Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ennadha, une strategie nien rodée


de : Blutch
dimanche 7 août 2011 - 20h40 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Si l’on demande à des tunisiens le nom d’un parti politique au hasard on peut être sur que le nom d’Ennadha arrivera en 1er. En effet l’organisation islamiste est parti en campagne bien avant tout ses concurrents. Elle dispose d’un encrage militant local bien plus poussée que l’ensemble de ses rivaux qui peinent à ce faire connaitre.

Nous sommes à Echrada au Sud de la Tunisie, l’une des régions les plus touchés par le chômage et la misère. Les militants nadhistes y mènent une action de solidarité. On distribue des colis alimentaires, des médicaments et des sacs de couchages. L’organisation à multiplier ce genre d’initiative dans les mois qui ont suivit la révolution. Elle tente ainsi de prendre de vitesse les autres formations politiques. Pour Moncef Marzouki* cet capacité d’organisation n’est pas nouvelle : « Dans tout le monde arabe les islamistes sont allés dans les bidonvilles pour fournir des services sociaux. Une grande parti de leurs popularité vient du fait qu’ils ont pris en charge la misère économique alors que la gauche glosait et théorisait dessus ».

Pour Ramzi, militant du PSGT* ce succès n’est pas seulement due à une bonne capacité d’organisation : « Ils reçoivent des financements des états islamistes du golf, sinon ils ne pourraient pas organiser tout sa. Regardez les difficultés qu’on les autres partis à ce financer ». Certains autres partis réclament d’ailleurs une loi sur la transparence du financement des partis tant la compétition électorale parait pour l’heure déloyale.

Le poids de l’organisation islamiste dans le débat public est énorme. Certains partis ont d’ailleurs choisit de ne pas la critiquer de peur de perdre une parti de leurs électorat. C’est notamment le cas de leurs ennemis traditionnel le PCOT** qui à choisit de passer un accord avec les islamistes pour ne pas s’attaquer mutuellement. Un nombre important d’organisations refuse d’ailleurs de qualifier Ennadha d’organisation religieuse pour les même raisons

Ennadha à entamée dans les années 90 une mutation pour rester en phase avec une société tunisienne tolérante et sécularisée. Elle se présente désormais comme démocratique et respectueuse des droits de l’homme. Elle manie d’une main de maître l’art du double discours, ses militants prêchant la Sharia dans les quartiers tandis que ses leaders se font les champions de la démocratie sur les plateaux télé.

Pourtant certains de ses militants sont impliqués dans des affaires d’agression des femmes dans les années 90.**** On la soupçonne d’avoir entretenu des liens avec le FIS algérien. Dernièrement des manifestations visant à empêcher la diffusion du film de Nadia El Fani « Ni Allah ni maître » ont crée la polémique en Tunisie. De nombreux militants nadhistes ont été impliqués.*****

Un militant du PSGT nous indique que « critiquer Ennadha c‘est être remis en cause dans son intégrité de musulman. Ainsi de nombreuses personnes sont contre le parti nadhiste mais n‘osent pas le dire ». C’est aussi ce que nous explique un leader du syndicat UGET, profondément opposé à Ennadha « il y à par essence un danger à asseoir une politique sur une idéologie dont le fondement divin se place hors du champs de la critique ». Il ajoute : « Ils n’ont pas forcement de programme économique mais c’est leurs référence à l’Islam qui les rend populaire chez les gens qui ont peu d’éducation. Après la révolution j’ai vu les meeting de la plupart des parti et ils sont vraiment très fort. On à l’impression que les gens ont tous oublier d’où ils viennent »

Leurs stratégie s’appui essentiellement sur la stigmatisation de l’autre. «  Quiconque pense différemment est d’emblée un libertin, un mauvais musulman ou un traître au service des occidentaux ». Ainsi ils présentent la laïcité comme un synonyme de tout ce qui porte atteinte à la pudeur arabo musulmane. Se proclamer de l’Islam renvoie au contraire à la moralité. Cette stratégie marche, notamment dans les franges les moins instruite de la population : « l’athéisme, la laïcité, une certaine vision d’un occident libertin, ce sont des notions floues, que la plupart des gens ne dissocient pas vraiment. ». Un flou maintenu et largement utilisé par les islamistes à des fins politiques.

La laïcité à la française à il est vrai une image extrêmement péjorative de l’autre côté de la méditerranée. Nos lois sur les signes religieux dans les lieux publics ont étés particulièrement relayer dans les journaux locaux. Une laïcité à 2 vitesse qui stigmatise les manifestations de foi musulmane et ferme les yeux sur les processions chrétiennes, la banalisation du racisme encouragée par les propos de nos gouvernants, autant d’éléments qui entretiennent le discours islamiste en rendant possible l’assimilation entre laïcité et oppression athéiste.

L’islamisme joue enfin de la quête identitaire d’une jeunesse désoeuvrer. Sous la dictature la nation était sali par le despotisme, la corruption et la soumission. «  Nous avions perdu la fierté d’être tunisien » nous expliquera un étudiant. « Pour un jeune qui ne sait pas qui il est l’Islam constitue une identité forte. Etre musulman c’est appartenir à une communauté très structurée, à une Oumma de plus d’un milliard de croyants ».***

C’est pourtant en dehors des rangs de l’Islam politique que c’est faite la révolution. Janvier 2011 est le fruit d’une jeunesse sécularisée. Durant les grandes manifestations qui ont entraîner la chute du régime les slogans religieux étaient inexistants. D’ailleurs pour Moncef Marzouki «  l’islamisme sous toutes ses formes contribue à l’immobilisme politique. C’est un abandon de l’espace civique pour se refugier dans le spirituel Jusque à la révolution la réislamisation des sociétés arabes à plus conforter les régimes qu’elle ne les a déstabilisé. Sous la dictature les mouvements de prédications comme le « Tabligh wa dawa » ont plus souvent prôner la patience, l’obéissance et le rejet de la politique que la révolte. » Il ajoute : «  si j’étais dictateur j’encouragerais le peuple à retourner dans les mosquées.

Le décalage entre les aspirations islamiste et une Tunisie sécularisée et démocratique parait pourtant important. Un sondage montre que 70% des tunisiens approuvent l’idée de séparation du spirituel et du politique. Reste pour les organisations progressistes à réussir à incarner les valeurs de démocratie et de laïcité auxquelles la population aspire. Et de constituer ainsi une alternative à l’Islamisme.

René Arrighi

*Parti socialiste de Gauche tunisien

*Ancien président de la ligue tunisienne des droits de l’homme, opposant au régime en exil sous Ben Ali. Bien que critique vis-à-vis des islamistes il prone leurs intégration dans le jeu politique

**Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie

***C’est pour cela aussi que l’Islamisme progresse plus vite chez les Français issue de familles immigrées. Pour ceux qui ne se sentent ni Français ni tunisiens l’Islam constitue une solution alternative.

****http://laiquestunisiens.blogspot.co...

*****http://www.marianne2.fr/martinegozl...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ennadha, une strategie nien rodée
10 août 2011 - 16h31 - Posté par B. Bertrand

L’idée ou l’accusation qu’ils recoivent du financement des pays du golf arabe n’est pas vrai, l’argent qu’ils ont vient des mosqués (c’est une pratique trés bien connue et largement utulisée dans le monde islamique), les partis islamiques dans le monde arabe ont plus de popularité par rapport aux autres car tout simplement sont les plus proches à la culture de ces peuples (religion, traditions, éducation, problèmes sociaux, etc.), concernant les islamistes en tunisie, je pense que historiquement ils ont une trés bonne réputation chez les tunisiens, en plus de ca, pour les tunisiens ca represente un changement extrême d’un trés mauvais régime laique dictatoriale qui a gouverné ce pays durant plus 50 ans






SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite