Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Khadaffi au sujet d’Al Quaïda
de : Gilong
vendredi 25 mars 2011 - 23h18 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Rebelles Lybiens : Khadaffi pourrait bien être dans le vrai au sujet d’Al Quaïda

Deux documents suggèrent que le Nord Est lybien, centre de la rebellion, est aussi un sanctuaire d’Al Quaïda.

Par Alexander Cockburn

24 mars 2011 “First Post”. – La Guerre en Lybie actuellement dirigée par les USA, les Britanniques, et la France restera certainement comme la plus stupide des entreprises guerrières, bien sûr un peu plus restreinte que lorsque Napoléon s’était mis dans la tête d’envahir la Russie en 1812.

Commençant avec une âpre dispute entre membres de la Coalition se chamaillant sur les raisons fondamentales de l’Opération. Comment pourrait-on « prendre toutes les mesures nécessaires » en bannissant carrément « toute force d’occupation sous quelque forme que ça soit dans n’importe quelle partie de la Lybie » ? La Coalition peut elle tuer Khadaffi et reconnaître un Gouvernement provisoire à Benghazi ? Qui sont réellement ces révolutionnaires et libérateurs de la Nation de l’Est Lybien ?

Aux Etats-Unis, l’offensive a été instituée par la Interventionnistes libéraux. En particulier trois femmes, en commençant par Samantha Power, qui travaille pour l’ « Office des Affaires Multilatérales et des Droits de l’Homme » dans le « Conseil National de Sécurité » de Barack Obama. Il s’agit d’une Américano –Irlandaise, âgée de 41 ans, qui s’était fait un nom dans les années Bush avec son livre « A Problem from Hell », une étude sur la réponse politique US sur le Génocide du Ruanda., et le peu d’empresement de l’Administration Clinton à réagir en force aux massacres.

Elle a du démissionner de son poste de Conseillere de la Campagne d’Obama en avril 2008, après avoir traité Hillary Clinton de « monstre » dans une interview au « Scottsman », mais a été rétablie dans les bonnes grâces après l’élection d’Obama, et le « monstre » qu’elle a en vue actuellement se nomme « Khadaffi ».

L’ambassadeur actuel des Etats-Unis auprès de l’ONU est Susan Rice, la première femme afro-américaine à être nommée à ce poste. Elle est de longue date une fervente interventionniste. En 1996, en tant que membre de l’Administration Clinton, elle a soutenu la force multinationale qui a envahi le Zaïre à partir du Ruanda en 1996 et destitué le Dictateur Mobutu Sese Seiko, déclarant en privé que « n’importe quoi était préférable à Mobutu ».

Mais le 23 février ont commencé les attaques du “Huffington Post”, aux mains de Richard Grenell, qui servait dans la délégation US auprès de l’ONU dans les années Bush. Grenell déclarait rudement en l’occurrence qu’à son avis, Rice et son dernier boss en date, Obama, renvoyaient la balle en touche et abandonnaient le leadership au milieu du tumulte qui embrasait le Moyen-Orient et particulièrement renonçaient à fournir un soutien au soulèvement contre Khadaffi .

Chacune, Susan Rice et Hillary Clinton, se sont pris le coup de gueule de Grenell en pleine figure. Boostées par la mise en cause de leur pouvoir elles ont rectifié abruptement la posture et Clinton a envoyé des salves furieuses contre Khadaffi, le « Chien Fou ». Pour Clinton il faut préciser qu’elle avait déjà réactualisées ses positions sur Obama qu’elle décrivait au début, avant 2008, comme une « mauviette de pacifiste », capable de « piquer un roupillon tranquillement alors que le « téléphone rouge » sonne à 3 heures du matin ».

Pour sa part, Obama n’était pas très chaud pour intervenir, considérant qu’il s’agissait d’un piège coûteux, sinon d’une autre guerre ; et en plus une guerre à laquelle s’opposaient férocement le Secrétaire de la Défense Robert Gates, et les Chef d’Etat Major des Armées. Mais après ça les interventions des libéraux et les pleurs des néo-cons battaient leur plein, et Obama constamment harcelé, poursuivi, et submergé a succombé à la moins convaincante raison de guerre connue dans l’histoire de la Nation.

Il venait juste de se prendre une menace d’ « Impeachment » de la part du Congressman Dennis Kucinich pour s’être arrogé le pouvoir de déclarer la guerre. Pouvoir réservé constitutionnellement au Congrès, même si le Congrès avait déclaré que cette protestation de la part des gauchistes du Congrès était assez débile. Evidemment, comme toujours, la plupart des tenants de la gauche, [ Les Démocrates, NdT], étaient pour une intervention qu’ils ont finalement soutenue en murmurant avec extase ; « Ce sera la seule fois ». Mais par exemple la position sensible, (La mienne), témoigne simplement que rien de bon ne peut venir d’une intervention par les Puissances occidentales que ça soit à but humanitaire ou non.

Cela c’est pour les soutiens de l’intervention aux USA.

En France le responsable de l’intervention est le dandy intellectuel et « nouveau philosophe » Bernard Henry Levy, appelé familièrement BHL par ses admirateurs et ses détracteurs. Ainsi que le raconte Larry Portis dans « La Lettre de Counterpunch », BHL est arrivé à Benghazi le 3 mars. Deux jours après BHL était interviewé sur divers réseaux télés. Il est apparu devant la caméra dans son uniforme habituel, blanc avec une chemise à col, une vareuse noire et sa coiffure échevelée.

Son message était urgent mais rassurant. « Non » a t-il dit, « Khadaffi n’est pas capable de lancer une attaque contre l’Opposition ». « Il n’a pas les moyens de le faire ». Cependant « il doit avoir des avions. C’est là le vrai danger ».

BHL a demandé qu’on brouille les communications radiaos, qu’on détruise les terrains d’atterrissage dans chaque région de Libye et qu’on bombarde le bunker personnel de Khadaffi. En bref ce serait une intervention humanitaire dont les modalités n’étaient pas précisées.

Ensuite comme l’expliquait BHL : « J’ai appelé [Sarkozy] de Benghazi. Et quand je suis rentré, je suis allé au Palais de l’Elysée pour lui dire que les gens du « Conseil National de Transition » étaient de braves gens ».

Donc, le 6 mars BHL revient en France et rencontre Sarkozy . Quatre jours après, le 10 mars, il revoit Sarkozy encore une fois, cette fois en compagnie de trois Libyens, qu’il a encouragé à venir en France, aux côtés des conseillers de Sarkozy.

Le 11 mars, Sarkozy déclare que le « Conseil National de Transition » est le seul représentant légitime du Peuple Libyen. Retour à Benghazi les gens appelaient « au secours » et acclamaient le nom de Sarkozy. La popularité de Sarkozy, selon un sondage officiel en France, a progressé de 20% après ça. Voilà les circonstances dans lesquelles l’intervention a été pensée. Ca n’a pas grand-chose à voir avec le pétrole, mais beaucoup avec les égos et une politique coloniale. Il y a un grand vague ici, au-delà des références enthousiastes aux révolutionnaires romantiques de Benghazi, et à la ridiculisation de Kadhafi face à ses adversaires de l’Est lybien.

En fait deux documents ramènent fortement vers les assertions de Khadaffi sur le sujet.

Le premier est un câble secret du « State Department » de l’Ambassade US à Tripoli en 2008 , une partie des trésors de Wikileak, dénommé « Extremism in Eastern Libya », qui révèle que cette zone est hantée par un fort sentiment djihadiste anti-américain.

Selon le câble de 2008, l’aspect le plus troublant « c’est la fierté que de nombreux Libyens de l’Est, en particulier dans et autour de Dernah, semblent avoir pour le rôle que leurs fils indigènes ont joué dans l’insurrection en Irak ... [et] la capacité des imams radicaux pour propager des messages invitant au soutien et à la participation au djihad ».

Le second document, ou série de documents, est le document intitulé « Sinjad Records », un document d’Al Quaïda qui est parvenu aux mains des Américains en 2007. Ils ont été analysés par le « Combating Terrorism Center » de West-Point. Al Quaïda est un système bureaucratique et les documents précisent les détails sur le personnel, y compris ceux qui sont allés en Irak pour combattre les Américains et les Forces de la Coalition, et si nécessaire y ont commis des attentats-suicides.

Les statistiques analytiques de West-Point sur les personnels d’Al Quaïda concluent que la région qui a fourni le plus de combattants est « per capita » la Lybie.

Les documents montrent que la « vaste majorité ds combattants Lybiens qui ont leur lieu de résidence décrit dans les « Sinjad Records » vivent dans le Nord-Est du pays. Benghazi a fourni de nombreux volontaires. De même Dernah, une ville à 200 km à l’est de Benghazi, dans laquelle un Emirat Islamique a été instauré lorsque la rebellion contre Khadaffi a commencé.

Le reporter du « New York Times », Anthony Shadid a même pu parler avec Abdul-Hakim al-Hasadi qui a prumulgué l’Emirat. Al Hassadi « fait ressortir les bons côtés d’Osama Bin Laden mais dénie prudemment les attaques du 11 septembre sur les Etats-Unis ». Un autre source déclare que « cet admirateur d’Osama serait très influent lors dela formation d’un nouveau gouvernement ».

L’étude de West-Point des « Sinjad Records » démontre que 440 recrues d’Al Quaïda dont les domiciles sont connus viennent de Benghazi qui est la quatrième ville en importance sur la liste. 53 viennent de Darnah soit le plus gros total de toutes les villes enregistrées sur les documents. La deuxième plus importante quantité vient de Riyadh, en Arabie Saoudite. Mais Darnah, (80000 habitants), possède simplement 2% de la ppopulation de Riyadh. Ce qui fait de Darnah « la plus grande fournisseuse de combattants per capita ». Ainsi que l’écrit l’ancien Officier d’Opératons de la CIA Brian Faichild : « en "l’absence apparente de tout projet de gouvernance post-Kadhafi, une ignorance de la nature tribale de la Libye et nos mauvais résultats dans la façon de négocier avec les tribus, vu que les documents du gouvernement américain établissent de façon indiscutable que l’épicentre de la révolte est en proie à un sentiment anti-américain et pro-jihad, et a le soutien explicite d’al-Qaïda pour la révolte, il convient de demander à nos décideurs de quelle façon une intervention militaire américaine à l’appui de cette révolte, en aucune manière vitale par ailleurs, sert les intérêts stratégiques américains ».

Ainsi que je l’ai écrit quelques semaines avant « Il semblerait qu’Osama soit en train de gagner la Grande guerre contre le Terrorisme ».

Mais je n’aurais même jamais rêvé que ce serait la Coalition des Américains, de la France et de la Grande Bretagne qui le perfuseraient pour l’assister dans son travail.

Alexander Cockburn co-édite le bulletin d’information politique et site www.counterpunch.org et est un chroniqueur régulier pour « The Nation ».

http://www.informationclearinghouse...

Traduct Gilong.


Bien que je ne souscrive pas à toutes les asertions de l’auteur, le texte m’a asemblé assez documenté pour être traduit et soumis à réflexion.

En effet bien que je pense que Osama Bin Laden soit mort et enterré depuis au moins 7 ans et que Al Quaida et la CIA soiet deux faces du même monstre qui travaillent en tandem, l’analyse de la chronologie et des tergiversations ici et outre atlantique semblent mettre en lumière un "plan dans les plans" de la part des faucons néocons fauteurs de guerre.

D’une part pour utiliser leur alliés djihadistes afin de lancer l’intervention d’abord sous l’égide de la France et de la GB, puis pour y introduire les USA par OTAN interposé malgré l’opposition d’Obama qui se voit doté d’une nouvelle guerre dont il se serait bien passé.

En tout cas on comprend mieux l’attitude de Merkel dans l’histoire.

Quant à BHL, quand on pense qu’on utilise un tel clown pour mettre en branle la vie et la mort de tout un Peuple, je pense, (Même si je suis athée), que seul celui qui a pu amener un Bigart au Vatican pouvait faire ça.

G.L.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Khadaffi au sujet d’Al Quaïda
26 mars 2011 - 00h16 - Posté par Gnafron

Al Quaïda, c’est quoi exactement dans le cas présent ?

J’ai lu que c’était une émanation ricaine, créee pour planter la zone en Afghanistan quand c’étaient les soviétiques qui occupaient, si c’est le cas, les rebelles Lybiens sont donc des agents de l’empire occidental ...

Sinon, c’est quoi Al Quaïda ?



Khadaffi au sujet d’Al Quaïda
26 mars 2011 - 09h27 - Posté par Non2

Au départ, "al qaïda" était le nom de la base de données dans laquelle étaient répertoriées toutes les personnes qui étaient, en Afghanistan, financées, armées et formées par les services US pour lutter contre l’intervention soviétique.

Après, ce que c’est devenu ressemble plus à une mythologie entretenue ou à un mot-valise pour désigner tout ce qui est musulman et ne plait pas à notre grand pays frère ...


Khadaffi au sujet d’Al Quaïda
26 mars 2011 - 02h11 - Posté par Oups !

Salut Gilong

BHL était interviewé sur divers réseaux télés. Il est apparu devant la caméra dans son uniforme habituel, blanc avec une chemise à col, une vareuse noire et sa coiffure échevelée.p>

Sans oublier une barbe de 2 jours sensée nous rappeler le cliché galvaudé de l’aventurier baroudeur en action au plus près du danger , au cœur de l’action...le comble du couard non ?

Cependant « il doit avoir des avions. C’est là le vrai danger ».

Y a-t-il vraiment un pilote dans cette réflexion ?

BHL a demandé...qu’on bombarde le bunker personnel de Khadaffi

A quand le Bordel de l’Hotel Lévy ?

« J’ai appelé [Sarkozy] de Benghazi. Et quand je suis rentré, je suis allé au Palais de l’Elysée pour lui dire que les gens du « Conseil National de Transition » étaient de braves gens ».

Et le néo ministre des affaires étrangères c’est...Alain (mini) Juppé qui ne porte même plus de culotte !

Retour à Benghazi les gens appelaient « au secours » et acclamaient le nom de Sarkozy.

On leur échangerait contre 2 barils (humour noir) de...Kadhafi Duck ?

La popularité de Sarkozy, selon un sondage officiel en France, a progressé de 20% après ça.

Sang pour sang crédible...






Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Puisqu'on ne peut être universel en sachant tout ce qui se peut savoir sur tout, il faut savoir peu de tout. Blaise Pascal
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite