Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’URGENCE D’UNE ALTERNATIVE


de : Michel
jeudi 30 décembre 2004 - 10h24 - Signaler aux modérateurs

L’Eco économie 3

Que nous étudions l’ébranlement environnemental des premières civilisations ou que nous observions comment l’adoption du modèle industriel occidental par la Chine affecterait l’écosystème, nous voyons bien que le mode de pensée libéral et l’économie de type capitalistique sont des systèmes anti-naturels. Non seulement vis à vis du milieu, des ressources terrestres, du proche espace planétaire qui sert de poubelle mais aussi vis à vis du vivant et des êtres humains en particulier, tour à tour consommés et consommateurs, corvéables et utilitaires. Il n’est plus temps de nous appesantir sur la faillite de nos économies, notre sœur Anne croissance, l’équilibre de la balance commerciale et le CAC 40, qui sont de fausses richesses. Il est plus que temps de nous préoccuper de nos réelles richesses de long terme qui partent en fumée.

Ce ne sont pas les dettes et les déficits économiques qui nous menacent mais ce que nous retirons aux générations futures. Un pionner intellectuel de l’économie à base écologique, le René Dumont américain, avait fait remarquer que le monde est passé d’une ère où le capital créé par l’homme était le facteur limitant du développement économique, à une ère ou le capital naturel de plus en plus rare acquière une valeur économique, au sens où les collectionneurs l’entendent j’ajouterais..

Comme il aurait été judicieux de faire étudier les naturalistes par nos têtes pensantes des grandes écoles de l’état et notamment Buffon pour qui il faut commander à la nature en lui obéissant. C’est ce slogan qui devrait plutôt orner le fronton des mairies à l’heure actuelle. Cependant, je crains que le résultat soit le même en matière d’égalité comme d’écologie : nous savons par expérience qu’il est difficile de levez le nez pour regarder plus loin que son bout.

Lancée à toute allure contre le mur, la locomotive libérale doit renverser la vapeur si, et seulement si nous souhaitons que le progrès se poursuive. Il faut passer à une économie « réelle », une économie qui tienne compte de la pérennité des ressources en fonction de la demande de besoins, suivant un ordre de priorités. C’est la transformation d’une économie destructrice à une économie constructrice compatible avec l’écosystème qui est le défi majeur de notre génération et de la suivante. Si nous arrivions à stabiliser la locomotive, nous aurons fait un petit pas vers notre prochain et un grand pour l’humanité future.

Malheureusement, la théorie économique et son enseignement se font avec un bandeau sur les yeux et un couteau entre les dents ; tout ce que nos grandes écoles sont capables de produire, se sont des autistes croisés avec des requins assoiffés par le sang. S’il faut des victimes innocentes, nous serons bien assez bons pour être immolés sur l’autel de la concurrence.

Il n’y a pas de cadre conceptuel à la construction d’une alternative économique, pas de schéma naturaliste à l’institut des hautes études économiques. Le monde que l’on connaît tremble sur ses bases, des pans entiers de l’économie s’écroulent, la civilisation menacée de ruine et, incroyablement néanmoins, nos futurs énarques et stratèges économiques sont dopés « à mort » pour écraser leurs rivaux. Deux armées aveugles, sourdes et muettes cherchant à tâtons la gorge de leurs ennemis.

Il y a ceux qui appartiennent aux mondes du vivant et les autres, ceux qui vivent dans un monde à part, ni mort ni vivant, en quelque sorte nos spectres. Pour les vivants, je n’ose pas dire les survivants, il faut rapidement concevoir le rendement durable, les cycles nutritionnels, s’atteler au cycle hydrologique et climatique, penser au processus solaire/hydrogène, prendre garde à la pollution de la banlieue espace/terre, étudier les combustibles de transition et des matériaux renouvelables...un ensemble de concepts fondamentaux enfin intégrés à l’ensemble-monde pour ne faire qu’une seule coque.

Nous devons tous coopérer, les scientifiques avec les nouveaux éco-économistes afin d’assurer la relève et de calculer combien nous coûte les perturbations climatiques.

Les signaux du marché appartiennent à un monde défunt, c’est désormais les feux des naufrageurs qui orientent le troupeau vers le précipice, déjà bien rempli. ( forêt équatoriale, espèces éteintes...)

Nous devons disposer de toute l’information sur les coûts globaux et authentiques des ressources exploitées en fonction des dégâts causés à l’environnement, incluant le prix réel de la remise en état avant la disparition de la source et des effets périphériques induit (pluie acide) par exemple et pollutions transfrontalières. Aucune de ces données n’est vraiment comptabilisées dans les coûts de production tous corps de métiers confondus. A juste raison, car si l’économie capitaliste doit réparer ce qu’elle détruit, elle n’est plus viable et implose littéralement hors de ses limites mettant à nu son cadre étriqué. Donc, elle s’effondre parce qu’elle ne laisse pas les prix dire la vérité écologique.

L’éco-économie peut se situer comme une alternative et un passage vers un autre monde conçu et non nuisible pour les générations futures. Il y a un véritable travail à effectuer pour concevoir la notion d’économie qui préserve et le milieu et l’homme dans son devenir universel. Pour ma part je le vois comme la conception d’une nouvelle entité, l’étincelle de vie animant la matière économique, comme un corps vivant dans un système monde dont l’étoile bleue aux confins de l’espace ne s’éteindra jamais. S’il ne reste rien, il restera le rêve, ma pulsion de vie et d’espoir...Quant au genre humain si je n’ai guère d’illusions, il existe des êtres extraordinaires qui me consolent au hasard du chemin et de mes lectures, et m’incline à continuer ma route. Je vais vous faire une confidence puisque j’étais à la campagne, les mouches m’agacent l’été mais, comme je me sentirais solitaire sur une terre où je n’entendrais plus jamais leur bourdonnement et le matin mes tourterelles « bruyantes ». Je dédie cet article aux bestioles qui m’empêche de dormir et à toutes celles qui me maintiennent éveillé.

ANNEXE NOTE DE L’AUTEUR

Le dernier des utopistes

Comme le dernier des mohicans, s’il n’en restait q’un, je serais l’utopiste des utopistes. J’ai la faiblesse de croire que le monde peut de passer de l’argent, ce qui ne veut pas dire un monde anarchique pour autant dénué d’échanges et de notions économiques. J’ai la prétention d’affirmer que l’homme s’il n’est pas naturellement bon, devient mauvais quand il possède de l’argent, possédant et possédé, donc démoniaque* envers lui-même et son prochain, avivant la pulsion de mort qui l’anime.

Beaucoup d’idées sont juste dépeintes dans leurs grandes lignes, nombreuses sont celles survolées. Je n’ai pas parler du comportement des grandes compagnies dans les zones isolées qui gèrent ou plutôt pillent et dépouillent les indigènes locaux et s’arrangent pour les massacrer avec l’aval des gouvernements corrompus. Les terres appropriées sont sur exploitées jusqu’à l’érosion et la stérilité. D’immenses territoires disparaissent ainsi dont la forêt amazonienne.
 Un des signes symptomatiques de la mentalité débridée d’individus formés dans nos institutions et qui sont nos élites, et des vingt deux personnes qui se partagent un revenu égale à celui de la moitié de la population mondiale. J’aurais souhaité aller plus avant en reprenant le détail d’explication sur la fonte des glaces et la montée des océans, la mise en place de remèdes et la recherche de nouvelles voies en matière énergétique par exemple.

* si dieu dieux ou Dieu est une histoire d’hommes, par contre le diable existe : c’est celui qui se prend pour le maître du monde.



Imprimer cet article





SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
1 commentaire
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite