Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les "CORISTES" au Bélarus


de : Romain Chazel
jeudi 2 décembre 2004 - 13h11 - Signaler aux modérateurs

Stop Nogent lettre n° 104 août-novembre 2004

Les "CORISTES" au Bélarus

Sur une terre contaminée tout ce qui pousse est contaminé, plus ou moins. Le lait des enfants est contaminé. Les habitants subissent une irradiation interne chronique par contamination permanente via l’alimentation. Au Bélarus, dans les territoires toujours contaminés par les rejets de Tchernobyl, la situation sanitaire est dramatique. Entre autres pathologies affectant les enfants Youri Bandajevsky et Galina Bandajevskaya ont montré que les problèmes cardiologiques observés chez les enfants étaient corrélés avec l’intensité de leur contamination interne en césium 137. Cela pose un énorme problème pour les normes de radioprotection. En effet ces normes, adoptées au niveau international, sont fondées sur des modèles mathématiques qui ne tiennent compte que des effets énergétiques du rayonnement. Que le rayonnement vienne de l’extérieur (un flash comme à Hiroshima) ou d’une contamination interne par un radioélément, aucune différence disent les experts. Ce que l’on a décompté après 1950 sur une cohorte de survivants d’Hiroshima et Nagasaki ce sont les morts en excès au cours du temps par cancers et leucémies en fonction de la dose externe reçue (nombre de "biais" dans ces études épidémiologiques ont été relevés par des scientifiques non officiels). Des décennies plus tard l’excès d’incidence des cancers a été montré. Il a aussi été trouvé que des maladies autres que les cancers ont été radioinduites. Pour des irradiations internes chroniques les modèles mathématiques ne sont validés par aucune observation expérimentale. Les pathologies constatées chez les enfants au Bélarus ne confirment pas les modèles qui conduisent à des doses calculées très faibles, trop faibles pour avoir un effet sur la santé disent les experts. Prendre en compte ces pathologies reviendrait à réviser les normes de radioprotection d’une façon spectaculaire, en particulier celles concernant les "urgences radiologiques" (terme qui désigne les désastres nucléaires) notamment celles à appliquer après l’" urgence " et longtemps après, situation qui est vécue actuellement au Bélarus. Une telle réduction des limites de doses est inadmissible pour les experts alors qu’ils préconisent des doses sur la vie de plus en plus élevées. Pour nier les observations faites par les médecins locaux les officiels s’appuient sur le fait qu’il n’y a pas actuellement de théorie scientifique pour les expliquer. En somme, pour nos experts, un événement observable et observé n’existe que s’il est intégré à une théorie scientifique. On est à cent lieues de la "médecine expérimentale" de Claude Bernard ! Faudrait-il attendre que les physiciens aient enfin expliqué théoriquement la gravitation pour admettre que les pommes tombent ? En bref, ce qui se passe au Bélarus dans les territoires contaminés n’est pas un événement d’une importance secondaire. Si ce qui est observé dans ces territoires est accepté c’est toute la radioprotection internationale sur la contamination interne qui est à mettre à la poubelle. (Cela concerne évidemment aussi les travailleurs sous rayonnement, les habitants soumis aux rejets " normaux " des installations nucléaires etc.). L’enjeu est considérable. A ce stade intervient le programme CORE, Coopération pour la Réhabilitation (des conditions de vie dans les territoires contaminés) financé par l’Europe, dont les géniteurs principaux sont Lochard, (l’expert CEPN du coût monétaire de l’homme-sievert) et Hériard-Dubreuil (de Mutadis) avec comme participants une liste d’organismes officiels mâtinée d’ONG et d’associations naïves qui ont trouvé quelque intérêt à se mettre en "concubinage" avec des individus et organismes pleins d’argent et de pouvoir. (Voir la Lettre d’information numéros 101/102, février-mai 2004 et 103 juin-juillet 2004).

Le RE de CORE est mis pour " réhabilitation ". C’est le programme qui veut en terminer avec Tchernobyl au Bélarus. Que signifie ce mot " réhabilitation " ? Le Petit Robert peut nous aider à comprendre ce qui se cache derrière ce programme européen qui se dit " humanitaire ". Dans Le Petit Robert on trouve à " réhabilitation " :

(1) - " réhabilitation d’un quartier d’immeubles vétustes, leur remise en état d’habitation (réfection, rénovation, restauration) ". Si c’est ce sens là qu’il faut attribuer à la " réhabilitation " de CORE, cela signifie que le territoire contaminé nécessite une " rénovation " pour être habitable. Cette rénovation consisterait à supprimer la contamination de la terre par le césium 137 et retrouver une nourriture " propre ". Après Tchernobyl il était admis officiellement que la contamination diminuerait rapidement par migration verticale, le césium 137 s’enfonçant régulièrement en profondeur dans la terre. L’expérience a montré qu’il n’en était pas ainsi, le césium 137 revient en surface par les labours, par les plantes qui l’absorbent et le restituent en surface. La contamination surfacique des sols a diminué après 1986 mais depuis le début des années 90 on constate qu’elle diminue selon la période physique du césium 137 qui est de 30 ans. Cela veut dire qu’elle diminue d’un facteur 2 au bout de 30 ans (d’un facteur 10 en 100 ans, 100 en 200 ans, 1000 en 300 ans). A moins d’enlever la terre sur une cinquantaine de centimètres (la couche arable) et de la remplacer par de la terre non contaminée il n’y a aucun moyen de réhabiliter ces territoires, de les restaurer pour les rendre habitables avec une nourriture produite d’une qualité d’avant Tchernobyl. Il est évident que les participants de CORE n’ont pas cette conception de la "réhabilitation" qui impliquerait que les dégâts sanitaires observés par les médecins locaux soient réels et liés à la consommation de nourriture contaminée. Or il n’est pas question pour les promoteurs de CORE d’admettre ces effets sanitaires. C’est donc une autre définition de la " réhabilitation " que les " CORISTES " ont en tête.

(2) - D’après le Petit Robert il y a une autre interprétation du mot "réhabilitation" : " restituer ou regagner l’estime, la considération perdue. Cessation des effets d’une condamnation à la suite des révisions d’un procès ". Il paraît assez vraisemblable que c’est de cette interprétation qu’il s’agit. Pour les missionnaires de CORE, ce que les médecins observent chez les enfants biélorusses des zones contaminées (par exemple les problèmes cardiaques variés plus ou moins graves selon le niveau de contamination interne mesuré grâce à l’équipement mobile de l’institut BELRAD) ne provient pas de la contamination de la nourriture due à celle du sol mais d’un stress développé dans la population. Il s’agit pour CORE d’innocenter la contamination des sols, de " réhabiliter " la terre en dénonçant le faux procès qu’on lui fait.

Il s’agit pour les missionnaires de CORE de rendre à la terre biélorusse contaminée " l’estime publique " en reconnaissant son innocence. Pour CORE les coupables des problèmes sanitaires ce sont les habitants eux-mêmes. Il s’agit dès lors de les culpabiliser pour innocenter les sols contaminés. Peut-être les promoteurs de CORE iront-ils jusqu’à lancer l’idée de " Psychanalistes sans frontières " et une souscription européenne pour que les villages aient des divans et des psys. La situation au Bélarus dans les zones contaminées est assez claire. Toutes les personnes importantes de quelque notoriété, (intellectuels, fonctionnaires, entrepreneurs etc.) ont fui vers des zones " propres ", non contaminées ou moins contaminées. Y compris, juste après Tchernobyl, les médecins. Cela a été rapporté publiquement en février 1989 dans le journal Biélorussie soviétique par le médecin-chef de Biélorussie (Gazette Nucléaire 96/97 Tchernobyl trois ans après). Il était quasiment inconcevable que le jeune Youri Bandajevsky ait créé de toutes pièces en 1990 un institut de médecine à Gomel, au milieu d’une des zones les plus contaminées de Biélorussie. Les zones contaminées sont des régions sans activités (industrielles). Que faire en dehors de l’action nocive de CORE ? Vassili Nestérenko le directeur de BELRAD essaie de limiter les dégâts en donnant de la pectine aux enfants qui élimine le césium 137. Il est évident qu’il faut l’aider dans cette tâche. Mais que penser du long terme, 100 ans voire plus ? La seule solution rationnelle à la contamination est d’évacuer les habitants des zones contaminées et de les installer dans de bonnes conditions sur des terres non contaminées. Financièrement ce n’est peut-être pas une solution absurde compte tenu de tous les financements européens depuis quelques années, tout cet argent dont le seul but est d’escamoter les problèmes sanitaires réels actuels (et à venir). Mais l’implication idéologique d’une telle solution pour les pays -dont la France- sous la menace d’une catastrophe sur leur propre sol est inacceptable. Tout est mis en place depuis quelques années et plus rapidement ces derniers mois pour intégrer le désastre nucléaire dans une stratégie permettant une situation sociale gérable en cas de catastrophe. Que font les écolos ? Rien, ils s’investissent dans la constitution européenne, (mais pas un mot sur le traité Euratom). Dans les discours politiques qu’on nous déverse depuis des mois sur la situation en France ou en Europe, il est ahurissant de constater que les problèmes qui risquent de se poser à court terme avec le terrorisme sur les installations " sensibles ", la chimie, le nucléaire etc. n’ont aucune place. C’est finalement cette absence dans les débats politiques des écolos/socialistes et autres, cette absence de prise de position vis-à-vis de ces menaces, qui permet aux promoteurs de CORE de mobiliser l’argent pour innocenter l’accident majeur de Tchernobyl.

Roger Belbéoch, octobre 2004



Imprimer cet article





Covid-19 : Le vaccin inachevé...
mardi 26 - 12h53
de : Claude Janvier
Manif le 26/01 à 13h.- LUXEMBOURG
mardi 26 - 09h51
de : jean1
SôS Soutien ô Sans-papiers appelle à contacter et visiter les retenus et à se mobiliser jeudi à 14h
dimanche 24 - 21h05
de : sôs Soutien ô Sans papiers
Manif contre les licenciements : gueules cassées, poings levés !
dimanche 24 - 11h29
3 commentaires
Brésil : "Il n’y a que des morts du Covid", les habitants de Manaus face au chaos sanitaire(vidéos)
samedi 23 - 22h21
de : nazairien
8 commentaires
Après, la prise de fonction de Biden, la "chine communiste" permet de refaire de l’anticommunisme
samedi 23 - 18h21
de : nazairien
Manifs.ce 23 janv. pour l’interdiction des licenciements !
samedi 23 - 16h09
de : joclaude
McKinsey : il est temps de nettoyer les cabinets
vendredi 22 - 20h44
de : Jonathan Lefèvre (Solidaire)
1 commentaire
Souvenir de 1968
vendredi 22 - 17h05
de : Alain Collet
2 commentaires
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 - 14h18
de : Un ex du pneu
1 commentaire
question
jeudi 21 - 18h38
de : jean1
4 commentaires
Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)
jeudi 21 - 14h22
Chiens de garde
jeudi 21 - 14h13
de : azard
La Chine, qui croyait, avoir éradiqué le virus, face au "démoniaque coronavirus (vidéos)
jeudi 21 - 12h45
de : nazairien
9 commentaires
Syrie, Bolivie, Centrafrique... !Des exemples : La seule guerre que l’impérialisme ne peut pas gagner !
jeudi 21 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Américain Pfizer:12 400 Israéliens testés positifs après avoir reçu le vaccin
jeudi 21 - 11h05
de : joclaude
Les "Oubliés" du Ségur de la Santé : MANIFS. partout !
jeudi 21 - 10h55
de : joclaude
Immunisés ? C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 19h32
de : Hdm
Syndicats et organisations de jeunesse appellent les étudiants à se mobiliser contre la précarité
mercredi 20 - 15h10
de : joclaude
AED : construire la lutte des précaires de l’Éducation Nationale
mercredi 20 - 15h08
RASSEMBLEMENT PRÉVU À PARIS, LE DIMANCHE 24 JANVIER 2021, PLACE JEAN FERRAT (métro Ménilmontant - ligne 2), À 15H00.
mercredi 20 - 12h38
de : Jean Clément
Gabriel, gilet jaune mutilé : « Je n’avais jamais foutu les pieds dans une manifestation »
lundi 18 - 16h24
de : jean1
1 commentaire
Norvège : "nouvelles" du fumeux vaccin Pfizer-BioNtech.
lundi 18 - 15h30
de : joclaude
1 commentaire
Femmes de chambre : que sont devenues les promesses de Marlène Schiappa ?
lundi 18 - 09h29
2 commentaires
Patrice Lumumba assassiné le 17 janvier 1961
dimanche 17 - 17h44
de : CADTM Eric Toussaint
1 commentaire
Souveraineté et démocratie ou mondialisation et régime autoritaire ?
dimanche 17 - 10h03
de : Par Michèle Dessenne, Présidente du Parti de la démondialisation
2 commentaires
la mouchardisation en plus de la marchandisation
samedi 16 - 23h00
de : reporterre
Affaire Duhamel : des réseaux de pouvoir ? Vraiment ?
vendredi 15 - 11h30
de : joclaude
1 commentaire
MACRON : Drôle de SMS, on les aura ... !
vendredi 15 - 10h49
de : joclaude
Dépistage covid massif à Roubaix une réussite ! Beaucoup plus de testeurs que de testés. Des chiffres étranges
jeudi 14 - 19h45
de : France 3 Régions
4 commentaires
CHINE : Visite de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)
jeudi 14 - 17h37
de : joclaude
2 commentaires
Etats-Unis : des centaines de personnes aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19
jeudi 14 - 17h31
de : joclaude
1 commentaire
Affaire Pfizer-Nigeria : les victimes attendent toujours leur dédommagement
jeudi 14 - 17h14
de : Jeune Afrique - 03 février 2011
La maison carrée ronde
mercredi 13 - 20h15
de : jy.D
Carnaval funèbre - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 17h43
de : Hdm
CHiNE : un Médecin Français à Wuhan, s’exprime !
mercredi 13 - 11h27
de : joclaude
6 commentaires
Schneider Electric : « On nous vire pour 400 000 euros de bénéfice »
lundi 11 - 15h31
Une certaine idée de la souffrance.
dimanche 10 - 15h58
de : jy.D
MEETING de SOLIDARITE ANTI-IMPERIALISTE
samedi 9 - 19h02
de : Jean Clément
Bravo Antoine
samedi 9 - 15h20
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite