand il s’en prenne aux banquiers, ils ne font que rarement la corrélation avec le système. Les banquiers sont des salauds...c’est tout, on ne pense pas que se n’est pas principalement le banquier le responsable, mais l’ensemble du système capitaliste, l’idéologie capitaliste.

En fait, intellectuellement il sont formater à la pensée unique, et le véritable travail à faire c’est de faire sortir les imaginaires de ce formatage.

D’ailleurs le sondage idiot qui donnait un pourcentage élevé de gens opposés prétenduement au capitalisme n’a pas donné la réponse car il n’a pas été demandé ce qu’ils voyaient à la place et comment sortir du système. Car dire que l’on est contre est facile, par contre faire le cheminement idéologique pour penser une autre forme de société demande une véritable réflexion de fond que peu ont....



Corbeil-Essonnes, une sacrée leçon !
29 décembre 2010 - 14h18 - Posté par

Quand il s’en prenne aux banquiers, ils ne font que rarement la corrélation avec le système. Les banquiers sont des salauds...c’est tout, on ne pense pas que se n’est pas principalement le banquier le responsable, mais l’ensemble du système capitaliste, l’idéologie capitaliste.

C’est effectivement un des points clé.

Mais si les gens ne globalisent pas, ne s’en prennent pas au système en son ensemble, ce n’est pas leur faute (le peuple a tort, il faut le dissoudre), ce n’est pas faute de volonté ou de compréhension. J’allais dire que c’est presque du pragmatisme.

L’obstacle me semble être le fait qu’il n’y a pas aujourd’hui de système alternatif bien précis. Il y en eut un durant des années, même si a posteriori on voit que ce fut un leurre. Son écroulement, remplacé à ce jour par rien de bien précis, tant du côté du NPA que des Altermondialistes, laisse le champ libre à ce système pourri qui a l’avantage d’exister.

La faute n’est pas seulement aux organisations politiques qui n’ont pas de projet alternatif fonctionnel (ils ont des pistes, des directions générales), mais à la période de l’histoire. Une charnière dans l’évolution, un entre-deux entre deux civilisations, deux périodes historiques dont les caractéristiques seront forcément incroyablement différentes (ne serait-ce qu’à cause de l’aspect environnemental et énergétique, mais aussi par l’aspect mondial, par l’évolution de la communication...). Une période de transition où les projets sont à repenser, à reconstruire. Ce sera long (mais il est parfois des accélérations de l’histoire, suscitées par l’irruption de l’évènement...).

Chico


Corbeil-Essonnes, une sacrée leçon !
29 décembre 2010 - 10h54

Le champ immense que cette gauche politique est incapable d’investir, tout simplement parce qu’elle ne le veut pas et qu’ELLE NE LE PEUT PAS....

Elle vit encore sur l’illusion qu’elle peut encore composer avec le système,ou plutot elle VIT DU SYSTEME.

La gauche politique est morte ,la nouvelle gauche ne peut naitre que
par les luttes contre tous les complices du capital

Les milliers qui se sont soulevés ,dans les quartiers ,ont été stigmatisés par tous les politiques, abandonnés a leur sort..

Demain ? des millions de citoyens des quartiers populaires, des entreprises, des millions de salariés, des centaines de milliers d’artisans, de commerçants et de petits et moyens entrepreneurs se soulèveront pour chasser la clique des politiciens qui quelque soient leurs étiquettes de droite ou de gauche,dans tous les pays simultanemment ? .

Ils leur faudra d’abord neutraliser et detruire toutes les institutions de “gauche” qui chercheront par tous les moyens,d’entraver leur soulevement...au nom des echeances electorales presentes et futures.

Ca fait au moins 42 ans que ça dure...

Pendant la tempete de neige,aucun parti ,aucun politique n’a stigmatisé la destruction de la DDE,de Meteo France ,de la SNCF,etc,et n’a pas remis en cause la fable du rechauffement climatique, resultat des foules passives et resignées...

Alors que le rechauffement a été le pretexte de tous les gouvernements pour detruire les services publics plus indispensables,puisque plus d’hivers ...

http://supahumandignity.blogspot.com/

Aucun politique n’a relié le changement climatique a la guerre mondiale permanente menée sans scrupule par les militaires.

Et ils se gardent bien de montrer les alternatives possibles,les programmes anticapitalistes qui derangent les alliances electorales.

Seul ? l’aeroport de Moscou a connu une bronca monstre devant l’incurie...



Corbeil-Essonnes, une sacrée leçon !
29 décembre 2010 - 11h29 - Posté par asteriac

camarade, et si ce n’était pas plutot cette alliance de "toute la gauche" .... avec le PS qui empêchait toute lisibilité pour les citoyens !!!!!!!!!!!!

qui peut encore croire que le PS , c’est la gauche ?





LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite