Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Berlusconi en plein délire islamophobe

de : Catherine Cornet
lundi 30 mai 2011 - 08h48 - Signaler aux modérateurs

En difficulté à Milan, un de ses fiefs historiques, la coalition de la droite italienne s’est lancéedans une hallucinante campagne électorale islamophobe et populiste. Silvio Berlusconi a ouvert le bal.

Le ton est donné par les milliers d’affiches qui couvrent les murs : "Milan deviendra une Zingaropoli (ville de gitans) et de gays si le candidat de la gauche Pisapia gagne". Elles ont été placardées cette semaine à la veille du second tour des élections municipales à Milan qui s’annoncent difficiles pour la candidate berlusconienne sortante, Letizia Moratti. Le match est d’autant plus violent qu’elle dirige une ville qui est le fief historique de Silvio Berlusconi.

Le leader de la Ligue du Nord, Umberto Bossi, n’est pas en reste pour venir au secours de son alliée du Popolo della Libertà :

N’abandonnons pas Milan à ce fou, Pisapia, qui veut la remplir de clandestins et de mosquées".

Sur YouTube, l’euro-parlementaire Mario Borghezio hausse le ton, si c’est encore possible :

il ne fait pas de doute que les fondamentalistes islamiques, et en premier lieu Al Qaeda et Al Zawhiri seraient très contents si la Ligue du Nord devait perdre et Pisapia gagner (...)La victoire de la gauche ouvrirait les portes à l’Islam radical. C’est comme si on déployait le drapeau islamique sur le Dôme de Milan".

Letizia Morratti, la maire sortante, mélange allègrement populisme et clientélisme : elle promet, ni plus ni moins d’annuler immédiatement toutes les contraventions des Milanais ainsi que les 10 euros de l’Ecopass, la taxe pour l’entrée dans la ville, si elle est réélue.

Amendes en cascade

Le ballotage dans sa ville est inquiétant pour le Président du conseil qui est, de fait, entré en campagne électorale. Il est intervenu dans pas moins de quatre journaux télévisés vendredi dernier pour prévenir, lui aussi, contre le danger de la transformation de Milan "en ville islamique" et en "zingaropoli". Le candidat de gauche ?

"Il ferait de Milan la Stalingrad d’Italie" puisqu’il est proche des "centres sociaux et des milieux terroristes". (Les "centres sociaux" sont des centres culturels autogérés, NDLR)

Enfin, pour satisfaire l’électorat lombard, Berlusconi a même promis le déplacement de certains Ministères de Rome à Milan. Cette dernière mesure ayant provoqué une levée de bouclier dans son propre camp, en particulier du Maire de Rome, Gianni Alemanno.

L’autorité pour la garantie dans les communications (le CSA italien, NDLR) a dû intervenir devant l’omniprésence du Cavaliere à la télévision. 258 000 euros d’amendes pour les journaux TG1 et TG4, 100 000 euros pour TG2 TG 5 et Studio Aperto pour n’avoir pas respecté le principe de la par condicio, le silence médiatique avant le scrutin du 1er tour.

Si on ajoute les 100 000 euros d’amendes payés il y a quelques jours par le récidiviste Emilio Fede, journaliste vassal de Berlusconi, au total, la Rai –donc les contribuables italiens- et le groupe Mediaset de Berlusconi devront payer plus de 800 000 euros pour ces interventions illicites.

Faux Tziganes pour faire peur

Dans les banlieues milanaises, des personnes déguisées en Tziganes auraient distribué des tracts pour Pisapia en expliquant qu’il va construire la mosquée la plus grande d’Europe. Pisapia a déposé plainte, car, explique-t-il, "il s’agit d’un délit. Ces conduites relèvent du pénal et il me semble juste (…) de déposer plainte auprès du Commissariat de Milan pour mettre à jour ces actions répétées, en particulier en banlieues".

Lors d’une rencontre mardi avec la presse étrangère le très placide président de la République italienne Giorgio Napolitano a reconnu que "les prises de positions partisanes en Italie sont excessives". C’est un euphémisme !

Ce délire de la peur va-t-il être payant pour Silvio Berlusconi ? Gad Lerner, lors de son émission L’Infedele sur la chaine indépendante La 7 se demandait lundi soir "Sommes nous vraiment stupides comme ils le pensent ?" Les électeurs milanais trancheront. Avec ’intelligence ? Réponse dimanche et lundi.

http://fr.myeurop.info/2011/05/26/b...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite