Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Il n’y a pas de catastrophe purement « naturelle »


de : Jacques Fath
jeudi 6 janvier 2005 - 13h33 - Signaler aux modérateurs

de Jacques Fath,

secrétaire de la commission

des relations internationales du PCF.

C’est une catastrophe internationale majeure qui vient de frapper l’Asie du Sud, et jusqu’à l’Afrique. Le nombre de victimes dépassera les 150 000. Sans oublier le million et plus de personnes déplacées, les conséquences sanitaires, les destructions économiques.

On reste saisi par l’ampleur du désastre. L’émotion est à la mesure de l’événement. La solidarité s’organise : « La générosité des contributeurs est phénoménale (...), et c’est la première fois qu’au troisième jour d’une crise on dispose déjà de 220 millions de dollars », déclare Jan Egeland, secrétaire général adjoint de l’ONU, chargé des affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence. Il ajoute : « Il s’agit probablement d’une des catastrophes naturelles les plus dévastatrices jamais enregistrées. »

Bien sûr, il y a ce qui relève de l’imparable : le tremblement de terre et les raz de marée. Certaines îles ou portions de territoires se sont déplacés. Des îles pourraient même disparaître. La terre aurait même bougé sur son axe.

Pourtant, on ne pourra jamais plaider la pure et simple fatalité.

Le 8 octobre 2003, à l’occasion de la Journée internationale pour la prévention des catastrophes naturelles, le secrétaire général de l’ONU déclarait : « Les aléas naturels font partie de la vie. Mais ils deviennent des catastrophes quand ils font disparaître des vies humaines et détruisent les moyens d’existence des populations. Or, la vulnérabilité des sociétés est actuellement aggravée par certaines activités humaines qui mènent à une pauvreté accrue, à une forte densité urbaine, à la dégradation de l’environnement et au changement climatique. »

Cette déclaration n’est pas le fruit d’une déduction générale et abstraite mais celui de l’expérience. Un rapport très récent chiffre en effet à 7 100 le nombre de catastrophes, depuis 1994, résultant de causes naturelles dans le monde. Ces catastrophes ont provoqué la mort de 300 000 personnes et des pertes de 800 milliards de dollars. Pour l’essentiel, elles sont le résultat d’inondations, d’orages exceptionnels, d’ouragans, de sécheresses. On sait donc parfaitement que les catastrophes dites naturelles ne sont pas des exceptions mais des réalités récurrentes.

Il y a dix ans déjà, du 23 au 27 mai 1994, à Yokohama une conférence mondiale pour la prévention des catastrophes naturelles, sous l’égide de l’ONU, avait défini « une stratégie et un plan d’action pour un monde plus sûr ». Les États membres de l’ONU s’y étaient engagés à promouvoir une coopération sous-régionale, régionale et internationale pour prévenir et réduire les catastrophes. L’accent avait été mis explicitement sur le renforcement des moyens humains et institutionnels, sur le partage des technologies, la collecte, la diffusion et l’utilisation de l’information, sur la mobilisation des ressources.

La tragédie de l’Asie du Sud montrera certainement à quel point les engagements les plus positifs peuvent rester lettre morte dans un monde structuré par les rapports de puissance, le primat de la guerre et du militaire, l’écrasement dramatique des besoins sociaux par la financiarisation, la liberté de circulation sans rivages des capitaux et par les politiques ultra libérales.

Voilà qui nous donne une raison majeure de réagir avec force. L’émotion ne peut que se doubler d’une indignation qu’il faut exprimer clairement en proposant des options alternatives à cette « société capitaliste du risque ». Comment accepter que l’exigence des moyens de la prévention doive s’effacer devant la fatalité et la contrainte irrépressible du risque, et devant la primauté des modes de gestion désastreux d’un capitalisme mondialisé ? L’enjeu est donc de changer de mode de croissance et de modèle de développement tout en intégrant la prévention du risque comme un des éléments de ce développement.

Il y aura bientôt d’excellentes occasions pour s’exprimer dans ce sens. En particulier lors d’une deuxième conférence mondiale pour la prévention des catastrophes, qui se tiendra à Kobe (Japon) du 18 au 22 janvier 2005. Cette conférence doit réviser la stratégie de Yokohama décidée il y a dix ans, en fixant un cadre pour la prévention des catastrophes au XXIe siècle, et en tenant compte « du nombre et de l’ampleur des catastrophes naturelles survenues ces dernières années » et du fait qu’« elles sont devenues de plus en plus graves ». La conférence de Kobe devra donc constituer un moment décisif de renouvellement des engagements dans un contexte de choc mondial. Il faut que la commotion internationale actuelle serve afin que les engagements pris soient concrètement tenus et que la vigilance des opinions publiques et des forces politiques et sociales agissant pour la solidarité et le changement s’exerce dans la durée.

Cette conférence de Kobe sera d’ailleurs précédée, du 10 au 14 janvier à l’île Maurice, d’une conférence sur les petits États insulaires en développement, autre opportunité pour la réflexion et la mobilisation.

Enfin, Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU, a annoncé le lancement d’un appel de fonds le 6 janvier afin de rassembler, précise-t-il, les milliards de dollars nécessaires pour reconstruire les régions touchées. Ne faut-il pas la mise en place d’un fonds mondial spécial, géré par l’ONU, pour la reconstruction de l’Asie du Sud ?

L’ensemble des États membres des Nations unies se devront en tout cas de répondre à l’appel de Kofi Annan, avec une mobilisation des institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale...), et dans le respect de la mission de coordinateur principal qui doit appartenir à l’ONU et à ses organisations spécialisées. L’ONU dont le rôle crucial devrait ainsi se voir confirmer, n’en déplaise à George Bush.

C’est avant tout dans le cadre et dans l’esprit des Nations unies, en effet, que l’on pourra le mieux promouvoir une vraie culture de la prévention. Celle-ci doit réduire la vulnérabilité physique, sociale, économique et environnementale en reposant sur les conditions et les moyens d’un développement durable : annulation de la dette des pays touchés ; dons et prêts financiers à taux très bas ; remise en question des plans d’ajustement structurel imposés par le FMI ; augmentation immédiate de l’aide au développement afin d’atteindre rapidement 0,7 % du PIB pour chaque pays concerné ; accélération de la réalisation des objectifs du millénaire (adoptés à l’unanimité des pays de l’ONU en l’an 2000) pour le développement et l’élimination de la pauvreté.

Naturellement, la mise en place d’un système d’alerte rapide couvrant l’Asie et les pays de l’océan Indien s’impose maintenant comme une urgence. Le Japon a déjà proposé d’y contribuer.

Il faut que le malheur qui s’est abattu sur les pays de l’Asie du Sud, et notamment sur des populations figurant parmi les plus pauvres du monde, soit porteur de leçons et surtout de décisions. Cela dépend aussi de nous.

http://www.humanite.fr/journal/2005...



Imprimer cet article





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite