Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Doro-Chiba : Appel au soutien des travailleurs-euses du monde entier


dimanche 24 avril 2011 - 23h37 - Signaler aux modérateurs

Doro-Chiba Rapport Quake n° 14
Comité de solidarité internationale du Travail de Doro-Chiba (Union des chemins de fer National Power Motive de Chiba)

« La colère, la lutte et l’unité ! Nous nous efforçons de vivre »

Organisons un puissant mouvement contre les licenciements sous le prétexte du tremblement de terre et d’arrêter une centrale nucléaire

Rapport du secrétariat du Centre de Secours à la Population après le Tremblement de terre (PERC) lors de sa visite à Sendai un mois après le séisme - 18 avril 2011

Du 11 au 12 avril, à peine un mois après le terrible tremblement de terre, nous, secrétariat du PERC, avons visité le Centre de secours situé dans la ville de Sendai. Nous sommes arrivés là par Fukushima à bord d’ un camion rempli de matériel de secours. De violentes répliques sismiques à plusieurs reprises nous ont secoués pendant que nous parlions avec nos amis qui souffrent là-bas. On nous a montré le port de Shiogama, le port de Sendai et ses environs et le district Yuriage de Natori City, la plus terriblement frappée par le séisme.

La lutte entre la vie et la mort continue dans les zones touchées.

Ce qui nous a frappés le plus était le fait grave que les zones touchées sont toujours confrontées à des enjeux de vie ou de mort même un mois après la catastrophe, loin de la reconstruction. Il est évidemment impossible de survivre sans combattre.

La partie centrale de Sendai, avec un million d’habitants, semble bien avoir retrouvé une certaine mesure. Mais dans la région côtière de la ville, nous avons été témoins d’un spectacle scandaleusement différent : des épaves, amenées par par le séisme et le gigantesque tsunami qui a suivi, sont éparpillés dans toute la région, les voitures écrasées entassées comme des jouets, des débris informes de maisons, de gros navires échoués, etc [] .Aussi loin que le vue peut porter, nous n’avons vu qu’une vaste étendue de terres désertes, sans herbe, arbres, maisons ou usines.

Nous avons le sentiment qu’on aurait pas dû construire des logements dans un endroit aussi dangereux. Un gigantesque tsunami avait été prévu dans les 30 ans avec une certitude de 99% à proximité du port de Sendai. Le District Yuriage de la ville de Natori a déjà connu de grands tsunamis par le passé. Il avait été publiquement mis en garde de ne pas construire de maisons sur la côte près du sanctuaire Namiwake . Les grands promoteurs immobiliers ignorèrent ces mises en garde et ont acheté des terres agricoles pour construire des maisons à grande échelle. La catastrophe a été provoquée par le capitalisme lui-même qui ne cherche que le profit au prix du sacrifice des autres.

A Sendai, le PERC mène une action énergique, discours , distribution de tracts et campagne de pétition.

Les secousses sismiques dans les terres, répliques du séisme du 11 Mars aggravent également le danger imminent d’explosion à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et la contamination radioactive est en augmentation rapide. Les industries locales et les entreprises ont déjà été balayées, causant un licenciement à grande échelle de leurs employés, soit des centaines de milliers. Les agences de placement sont débordées par les personnes sans emploi. Un grand nombre d’agriculteurs, les pêcheurs et les travailleurs indépendants sont totalement privés de leurs moyens d’existence.

Un de nos collègues du Syndicat des Travailleurs Municipaux de Sendai nous a dit : "Tout le monde a été blessé profondément à l’esprit. Nous nous souvenons encore aujourd’hui des centaines de corps des victimes devant nos yeux, juste après le séisme et le tsunami. Beaucoup d’entre nous ont perdu leur maison, des membres de leur famille et des amis bien-aimés. Vous devez savoir que de nombreux travailleurs sont poussés à travailler dur, alors qu’il y a des travailleurs qui sont sans emploi et luttent pour vivre dans le désespoir et la pauvreté. "

Son histoire m’a convaincu une fois de plus pour lutter main dans la main avec les travailleurs qui souffrent et luttent pour une cause commune.

Notre vie tient uniquement à notre colère, notre lutte et notre unité.

Le centre de secours de l’Est du Japon, à Sendai est très actif : beaucoup de travailleurs nous rejoignent et se concertent pour répartir les secours, puis ils vont sur les lieux de travail et les collectivités pour amener le matériel et s’organiser. Le montant total des dons de partout au Japon et du reste du monde a atteint des millions de Yen et le bureau est rempli de plusieurs centaines de colis de matériel de secours.

Nous sommes maintenant violemment confrontés à une nouvelle attaque du néo-libéralisme, qui vise à supprimer toutes les actions de secours indépendante au nom de la "reconstruction après la catastrophe du tremblement de terre" dans la zone touchée et partout au Japon. Alors que la domination capitaliste est au bord de l’effondrement par le tremblements de terre et la catastrophe nucléaire, les directions syndicales corrompues proposent la "trêve politique" et une "campagne de reconstruction grâce à la collaboration capital-travail". C’est un moment critique pour le mouvement ouvrier : colère des travailleurs sur le lieu de travail étouffée, licenciements en masse, baisse des salaires,[], autant d’attaques sur les travailleurs avec l’aide de dirigeants syndicaux pour maintenir le système capitaliste au détriment des personnes qui travaillent.

Nous avons besoin de développer la lutte contre les tentatives de licenciements sous le prétexte du tremblement de terre, en étroite collaboration avec la campagne nationale de lutte des chemins de fer nationaux pour la réintégration des 1047 travailleurs licenciés et contre l’externalisation. Doro-Chiba et le centre national de coordination des syndicats ont déjà mis en place le People’s Earthquake Relief Center et maintenant lancé la mise sur pied d’un Centre pour le soutien au travail après le Tremblement de terre.

Stop aux licenciements massifs sous le prétexte de l’énorme tremblement de terre !

Arrêter et supprimer toutes les centrales nucléaires immédiatement ! Jamais plus Hiroshima, Nagasaki et Fukushima !

Nous nous mobilisons sous ces mots pour la vie de tout le monde et pour l’avenir de nos enfants.

Nous nous engageons à organiser vigoureusement notre lutte dans les zones touchées, levez-vous pour le premier mai et participez au grand rassemblement de la campagne nationale de lutte des chemins de fer nationaux, le 5 Juin, pour le développement de liens toujours plus étroits avec le plus grand nombre de travailleurs et de’ habitants.

Vous pouvez trouver les archives de Quake Doro-Chiba rapport ici : http://dorochibanewsletter.wordpress.com

Secourons les victimes du tremblement de terre à travers le pouvoir du peuple !

Compte bancaire (I) pour les dons

Toutes les données suivantes sont nécessaires pour un versement au Japon. Et si le but du versement est mis en question, s’il vous plaît répondez que ceci est fait pour soulager les victimes du tremblement de terre au Japon par le National Railway Motive Power Union de Chiba (en raccourci Doro-Chiba).
1. Nom de la banque : La Banque Chiba, Ltd
2. Code banque # au Japon : 0134
3. nom de la Direction : Direction de Chuo
4. Code guichet # au Japon : 001
5. Adresse de la succursale : 2-5-1 Chuo, Chuo-ku, Chiba City, Chiba 260-0013, Japon
6. Type d’adresse : dépôt ordinaire
7. Numéro de compte : 4177605 Adresse du compte : 2-8 Kaname-cho, Chuo-ku, Chiba City, Chiba 260-0017, Japon Téléphone n ° de compte : +81-43-222-7207
8. Nom du compte : Kokutetsu Chiba Doryokusha Rodokumiai
9. adresse SWIFT : CHBAJPJT 001 4177605 Note : Un espace est nécessaire entre la Direction générale Code # (001) et le numéro de compte 4177605).

(II) compte PayPal pour le don :
Sinon, le compte de PayPal ci-dessous pourrait être utilisé à la place du compte bancaire ci-dessus : compte PayPal : bleve21@gmail.com
Titulaire du compte : Hiroyuki Yamamoto, Secrétaire-trésorier, Comité international de solidarité ouvrière de Doro-Chiba



Imprimer cet article





Interpellation Conflans - "il tire, il tire ! " "C’est des billes les gars !"
samedi 31 - 22h19
de : GIRATOUR88
L’Occident et les djihadistes : chronique d’une hypocrisie
samedi 31 - 22h14
de : ACTA
Vidéo de l’entretien de Christophe Prudhomme, médecin urgentiste CGT
samedi 31 - 14h53
de : joclaude
4 commentaires
Drame pendant la récolte des pommes dans les Alpes de haute-Provence
samedi 31 - 14h25
de : joclaude
L’obscurantisme hors de l’école et des quartiers
samedi 31 - 07h30
de : Christian Delarue
2 commentaires
NICE : 19 mosquées pour combien d’islamistes en cette ville ?
vendredi 30 - 10h25
de : joclaude
2 commentaires
« Tête nue sauf »(religion) : Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !
vendredi 30 - 08h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
1948 : La famille humaine et la dignité humaine.
vendredi 30 - 08h23
de : Christian Delarue
André Comte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
jeudi 29 - 20h57
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un confinement allégé comme ligne Maginot d’une 2e vague violente
jeudi 29 - 14h38
7 commentaires
rois d’égout - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 28 - 18h38
de : Hdm
PANORAMA SUR MADAGASCAR Pays d’avenir ou d’infortune
mercredi 28 - 18h21
de : allain graux
BOLIVIE Les élections du 18 octobre 2020
mercredi 28 - 18h17
Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur
mercredi 28 - 13h03
de : nazairien
3 commentaires
C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
2 commentaires
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
6 commentaires
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
4 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite