Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Energie : Analyse sur les enjeux présents et à venir
de : nono
jeudi 14 avril 2011 - 15h59 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Il n’a échappé à personne, que depuis un peu plus d’un an et demi, le prix de l’énergie n’en fini pas de grimper. Aucun secteur n’est épargné et c’est "du coup", un budget "charges contraintes" pour les consommateurs domestiques, qui explose. C’est le gaz qui remporte la palme avec 21 % en un an. Les carburants à la pompe affolent les compteurs avec un gazole à 1,50 euros le litre en moyenne à Paris et 1,40 euros en province.Pour expliquer ce phénomène, le gouvernement continue à montrer du doigt les tensions internationales et estime qu’il n’est en rien responsable de cette situation.Malgré tout, il ne peut nier qu’il a une influence sur la fixation des prix. Pour preuve, l’annonce par le Premier Ministre d’un gel des prix du gaz jusqu’à l’élection présidentielle de 2012.

Déjà, en octobre dernier, il avait reporté l’augmentation de 5,2 % du 1er janvier au 1er avril pour causes d’élections cantonales. Pour INDECOSA-CGT, le principe d’une énergie chère est devenu un enjeu économique et politique majeur qui risque de bouleverser notre vie quotidienne et pourrait engendrer à plus ou moins long terme une augmentation de la précarité.

L’approvisionnement et les ressources disponibles :

La France importe l’essentiel de son énergie fossile, elle est donc dépendante des pays producteurs qui l’approvisionnent. Son approvisionnement en gaz est surtout axé sur les contrats dits à long terme (25 ans ) avec la Norvège, L’Algérie voire la Russie. L’avantage d’un tel procédé, est que cela permet de maintenir les prix d’achat de manière équilibrée. Les prix de marché sont plus volatiles et comme pour le pétrole cela relève du "casino permanent". Les consommateurs domestiques qui ont choisi de basculer dans le dérégulé, peuvent aussi bien avoir une baisse de prix significative une annèe et hausse considérable l’annèe d’après.De plus les prix internationaux du gaz suivent ceux du pétrole, ce qui souvent ne refléte pas la réalité puisque les quantités disponibles sont supérieures. En 2010 GDF-SUEZ a dû acheminer une grande quantité de gaz par méthanier en Chine pour écouler une partie de ses stocks. Que ce soit pour le gaz ou le pétrole, la molécule est achetée par les commerciaux au moment oû elle est la plus avantageuse pour l’entreprise.

Pour INDECOSA-CGT, les grands groupes doivent jouer la transparence sur les stocks disponibles et la réalité du prix d’achat au fournisseur. L’application d’une taxe symbolique de 115 millions d’euros aux compagnies pétrolières et à la grande distribution est le meilleur moyen d’éviter tout débat autour des marges . On montre ainsi sa soit disant bonne volonté sans se découvrir.

Pour l’électricité, la couverture du territoire pose un réel problème. En effet des départements comme le var etles Alpes-Maritimes se trouvent au bout d’une seule ligne à haute tension. Pour ces deux départements la production d’électricité ne représente que 10 % de ce qui est consommé. Pour la Bretagne, le problème est sensiblement le même. Plutôt que permettre une couverture optimale de ces régions , on met en place une communication SMS pour que les usagers modèrent leur consommation.La seconde phase du processus est de contraindre les ménages par une tarification progressive. En cas de pic de consommation le prix du kwh sera plus elevé.

La fixation du prix

Le gouvernement à beau jeu de dire qu’il est un acteur mineur dans les augmentations de prix de l’energie de l’energie. Il joue un rôle actif dans l’ouverture des marchés à la concurrence avec comme conséquence immédiate un rattrapage sur les tarifs de marché européen. de plus il encourage à travers la oi NOME l’augmentation des prix de l’énergie électrique d’origine nucléaire.

Pour l’essence, il récupère à travers les taxes une grande partie de la manne financière. Avec plus de 80 % de taxes, l’essence est la vache à lait de l’Etat. malgré tout nous devons faire une différence entre la TIPP qui alimente le budjet des régions et la TVA qui est un impôt de quotité qui ne tient pas compte des revenus des ménages. La déduction fiscale annoncée pour les personnes qui sont aux frais réels assujettis à l’impôt sur le revenu est une goutte d’eau dans l’océan qui ne résoudra rien que le fond , puisqu’une grande partie des ménages ne le payent pas faute de revenu suffisants .Malgré tout cela va permmettre au gouvernement de lancer un "signal" à une partie des 600 000 commerçants et artisans et 500 000 professions libérales dans la perspective des présidentielles de 2012. C’est avant tout une mesure médiatique et corporatiste !

De son côté, INDECOSA-CGT réclame le gel des prix des carburants(mesure appliquée appliquée au moment de la guerre du golfe en 1990), le rétablissement de la TIPP flottante et de la prime à la cuve pour les ménages les plus modestes.

Pour l’éléctricité et le gaz, nous voyons apparaître des impositions supplémentaires sans savoir réellement à quoi elles correspondent. Actuellement, nous payons déjà individuellement sur chaque facture, l’entretien des infrastructures à travers le Turpe (tarif d’acheminement), l’aide à la précarité énergétique, les energies renouvelables dans le cadre de la contribution au service public de l’énergie. Bientôt nous paierons les compteurs communicants dans le cadre du tarif d’acheminement . En prélevant sytématiquement à la source, le gouvernement évite ainsi tout débat impopulaire et surtout s’affranchie de ses responsabilités en terme d’investissement. Aujourd’hui l’Etat demeure l’actionnaire principal d’EDF et les ponctions qu’il exerce sur les dividendes sont considérables. Il prive ainsi l’entreprise d’une partie de ses moyens pour entretenir les infrastructures comme les barrages, les centrales thermiques et nucléaires.

Pour inciter les consommateurs à faire des économies, les entreprises en lien avec les pouvoirs publics vont mettre en place progressivement des tarifs dits incitatifs. Les compteurs communicants vont servir à moduler les tarifs à distance avec des majorations durant les pics de consommation. Le gros problème, c’est que les premiers touchés vont être les petits revenus qui ne peuvent se chauffer qu’avec des radiateurs électriques et qui ne disposent pas d’énergies alternatives. Le cercle dit vertueux des économies d’énergie peut, si rien n’est fait , renforcer la précarité énergétique.

Pour INDECOSA-CGT, la question que l’on doit se poser avant tout c’est si l’energie est un produit comme un autre ou si elle doit échapper aux intérêts privés ?

La catastrophe de Fukushima, la volatilité des cours mondiaux, l’épuisement de certaines ressources, la spéculation boursière, les conflits armés, la satisfaction besoins essentielles à la vie courante démontrent qu’il n’y a pas d’autres alternatives que la maîtrise publique de l’energie.

Cela doit se traduire par la création d’un grand pôle public qui comprendrait l’ensemble des énergies qu’elles soient fossiles, renouvelables ou nucléaires.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Energie:Analyse sur les enjeux présents et à venir
14 avril 2011 - 17h06

pour ce qui est des questions d’energie, il y a actuellement un secteur qui est l’enjeu de demain, c’est celui de l’electricité. Pour ceux qui ne la connaisse pas encore , voici la loi "NOME" un modele du genre dans l’esbrouffe !

http://2ccr.unblog.fr/2011/01/31/la...



Energie:Analyse sur les enjeux présents et à venir
14 avril 2011 - 18h41

(encore une fois : faudrait vous relire ou passer au correcteur, il y avait des DIZAINES de fautes de frappe... corrigées, merci, de rien :) )



Energie : Analyse sur les enjeux présents et à venir
14 avril 2011 - 21h32

ne pas oubliez l’ouverture à la concurrence du renouvellement des concessions de barrages hydroelectriques qui arrivent à bout d’amortissement. Les français les ont payé, le privé va se goinfrer. 20 euros le Mw en sortie de barrage vendu 100 euros en moyenne à la bourse européenne de l’electricité voire jusqu’à 3.000 lors de grosses pointes : jackpot assuré !



Energie : Analyse sur les enjeux présents et à venir
15 avril 2011 - 15h37

Je pens que le probleme escenciel n’est pas la crisis economique mais...la crisis energetique !! le petroleo arrive a sa fin comme le avait annonce le president Venezolien deja plussieur annees en arriere.
Commet les pays occidentaux habitues au gaspillage de toute les resources vont ils s’adapte au nuevo cicle de la histoire ? Nul le sait ! le faire de la nuit au matin c’est impossible et l’ Etat avec les multinationales du profit ne son disposéés a lacher prise ! le peuple est toujours sa victime !!






Projection-débat “Nous ne vendrons pas notre avenir” 21 novembre 2019 - 18h30 (video)
jeudi 21 - 11h44
de : Info’Com CGT
Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
1 commentaire
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La guerre ne sert qu'à remplir vos poches et à éliminer mes proches. C'est pourquoi je n'irai pas. Vous ne me verrez pas au combat. Boris Vian
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite