Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les Vergès et le PCR se disent communistes mais n’hésitent pas à "saigner" les Réunionnais les plus pauvres !
de : CdT
jeudi 2 juin 2011 - 12h13 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Le grand train de vie de la SR21

Salaires mirobolants, primes délirantes, recrutements injustifiés, frais de représentations excessifs, objectifs jamais atteints...Le tout subventionné à coups de millions d’euros par des fonds publics. Dans un rapport confidentiel, la Chambre régionale des comptes épingle très durement la gestion de la SR 21, une société d’économie mixte créée par la Région Réunion en 2002 et anciennement dirigée par Pierre Vergès.

Croustillant et accablant. Le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la SR 21 de 2002 à 2008 n’épargne rien à Pierre Vergès, PDG de cette société d’économie mixte de mars 2005 à février 2010. La SR 21 était le bras armé de la Région Réunion pendant les mandats de Paul Vergès et existe toujours aujourd’hui.

Elle a successivement travaillé sur le tram-train, la Maison des civilisations ou encore le développement économique de l’île. La Chambre a épluché son mode de fonctionnement, évalué le système de prise de décision et de contrôle par le conseil d’administration et analysé l’activité de la société. À chaque fois, ses conclusions sont négatives. Le chapitre sur la gestion du personnel est particulièrement éloquent. De 19 salariés en 2003, la SR 21 passe à 39 salariés en 2006 puis 35 à la fin 2008 alors que la charge du tram-train lui a été retirée dès 2007.

Les charges de personnel s’envolent pour représenter 61 % des charges d’exploitation. Dans le même temps, la productivité s’effondre et le rendement devient négatif. “Ces ratios démontrent, point confirmé par l’ex-PDG, que la société n’est viable qu’en considérant les subventions d’exploitation reçues de la Région (...) La part des subventions publiques n’a cessé de croître de façon exponentielle (...) passant de 0,6 million d’euros en 2003 à 3 millions d’euros en 2008”, détaille la Chambre régionale des comptes. La SR 21 ne lésine pas sur les salaires sans prendre le soin de clairement les justifier. Les cadres bénéficient en priorité de ce traitement. De 2002 à 2005, le directeur général est payé 10 500 euros bruts par mois. Pierre Vergès qui prend la présidence générale en 2005 ne gagnera “que” 8052 euros brut par mois, compensé par la création d’un poste de directeur général adjoint payé 10 371 euros bruts par mois. “Le coût de la direction générale a ainsi été augmenté de 75% entre 2005 et 2006 et ce jusqu’en 2007”, précise la Chambre. Chaque mois, la SR 21 déboursait donc plus de 18 000 euros pour ce service, sans compter les généreux avantages en nature.

Amine Valy, le directeur général adjoint à partir de novembre 2006, peut ainsi compter sur une voiture de fonction (estimée par la Chambre à complément de rémunération de 450 euros par mois), un forfait de téléphone de 89 euros par mois puis 149 euros dès 2008, une mutuelle “prise en charge en totalité par la société”, un régime de prévoyance partiellement pris en charge, des titres restaurants...En 2009, ce même Amine Valy empoche près de 132 000 euros d’indemnités suite à la rupture conventionnelle de son contrat.

“L’appréciation” du PDG fait exploser les coûts

D’autres cadres ont également les faveurs de la SR 21. La responsable des affaires administratives et ressources humaines “a quant à elle bénéficié d’un déroulement de carrière très avantageux”. Embauchée fin 2003 à 3 131 euros bruts par mois, elle passe cadre en 2006 avec un salaire largement réévalué : 4 200 euros bruts puis 5 500 euros à partir de mai 2008. Dans le même temps, ses fonctions n’évoluent pas, précise la Chambre. Le cas de la directrice des affaires administratives et financières employée de 2002 à août 2007 est similaire. Traitement initial : 2 900 euros bruts réévalués à 5 075 euros en février 2006. Son successeur est encore mieux traité : 7 000 euros bruts à partir de janvier 2008. Pierre Vergès tente bien d’expliquer toutes ces évolutions “par une évolution de cette direction vers une autonomie des ressources humaines avec des missions transversales de la direction administrative et financière”. Un discours alambiqué qui ne convainc pas la Chambre régionale des comptes : “L’ex-PDG confirme ainsi que la fixation des salaires repose sur son appréciation (...) Ces “appréciations” ont ainsi fait augmenter le coût de la direction administrative et financière de 88% entre juin 2004 et mai 2008”.

Des primes jusqu’à 150 % du salaire

La liste des dérives est encore longue. Le reste du personnel, agents de maîtrise et employés aux salaires “confortables”, n’a pas été oublié. En fin d’année, la direction savait se montrer généreuse. En 2006, une prime forfaitaire de 700 euros est versée. Les salariés affectés au projet tram-train obtiennent beaucoup plus, jusqu’à 150 % de leur salaire. Soit un bonus compris entre 2018 euros et 9 129 euros. Paul Vergès justifie cette prime à la Chambre par “l’accomplissement d’un travail soutenu et impératif avant le transfert du projet à la Région”. En 2007, rebelote. Cette fois, l’ensemble des salariés est concerné par cette prime équivalente à un mois de salaire. Coût pour la SR 21 : 108 260 euros. Pour la Chambre, le montant de cette prime est “discrétionnaire : aucun acte ne la prévoit, aucun objectif annuel n’est formalisé pour les cadres, ni aucune fiche d’entretien annuel d’évaluation pour les directeurs et responsables de services”. Jamais au bout de ses surprises, la juridiction conclut : “La Chambre estime que les importants salaires versés, sans références précises, apparaissent en décalage avec les résultats d’exploitation en régression, l’activité de la société ne subsistant que par l’apport de fond public de la Région”

Dossier Jean-Philippe Lutton

- Largesses sur l’essence et les billets d’avion

Généreuse sur les salaires, la SR 21 l’était aussi sur les frais. La moitié des cadres bénéficiaient d’un véhicule de fonction avec une carte pour payer l’essence. Les indemnités kilométriques étaient également largement remboursées. “Les pièces justificatives étaient purement déclaratives”, insiste la Chambre. Les billets d’avion représentent un poste de dépenses encore plus important que la prime annuelle. En 2007, la SR 21 achète pour 122 230 euros de billets d’avion, à peine plus qu’en 2006. En 2008 en revanche, “seulement” 51 000 euros sont dépensés en achat de billets d’avion. Dans une note interne, la SR 21 avait pourtant dès 2006 demandé à ce que tous les déplacements se fassent en classe économique. Toutefois, note la Chambre “tous les voyages du PDG ont été effectués en classe confort (...) à l’occasion de déplacements dont l’objet n’est pas toujours clairement établi. La mention “diverses rencontres” figure sur certains programmes de mission signés du PDG lui-même. La Chambre constate enfin que des billets ont été pris en charge pour des personnes extérieures à la société en classe club austral dans le cadre d’un séminaire. Coût : plus de 16 000 euros à la charge de la SR 21.

http://www.clicanoo.re/Actualites/S...


Quand Pierre Vergès faisait chauffer la carte bleue de la société

Le 11 septembre 2008, Pierre Vergès s’achète un Mac Book Air et de nombreux accessoires. Montant de la facture : 2 136 euros, payée avec la carte du compte bancaire de la SR 21. Commentaire acide de la Chambre régionale des comptes : “Ces dépenses ne s’apparentent bien évidemment ni à des frais de déplacement, ni des frais de représentations, et constituent des exemples non-exhaustifs de ce que le président semble pouvoir acheter en dehors de toute vérification “.

L’ordinateur n’est en effet pas le seul exemple. Avec cette carte bancaire à débit différé attribuée en mai 2006, Pierre Vergès ne paraît, ni se priver, ni prendre soin de justifier toutes ses dépenses. Il prend d’autant plus de liberté que le conseil d’administration s’est peu exprimé sur le sujet se bornant à prévoir “un remboursement sur justification des frais”. Le résultat, c’est la Chambre qui le donne : “S’agissant des frais de restauration, les seules pièces justificatives […] sont des notes de restaurants, situés en métropole mais également à la Réunion, produites le plus souvent sans aucune précision, ni sur les circonstances du repas ni sur les participants invités […] Il en est de même des notes d’hôtels, de taxis, de locations de véhicules”.

La Chambre s’interroge sur la justification des frais de restauration puisqu’elle a constaté que de nombreux repas pris en charge par la SR 21”alors que les convives se limitaient à du personnel de la direction générale de la société, ou encore le président directeur général, le directeur général adjoint et une célébrité réunionnaise”.

Conclusion de la juridiction : “II semble difficile de considérer qu’il s’agisse de frais de présentation […] visant à promouvoir l’image de la société”. Pierre Vergès promet que “la direction générale s’est toujours préoccupée de respecter les règles liées aux frais de mission”. “Force est de constater (...) que ces principes ont régulièrement souffert de manquements”, répond froidement la juridiction financière.

http://www.clicanoo.re/11-actualite...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les Vergès et le PCR se disent communistes mais n’hésitent pas à "saigner" les Réunionnais les plus pauvres !
2 juin 2011 - 12h34 - Posté par Zinzamb

Et Paul Vergès, après avoir été viré par les Réunionnais lors des dernières Régionales, a recasé, dans le moi qui a suivi, son rejeton Pierre, dont on voit ici à quel point il aimait les Réunionnais, chez son pote Langenier à la mairie PCR du Port. Et pour un salaire encore plus important !

Les 40% de chômeurs réunionnais peuvent crever pour ces satrapes ! Même pas des miettes...

Ils font comme le MEDEF et les libcons et osent se prévaloir du communisme.



Les Vergès et le PCR se disent communistes mais n’hésitent pas à "saigner" les Réunionnais les plus pauvres !
2 juin 2011 - 13h09 - Posté par

Et ne comptez pas sur Témoignages, le journal propagandiste du PCR et de Paul Vergès, pour dénoncer, ni même mentionner, ces indignités !


Les Vergès et le PCR se disent communistes mais n’hésitent pas à "saigner" les Réunionnais les plus pauvres !
2 juin 2011 - 14h43 - Posté par

Et Mélanchon qui fait 12 000 km pour venir nous dire que ce Vergès est un grand homme ! Que c’est même son maître à penser !!!

De qui se moque-t-on ???





VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Voici le fondement de la critique irréligieuse : c'est l'homme qui fait la religion, et non la religion qui fait l'homme. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite