Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Bûcher des vanités
de : Serge Rivron
mercredi 25 mai 2011 - 14h31 - Signaler aux modérateurs

Ça pourrait-il être la fin de la mascarade, une fois, tout ce tintouin autour de surprises qui n’en sont pas tout en en étant quand même ? J’entends parler de ces révolutions nord-africaines et moyen-orientales puis grecques, puis espagnoles qu’on n’avait pas vues venir, paraît-il, aussi peu que la défaite nucléaire de quatre réacteurs japonais face à un séisme aussi improbable de puissance que le tsunami qui s’en est suivi, autant que de cette rocambolesque affaire Strauss-Kahn, dont on ne sait pas et ne saura probablement jamais s’il a commis toutes les saletés criminelles qui l’ont engeôlé, mais qui aura quand même permis qu’on sache qu’on nous tramait l’évidence de son destin présidentiel en "retenant" (ce dit pour rester neutralement bienveillant) un tas d’informations crousti-crousti sur la vie de turpitudes d’un serial fucker.

On trouvera sans doute le rapprochement de ces événements, révolutions, explosions nucléaires et scandale politico-mondain, un peu oiseux, et l’on aura certes raison si l’on en reste au pur factuel, qui d’ailleurs doit se décliner au pluriel, puisqu’à moins d’y voir l’effet de la Providence, toujours et forcément unique, il faudrait être fou pour trouver le moindre point de concordance entre les faits qui ont abouti en février et mars au départ de deux vieilles fripes dictatoriales, puis en avril à la contestation d’une autre par sécession interminable d’une partie de son peuple, puis d’encore quelques autres par la chute probable desquelles il est plus que certain que nous devions renoncer cet été à toute excursion touristique aux pays des mille et une nuits, et aussi en celui du soleil levant et même à la Grèce et à l’Espagne donc, et où encore ? puisque le jeu de quilles semble se propager – il faudrait être fou, donc pour discerner déjà entre ces phénomènes complexes le moindre lien consistant et penser pouvoir en établir en sus, avec la sordide affaire du bégaiement de la libido d’un prince au moment de franchir la haie qui devait le faire roi.

Pas de lien, vraiment, sauf celui-ci, qui pourrait être un espoir : la fin d’une mascarade, les facettes multiples d’un unique et plaisant et inévitable dévoilement, la rébellion des forces telluriques et spirituelles vitales contre la chape méphitique de mensonges et d’intérêts depuis trop longtemps consentie par la paresse et la lâcheté des hommes à accepter pour finalité dévoyée à la quête du sens qui les habite nécessairement, celle de l’hébétude consumériste qui les conforme inéluctablement. Ce serait trop beau, sans doute, mais comment ne pas en rêver face à l’affolement des commentateurs autorisés de toute espèce, "spécialistes" universitaires, politiques, journalistiques, économiques, techniques, psychologiques, philosophiques, sismiques, nucléariques, anathémiques, mais dont le piaillement infernal déferle, de plus en plus évidemment inconséquent, depuis le début de cette si belle année 2011 qui paraît n’en pas vouloir finir de ridiculiser en direct les prophéties et mea culpa de ces sentencieux de bistrot qui nous ont enfarinés depuis tellement d’années ? Qu’adviendra-t-il de ce dévoilement, qu’en ferons-nous ? Je l’ignore, mais je me projetterai j’espère encore longtemps quelques séquences du grotesque dans lequel se sont enfoncés certains avisés, à l’image du journaliste spécialiste des trucs techno-tectoniques, Michel Chevalet réagissant en direct aux premières images du tsunami japonais balayant sur son passage ce qu’il était pourtant assez facile de deviner, malgré l’altitude de la prise de vue, comme étant les hangars d’une bourgade rurale, et affirmant benoitement à la journaliste qu’ "en réalité, le front de vague n’avance pas très vite, un homme entrainé pourrait courir devant sans problème". Ou l’inénarrable Bernard-Henri Lévy, osant écrire, pour prendre la défense de son ami Dominique aux premières heures de la curée qui, il est vrai, s’était déchainée contre lui, qu’il se demande, sans même paraître remarquer ce qu’il y a d’insultant et d’accusatoire pour la déclarée victime, "comment une femme de chambre aurait pu s’introduire seule, contrairement aux usages qui (…) prévoient des "brigades de ménage" (…), dans la chambre d’un des personnages les plus surveillés de la planète". Une excuse, peut-être, à un tel mépris : le regret indicible des complicités joviales vécues avec un voisin de palais (à Marrakech, celui de BHL voisine avec celui de DSK) au temps encore tout frais où il faisait si bon boire le Raki (pastis local) en s’autorisant quelquefois peut-être à "trousser des soubrettes" ? Pour faire bonne mesure, on ne peut pas ne pas citer encore Michèle Alliot-Marie proposant à Benali, via la tribune de l’Assemblée nationale, l’expertise des forces de sécurité françaises pour l’aider à mater la révolte qui le destituerait quelques heures plus tard ; ou ces cohortes d’experts nucléaristes appelés à la rescousse de leur lobby, prétendant contre toute évidence que la situation à Fukushima était "sous contrôle"…

2011, année de la perle, vraiment, et il serait fastidieux (et facile cependant) d’en aligner un échantillon représentatif.

Mais revenons à l’espoir insolent et inepte qui, pour moi, se profile derrière le ridicule de plus en plus transparent de ces propos de chaisières, que laminent cependant un à un les événements, et qu’ils tentent vainement d’enfermer derrière les digues de leur servile et suffisant conformisme. A la Puerta del Sol, à Madrid, on entend retentir depuis 10 jours une musique que l’infatigable contempteur d’Euro que je suis trouve doublement sympathique : le rejet absolu, déterminé et calme de milliers de nos enfants, entre vingt et trente ans pour la plupart, d’une classe politique dominante, tous bords confondus, qui les a foutus à la rue bien avant qu’ils ne l’envahissent ; et la jubilation personnelle de ce constat simple qu’alors que la génération des soixanthuitards n’avait su engendrer presque que des fils à papa arrivistes et conformistes, celle de nos enfants est en train de faire trembler la planète.

Tout ça n’est qu’un rêve, assurément. Mais qu’il fait bon !

http://www.lepost.fr/article/2011/0...



Imprimer cet article





Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Cabine téléphonique ?
dimanche 21 - 08h54
de : Tassadit
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Abolissez les douanes et soutenez le libre-échange : alors, dans tous les domaines de l'économie, nos ouvriers seront ramenés au niveau de serfs et de pouilleux, comme en Europe. Abraham Lincoln 19eme
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite