Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

P.F.A.L.P.
de : Red1917
samedi 14 mai 2011 - 15h00 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 1.4 ko

Petit Fascile Anti Le Pen.

Au lieu de se réfugier derrière d’hypothétiques symbôles républicains sensés faire barrage aux idées nationalistes, je propose l’attaque.

Dans un premier temps choisir un couteau, puis l’affuter et enfin viser et lancer. Les arguments pour réduire en cendres cette anomalie historique qu’est le replis nationaliste sont si nombreux que des milliers de fascicules pourraient être écrits.

La seule difficulté est de choisir le couteau, et l’endroit à viser. Mon idée 1 est de chercher non pas les points faibles mais les points forts de l’ennemi. Mon idée 2 est que cela ne servirait à rien de lyncher idéologiquement la fille Le Pen.

Pour clarifier l’idée 2, ayez à l’esprit qu’elle se pose en réincarnation de Jeanne d’Arc. Donc plus on la met sur un bucher, et plus elle est sanctifiée. Donc erreur de cible.

L’idée 1 signifie que le F.N. se fout totalement qu’on explique que son programme est quasi débile. Le F.N. rétorquera toujours qu’il vaut mieux une idée débile qui marche plutôt qu’une démocratie molle et sans éclat. Donc il faut chercher et trouver les idées pas stupides du FN, et les détruire en quelques lignes. Le fascicule doit être assez court, et répondre à une personne dégoutée et résignée par des contre arguments qui réveille l’envie de réflechir pour agir.

Voici un exemple rapide.

1/ Il faut revenir au franc.

Le FN a raison de dire que l’Euro a provoqué une inflation de certains prix, notamment sur des produits de première necessité. Ensuite par l’effet de division par 6 apparent des prix, certains vendeurs ne se sont pas gênés pour faire des augmentations, qui auraient été plus visibles en francs.

D’autre part il est exact qu’une monnaie unique Européenne facilite les mécanismes de dérégularisation, et par conséquent la perte d’autonomie de l’état et la multiplication non maitrisée du phénomène de désindustrialisation de la France, avec les nombreuses délocalisations décidées par des patrons français qui ont gagnés beaucoup en cash depuis le milieu des années 80, qui coincide avec le retour de la domination des idées de droite.

MAIS.

Il faut rappeler que le cours d’une monnaie n’a pas vraiment de rapport direct avec la valeur réelle d’un billet de banque.

gagner 1000 Euro et payer 700 Euro de loyer est la même chose que gagner 6570 Francs et payer 4600 Francs de loyer.

En fait le retour au Franc aurait surtout pour effet de rendre plus difficile les échanges internationaux, donc les exportations. Par contre, si le Franc se dévalue, ce qui est probable, par rapport aux autres monnaies fortes, les importations deviendraient encore plus massives. moins de produits manufacturés en France signifie moins de travail, donc plus de chomage.

Une conséquence possible serait alors une paupérisation de la population la plus pauvre, y compris les classes blanches ouvrières.

Une solution serait de créer massivement des emplois d’états, mais le FN veut-il créer des millions de fonctionnaires ?

Question.

Si c’est le cas ; dans quels domaines ? : Education publique (écoles non religieuses), universités gratuites, culture, domaines agricoles écologistes, énergies non polluantes ?

Le cas d’un recrutement massif de policiers et de militaires est une assez mauvaise idée, Hitler a eu la même en son temps.

Une autre idée serait de décider que c’est au peuple de prendre la contrôle de la fabrication de l’argent, et à lui seul de décider où il doit être investi. Par "le peuple", on ne signifie pas seulement "les ouvriers blancs pauvres", mais tous ceux qui n’ont pas la clé des palais régaliens, y compris les populations immigrées raisonnablement éduquées - dès leur arrivée en France - par le système éducatif publique et laique français à rénover et développer .

2/ Le modèle français est menacé.

Des revenants du Conseil National de la Résistance n’auraient pas une autre analyse :

Services publiques gratuits de santé accessible à tous, transport en communs à couts très inférieurs aux transports individualistes. Tout cela est en train d’être détruit.

Ajouter l’exaltation de la liberté sous le seul angle de la liberté du plus fort, et vous avez le contexte actuel, la guerre contre un modèle français datant de la fin de l’état français de Pétain, initié par Blum, très detesté par les ligues fascites, notamment parce qu’il a prouvé par A+B que des congés payés ne nuisaient pas aux patrons.

la preuve, c’est grâce au tourisme pour classes moyennes que Giscard a pu investir dans le Club Med. Même les nobles ont profité du front populaire soutenu par des communistes. CQFD.

MAIS.

Le FN ne dit pas par qui ce modèle est menacé. Il ne parle que des elites (Blum en faisait parti) et des immigrés, qui n’ont pas de droit de vote.

Alors qui veut la fin d’un modèle qui ne favorise pas uniquement le grand patronnat français de souche ?

Le Medef est un exemple, mais d’une manière générale, tous ceux qui sont assez riches pour négliger la notion d’aide sociale universelle sont suspectables. Une aide sociale réservée uniquement aux français "bien blancs" serait une erreur, car on serait dans la position d’un apartheid, comme avant en Afrique du Sud.

D’ailleurs, d’où vient l’argent du F.N. ? Certainement pas en majorité de la classe ouvrière.

On peut donc douter du fait que le FN soit réellement un parti "social", mais c’est sans doute plutôt un parti populiste - au sens péjoratif du terme - dont l’élite sert les riches nationaux tout en nous servant une pâle copie des discours marxisants.

Les marxistes n’ont que peu de considération pour la bourgeoisie aisée et spéculatrice, française ou non.

Le modèle français n’est pas seulement la guillotine ou jeanne d’Arc, c’est aussi l’idée "utopique" que les richesses d’un territoire doivent être distribuées et produites par tous les habitants qui partagent ce territoire, qu’ils soient natifs ou non.

Cela ne contredit pas des échanges commerciaux à égalité avec des pays amis. Des échanges égalitaires avec l’Afrique, par exemple, serait selon la réthorique libérale une solution "gagnante - gagnante".

Cette "utopie" (terme de droite) est le modèle français, qui est une révolution universelle et pas seulement nationale.

La gauche appelle cette "utopie" changement.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
P.F.A.L.P.
14 mai 2011 - 19h15

Juste un petit point à signaler :
En ce qui concerne la dévaluation , si elle avait lieu, du franc, par rapport aux autres monnaies "fortes".
Si, supposons-le, La France dévaluait sa monnaie, celle-ci vaudrait moins par rapport aux autres.

Donc les produits importés seraient plus chers, et il faudrait plus de "francs" pour acheter de la monnaie du pays de fabrication des produits importés pour payer les-dits produits, ou pour leur payer ces produits en francs.

A contrario, les produits exportés seraient moins chers, mais rapporteraient moins, puisqu’il faudrait moins d’argent local aux importateurs pour se les payer.

Donc on pourrait exporter plus, mais on gagne moins.

C’est comme quand un coiffeur baisse ses prix : il a plus de clients, mais il gagne moins sur chaque coupe, et en dessous d’un certain prix, il ne couvre même pas ses frais.






Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London
Le "Tube de l’été" : "CON à voter Macron" Chanson Inédite (vidéo)
lundi 1er - 00h01
de : nazairien
2 commentaires
Acte 33, A Paris, le mouvement, qui s’essouffle, a émoussé, la "vista" de la flicaille (vidéo)
dimanche 30 - 19h09
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite