Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe


de : Jean-Pierre Anselme
jeudi 9 juin 2011 - 17h07 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 64.3 ko

Une vague de répression sans précédent s’abat sur des dizaines de militants de l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe (UGTG). Son secrétaire général, Élie Domota, était à Paris, lundi 6 juin, pour un meeting de solidarité (1).

Un espace de vérité dans le black out des médias métropolitains sur la situation dans l’île antillaise, tandis que l’État français et le patronat refusent d’y mettre en œuvre les « Accords Jacques Bino » (2), signés avec le LKP à l’issue de la grève générale de 44 jours, en 2009. L’occasion encore pour Élie Domota de dénoncer l’oppression coloniale que subit le peuple guadeloupéen.

Le 20 mai dernier, trois militants de l’UGTG ont été traînés devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pître. Le palais de justice était encerclé par l’immense foule des Guadeloupéens. Lesquels étaient aussi dans la salle d’audience, grâce à la pression populaire qui a finalement obtenu que le procès ne se déroule pas, comme initialement prévu, à huis-clos.

En ouverture du meeting parisien, Hélène Carrera-Rubinstein, avocate honoraire et membre du Comité international contre la répression (CICR), était présente au procès. Une parodie de justice où les trois accusés étaient poursuivis pour des « faits » qui remontent... à 2002 :

« Gabriel Bourguignon est accusé d’avoir mis le feu à une raffinerie à l’aide d’un briquet, introuvable, alors même qu’une photo parue dans la presse le montre, plaqué au sol par des gendarmes, un téléphone portable à la main » ;

« Michel Madassamy est accusé d’avoir agressé, à lui seul, pas moins de seize gendarmes à l’aide d’une pierre « magique » ;

« Fred Louise est cité devant le tribunal alors qu’il a été sauvagement tabassé lors de son arrestation, tout comme Gabriel Bourguignon ».

Et, pour couronner cette sinistre farce, le procureur a demandé, au nom du peuple français, six mois de prison avec sursis pour Michel Madassamy et douze mois de prison pour Gabriel Bourguignon et Fred Louise ! Jugement le 9 août 2011 (« Comme par hasard, en plein tour cycliste de la Guadeloupe », s’amuse Élie Domota).

Enfin, Hélène Carrera-Rubinstein dénonce les écoutes téléphoniques, les pressions, les menaces et les intimidations exercées sur les avocat-e-s de l’UGTG. Jusqu’à ce que « l’une d’elles, Sarah Aristide, soit agressée physiquement, en plein tribunal, par un gendarme mobile » ! Dix jours d’incapacité de travail pour l’avocate et une plainte classée sans suite. L’affaire est actuellement entre les mains du barreau des avocats de Paris.

Élie Domota est intervenu pour rappeler qu’ « une trentaine de camarades sont actuellement en but à la répression judiciaire, avec des peines de prison à la clé ». Et aussi que « des militants finalement relaxés, à cause du vide de leurs dossiers, sont ensuite condamnés à de lourdes amendes parce qu’ils ont refusé de donner leurs ADN pendant leur garde à vue. Nous sommes des militants syndicalistes, pas des délinquants sexuels ! ».

Le secrétaire général de l’UGTG cite encore maints autres exemples d’acharnement policier et judiciaire ; comme lorsqu’un patron menace de mort un syndicaliste, que la gendarmerie refuse d’enregistrer sa plainte et que c’est finalement lui, l’agressé, qui est envoyé devant les tribunaux, où il encoure trois ans de prison, pour « tentative de meurtre avec une balle de golf ». Quant à Élie Domota, aux lendemains de la grève générale, il fut l’objet d’une information judiciaire pour « meurtre », « qui ne fut jamais rendue publique », et pour « incitation à la haine raciale et extorsion de signature ». Sans suite...

Ainsi vont la répression policière et judiciaire dans un département français considéré comme faisant partie intégrante de l’Union européenne. « Nous sommes des “ultra-périphériques” » ironise Élie Domota à propos de la RUP, « Région ultra-périphérique », expression inventée par l’UE pour désigner les anciennes « îles à sucre ». Là où furent déportés, durant des siècles, des millions d’esclaves africains, hommes, femmes et enfants, pour le profit des négriers, l’enrichissement des bourgeoisies de France et d’ailleurs en Europe et la fortune des planteurs. Dont descendent, en ligne directe, les Békés guadeloupéens qui tiennent en coupe réglée l’économie de l’île, avec la complicité active de l’État français et du Medef.

C’est contre ce système colonial que s’est levé le LKP, il y a deux ans. C’est ce système, pourri par la corruption, les passe-droits et les tripatouillages politiciens, qui tente aujourd’hui de reprendre l’avantage en piétinant l’accord passé et en réprimant les syndicalistes.

« À aucun moment on ne nous a demandé ce que nous voulions comme projet économique et social pour notre pays. Lorsque Sarkozy est venu en Guadeloupe, il a déclaré, le 9 janvier 2011, qu’“il nous faut digérer notre histoire”, sous entendu : l’esclavage. En Guadeloupe, s’indigne Élie Domota, nous avons un fort Napoléon (1), qui, en France, accepterait une rue Heinrich Himmler ou Adolf Hitler ?! Nous disons que nous ne sommes ni coupables, ni responsables du passé, mais que nous en sommes tous les héritiers. Nous avons un devoir de vérité. Nous n’avons pas été créés en 1848 < date de l’abolition de l’esclavage en France >. C’est pourquoi nous menons un double combat en Guadeloupe, il nous faut, comme nous le disons en créole, « déchouquer » < abolir > à la fois l’exploitation capitaliste et le colonialisme. »

Et Élie Domota de conclure : « Le LKP est une construction qui remonte à loin. Ce ne fut pas toujours facile, mais nous avons fait le choix de la lutte de masse. Nous avons fait le choix de discuter, de parler, de mobiliser les travailleurs dans l’unité la plus large pour une société plus juste, plus équitable. »

Jean-Pierre Anselme

1. Réunion publique à la Bourse du travail, dans la Grande salle (comble) Ambroise Croizat, à Paris Xe. Élie Domota était de retour de la Rencontre en défense des convension de l’OIT et de l’indépendance des organisations syndicales (Genève 4-5 juin), à l’initiative de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples. 2.Du nom du militant syndicaliste de l’UGTG assassiné par balle dans des circonstance toujours non éclaircies dans la nuit du 17 au 18 février 2009. Lire l’enquête de Mediapart, « Guadeloupe : qui a tué le syndicaliste Jacques Bino » (Érich Enciyan, 30 mars 2010). Les « Accords Bino », finalement étendus à tous les salariés du secteur privé en Guadeloupe, prévoyait une hausse de 200 euros net des bas salaires. L’accord comportait aussi un blocage des prix des produits alimentaires de base, l’embauche d’enseignants supplémentaires, le plafonnement des prix de l’essence... 3. Par la loi du 20 mai 1802 (30 Floréal an X) Napoléon a rétabli l’esclavage en territoire français : « L’esclavage ainsi que la traite des Noirs et leur importation dans les colonies restituées par le traité d’Amiens auront lieu conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789 ». La Guadeloupe se soulève aussitôt, mais la rébellion conduite par Louis Delgrès échoue et se termine par le suicide collectif des insurgés.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
9 juin 2011 - 18h05

Etonnant comme il n’est fait aucune référence au POI dans cet article ... le POI étant le principal parti organisant cette réunion puisque le principal parti animant "l’entente internationale .....".
Encore ue petite manip, par omission, des camarades POI, ex PT, EX MPPT, Ex PCI, ex OCI ? Pas beau d’avancer masqué...



Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
9 juin 2011 - 18h13 - Posté par avanti

Fallait pas y aller alors ???? n’impote quoi...
Moi je l’ai trouvée très bien cette réunion.
Il faut soutenir le LKP !


Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
9 juin 2011 - 23h46 - Posté par

Qui a dit cela ?
Mais c’est quand même mieux de dire la vérité ’(que tu ne contestes pas), c’est à dire que c’était un meeting du POI.Ce qui est tout à fait son droit ainsi que le droit de Domota d’y intervenir. Mais pourquoi le cacher ?


Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
10 juin 2011 - 10h23 - Posté par

« Pas beau d’avancer masqué... »

S’il n’est fait aucune référence au « POI » dans mon article, c’est tout simplement parce que j’ignorais que celui-ci avait quelque chose à voir avec le meeting de soutien à l’UGTG. Et pour cause, aucune invitation au meeting ne citait le « POI » comment faisant ne serait-ce que partie de ses organisateurs.

L’organisateur de la réunion, à Paris, était explicitement « L’Entente internationale des travailleurs et des peuples ». Laquelle se présente, dans un tract distribué aux participants du meeting, comme une organisation « constituée en 1991 à Barcelone sur la base d’un manifeste contre la guerre et l’exploitation... » Nulle référence au « POI » ou à aucun autre parti. Doit-on en conclure que le « POI » avançait masqué ?

Ce n’est en tout cas pas avec ce que dénote l’esprit sectaire et partidaire de votre commentaire que l’on peut espérer qu’un jour se crée un LKP hexagonal. C’est à dire une mouvement unitaire, de masse, capable sur le long terme de réunir 31 organisations, des syndicats, des partis et des associations de toutes nature. Et agissant en toute transparence, sans « masque ».

http://blogs.mediapart.fr/blog/Jean...]


Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
10 juin 2011 - 15h35 - Posté par

Vous jouez les naîfs ou vous ne savez vraiment pas ce qu’est l’entente internationale ... etc ? A part le POI et le PST Algérien (parti frère du POI), quelles autres organisations significatives composent "l’entente" ?

Vous êtes journaliste ? Vous ne cherchez pas à en savoir un peu plus sur les initiatives que vous commentez ?

Il n’y a aucun sectarisme de ma part, et je ne reproche certainement pas au POI un acte de solidarité avec le LKP. Mais ce que vous dites confirme mes propos : le POI sur ce coup (avec votre complicité, apparemment) avance masqué. Je suis sûr que si le PC, le NPA, LO ou autre en faisaient autant, vous auriez fait un autre papier, expliquant qui anime (dans toutes ses composantes et notamment la principale), par simple déontologie journalistique. Alors, naïf ou de parti pris ?

Maintenant, en ce qui concerne la construction d’un LKP en métropole, j’aimerais avoir votre opinion sur la politique du POI en ce sens, et notamment dans quelles structures unitaires de mobilisation se retrouve ce parti ? Que ce soit sur le terrain politique, social, anti raciste, défense de la santé, etc...

Inutile de chercher, aucune ! A part celles qu’il dirige lui même ...
Donc pour le sectarisme, je crois que le POI ferait un bon prof (et vous avec ?).


Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
10 juin 2011 - 17h56 - Posté par

laisse tomber, il est juste venu faire la pub de son groupuscule...


Avec Élie Domota, à Paris, contre la répression syndicale en Guadeloupe
10 juin 2011 - 19h32 - Posté par

Merci de votre judicieux conseil !
Cordialement.





Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
4 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires
CHOQUANT ! Les brutes de Macron ont encore fait pleuvoir des coups !
vendredi 10 - 15h22
de : JO
Mouvement social cherche grève reconductible
vendredi 10 - 08h34
3 commentaires
Pour 2020, mobilisons nous pour nos retraites ! Exigeons le retrait du projet de loi !
jeudi 9 - 23h49
de : Christian DELARUE (Conv SP)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Chacun de mes contacts avec la politique m'a donné l'impression d'avoir bu dans un crachoir. Ernest Hemingway
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite