Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
de : Le moustique socratique
vendredi 25 mars 2011 - 22h46 - Signaler aux modérateurs
38 commentaires
JPEG - 17.5 ko

Sans prendre parti est utile que chacun prenne connaissance d’une information que circule en Italie a propos des les révélations sur l’implication des services de renseignement français à la planification de l’insurrection anti-Kadhafi en Cyrénaïque (La Cyrénaïque, c’est cette vaste région qui jouxte l’Egypte, capitale Benghazi) et sur la présence des forces spéciales anglo-américain dès le début de la rébellion, sinon plus tôt.

Si n’existe pas un conflit diplomatique très dure entre l’Italie et la France sur comme agir en Libye, nous n’avions jamais pu entendre parler de l’arrière-plan de l’embarrassante "révolution libyenne"...

Publiée le 23 mars par la presse de Berlusconi, qui démontre comme la "révolte populaire" contre Kadhafi a été orchestrée par Paris depuis le mois d’Octobre.

Le quotidien Libero, citant des documents confidentiels de renseignement français (obtenue par le renseignement italien) et basé sur les rapports dans le bulletin diplomatiques Maghreb Confidentiel, raconte comment l’homme le plus digne de confiance du colonel, son chef de protocole, Nouri Masmari, (en photo avec Kadhafi ), l’a trahi après de que se réfugié à Paris le 21 Octobre 2011 *


Traduction de l’article du quotidien de Berlusconi "Libero" du 23 mars 2011

COMME SARKOZY A ORCHESTRÉE LA RÉVOLTE LIBYENNE

de Franco Bechis, Directeur adjoint du quotidien italien Libero

Première étape du voyage, 20 octobre 2010, Tunis. C’est là qu’est descendu avec toute sa famille d’un avion de Libyan Airlines, Nouri Mesmari, chef du protocole de la cour du colonel Muhamar Kadhafi. C’est un des grands perroquets du régime libyen, depuis toujours aux côtés du colonel.

Le seul -comprenons-nous- qui avec le ministre des Affaires étrangères Moussa Koussa avait un accès direct à la résidence du raïs sans avoir à frapper (avant d’entrer, NdT).

Le seul à pouvoir franchir le seuil de la suite 204 du vieux cercle officiel de Benghazi où le colonel libyen a accueilli avec tous les honneurs le Premier ministre italien Silvio Berlusconi pendant la visite officielle en Libye. Cette visite de Mesmari à Tunis ne dure que quelques heures. On ne sait pas qui il rencontre dans la capitale où la révolte contre Ben Ali couve sous la cendre. Mais il est désormais certain que dans ces heures-là et dans celles qui ont immédiatement suivi, Mesmari jette les ponts de ce qui, à la mi-février, allait devenir la rébellion de la Cyrénaïque. Et prépare l’estocade contre Kadhafi en cherchant et obtenant l’alliance sur deux fronts : le premier est celui de la dissidence tunisienne. Le second est celui de la France de Nicolas Sarkozy. Et les deux alliances lui réussissent.

C’est ce dont témoignent des documents de la DGSE, le service secret français, et une série de nouvelles fracassantes qui ont circulé dans les milieux diplomatiques français à partir de la lettre confidentielle, Maghreb Confidential (dont il existe une version synthétique et accessible payante).

Mesmari arrive à Paris le lendemain, 21 octobre. Et il n’en bougera plus. En Libye il n’a pas caché son voyage en France, puisqu’il a emmené avec lui toute sa famille. La version est qu’à Paris il doit subir un traitement médical et probablement une opération. Mais il ne verra pas l’ombre d’un médecin. Ceux qu’il verra seront par contre, tous les jours, des fonctionnaires des services secrets français.

La réunion.

On a vu de façon certaine au début du mois de novembre, entrer à l’Hôtel Concorde Lafayette de Paris, où Mesmari réside, d’étroits collaborateurs du président français. Le 16 novembre, une file de voitures bleues est devant l’hôtel. Dense et longue réunion dans la suite de Mesmari. Deux jours plus tard une dense et étrange délégation française part pour Benghazi. Avec des fonctionnaires du ministère de l’Agriculture, des dirigeants de France Export Céréales et de France Agrimer, des managers de Soufflet, de Louis Dreyfus, de Glencore, de Cani Céréales, Cargill et Conagra.

Expédition commerciale, sur le papier, pour essayer d’obtenir à Benghazi justement de riches commandes libyennes. Mais se trouvent aussi dans le groupe des militaires français, déguisés en hommes d’affaire.

À Bengazi ils vont rencontrer un colonel de l’aéronautique libyenne indiqué par Mesmari : Abdallah Gehani. Il est au-dessus de tout soupçon, mais l’ex-chef du protocole de Kadhafi a révélé qu’il était prêt à déserter et qu’il a aussi de bons contacts avec la dissidence tunisienne.

L’opération est menée en grand secret, mais quelque chose filtre jusqu’aux hommes les plus proches de Kadhafi. Le colonel se doute de quelque chose. Le 28 novembre, il signe un mandat d’arrêt international à l’encontre de Mesmari. L’ordre arrive aussi en France à travers les canaux protocolaires. Les Français s’alarment et décident de suivre l’arrêt de façon formelle.

Quatre jours plus tard, le 2 décembre, la nouvelle filtre justement depuis Paris. On ne donne pas de nom mais on révèle que la police française a arrêté un des principaux collaborateurs de Kadhafi. La Libye, au premier abord, retrouve son calme. Puis apprend que Mesmari est en réalité aux arrêts domiciliaires dans la suite du Concorde Lafayette. Et le raïs commence à s’agiter.

La colère du raïs.

Quand arrive la nouvelle que Mesmari a demandé officiellement l’asile politique à la France, la colère de Kadhafi éclate, il fait retirer son passeport même au ministre des Affaires étrangères, Moussa Koussa, accusé de responsabilité dans la défection de Mesmari. Il essaie ensuite d’envoyer ses hommes à Paris avec des messages pour le traître : « Reviens, tu seras pardonné ». Le 16 décembre, c’est Abdallah Mansour, chef de la télévision libyenne, qui essaie. Les Français l’arrêtent à l’entrée de l’hôtel. Le 23 décembre d’autres Libyens arrivent à Paris. Ce sont Farj Charrant, Fathi Boukhris et All Ounes Mansouri.

Nous les connaîtrons d’avantage après le 17 février : parce que ce sont justement eux, avec Al Hadji, qui vont mener la révolte de Benghazi contre les miliciens du colonel.

Les trois sont autorisés par les Français à sortir dîner avec Mesmari dans un élégant restaurant des Champs-Élysée. Il y a aussi là des fonctionnaires de l’Élysée et quelques dirigeants des services secrets français. Entre Noël et le Jour de l’an paraît dans Maghreb Confidential, la nouvelle que Benghazi est en ébullition (à ce moment-là personne ne le sait encore), et aussi quelques indiscrétions sur certaines aides logistiques et militaires qui seraient arrivées dans la seconde ville libyenne, en provenance justement de la France. Il est désormais clair que Mesmari est devenu un levier aux mains de Sarkozy pour faire sauter Kadhafi en Libye. La lettre confidentielle sur le Maghreb commence à faire filtrer les contenus de cette collaboration.

Mesmari est nommé « Libyan Wikileak », parce qu’il révèle un après l’autre les secrets de la défense militaire du colonel et raconte tous les détails des alliances diplomatiques et financières du régime, en décrivant même la carte du désaccord et les forces qui sont sur le terrain. À la mi-janvier, la France a dans les mains toutes les clés pour tenter de renverser le colonel. Mais il y a une fuite. Le 22 janvier, le chef des services secrets de Cyrénaïque, un fidèle du colonel, le général Aoudh Saaiti, arrête le colonel d’aviation Gehani, référant secret des Français depuis le 18 novembre.

Le 24 janvier, il est transféré dans une prison de Tripoli, accusé d’avoir créé un réseau social en Cyrénaïque, qui faisait les louanges de la contestation tunisienne contre Ben Ali. Mais c’est trop tard : Gehani a déjà préparé la révolte de Benghazi, avec les Français.

Traduction Marie-Ange Patrizio

http://affaritaliani.libero.it/poli...

http://bellaciao.org/it/spip.php?ar...

http://it.peacereporter.net/articol...

http://www.pane-rose.it/files/index...

http://www.italiah24.it/dal-mondo/a...

http://www.blitzquotidiano.it/polit...

PDF - 218.8 ko
Le quotidien Libero

Le 6 mars la DGSE a livré des armes aux rebelles libyens !!!

Voilà une dizaine de jours, le Service action de la DGSE a discrètement livré à Benghazi, au milieu d’un fret humanitaire, des canons de 105 mm et des batteries antiaériennes.

Des instructeurs français ont aussitôt entrepris de former des insurgés à ce maniement d’armes.

Cette assistance militaire gracieuse arrive bien tard, mais le Pentagone n’est pas non plus exempt de tout reproche.

Son projet, à l’étude dès février, de fournir à la rébellion, via l’Otan, mortiers, roquettes, antichars et missiles antiaériens n’a jamais été suivi d’effet. [...]

Selon l’état-major de l’armée de l’air, des bombardements "ciblés" ne seraient certainement pas une promenade de santé. Tous les scénarios ont été analysés, comme c’est la règle.

Avec cette réserve, dont Sarkozy ne s’était guère soucié : les partisans de Kadhafi possèdent une panoplie de radars et de batteries antiaériennes d’origine russe et de qualité.

Notamment un SA-6, dont un exemplaire a permis d’abattre naguère, en Serbie, un avion furtif F-117 américain.

(Claude Angeli, Le Canard Enchaîné16 mars 2011)

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

JPEG - 31.3 ko

* Nouri Mesmari libéré

15/12/2010 à 12h:56 Par Jeune Afrique

Le directeur général du protocole de Mouammar Kaddafi, arrêté en France, a été libéré. La cour a jugé sa détention frappée d’ "irrégularités".

Nouri Mesmari est de nouveau libre. Le chef du protocole de Mouammar Kaddafi, dont la Libye avait réclamé l’interpellation en France pour détournement de fonds, vient d’être relâché sur ordre de la cour d’appel de Versailles, qui juge sa détention « irrégulière » au regard des dispositions de la Convention européenne des droits de l’homme.

Arrêté le 29 novembre en France, il avait été placé en détention provisoire dans l’attente de l’examen de la requête libyenne concernant son extradition vers Tripoli. La demande, que rejette le principal intéressé, sera examinée par la cour d’appel le 23 décembre.

Mystérieuse arrestation

« Je suis venu en France pour des problèmes cardiaques, je suis innocent de tout ce qu’on m’accuse en Libye, le protocole ne gère pas de fonds publics car le budget du protocole relève du ministère des Finances », a-t-il déclaré mercredi 15 décembre. Une version soutenue par les milieux conservateurs libyens et par Seif el-Islam, le fils de Mouammar Kaddafi.

L’arrestation de Nouri Mesmari reste truffée d’incertitudes. La Libye lui reproche d’avoir fui vers la France pour échapper à des accusations de détournement de fonds et a émis un mandat d’arrêt à son encontre, alors qu’il s’apprêtait, semble-t-il, à réclamer l’asile politique à Paris.

Il apparaît aussi que Mouammar Kaddafi l’aurait giflé en public lors de leur dernière apparition commune. Mais officiellement, les relations entre les deux hommes sont au beau fixe, le directeur général du protocole restant un personnage très proche du « Guide ». (avec AFP)

http://www.jeuneafrique.com/Article...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 08h21

Ces éléments étayent l’impression que chacun a pu constater, y compris dans l’observation attentive des grands médias français ; à savoir que la "révolution de Bengazi" paraissait bien moins populaire que celles de Tunis où du Caire ou de ce qu’on voit en Syrie et ailleurs (Barhiem, Yémen..). L’équipée de BHL colle parfaitement avec la description des évènements qui circule en Italie. Par contre il faut constater que nos médias, maintenant, sont aux garde à vous devant Nicoléon et ses perroquets, et ne risquent pas d’ abandonner "les trompettes de la renommée", pour relater ces parcours de califes qui cherchent à l’étranger les moyens pour s’assoir dans les fauteuils du grand calife. Quitte à devenir les obligés de Sarko et consort, l’impérialisme dans toute sa splendeur !

C’était fini la "francafrique", eh bien çà repart du plus belle...



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 10h28 - Posté par

La Farançafrique n’a jamais été "finie", bien au contraire.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 10h34 - Posté par

cette droite brutale et sauvage que dirige sarkozy et ses sbires entrainera la france dans une decadence semblable à celle de l’occupation nazie ;les francais vu leur politique hors de leurs frontières ne sont pas encore entrés dans l’histoire !!!!!au lieu de chercher à destabiliser coute que coute les chefs d’etats africains qui ne s’inclinent pas face à eux ;la france devrait faire le bilan politico-socio-economique de toutes ses colonies et devrait en tirer les conclusions !!!!!pour exemple criant ;prenons un pays comme le gabon ;ex-colonie française et riche en petrole et en matière première et prenons dubai ex-protectorat francais !!!!!il ya 50 ans ces 2 pays avait pratiquement le meme niveau de developpement.50 ans plus tard le gabon est toujours au meme niveau de developpement et dubai etant aussi un pays riche en petrole a connu un developpement spectaculaire a faire rougir les occidentaux !!!!!!!
voila la difference de ce que fait la france en afrique c’est à dire piller les ressources sans se soucier du developpement de ses colonies et ça personne ne trouve à redire de cette politique france africaine ;meme pas une rame de metro au gabon ;quelle honte ce qu’est la france !!!


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 10h38 - Posté par

erratum ;dubai ex-protectorat anglais !!!!!!desolé pour l’erreur de frappe ;j’espère que vous l’avez souligné vous meme
merci


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 10h45 - Posté par

Gbagbo ne convient pas à la France, beaucoup trop indépendant, c’est pourquoi la France cherche à imposer Ouatara, le chouchou de l’Elysée, et l’ancien du FMI.

Ce n’est pas le premier...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 11h56 - Posté par

Les principautés arabes (Dubaï et Qatar) soutiennent, humanitairement (des sparadraps..) l’équipée sarkosiste.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 10h39 - Posté par richard PALAO

cette implication des services secrets français n’est pas surprenante , chaque jour nous apporte son lot d ’informations qui fait que nous sommes amenés à nous interrroger sur la "spontanéité "de la rebellion lybienne .

FIDEL CASTRO a déclaré que tôt ou tard on connaitra la vérité sur cette révolte et sur les motivations réelles de l ’intervention militaire occidentale ...le problème c’est que l’on ne pourra pas rembobiner le film pour écrire un autre scénario dont le clap de fin annoncerait la victoire du peuple lybien .

Tout porte à croire qu-il s ’agit d’une opération pseudo-humanitaire qui relève de la supercherie comme l’était celle de la recherche d’armes de destruction massive en IRAK .

Ce fumeux conseil national transitoire composé d’ex- kadhafistes est "piloté" à distance par l’impérialisme , un mois après l’insurrection on attends toujours une simple esquisse d’ un programme , la seule revendication connue de ce CNT "porte-parole unique" du peuple lybien , c’est le départ de KADHAFI et la vague promesse d’élections ...On est donc très loin de la révolution annoncée en FRANCE par quelques romantiques qui prennent leur désir pour la réalité .

Ce CNT qui a demandé à l ONU de pratiquer des frappes aériennes , continue d’envoyer à la boucherie de jeunes lybiens sous-armés et impuissants afin de réclamer une intervention terrestre qui entrainerait une présence militaire étrangère sur le sol lybien pour une durée indeterminée pour repousser aux calendres grecques toute tentative de réels changements .

Selon le quotidien espagnol EL PAIS , les chefs du CNT se disputent pour se répartir le pouvoir selon la puissance des divers clans , ce qui ne présage rien de bon pour l’après KADHAFI .

IL est donc à craindre que le peuple lybien se retrouve devant deux "choix" :

subir pendant encore longtemps la dictature de KADHAFI ou se voir confisquer leur désir de changement par un groupe d’aventuriers opportunistes aux ordres des impérialistes .

Je ne suis donc pas prêt de joindre ma voix avec celles de ceux qui en FRANCE ont crié un peu tôt "VIVA LA REVOLUCION" sans avoir procédé à une analyse sérieuse et objective de la situation en LYBIE , et sans avoir tenu compte de la nature de la diversité de l’opposition et des rapports de force à l ’ intérieur même de cette opposition .



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 10h58 - Posté par kounet

Sommes nous surpris ? !Depuis le début, on nous promène à Benghazi !



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 11h48

En clair : Sarko = L’OTAN au carré !



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 12h33 - Posté par

Et en "gros" : Sarko vient d’être mis sur la touche officieusement.

Il payera, et nous avec, enverra ses troupes, se masturbera sur sa "puissance"... Et sera blamé si ça foire, (Et ça va foirer).

Et même si on le vire, (pour mettre le même de gôche), on continuera à s’enliser.

Mais c’est une fois encore les USA qui tireront les marrons du feu ou en sortiront indemnes et encore un Peuple entier qui retournera à l’âge de pierre.

Des "plans dans les plans"... Vous connaissez la formule ???

Comme je le disais au sujet des guerres américaines, seuls les Américains ont le pouvoir de stopper la "bête immonde" en agissant chez eux.

On peut transposer maintenant le principe a la France.

Et ceux qui détruisent nos organes de libération, (Partis et syndicats de classe), pour les vendre au Capital en échange de places et de tapes dans le dos, auront aussi du sang libyen sur les mains, (En plus du reste), si on n’y arrive pas.

Ca déterminera toute mes positions politiques et sociales pour les mois et années à venir.

G.L.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
26 mars 2011 - 15h09

Tous les régimes du Moyen-Orient qui n’étaient pas de tout leur coeur avec les États-Unis, l’Otan et Israël vont tomber. C’est ce qui est prévu. Maintenant c’est la Syrie qui subira un changement de régime et ensuite l’Iran.



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 13h24 - Posté par Copas

Bon puisque personne ne soulève le lièvre...

Publiée le 23 mars par la presse de Berlusconi, qui démontre comme la "révolte populaire" contre Kadhafi a été orchestrée par Paris depuis le mois d’Octobre.

Le quotidien Libero, citant des documents confidentiels de renseignement français (obtenue par le renseignement italien) et basé sur les rapports dans le bulletin diplomatiques Maghreb Confidentiel, raconte comment l’homme le plus digne de confiance du colonel, son chef de protocole, Nouri Masmari, (en photo avec Kadhafi ), l’a trahi après de que se réfugié à Paris le 21 Octobre 2011 *

le quotidien Libero est un journal très à droite , une des pièces qui comptent dans la fascisation d’une partie de la droite italienne.

C’est un organe d’extrême droite (entre Sarko et Le Pen)

Librero est le journal qui avait propulsé une campagne de pétitions dirigée par Oriana Fallaci (celle qui dit que les musulmans grouillent comme des rats) pour faire de Berlusconi un sénateur à vie .

La même Oriana Fallacci qui a droit à des pleines pages dedans

C’est également un journal qui a compté dans ses rangs (encore ?) un journaliste soupçonné à l’époque de l’enquête dans les opérations d’enlèvements de la CIA en Italie, et qui a reconnu par ailleurs avoir travaillé et diffusé des fausses infos des services secrets italiens.

Crypto-fachos, racistes, liés à des manipulations, les sources sentent mauvais...

de 2003 à 2009, ce journal a empoché 40 millions d’euros de subventions...

Une seule source a été reprise partout sans en tester la solidité, qui parle, quel journal.

Au delà des faits, qui demandent vérifications, il faut quand même s’interroger sur qui parle, la relation de cette "écurie" avec les services italiens, la position de l’ENI en Libye et les proximités de Berlusconi avec Kadhafi.

Le monde n’est pas aussi simple que cela, tout ne fait pas ventre dans une bataille politique.

Les tentations de sarko semblent plausibles mais ça ne fait pas de ça une explication du soulèvement populaire (c’est très clownesque d’ailleurs de se l’imaginer) ni ne prouve quoique ce soit de significatif .

Ce qui est significatif en Libye, c’est l’intervention de l’impérialisme, le soulèvement populaire et la violence des milices kadhafistes .

Les histoires sur les armements font bien rigoler également, on ne voit pas vraiment beaucoup d’armes livrées à la résistance, surtout pas dirai-je, sauf dans le symbolique...

La réalité semble plutôt que la résistance se sert des armes qu’elle prend dans les combats pour les retourner contre les miliciens de Kadhafi. C’est l’essentiel de l’armement...

L’impérialisme dose son "aide" afin de tenter de n’avoir que des obligés, mais la réalité du soulèvement, malgré tous les révisionnistes, est indiscutable, comme son manque de moyens et d’organisation.

Pour le reste ...

les poubelles des fachos ne sont pas des sources valides, surtout quand celles-ci précisément ont un long passé barbouzard.

faire le titre : "Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...", c’est comme si on prenait un édito de Marine Le Pen dans la feuille du FN pour dire : selon la presse française...



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 13h38 - Posté par

Copas... un article en ce sens de Meyssan a été viré y’a qq jours pour éviter toutes ambiguïté...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 13h59 - Posté par

C’est sûr que TF1, le Monde et le Figaro c’est bien plus crédible. ((- :

Un chat c’est un chat.

Dans une poubelle facho ou dans l’Huma, ou sur BC.

La seule chose qui compte c’est la vérification des sources.

Si on veut comprendre les vraies raisons d’un gastro et qu’on veut pas mettre les mains dans la merde faut faire pâtissier. Pas prétendre à jouer au chercheur au CNRS ou au médecin d’urgence.

Et je vais dire mieux. Si tout ceux qui veulent comprendre raisonnent comme vous, il suffira de publier la vérité brute réelle dans National Hebdo pour que tous les "bien pensants " et les "sincères" qui les suivent, considèrent que c’est un mensonge.

D’ailleurs c’est peut-être ce qu’ils font déja aujourd’hui.

Parce que EUX ils sont sûrement fachos, mais pas aussi cons qu’on ne les dit ici.

Je dis ça mais j’ai rien dit.

Par contre pour le niveau de recherche scientifique heureusement qu’on applique pas ça à la recherche sur le cancer. Ou à l’acceptation des traitement curatifs.

Si par malheur c’est un catho intégriste ou un frontiste qui a mis au point le traitement t’as plus qu’à te laisser mourir.

G.L.

Alors, au fait, les infos en question, elles ont été vérifiées ou pas ? Ou c’est "viré" uniquement au "faciès" du connard de journal qui l’a publié en premier ?


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 15h37 - Posté par Le moustique socratique

Copas avec une revers de main tu essai de de-crédibilisé certaine information... même si toi, comme on peux facilement comprendre, tu ne détiens pas la "vérité absoute" et pourtant...

Présenté "Libero" comme un quotidien de extrême droite donc forcement pas crédible, et pour renforce ton opinion tu le compare a les torchons du FN est un méthode puérile...

Tu fait un effort immense pour détaché le quotidien "Libero" du parti de Berlusconi, étrange "manœuvre"...

Incroyable ta façon de faire pour "interdire" tous tentative de clarification a propos de la réalité des "insurges" en Libye et de qui les a financée, armée et organisée...

Bien sur que dans cet mouvement de "rébellion" on peux trouve avec un peux d’imagination... des "force progressiste" réellement indépendant des toutes influence étrangère et que son réellement démocratique, mais on attend de connaitre leur nom et leur position politique... pour l’instant même toi tu n’est totalement incapable de ne nommé que une seule organisation de masse, (pas deux ou trois militant de la quatrième international...).

On est pas dans la même situation de la Tunisie ou de l’Égypte ou la oui on peux nommé et reconnaître des force politique réellement organisé et de masse, moi même je longtemps discute avec un camarade du Parti Communiste Tunisien que vive actuellement dans le sud de la Tunisie... pendant la révolte et encore maintenait on continue a avoir des échange très intéressant a propos de ce que se passe dans son propre pays...

En Italie le quotidien que font part du parti de Berlusconi sont principalement deux : "Il Giornale" et justement "Libero", les deux sont le porte-parole officiel du gouvernement actuel italien, si tu considère que sont de extrême droite tu a raison mais faut se résigné a comprendre que le gouvernement italien est d’extrême droite.

 Le propriétaire a partir de 1979 du "Il Giornale" ne rient d’autre que Paolo Berlusconi le fils de Silvio... le fondateur a été Indro Montanelli que l’a créé a Milano en 1974

 Le fondateur de quotidien "Libero" s’appelle Vittorio Feltri que la créé en 2000, le propriétaire actuelles de "Libero" est le groupe "Angelucci"... propriétaire aussi du quotidien créé par l’actuel leader du "Partito Democratito" et ancien membre du "Partito Communista Italiano", Massimo D’Alema "Il Riformista" et dans le passe proche le groupe "Angelucci" fut aussi et en parti proprietaire du quotidien ex communiste "l’UNITA"...

Le directeur du "Il Giornale" après Montanelli fut justement Vittorio Feltri juste en décembre 1997, pour redeviens directeur du 24 aout 2009 juste le 21 décembre 2010...

Le 21 décembre 2010 Vittorio Feltri abandonne la direction du "Il Giornale" pour redevenir le directeur du... bizarre bizarre.... quotidien "Libero"...

L’agence de publicité "Visibilia" de Daniela Santaché (femme politique d’extrême droite) gère la publicité de "Libero". En septembre 2009, Visibilia devient également la régie publicitaire d’"Il Giornale" de Paolo Berlusconi...

le quotidien Libero est un journal très à droite , une des pièces qui comptent dans la fascisation d’une partie de la droite italienne. C’est un organe d’extrême droite (entre Sarko et Le Pen)

Faux : "Libero" dans l’échiquier politique italien se positionne dans le "centre-droite" et pas dans l’extrême droite et donc en parfaite syntonie avec le gouvernement de Berlusconi, et pour être plus précis avec "La Lega del Nord" mais si on considère que Berlusconi est d’extrême droite, on est d’accord...

Librero est le journal qui avait propulsé une campagne de pétitions dirigée par Oriana Fallaci (celle qui dit que les musulmans grouillent comme des rats) pour faire de Berlusconi un sénateur à vie . La même Oriana Fallacci qui a droit à des pleines pages dedans

Exacte : En mars 2005 "Libero" a organise une pétition que demande au président de la république italienne de nommé Oriana Fallaci sénatrice a vie, seulement 75.000 signature récolte... mais pourquoi détacher cet pétition de la politique de Berlusconi, "Forza Italia" n’a pas en aucun moment été en contradiction avec les propos de la Fallaci, regarde l’alliance avec les fasciste de "Aleanza Nazionale" de Gianfranco Fini et de "La Lega del Nord" de Umberto Bossi que font part du gouvernement de Berlusconi, sauf pour Fini que n’est sorti que dernièrement...

un journaliste soupçonné à l’époque de l’enquête dans les opérations d’enlèvements de la CIA en Italie, et qui a reconnu par ailleurs avoir travaillé et diffusé des fausses infos des services secrets italiens.

Exacte : en 2006, Renato Farina a publie sur "Libero" de faux dossier prépare par les service secret italien SISMI, condamne a six mois de prison, mais faut remarque que même "Il Giornale" de Paolo Berlusconi a été condamne, pendant le gouvernement II et III de Berlusconi, le même quotidien du fils de Silvio a été lui aussi mêlé dans des pubblication des interception téléphonique fourni par le service secret italien SISMI

Bref ces deux quotidien ne sont pas les porte-parole d’un extrême droite comparable au FN française, mais si tu veux compare c’est plus proche de la presse "respectable" Sarkosiste de notre pays...

La chose intéressant c’est de publie en traduction sans commentaire un article, comme je fait, et présenté comme la presse officiel du gouvernement italien traite l’intervention en Libye et ces allie en Europe...

Même si on doit prendre en considération que 10% de se que a écrit le journaliste de "Libero" c’est déjà de trop.

Rient, de ce que a été publie et juste a aujourd’hui, n’est en contradiction avec le déroulement de fait...

Mais si tu veux parle de l’extrême droite ou des "rouge-brune" francaise que instrumentalise se que ce passe en Libye sur le prétexte de "l’anti-impérialisme" et en particulier de l’instrumentalisation de cet article de "Libero"... un peux de patience un article est en préparation...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 17h13 - Posté par Copas

Une partie des intervenants de ce journal a eu des relations étroites dans les manips des services secrets italiens.

Il ne s’agit nullement d’un journal de droite comme on en voit ici, comme le figaro et d’autres, mais d’une concentration spéciale de gens ultra-libéraux (et quand je dis ultra-libéraux je mesure mes mots, des liaisons avec un think thank les plus ultra-libéraux, très à droite (faire une campagne avec celle qui compare les Musulmans à des rats qui se multiplient), avec des relations curieuses avec les services italiens et dont les collaborateurs réunissent des gens ayant, eu des positions tout à fait spécifiques avec l’état italien.

Oui c’est de l’extrême droite, ce n’’est pas des fachos style MLP mais ce sont des fachos .

et les liens particuliers avec les services spéciaux, le passé de coups tordus de certains , quand on se renseigne à minima sur les liens entre Berlusconi et Kadhafi (pour la vitrine) et l’ENI et la Libye (entre autres et pour le fond), illustrent de fait une bataille sourde entre factions impérialistes autour de la Libye.

Rien d’autre

Mais les preuves d’une insurrection montée par les services secrets sur la base d’une personne retournée par des services secrets ça fait rigoler.

Par ailleurs parler d’armes glissées dans un ou deux avions au profit de l’insurection fait rigoler également...

ça se voit qu’ils sont sur-armés les insurgés !

As-tu une petite idée de ce qu’il faut en soutien logistique à une division par jour pour avancer ? Où penses-tu que ce qui rentre dans un avion en matos suffit pour gagner une guerre ?

Pas de changement sur l’appréciation de la situation, l’impérialisme mesure au plus juste ses soutiens , les différentes factions de celui-ci se tirent des coups de pieds dans les tibias (cf la fuite dont on se gausse là...), alors qu’on se faisait traiter de tous les noms quand on parlait des dissensions des factions impérialistes , et la répression kadhafiste de l’insurrection demeure ce qui fait le plus de morts (même en prenant les chiffres du gouvernement libyen), bref...

on ne fait pas d’anti-impérialisme sans les peuples.... encore moins contre eux.

Surtout de la part de ceux qui n’ont cessé d’attaquer les révolutions dans le monde dit "arabo-musulman" et qui, pour la plupart se foutaient de la révolution populaire au Bahrein, même quand les troupes saoudiennes ont attaqué, pour se manifester seulement quand les avions de Sarko ont bombardé la Libye...

Sortir l’impérialisme du jeu c’est le faire en étant aux côtés du peuple libyen insurgé contre le clan bourgeois et facho de Kadhafi, pas en essayant de salir parce que ça arrange un raisonnement.

Et en puisant des arguments dans les fouilles des cliques des ultra-libéraux fachos et ayant eu des relations avouées avec des services spéciaux.

Je ne suis pas contre utiliser les contradictions entre divers clans de l’impérialisme mais il faut le faire les yeux ouverts, pas en versifiant dessus sans vérifications et en avançant des conclusions non étayées.

Mais ça...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 21h52 - Posté par

Syrie : Chavez craint d’un scénario à la libyenne

La coalition internationale qui mène depuis une semaine des frappes aériennes en Libye envisage d’intervenir en Syrie, estime le président vénézuélien Hugo Chavez.

"L’attaque contre la Syrie a commencé – voila que s’organisent des manifestations prétendument pacifiques, qu’il y a des morts et que le président est accusé", a-t-il déclaré samedi soir lors d’un meeting retransmis par la chaîne de télévision nationale VTV.

"Ensuite viennent les Américains, qui veulent bombarder ce peuple pour le sauver. Quel cynisme !", a souligné M.Chavez.

"On provoque des conflits sanglants dans un pays pour ensuite y intervenir, le bombarder, s’emparer de ses ressources naturelles et le transformer en colonie", a poursuivi le leader libyen.

Une vague de contestation secoue la Syrie depuis le 15 mars bien que les autorités aient annoncé jeudi le début des réformes politiques et économiques et aient libéré samedi plus de 200 détenus politiques.

Les événements en Syrie s’inscrivent dans le sillage des révoltes populaires qui sécouent ces derniers mois sur les pays arabes et ont déjà conduit à la chute du régime en Tunisie et en Egypte et l’intervention militaire d’envergure en Libye.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
27 mars 2011 - 22h38 - Posté par Le moustique socratique

Il ne s’agit nullement d’un journal de droite comme on en voit ici, comme le figaro et d’autres

Oui et je t’assure que en Italie on parle pas le française... les histoire de ces deux pays sont forcement différent ;-)

mais d’une concentration spéciale de gens ultra-libéraux (et quand je dis ultra-libéraux je mesure mes mots, des liaisons avec un think thank les plus ultra-libéraux, très à droite

Oui je t’assure que dans le gouvernement française "personnes" est du ex OCCIDENT... et personne est "ultra libérale" ;-)

(faire une campagne avec celle qui compare les Musulmans à des rats qui se multiplient), avec des relations curieuses avec les services italiens

Oui je t’assure que la France n’a pas des problèmes avec la court européenne de droit de l’homme et que le Musulmans sont traite très bien, ils bénéficie même des vols gratuit... ale simple dans des chartes...

Oui c’est de l’extrême droite, ce n’’est pas des fachos style MLP mais ce sont des fachos.

Qui c’est sur que Fini et Bossi ne sont pas des fachos ;-)

et les liens particuliers avec les services spéciaux, le passé de coups tordus de certains , quand on se renseigne à minima sur les liens entre Berlusconi et Kadhafi (pour la vitrine) et l’ENI et la Libye (entre autres et pour le fond), illustrent de fait une bataille sourde entre factions impérialistes autour de la Libye.

Certainement, mais tu peux pas faire comme si "Libero" a des lien avec le service secret et le gouvernement pas, en particulier Berlusconi... tu a oublie la P2 ? Mais bon c’est sur que Total n’a aucun intérêt dans l’affaire... ;-)

Mais les preuves d’une insurrection montée par les services secrets sur la base d’une personne retournée par des services secrets ça fait rigoler.

Ça ne fait pas rigole, le Conseil national de Transition par définition ne pas compose par une seule personne...

Par ailleurs parler d’armes glissées dans un ou deux avions au profit de l’insurection fait rigoler également...ça se voit qu’ils sont sur-armés les insurgés !

Non tu a rient compris les italien on fourni des super "armes"... de la "mortadella" de Bologne et des "grissini" de Turin... ;-)

As-tu une petite idée de ce qu’il faut en soutien logistique à une division par jour pour avancer ? Où penses-tu que ce qui rentre dans un avion en matos suffit pour gagner une guerre ?

Mais oui tu a raison, c’est pour ca que le CNT est entrain de reconquérir chaque jour une nouvelle ville, certainement a coups de camembert française... ;-)

Pas de changement sur l’appréciation de la situation, l’impérialisme mesure au plus juste ses soutiens , les différentes factions de celui-ci se tirent des coups de pieds dans les tibias (cf la fuite dont on se gausse là...), alors qu’on se faisait traiter de tous les noms quand on parlait des dissensions des factions impérialistes , et la répression kadhafiste de l’insurrection demeure ce qui fait le plus de morts (même en prenant les chiffres du gouvernement libyen), bref...

Exacte une guerre des factions... rient d’autre...

on ne fait pas d’anti-impérialisme sans les peuples.... encore moins contre eux.

Exacte je attend encore le nom d’une organisation démocratique libyenne que ne fait pas part du CNT et que n’a pas demande l’intervention des étranges...

Surtout de la part de ceux qui n’ont cessé d’attaquer les révolutions dans le monde dit "arabo-musulman" et qui, pour la plupart se foutaient de la révolution populaire au Bahrein, même quand les troupes saoudiennes ont attaqué, pour se manifester seulement quand les avions de Sarko ont bombardé la Libye...

Tu parle certainement des gens que ne fréquent pas bellaciao et encore mois de moi...

Sortir l’impérialisme du jeu c’est le faire en étant aux côtés du peuple libyen insurgé contre le clan bourgeois et facho de Kadhafi, pas en essayant de salir parce que ça arrange un raisonnement.

Non Copas, je n’aime pas la phrase, "mon ennemie si c’est l’ennemie de mon ennemie c’est mon ami..."

Et en puisant des arguments dans les fouilles des cliques des ultra-libéraux fachos et ayant eu des relations avouées avec des services spéciaux.

Je pense que tu fait exprès a faire croire que tu n’a pas compris pourquoi je publie cet article... Je partage pas le concept "rouge-brun" anti impérialiste de défendre Kadhafi mais non plus le concept de "l’ingérence humanitaire", le but de cet pubblication est comme je écrit au début d’informe comme les différent gouvernement se tire dans les pattes entre eux sur la question de la Libye, mais si tu veux on peux parle de l’Allemagne et du pourquoi elle refuse d’intervenir...

Je ne suis pas contre utiliser les contradictions entre divers clans de l’impérialisme mais il faut le faire les yeux ouverts, pas en versifiant dessus sans vérifications et en avançant des conclusions non étayées. Mais ça...

Oui bon on attend avec impatience que tu nous éclaire de ta vérité absoute...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 00h26 - Posté par Le moustique socratique
JPEG - 31.3 ko

AJDABIYA (LIBYE), 27 MARS 2011. Des rebelles libyenne, en agitant le drapeau de la rébellion ainsi que celui de la France

Tiens Copas tu peux nous explique, a quoi corresponde le "drapeau de la rébellion"... sans parle du petit drapeau... ;-)

Par ailleurs parler d’armes glissées dans un ou deux avions au profit de l’insurection fait rigoler également..

Question comme tu explique ces petits missiles pour les "bazooka" dans les main des les "rebelles libyenne" tout neuf et encore dans des emballage en plastique ???

Merde je n’arrive pas a voir l’adresse du fournisseur sur l’étiquette... :-)

Tu nous dira que c’est un montage photographique ?

Et bien tu peux discute de l’affaire avec le photographe PATRICK BAZ de l’AFP


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 00h43 - Posté par Cop

Tu prends les gens pour des cons, ce n’est pas suivant les assertions que tu as repris avec ce qui arrive dans un avion ou deux qu’on équipe une armée.

Tu penses que c’est avec quelques bazookas que tu gagnes une guerre ?

Expliques nous ...

L’armée des insurgés se nourrit essentiellement de ce qu’elle récupère sur les miliciens fascistes de Kadhafi.

Tu le sais et je le sais.

Comme tu sais très bien qu’une armée ça s’organise et ça a besoin de beaucoup de matos. le seul matos existant au sol en quantité est celui de l’armée libyenne

Maintenant tu peux continuer d’aller chercher tes sources chez les fachos.

tout ne fait pas ventre dans une démonstration

je passerai sur tes propos précédents sur lesquels tu sais parfaitement à quoi t’en tenir sur ton journal facho et sur les personnes derrière. Y compris ta recherche de me faire passer pour ce que je ne suis pas par rapport à l’Italie.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 01h19 - Posté par Le moustique socratique

Maintenant tu peux continuer d’aller chercher tes sources chez les fachos.

Primo : l’histoire des avions c’est Claude Angeli, du "Canard Enchaîné que a écrit l’article le 16 mars 2011.

Deux : la photo proviens des cliches d’un photographe de l’AFP

Les deux exemples sont loin d’être des sources "fascistes"

Je ne prends pas "les gens pour des cons", mais bon pour finire, moi je ne insulte personne encore moins toi que je te incontre tous les mois d’août ;-) donc si doit vire dans les insulte je arrête de toutsuit... Aucun intérêt....

Ciao Pas... Alla prossima vacanza...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 01h05 - Posté par

Il s’agit d’une munition pour un "RPG7", dernier avatar du "RPG2" des années 50 d’origine russe, chinoise, ou similaire.

Elle est vue photographiée ici séparée de son tube lanceur.

Pour les "marquages" il y a toutes les chances qu’il n’y en ai pas ; et de toute façon ça ne veux rien signifier car les services secrets lors d’opérations en fausse bannière ne fournissent jamais des armes originaires des pays qui les emploient.

Par contre ça ne vient probablement pas d’un arsenal libyen, ceux ci étant plutôt fournis en armes d’origine françaises ou italiennes Khadaffi ayant renouvelés ses stocks depouis sa "rentrée en grâce" il y a quelques années.

Et c’est aussi une arme à laquelle les combattants des mouvances islamiques sont bien rompus et formés car elles sont utilisées par eux en Afghanistan et en Irak. Et à mon avais et à celui des Amé&ricains c’est une redoutable arme antichar et antipersonnel, très maniable et légère.

Voir sur ce site le post : "Khadaffi au sujet d’Al Quaïda"

http://fr.wikipedia.org/wiki/RPG-7

Cordialement,

G.L.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 01h38 - Posté par Le moustique socratique

Merci GL de précise, je un mal fou a tous ecrire rapidement en une langue que je metrise mal...

N’est pas une hasard que je publie cet photo je suis tombe de mon siège quand je le vue... Je me suis dit mais c’est con de leur part de l’avoir publie...

Effectivement on peux avoir un énorme doute que fasse part de l’arsenal de l’arme libyenne...

Pour le "marquage" je rigole naturellement... ;-) oui une arme redoutable...

A propos de Al Quaïda, la ville dans le monde que a fourni le plus grand nombre des militant a cet organisation en particulier en Irak c’est pour une hasard incroyable Benghazi....

Di moi si je me trompe ...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 11h14 - Posté par Le moustique socratique

Et bien je me répond a moi même...

et le mieux c’est de lire cet article, une interview au journal italien Il Sole 24 Ore :

Libye : Un commandant rebelle admet que ses combattants ont des liens avec Al-Qaïda

(le Soleil, 24 heures) est un quotidien italien, spécialisé dans l’économie et les finances, donc une quotidien considéré sérieux et bien loin d’être "fasciste"...

Un autre article de un site pacifiste bien loin des site réactionnaire a lire ici :

Libia : spie, integralisti e intrighi di una sporchissima guerra

Autre chose est aussi intéressant de lire le rapport américain sur la présence de Al Quaïda a Benghazi :

"At the end of this week in the American press publications appeared describing the outline of the analytical report of the American Military Academy at West Point, released in December 2007. Report describes the structure of "foreign jihadists" in Iraq. The report compiled and analyzed data on 600 foreign Mujahideen who infiltrated into Iraq from Syria in the autumn of 2007. Personal data jihadists were captured during a raid by coalition forces in the town of Sinjar near the Syrian border.

The most startling revelation of the report is directly related to what is happening now in Libya. Of the 600 people on which there is data, 41% were Saudi nationals. In second place - Libya - a country where the population is 4 times less. Moreover, all of Libyan terrorists have come from the triangle of Benghazi, Derna, Tobruk, which is the heart of "rebellion against Gaddafi."

Publication analyst Daya Gamadzh Asia Tribune wrote : "According to the report, West Point, the largest number of fighters - 52 arrived in Iraq from the city of Derna in eastern Libya. In second place after him - the Saudi capital Riyadh, which sent 51 fighter, whose population exceeds 4 million. Dern live in 80000. 21 people in Iraq had been sent from Benghazi, and this is a disproportionately high number too. "

From Derna and Benghazi is the largest number of militants of Al Qaeda, per capita – 1 to 1500 population. The report’s authors point to West Point : "The vast majority of Libyan fighters - come from the coastal cities of Benghazi and Derna on the north-east of the country. Both cities have long characterized the dominant ideology of militant Islam, both served as the center of the uprising of radical Islamists against Gaddafi in the mid-90 years. Benghazi and Derna is a base Libyan Islamic Fighting Group (LIFG), which in 2007 formally merged with al-Qaeda.

Benghazi - the center of the region Serenaika, over the past two centuries, successfully fought against the influence of the central government in Libya. Ethnic differences of Arabs living in Tripolitania, and Arabs living in Serenaiku have their roots in the 11 st century. Real power in Serenaike for decades belonged to the representatives of the Sufi Order Sanussi, founded in 1842 in Al-Bayda. The Order is exceptionally rigid, conservative and anti-Western interpretation of Islam. The first king of independent Libya, Idriss, Qaddafi deposed in 1969, was head of the Order. That is why the banner of the current "rebellion", which you can see an infinite number of times in the reports of Al-Jazeera became the royal flag."

Traduction électronique rapide :

À la fin de cette semaine dans la presse américaine semble publications décrivant les grandes lignes du rapport d’analyse de l’Académie militaire américaine de West Point, publié en Décembre 2007. Rapport décrit la structure des "djihadistes étrangers" en Irak. Le rapport compilé et analysé des données sur 600 moudjahidin étrangers qui se sont infiltrés en Irak depuis la Syrie à l’automne 2007. Personnels djihadistes données ont été saisies lors d’un raid des forces de la coalition dans la ville de Sinjar, près de la frontière syrienne.

La révélation la plus surprenante du rapport est directement liée à ce qui se passe aujourd’hui en Libye. Sur les 600 personnes sur lesquelles il existe des données, 41% étaient des ressortissants saoudiens. En second lieu - la Libye - un pays où la population est de 4 fois moins. En outre, l’ensemble des terroristes libyens sont venus du triangle de Benghazi, Derna, Tobrouk, qui est le coeur de "rébellion contre Kadhafi."

Publication analyste Daya Gamadzh Asia Tribune a écrit : "Selon le rapport, West Point, le plus grand nombre de combattants - 52 est arrivé en Irak de la ville de Derna dans l’est de la Libye en deuxième place après lui - la capitale saoudienne Riyad, qui a envoyé 51. de chasse, dont la population dépasse 4 millions. Dern vivre en 80000. 21 personnes en Irak avait été envoyé de Benghazi, et c’est un nombre anormalement élevé aussi. "

De Derna et Benghazi est le plus grand nombre de militants d’Al-Qaïda, par habitant - de 1 à 1500 habitants. Les auteurs du rapport indiquent West Point : « La grande majorité des combattants libyens - viennent des villes côtières de Benghazi et Derna sur le nord-est du pays Les deux villes ont longtemps caractérisé l’idéologie dominante de l’islam militant, à la fois servi de. centre de l’insurrection des islamistes radicaux contre Kadhafi dans la mi-90 ans. Benghazi et Derna est une base de Groupe islamique combattant libyen (GICL), qui en 2007 a officiellement fusionné avec Al-Qaïda.

Benghazi - le centre de la Serenaika région, au cours des deux derniers siècles, ont combattu avec succès contre l’influence du gouvernement central en Libye. Les différences ethniques des Arabes vivant en Tripolitaine, et les Arabes vivant dans Serenaiku ont leurs racines dans le siècle 11 ème. La vraie puissance dans Serenaike depuis des décennies appartenait aux représentants de l’ordre soufi Sanussi, fondée en 1842 à Al-Bayda. L’Ordre est exceptionnellement rigide, interprétation conservatrice et anti-occidentale de l’islam. Le premier roi de la Libye indépendante, Idriss, Kadhafi déposé en 1969, était à la tête de l’Ordre. C’est pourquoi la bannière de l’actuel « rébellion », que vous pouvez voir un nombre infini de fois dans les rapports d’Al-Jazeera est devenu le drapeau royal.

http://bellaciao.org/en/spip.php?ar...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 14h14 - Posté par

Ben oui, c’est en gros ce que j’avais traduit ci-dessous.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Pour le reste rien d’étonnant, Al Quaida ayant été depuis l’Afghanistan le moteur des interventions US dans le Monde surtout depuis l’Ambassade de Nairobi et l’USS Cole.

Faut s’attendre à une "vague orange" en Syrie, en Iran, et en Algérie. Et même en Turquie selon leurs positions sur la Libye.

Quoique en Algérie les Algériens ont été vaccinés avec le FIS et savent de plus en plus à quoi s’en tenir sur les prétendus "islamistes" et savent aussi qui les "backe" par derrière.

Mais si demain le gouvernement algérien vire les compagnies occidentales come l’a fait Khadaffi ça va barder.

En réalité il y a des plans dans les plans.

Premièrement exploiter le mécontentement des populations pressurées par le FMI et les Majors ocidentaux à travers leurs gouvernants.
Ce qui leur amène la sympathie des "révolutionnaires" qui ne voient qu’au premier degré et roulen pour les autres.

Deuxèmement déstabiliser et fracturer les unités nationales et booster les contentieux ethniques et religieux afin d"affaiblir les vélleïtés d’indépendance des états.
Ce qui leur amène le soutient de ceux qui sentent le goût du pétrole pas cher et la charogne à gameler.

Troisièmement, maintenir ces pays fractionnés en total chaos, et sous tutelle militaire afin de tenir éloignés les Compagnie chinoises et Russes en mettant leurs pions en place. Et piller leurs richesses.
Et j’irai jusqu’à dire en les affaiblissant génétiquement à coup d’armes chimiques et d’Uranium appauvri.

Quatre déclencher en Europe des troubles face à une immigration qui sera de moins en moins contrôlable en soutenant les mouvements xénophobes d’un côté, et les mouvements gauchisants de l’autre.

Les premiers se mettant en place en douceur et les seconds ne bénéficiant plus d’organisations capables d’analyser à froid les situations et les vraies solutions. et surtout de les faire comprendre.

Tout le monde fonctionnant au feeling plutôt qu’à travers un raisonnement sain et concret basé sur les intérêts à défendre.

Le fractionnement de la Belgique, après les tentatives d’en faire autant en Italie avec la "Ligue du Nord", la Yougoslavie et Tutti quanti, et les "mouvements séparatistes et autonomistes", en France et ailleurs, n’est que le prélude.

Ce fractionnement de l’Europe en "Lands" basés sur les clans ethniques et religieux afin de mieux la contrôler était déjà à l’ordre du jour du Programme politique du IIIème Reich.

Parce que faut pas se faire d’illusion ça ressort d’un Plan. Et pas d’un "plan" nouveau mais d’une "stratégie" bien précise.

Il se module en fonction des évolutions géopolitiques mondiales. mais le but est toujours le même : Installer l’Empire mondial sous l’égide, non des Etats-Unis comme on peut le penser au premier degré, mais plutôt de l’Elite Financière internationale et les Grandes familles patriciennes, qui justement n’ont pas de patrie.

Ca pourrait sembler choquant que les Dirigeants des Etats-Unis ne fassent pas cas de leur pays, ni de son Peuple lui-même, et ne tiennent compte que des intérêts de leur petite élite oligarchique.

Mais y a qu’à regarder l’état ou ils ont mis le Peuple américain et le peu de cas qu’ils font de sa santé et de son environnement pour comprendre que ceux qui mênent l’affaire sont le Noyeau dur oligarchique malthusien dont Ford était un des fervents proagandistes.

Et dont le programme a servi de base ethnique et raciale à Hitler.

Ces plans stratégiques étaient déjà ceux du Royaume Britannique au 19ème siècle, et si on calcule bien il y en avait l’Embryon dans les Colonialisme Portugais et Espagnols au XVIème siècle.

Si on regarde d’encore plus près on retrouve dans ce noyeau oligarchique de nombreux noms de familles qui remontent à la Compagnie des Indes et aux Familles royales européennes.

Ca peut ressembler à un "complot" mais à mon avis c’est pas exactement ça.

Plutôt une stratégie de conquête élitiste basé sur une notion "Maîtres/esclaves" qui n’a jamais disparue depuis le système féodal, mais s’est adapté aux circonstances, aux mentalités, et aux moyens.

Prochaine étape "pour nous" :

Les "révolution" dans la rue, en France et en Italie, qui vireront Sarko et Berlusconi :

Soit contre les expulsions des étrangers qui vont se mutiplier pour mettre des Sociaux démocrates à la place qui feront pareil ou pire.

Soit pour contre le "laxisme" ou prétendu tel, du Gouvernement sur ce sujet, ce qui permettra de mettre en place les Fachos locaux au Gouvernement. Lesquels évidemment ne feront pas mieux, sinon pire, que leurs prédécesseurs.

Mais faut pas s’en faire : La Légion sera toujours à Aubagne, en Afganistan et en Libye, l’Armée française sera toujours une armée de mercenaires, on continuera plus que jamais à chasser le faciès dans les commissariats, et pour l’avenir des vrais "révolutionnaires", du moins de celui de ceux qui se seront mis en avant, je préfère ne pas faire de pronostic. ((- :

Et la conscience du Peuple sera descendue un peu plus bas, les coupables continueront à s’engraisser et les innocents à souffrir.

Cordialement,

G.L.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
31 mai 2011 - 14h50 - Posté par Ppol

Je suis un peu étonné de votre affirmation concernant l’armement des libyens. J’ai eu l’occasion de travailler sur la base d’Ockba. Dans les immenses soutes à munition on trouvait des armes de tous les pays, même de ceux qui officiellement ne fournissait pas d’armes à la Libye. Il y avait énormément d’armes russes et françaises. Ces armes étaient disponibles partout en Libye et en particulier à Bengazi.
Les "rebelles" disposent d’avions, de chars, de lances missiles... on a pu les voir furtivement mais nettement dans les différents reportages.
En Libye il ne s’agit pas d’une révolution populaire mais d’une lutte de factions.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
31 mai 2011 - 14h33 - Posté par Ppol

D’extrême droite ??? vu de France il faut modérer le propos, disons entre le "Figaro" et "Valeurs actuelles", journaux considérés comme sérieux.
N’importe comment c’est le fond qu’il faut contrer et non pas la forme. Le fond est plutôt en défaveur de Sarko. Cette implication expliquerais son acharnement, le sabotage systématique des tentatives de conciliation des africains, le silence des médias et même la déformation des propos de Medelev.


Libye : selon certains ,c’est comparable à la guerre d’espagne !
28 mars 2011 - 00h32 - Posté par Cop

Toi tu essayes de me faire dire ce que je ne dis pas, je ne compare pas l’OTAN ua camp républicain et c’est malhonnête de me prêter cela.

Soit tu le démontres soit on dira que tu es un menteur.

L’intervention des services secrets est permanente et partout, elle n’explique pas tout sauf pour les paranos.

Là on a aucune démonstration de ce qui est cherché : dire que la presse italienne dit que ... alors que c’est la source est d’un journal facho, avec des gens ayant eu des relations avec des services secrets, faisant des campagnes avec quelqu’un qui a dit (elle est morte) que les musulmans se reproduisaient comme des rats à Milan, ultra libéral et dont le rédacteur est rédacteur sur le site Voltaire.

Sur le sous-jacent, le dossier est vide si pour autant qu’il s’avère : retourner un homme de Kadhafi ne détermine pas l’orientation, la composition et la politique menée par le CNT et ne permet pas du tout de prétendre que le soulèvement est une manip des services français (c’est assez délirant sur la conception de l’histoire qu’un mec retourné permettrait un soulèvement ).

Sur la question des armes je répète que non ce ne sont pas quelques armes qui permettent d’armer une armée, c’est complètement ridicule.



Libye : selon certains ,c’est comparable à la guerre d’espagne !
28 mars 2011 - 00h56 - Posté par Le moustique socratique

dire que la presse italienne dit que ...

Non Copas je ne pas parle de "la presse italienne" en general, mais seulement de "la presse de Berlusconi"... Et bien sur que cet presse est fasciste...

Et donc ??

Pourquoi tu pense que Berlusconi est socialiste ???

Pourquoi tu insiste a faire une distinction que n’existe pas ?


Libye : selon certains ,c’est comparable à la guerre d’espagne !
28 mars 2011 - 22h07 - Posté par Weatherboy

Non, la source n’est PAS un journal facho, la source de cet article ca en est un autre de Maghreb intelligence qui est payant en ligne. Par ailleurs il suffit de googoliser "Nouri Mesmari" pour tomber sur une liste de liens et voir que pas mal d’éléments de cet article sont absolument vrais et peuvent être vérifiés, notamment sur les liens entre l’individu et Paris.

Une révélation de cette importance et des accusations de cet ordre, ça aurait au moins du faire l’objet d’un démenti si quoi que ce soit y est faux, ou une reprise dans la presse si c’est vrai. En fait on voit que cette histoire et particulièrement de nom de Mesmari est tu dans la quasi-totalité des média, c’est assez impressionant. ON peut donc aller en guerre, au nom de n’imporet quoi, en faisant avaler n’importe quoi, la vérité est décidemment la première victime dans ce cas.

Bref, cette histoire c’est celle d’un doigt pourri qui pointe une affaire pourrie, c’est bien beau d’aller pointer le doigt, mais c’est pas là le sujet.


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 02h10 - Posté par Zzzzzz

27/03/2011

Exporter du pétrole dans "moins d’une semaine".

"Nous produisons environ 100 000 à 130 000 barils par jour, et nous pouvons facilement augmenter ce rythme jusqu’à 300.000 barils par jour", a déclaré Ali Tarhoni, représentant des rebelles en charge des questions économiques, financières et pétrolières, lors d’une conférence de presse à Benghazi (Est).

Il a ajouté que l’organe politique représentant les rebelles avait signé un accord avec le Qatar, déléguant à l’émirat la commercialisation du brut, et qu’il s’attendait à ce que les exportations redémarrent dans "moins d’une semaine".

http://m.lexpress.fr/pl/svt/si/lexp...



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 09h52 - Posté par Le moustique socratique

Tiens bien sur... c’est une "guerre humanitaire" le pétrole ne pas un facteur et la présence du Qatar dans la guerre est TOTALEMENT désintéresse...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 02h24 - Posté par Zzzzzz

Les Forces Spéciales des Etats-Unis ont débarqué en Libye pour entraîner les rebelles anti-Kadhafi

3 Mars 2011 - Les Forces Spéciales des Etats-Unis ont débarqué en Libye pour entraîner les rebelles anti-Kadhafi pour un coup d’état appuyé par l’occident dans les environs du pays riche en pétrole, avec des "assistant pour la défense" Français et Anglais également débarqués pour établir des camps d’entraînement dans la région orientale du pays, sous contrôle des rebelles.

Selon une information du journal "Pakistan Observer", des centaines de membres du personnel des Forces Spéciales des Etats Unis, de Grande Bretagne et de France sont arrivés les 23 et 24 février "dans des navires de guerre américains et français et des petits canots dans les ports libyens de Benghazi et de Tobruk".

Le reportage affirme que l’information a été confirmée par un diplomate Libyen de la région : "Les trois pays occidentaux ont débarqué leurs troupes des Forces Spéciales en Cyrénaïque et sont actuellement en train de créer leurs bases et centre d’entraînement", dans l’intention de renforcer les rebelles qui résistent à la milice de Kadhafi dans les environs.

"Les forces occidentales se préparent à établir des bases d’entraînement pour des milices locales pour un contrôle effectif de la région riche en pétrole et contrecarrer toute pression des forces en faveur de Kadhafi depuis Tripoli" indique l’information.

Par ailleurs, les efforts pour "neutraliser" l’Armée de l’Air Libyenne sont en route, dans l’intention de faire obstacle aux possibilités de Kadhafi de gouverner depuis Tripoli s’il parvient à rester au pouvoir.

La Marine américaine a aussi confirmé que le porte-avion USS Enterprise, lequel était auparavant en service contre les "pirates" face aux côtes de Somalie, se dirige maintenant vers la Libye, pendant que la tension monte.

La secrétaire d’Etats Américaine Hillary Clinton a admis publiquement pour la première fois le 28 Février que les Etats-Unis se préparaient à soutenir les rebelles anti-gouvernement, malgré les avertissements de Hafiz Ghota, porte-parole du récent Conseil National de Libye dans la ville orientale de Benghazi contrôlée par les rebelles, disant qu’aucune "intervention étrangère" ne serait bienvenue.

"Le restant de la Libye sera libéré par le peuple... et les forces de sécurité de Kadhafi seront éliminées par le peuple de Libye", a exprimé Ghoga au cours d’une conférence de presse.

Pendant ce temps, l’ex représentant européen pour le groupe Carlyle et ex premier ministre britannique John Major a décidé en dernier d’ajouter sa voix au choeur croissant de ceux qui appellent à une intervention militaire pour renverser Kadhafi.

Major appuie "les autres leaders occidentaux qui sont sur le point de donner l’ordre d’actions militaires contre Mouamar Kadhafi de crainte que le président Libyen n’utilise des "armes chimiques" contre son propre peuple" informe "The Telegraph".

Le premier ministre Britannique actuel, David Cameron, a, lui aussi, été occupé à préparer un scénario pour un coup d’état soutenu par l’occident, en demandant une zone d’exclusion aérienne sur le pays.

"Si le colonel Kadhafi utilise la force militaire contre son propre peuple, le monde ne peut rester en dehors. C’est pourquoi nous devrions rechercher une zone d’exclusion aérienne’, a dit Cameron. Le chancelier Russe, Serge Lavrov, a critiqué l’idée d’une zone d’exclusion aérienne comme état "superflue", en même temps qu’il faisait part de son appui aux sanctions soutenues par l’ONU.

Vendredi, quarante néo conservateurs influents ont signé une lettre à Barack Obama, exhortant le président à préparer "immédiatement" une action militaire pour renverser Kadhafi.

Tout changement de régime qui aura lieu avec l’aide des pays occidentaux fournira un accès plus profond à un pays qui possède les plus grandes réserves de pétrole d’Afrique et est le dixième plus grand du monde, avec des réserves de production d’environ 66 ans.

Source : http://www.correodelorinoco.gob.ve/...

URL de cet article 12974
http://www.legrandsoir.info/L-armee...



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 09h57 - Posté par Le moustique socratique

Tiens "bizarre" on doit dire que "Pakistan Observer" et le "correodelorinoco" de Venezuela sont eux aussi des quotidiens et sites "fasciste" ????

Et pourtant écrive les mêmes choses...


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 02h37 - Posté par Zzzzzz

27 février 2011 17h27

Libye : les USA prêts à fournir "toute forme d’aide" aux opposants

WASHINGTON - Les Etats-Unis sont "prêts" à fournir "toute forme d’aide" aux opposants au régime du colonel libyen Mouammar Kadhafi, a déclaré dimanche la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton.

"Nous sommes prêts à offrir toute forme d’aide que quiconque pourrait souhaiter de la part des Etats-Unis" aux opposants en Libye, a déclaré Mme Clinton à des journalistes à bord de l’avion l’emmenant à Genève pour participer lundi à une réunion du Conseil des droits de l’homme de l’ONU consacrée à la Libye.

"Nous devons d’abord voir la fin de son régime et sans davantage de bain de sang", a-t-elle ajouté, en référence au régime du colonel Kadhafi. "Nous voulons qu’il (Kadhafi) parte et qu’il rappelle ses mercenaires". Les Etats-Unis ne sont "engagés dans aucune négociation" avec le colonel Kadhafi, a-t-elle par ailleurs affirmé.

"Nous avons contacté de nombreux Libyens qui tentent de s’organiser dans l’est (du pays) au moment où la révolution s’étend aussi vers l’ouest", a ajouté Mme Clinton, estimant qu’il était "beaucoup trop tôt pour dire comment cela (allait) évoluer".

Barack Obama avait déclaré samedi que le dirigeant libyen devait "partir maintenant" car il avait perdu la légitimité pour rester au pouvoir.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi à l’unanimité une résolution imposant des sanctions sévères au colonel Kadhafi, à sa famille et à des proches du régime.

Deux influents sénateurs américains, le républicain John McCain et l’indépendant Joe Lieberman, avaient estimé plus tôt dimanche que les Etats-Unis devaient reconnaître le gouvernement de transition en Libye et offrir une assistance aux insurgés.

"Nous devons reconnaître le gouvernement de transition comme le gouvernement légitime de Libye et nous devons certainement donner à ce gouvernement une aide humanitaire et des armes", avait déclaré M. Lieberman dans un entretien à la chaîne CNN en compagnie de M. McCain, alors qu’ils se trouvaient au Caire, en Egypte.

Ce serait bien "de reconnaître le gouvernement de transition qu’ils essaient de mettre en place dans l’est de la Libye et de leur fournir une assistance matérielle", avait ajouté le sénateur McCain.

Les dirigeants de la contestation en Libye ont annoncé dimanche la mise en place d’un "Conseil national" de transition représentant les villes tombées aux mains de l’insurrection en Libye.

27 février 2011 17h27

http://www.romandie.com/infos/news2...



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 10h17 - Posté par Le moustique socratique

Et ca c’est le top de l’information :

13 jours avant la résolution du parlement européenne voté entre autre par Mélenchon, Hillary Clinton nous informe que "Nous avons contacté de nombreux Libyens qui tentent de s’organiser dans l’est (du pays) au moment où la révolution s’étend aussi vers l’ouest"

Mais nous préviens que : "Nous sommes prêts à offrir toute forme d’aide que quiconque pourrait souhaiter de la part des Etats-Unis"

Et pour finir, comme pour confirme ce que est écrit dans l’article du quotidien de Berlusconi, Lieberman et McCain :

"Nous devons reconnaître le gouvernement de transition comme le gouvernement légitime de Libye et nous devons certainement donner à ce gouvernement une aide humanitaire et des armes",

Joseph Isadore Lieberman, le faucon, partisan de la guerre en Irak, un des candidats pressentis pour obtenir le très important Département de la Sécurité intérieure

Département de la Sécurité intérieure

Combinant 22 agences fédérales liées à la sécurité du pays, notamment les US Coast Guard, les douanes, le Secret Service, les gardes frontières, l’Agence fédérale des situations d’urgence ou encore l’administration de sécurité du transport, il compte plus de 170 000 employés pour un budget de 30 milliards de dollars US en 2004.

Ce département bénéficie également du soutien des agences de la Communauté du renseignement (CIA, NSA, FBI ...)

La troisième et actuelle Secrétaire à la Sécurité intérieure est Janet Napolitano depuis le 20 janvier 2009. Le premier fut Tom Ridge, remplacé par Michael Chertoff le 1er février 2005.

Chargé entre autres du contre-espionnage au sein du territoire américain, elle dispose de grands pouvoirs d’investigation, concrétisation de la loi dite USA PATRIOT Act.

John Sidney McCain III celui-ci prévoyait de fournir un soutien politique et matériel aux forces locales présentes à l’intérieur et à l’extérieur des États voyous, visant notamment l’Irak, la Corée du Nord et la Serbie, afin de « renverser les régimes qui menacent les intérêts et valeurs américaines ». Soutenu par les néoconservateurs, il précisait alors que, en cas d’agression des alliés américains, les États-Unis avaient le devoir de répliquer par la force21...

Bref même les plus grand "responsables américaine" confirme leur présence physique et les aide militaire en armes au "pseudo révolté" ...

Même ces trois "personnages" sont des "fascistes" que font de la désinformation ???


Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
28 mars 2011 - 18h39 - Posté par SLP

Selon la presse DE L’IMPÉRIALISME ITALIEN qui se fait piquer sa néo-colonie et entuber total sans pouvoir rien faire, les Français sont vraiment des salauds... ben oui, c’est des impérialistes.



Libye : selon la presse italienne, la "révolution" a été téléguidé par les services secrets français...
3 avril 2011 - 11h46

Des reportages indiquent que les services secrets français ont encouragé les protestations anti-Kadhafi

de : Alex Lantier

Des reportages sont apparus dans les médias européens prétendant que les efforts déployés par les services secrets français pour déstabiliser ou renverser le gouvernement libyen du colonel Mouammar Kadhafi auraient joué un rôle dans les protestations du mois derniers à Benghazi et qui ont finalement mené à la guerre en Libye.

Le Conseil national, un groupe rebelle libyen basé à Benghazi et dirigé par d’anciens responsables du régime, a réclamé des pouvoirs occidentaux un soutien militaire. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le gouvernement français du président Nicolas Sarkozy ont alors lancé une guerre contre la Libye le 19 mars.

Des allégations sur l’implication des services secrets français tournent autour d’un article du journaliste Franco Bechis publié le 23 mars dans le quotidien italien de droite Libero, et intitulé « ‘Sarko’ a manigancé la révolte libyenne. » Il met l’accent sur l’étrange affaire de Nouri Mesmari – ancien chef du protocole de Kadhafi qui s’était enfui à Paris en octobre – et affirme que Mesmari avait mis les fonctionnaires français en contact avec des officiers de l’armée et des activistes à Benghazi complotant contre Kadhafi.

Bechis s’appuie en grande partie sur des dépêches du portail français de l’intelligence économique Maghreb Confidential. Le 21 octobre de l’année dernière, Maghreb Confidential avait rapporté que le « chef du protocole de Mouammar Kadhafi, Nouri Mesmari, [était] présentement à Paris après une escale en Tunisie. Normalement, Mesmari ne quitte pas son patron d’une semelle et donc des bruits courent qu’il pourrait avoir rompu ses relations de longue date avec le dirigeant libyen. »

Un influent réformateur pro libre-échange de l’élite dirigeante libyenne, Mesmari a joué un rôle crucial au sein du régime Kadhafi. Il a coordonné les visites en Libye des chefs d’Etat étrangers et leur utilisation de la flotte d’avions privés de la Libye. Il a aussi supervisé les versements d’argent de l’Etat aux enfants de Kadhafi qui sont devenus d’importants dirigeants d’entreprises en Libye en s’octroyant des fonds de l’Etat.

Jeune Afrique, magazine d’informations français sur les affaires africaines, a observé que l’affaire Mesmari « alimente les rumeurs les plus contradictoires. Le ‘Guide’ [c’est-à-dire Kadhafi] aurait, dit-on, giflé et insulté Mesmari lors du sommet arabo-africain qui s’est tenu à Syrte les 9 et 10 octobre. Ce fut en tout cas la dernière apparition publique de l’intéressé avant que ne filtre, le 22 octobre, l’information selon laquelle il aurait fui pour la France. »

Le 18 novembre, Maghreb Confidential écrivait, « Les allées et venues de Nouri Mesmari ont suscité beaucoup de curiosité ces dernières semaines. Le chef du protocole de Mouammar Kadhafi qui semblait être le frère siamois du dirigeant libyen, s’était rendu en France fin octobre, en passant par la Tunisie. Officiellement, Mesmari, qui souffre d’une maladie chronique, était venu à Paris pour subir une intervention chirurgicale. Sa femme et sa fille lui avaient en effet rendu visite et résider un temps à l’Hôtel Concorde Lafayette de Paris. Il a été perdu de vue depuis. Mesmari qui voudrait prendre sa retraite est l’un des plus proches confidents de Kadhafi et connaît parfaitement tous ses secrets. »

Le même jour, Maghreb Confidential faisait état de pourparlers entre des opérateurs français et américains du marché du blé – dont France Export Céréales, FranceAgrimer, des managers de Soufflet, de Louis Dreyfus, de Glencore, de Cani Céréales, Cargill et Conagra – et les moulins d’Etat libyen. Ceux-ci incluaient le Moulin à farine national & Cie à Benghazi et la Compagnie des Moulins à farine & à Fourrage à Tripoli.

La classe dirigeante française était déterminée à développer sa part de marché en Libye. Avant la visite du 14-17 décembre – des banques française Crédit Agricole et Société Générale, les firmes d’ingénierie Alstom et Thales, le groupe Lafarge [matériaux de construction] –Maghreb Confidential écrivait : « Les firmes françaises sont déterminées à grimper dans la hiérarchie des partenaires commerciaux de la Libye. L’Italie est actuellement le numéro un, avec la Chine arrivant en deuxième position et la France loin derrière au sixième rang. »

Mais, selon Bechis, ces visites ont fourni un prétexte aux responsables de l’armée française pour sonder l’opposition des militaires libyens.

Fait intéressant, la visite du négoce du blé avait été initialement prévue en octobre, mais les fonctionnaires français l’avaient reportée à novembre, en mentionnant les grèves d’octobre dans les terminaux pétrolier en France. Ceci a signifié que la visite a eu lieu après la signature finale du 2 novembre de l’alliance militaire entre la Grande-Bretagne et la France, les deux principales puissances qui bombardent la Libye.

L’alliance franco-britannique comprenait un accord pour effectuer un long exercice de bombardement du 21 au 25 mars, portant le nom de code « Southern Mistral » (Mistral du Sud), et ressemblant au bombardement à longue distance de la Libye qui a débuté le 19 mars. L’opération a été annulée en raison du déclenchement de la guerre.

Selon le site Internet de l’armée de l’air française Southern Mistral, « La France et la Grande-Bretagne ont signé le 2 novembre 2010 des accords sans précédent sur la défense et la sécurité. L’opération franco-britannique Southern Mistral qui s’inscrit dans le cadre de ces accords devrait se dérouler du 21 au 25 mars 2011 sur plusieurs bases aériennes françaises. A cette occasion, les forces françaises et britanniques effectueront des missions aériennes de type COMAO (Composite Air Operation, [missions aériennes combinées]) et un raid aérien spécifique (Southern Storm, Tempête du Sud) en vue de délivrer une frappe conventionnelle à très longue distance. (Retraduit de l’anglais)

En commentant la visite de négoce du blé de novembre, Bechis écrit que « sur le papier, il s’agi[ssai]t d’une mission commerciale française pour essayer d’obtenir à Benghazi de juteux contrats. Mais, des militaires français se trouv[aient] aussi dans le groupe, déguisés en hommes d’affaires. A Benghazi, ils vont rencontrer, Abdallah Gehani, un colonel de l’aviation libyenne. Il est au-dessus de tout soupçon, mais l’ancien chef du protocole de Kadhafi a révélé qu’il était prêt à déserter et qu’il avait aussi de bons contacts dans les cercles dissidents tunisiens. L’opération est menée en grand secret, mais quelque chose filtre jusqu’aux hommes les plus proches de Kadhafi. Le colonel se doute de quelque chose. »

Le 28 novembre, Kadhafi a lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre de Mesmari pour détournement de fonds et Mesmari a été arrêté le lendemain en France.

Lors de sa garde à vue, il aurait fourni des informations extensives sur la Libye au gouvernement français. Maghreb Confidential avait écrit le 9 décembre, « Craignant pour sa vie, Mesmari a demandé l’asile politique. Officiellement, la Libye affirme qu’il a détourné de l’argent. Jadis, un proche de Mouammar Kadhafi, il a été décrit comme le « WikiLeak libyen » en raison de tout ce qu’il sait sur le régime. S’attendant à ce que d’autres fassent défection, Tripoli a confisqué les passeports de plusieurs fonctionnaires, dont le ministre des Affaires étrangères, Moussa Koussa, qui fait également l’objet d’une enquête pour fraude. »

Mais, le 15 décembre, la cour d’appel de Versailles relâche Mesmari, en jugeant que sa détention était « irrégulière. » Après sa libération, Mesmari est descendu dans une sélection d’hôtels de luxe à Paris, sous la protection du gouvernement français.

Au cours du mois suivant, une série de fonctionnaires libyens ont été envoyés à Paris pour faire revenir Mesmari en Libye. Bechis écrit, « Le 16 décembre, c’est Abdallah Mansour, le chef de la télévision libyenne qui essaie. Les autorités françaises l’arrêtent dans le hall d’entrée de l’hôtel [Concorde Lafayette]. Le 23 décembre, d’autres Libyens arrivent à Paris : Farj Charrani, Fathi Boukhris et All Ounes Mansouri. » Ceux-ci seraient des membres du mouvement anti-Kadhafi lancé le 17 février à Benghazi.

En janvier, la situation devenait plus tendue en Libye alors que les protestations de la classe ouvrière s’étendaient partout dans le pays voisin, en Tunisie, en forçant le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali à démissionner le 14 janvier.

Le fils de Kadhafi, Moatassim, a passé une semaine à Paris en tentant en vain de convaincre Mesmari de revenir en Libye : « Moatassim Kadhafi, a quitté Paris bredouille le 5 février. Le fils de Mouammar Kadhafi qui séjournait depuis fin janvier à l’hôtel de luxe Bristol, n’a pas réussi à persuader Nouri Mesmarai de rentrer au pays. L’ancien chef du protocole de Kadhafi, Mesmari se trouvait officiellement à Paris pour des raisons médicales mais fut brièvement interpellé par les autorités françaises après le lancement du mandat d’arrêt international à son encontre. Tout en affirmant que ‘tout a à présent été résolu’, Mesmari semble peu disposé à rentrer sans disposer de ‘garanties’ à toute épreuve. »

Comme le régime Kadhafi prenait des mesures de sécurité de plus en plus extensives, il a arrêté l’homme nommé par Bechis comme le principal contact de la France à Benghazi, le colonel Abdallah Gehani. Le 27 janvier, Maghreb Confidential a rapporté, « Le général Aoudh Saati, chef du service de renseignement dans l’Est de la Libye (Benghazi), une région historiquement rebelle, a reçu l’ordre d’écraser toute manifestation de solidarité avec la révolution tunisienne. Le gouvernement central reproche à certains officiers de perdre trop de temps sur les réseaux sociaux de l’Internet qui ont tendance à propager des protestations. Plusieurs officiers ont été arrêtés, dont le colonel des forces aériennes Abdallah Gehani. »

Le 17 février, Maghreb Confidential a écrit, « Benghazi est depuis longtemps une épine dans le pied du colonel Kadhafi. La deuxième ville ‘égyptienne’ de la Libye est historiquement un foyer de la rébellion et elle est à la hauteur de sa réputation. Sur huit activistes arrêtés ces derniers jours, six appartiennent au mouvement du 17 février, nommé d’après la répression sanglante contre les manifestants anti-gouvernement à Benghazi du 17 février 2006. Ceux sont Farj Charrani, Fathi Boukhris, Ali Ounes Mansouri, Safiddin Hilal Sahrif, Jalal Kouafi et, bien sûr, [Jamal] Al Hajji »

Le commentaire de Bechis, « Mais c’était trop tard : Gehani avait déjà préparé une révolte avec les Français à Benghazi. »

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...






GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
5 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1
Contre la pudibonderie d’Etat
samedi 2 - 16h21
de : Christian DELARUE
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre pouvoir scientifique a dépassé notre pouvoir spirituel. Nous savons guider des missiles mais nous détournons l'homme de sa voie. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite