Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE : UNION populaire !
de : Alain Chancogne dit A.C
lundi 15 août 2011 - 18h55 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

Avertissement

Sans prétention d’écrire un "Capital" du 15 août, en ligne la reprise de queqlues idées que nous échangeons en permanence.

Cliquons pour de la zique qui réveille..

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/

Tant qu’on en est à « piller » (mot qui désigne en Angleterre le jeune émeutier et non le Capitaliste qui appauvrit les pauvres en hold- up permanent sur les richesses que nous sommes seuls à créer…), un p’tit rapt de citation que le cheminot rouge affiche sur son cahier de colères et d’espoir.

Oui, ceci est la guerre entre les riches et les pauvres ; les riches l’ont ainsi voulu, car ils sont les agresseurs. Seulement ils trouvent mauvais que les pauvres fassent résistance ; ils diraient volontiers en parlant du peuple-"cet animal est si féroce qu’il se défend quand on l’attaque". BLANQUI

LA JEUNESSE, de Barcelone à Tottenham : LEGITIME DEFENSE

S’il est toujours bon de ne pas confondre la lecture de Marx et telle bagarre à la sortie d’un stade, pour qualifier ce qui peut faire l’actualité en terme de"violences urbaines" le pire –selon moi-serait de passer son temps à se demander si dans tel vol d’hirondelles, il y a du « printemps » en annonce certaine,.. ou si les volatiles éparpillés et ne volant pas comme nous avions eu l’habitude de les voir arriver…, il ya lieu de relativiser, voire de canarder au tromblon révolutionnaire ce qui , en fait, étonne , surprend, dérange, etc..

Comme d’autres je l’ai écrit ci et là, je l’affirme et je signe S’il ya débordements c’est que le "vase" déborde.

Les salauds qui nous saignent , qui s ’empiffrent au nom de la LOI.. du Profit, eux, les porteurs de la violence de Classe, « ils « sont aux abois.. C’est RECONFORTANT...

« ILS »avaient besoin que l’esprit de Fatalité , de résignation submerge la classe ouvrière et tout ce qui , dans cette Crise du Capitalisme , est au bout du fusil des possédants :

Jeunes, chômeurs, précaires, ceux qui « tiennent les murs » dans les cités populaires, ceux qui ne trouvent repères de chaleur et de fraternité que dans le » groupe » qu’on appelle la "bande "..parce que ça fait « peur » et ça rappelle Bonnot. !

Qu’elle serait analysée avec bienveillance et sollicitude cette jeunesse de banlieues de Grande Bretagne si,elle se contentait de se shooter à la colle, de vomir sa mauvaise bibine , y compris dans les beaux quartiers...

Brel serait remis à l’honneur

« ça sent la bière

De Londres à Berlin,

Ça sent la bière,

Dieu que c’est bien »

Mais ça sent la POUDRE.. la RAGE, ça « S’INDIGNE » ici et ça s’embrase là..

Bien entendu , pas question de s’’extasier en bobo connard quand crame une Clio de smicard pour cause de cocktail molotov d’un chômeur..

Mais qu’on vienne pas trop nous chatouiller avec ces zones dites de "non droits ", ou la Police, ma pauv’ dame, ne peut même plus traquer le basané. !

Parce que le NON DROIT qui déclenche l’émeute c’est le non droit au logement décent, le non droit à fonder un foyer, à s’aimer en couple à 20 ans, à rêver de bébés qui"gueulant" trop fort t’empêchent d ‘écouter TF1, le NON droit au Boulot car si le salariat aliène, l’absence de revenus affame, le Non droit aux vacances, aux loisirs, aux p’tit restau..

Le NON DROIT de VIVRE un peu , nom de dieu !

Alors, ce « morceau de prolétariat » (pour reprendre une expression de Copas) que le Capital a mis en jachère, il sort les crocs et il a RAISON !

Il ne respecte rien, lui qu’on ne respecte pas ?

il s’en prend aux" services publics" ?

Publics ? allons donc, il en est privé, celui qui se révolte. !

Elle dit « je vous emmerde », cette jeunesse , au Capitalisme qui la croyait couchée..

N’ayant hélas que son malheur comme moteur, et ses ainés ne lui léguant pas les instruments de LUTTE de Classes (un Parti REVOLUTIONNAIRE avec une visibilité d’analyse collective) , la jeunesse (certes une partie seulement) tend le poing d’une main , le pavé dans l’autre ! … POUR SE FAIRE ENTENDRE des sourdingues qui bâtissent le Futur ou la barbarie fera plusd e dégats que quelques molotov sur trois magasins »chics ».
Et comme Coulonges l’écrivit pour FERRAT on a envie de chanter

Quand tu seras ému devant leur joie de vivre

Devant leur soif d’amour quand tu auras pleuré

Pour un Alain-Fournier vivant le temps d’un livre

Ou bien pour Guy Moquet mourant au temps d’aimer

Le temps d’aimer se perd le temps est ce qui passe

Le temps est ce qui meurt l’espoir est ce qui naît

Regarde ces garçons ces filles qui s’embrassent

Il va naître pour eux le temps que tu voulais

Alors tu aimeras alors tu salueras

La jeunesse la jeunesse la jeunesse

De la COLERE des jeunes à la LUTTE des CLASSES : RESISTANCE, AUDACE, UNION

Pas besoin qu’on nous fasse un dessin..

La rentrée de tous les sales coups est en chantier

Les économistes de la pensée unique, les éditorialistes en copier coller de leitmotiv qui parcourt l’Europe nous l’annoncent. Yoyo des bourses et tamtam sur air de « Solidarité, DETTE à juguler, AUSTERITE, Fatalité »

Et si tu t’indignes, que tu oses affirmer que d’autres solutions permettraient de faire rendre gorges aux COUPABLES, « on » te regarde, comme si tu niais l’orage prévisible après 72 h de canicule étouffante, au mois d’août !

On te sort même des sondages comme quoi, la "DETTE "est devenue la préoccupation des Français l’en jeu des « présidentielles »..

La DETTE, oui.. elle te préoccupe..

Celle que tu es obligé de te mettre sur le dos. Avec les diverses crédits , cartes Pass ou Aurore des Carrefour et Leclerc, (à 20 pour cent d’intérêts !)

Mais del à à donner des Français l’image de moutons prêts à se rendre à l’abattoir en rangs serrés , y a une sacré marge..

"Sud -Ouest"- la Pravda d’Aquitaine " publiait samedi un sondage..

Plein de contradictions certes mais qui conforte le sentiment que CE SYSTÈME POURRI, le CAPITALISME, ça pue et ça tue mais queparait-il.... ce serait à"sauver"..… ça passe mal....

S.O l’affirme :

Les gens ne veulent pas payer. 79 % des français refusent l’augmentation des impôts.

L’’heure est venu de nous faire entendre, de passer à l’ACTION contre l’AUSTERITE

Ce qui résume bien le FOSSE entre cette nécessité de LUTTE de Légitime Defense immédiate à mettre en mouvement et ce qui me fait considérer le PCF et son Candidat comme des politiciens qui ne nous servent à rien c’est quand,je lis avec tristesse (en pensant aux militants) ces deux morceaux de crétinisme électoraliste

Sur cette Huma..qui fut "notre Huma" un journal pour NOUS.., une arme , un lien de classe

http://www.humanite.fr/

Mélenchon, en appelle au PEUPLE !
"Ah bon, penserez vous, il parle LUTTES , il propose l’action , sous quelles formes ?"

Allons donc !!

Il est en campagne, il peut pas tout faire...

Nous sommes le peuple le plus jeune et bientôt le plus nombreux de l’Union. Le Front de gauche propose que le peuple s’empare de ce pouvoir au lieu de l’abandonner à des institutions non élues. Voyez leur dérive autoritaire  ! Voyez comment M. Trichet donne des ordres à l’Italie  ! C’est la France de droite qui est au premier rang de la mise en œuvre de la mondialisation libérale  : des Français à la tête de la BCE, du FMI, de l’OMC, et en ce moment au G7-G20. Quand ce sera notre France au pouvoir, il se jouera une tout autre musique. Oui, vraiment, place au peuple  !

J’ai mis en gras ce qui est typiquement racolage électoraliste, véritable cadeau au Capital

« Patience , et dans un an…nous serons « au Pouvoir »

Il conclut avec ce qui résume la stratégie délégataire, il ose un « place au Peuple » ..dans la logique tragique de cette conception mortifère de totale négation des "masses qui font l’histoire " .

Alors me direz vous, certainement que l’homme grisaille qui se dit "secrétaire national du P.C " et signe l’édito, lui, compense cette navrante imitation du P.S..en faisant au moins semblant d’être le dirigeant d’un Parti qui a longtemps animé le mouvement populaire, la lutte des classes..

Tu parles !

Pierre Laurent.

C’est particulièrement sur ce point que la gauche devra se différencier des politiques qui, sous la férule de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel, sont imposées dans toute l’Europe. Le débat 
devra se mener pour clarifier 
les engagements de chacun. 
C’est la condition pour porter 
une politique de gauche ambitieuse. Avec le Front de gauche, nous sommes la force qui, dès 2005, en nous opposant au traité constitutionnel, a vu et dénoncé l’impasse des politiques libérales. Aujourd’hui, avec la dynamique 
de rassemblement que nous impulsons, nous continuons ce combat pour une véritable alternative de gauche en 2012.

Laissons ces pantins à leur nocive fixation sur le calendrier des institutions les plus antidémocratiques que la France aie connu depuis les pleins pouvoirs votés à Pétain pour sa »Révolution nationale ».

Par la majorité des élus de"gauche" élus en 1936

L’ami "canaille rouge "sera encore l’involontaire pourvoyeur de rappels au besoin de dégainer sans attendre

Il cite Marat :

C’est du feu de la sédition que naît la Liberté

Selon moi, l’heure est à un choix qui va compter pour la "suite"

Pour un Automne de la RESISTANCE

"C’est quoi, ce jargon , A.C, ?"... entends-je déjà..

Attendre que Machin rencontre Truc pour voir si Dujnou signerait tel projet de pétition à communiquer à l’AFP.. ?

NON.

Il sera temps pour eux de tenter de récupérer la COLERE..quand celle ci éclatera ;

Alors, comment et quoi faire ?

Croiser le FER…

Inventer sans rien rejeter à priori qui soit de nature , en actions entrainant le maximum de monde d’avoir le soutien majoritaire de ceux qui déjà , MAJORITAIREMENT, ne veulent pas se faire saigner !

Il n’y a pas de recettes.

Mais on peut imaginer deux trois" trucs" et discuter, élargir la réflexion

Tout est dans la PRIORITE à donner à la mise en place de véritables comités locaux de REFUS de l’Austérité

Larges, permettant la démarche autogestionnaire alliant LUTTES et DEBAT sur les enjeux globaux…

je renvoie au début de débat sur ces questions (sujet "ANGLETERRE et colère légitimes")

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Copas énonçait l’idée centrale que je partage

Construire des comités de mobilisation contre l’austérité et pour la classe populaire, on appelle cela comme on veut, afin de répondre à des attentes, d’aider à accoucher d’une révolte efficace, de permettre que le potentiel de défiance et de colère s’exprime, etc, nécessite une entente à minima pour le faire de façon efficace sans que cela soit manipulatoire.

Farpaitement.. !

 :)

Un peu comme le firent les "manants " , sans culottes mais culottés qui s’autorisèrent l’inconsciente voie révolutionnaire consistant à rédiger SES cahiers de Doléances…

Nous ne sommes pas en 1788..mais , le même besoin d’un «  »tous ensemble » pour affronter les parasites qui veulent nous sucer le sang est à portée de courage et de lutte de masses .

Déjà, ne pouvons nous pas dans une dizaine d’endroits ou la circulation routière sera intense dans 15 jours…rééditer le type d’action que certains d’entre nous ont mené il ya des décennies ?

Investir les péages  ??

avec un petit tract du genre

"Aujourd’hui c’est Gratuit et demain, non plus, ON NE VEUT pas...PAYER"

Il n’a pas besoin du concours de tel « spécialiste » mélenchonien pour expliquer..en quelques mots que TRICHET et le couple Sarkel- Merko, banquiers et capitalistes se gourrent en s’imaginant que nous allons monter à l’échafaud en chantant « touchez pas aux Capitalistes, vive la France des rentiers »

Quand on sait prévenir Fr3 local et le canard du coin…déjà on peut s’offrir un morceau de JT de 20h , qui « réveille », « donne envie »

Et nos "réseaux" nos carnets d’adresses, nos blogs etc etc ?

Il n’y aurait que le monde arabe pour enthousiasmer les commentateurs , quant aux vertus du « Net »…

Et dans les" boites" , sur les marchés ?

Qui empêche l’URNE de LUTTE ?

Avec des bulletins genre "Touche pas à mon porte monnaie, il est vide »

Appelant à réagir, à prévenir que nous avons beaucoup plus de pieds que tous les Capitalistes et leurs larbins politiciens n’ont de culs à botter.

Ou ne trouverait- on pas une cinquantaine de copains organisant ce type de chaine de résistance, mobilisant, en réfléchissant à des manifs régionales voire un grand « truc » national contre l’Austérité puissance 12 qui se prépare ?

Certes, Mme AUBRY , tout à sa campagne interne a elle aussi ses solutions.

Heures supplémentaires, niches fiscales, impôt sur les sociétés

Parmi ces potions magiques, on remarquera l’idée de baisser encore l’impotsur les Sociétés..qui embaucheraient...

"Chéri..file moi ton p’tit cadeau que je t’embauche quelques CDD"

Déjà Fabius avait réussi en son temps à passer de 50 à 33 pour cent la barre d’imposition des patrons

Là on descend à 20 !

Mais, (quelle audace, Martine) la fille Delors ne craint pas cette fois de causer de l’infarctus de masse dans les milieux du POGNON..

Elle souhaite par ailleurs la création d’une taxe européenne sur les transactions financières de 0,05% : "cela limitera la spéculation et apportera 200 milliards d’euros pour réduire les dettes et financer une partie des investissements d’avenir"

Bien .

Qu’ils viennent les MJS et autres" zélés zélus "roses nous distribuer ces mesures, qu’on passe à cette démocratie participative" que la connitude poitevine mit en scène en 2007..

En résumé, le choix est simple :

Ou « ils » nous étranglent ..avant même que le SAMU-Corbillard de gôôche se pointe à l’été 2012

Ou on cherche sans rien exclure, en étant fraternels et patients, compréhensifs des interrogations des uns et des autres, ni donneurs de leçons hautains, ni simples « suivistes » cachant nos convictions révolutionnaires, à faire en sorte…que ce rappel de la Canaille (décidément à l’honneur..-clin d’oeil à G.H)..

 :) .................serve aussi de repère

"Quand le gouvernement viole les droits du Peuple,l’insurrection est pour le Peuple et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits,et le plus indispensable des devoirs"

Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen du 24 juin 1793

Puisque j’ai « pompé » sur le blog de mon copain paroles et musique, autant signer avec ces citations qu’il affiche chez"lui"..

Si la classe ouvrière lâchait pied dans son conflit quotidien avec le capital, elle se priverait certainement elle-même de la possibilité d’entreprendre tel ou tel mouvement de plus grande envergure ”.

Karl MARX (Travail salarié & capital salaires, prix et profit)

et

"Nous assistons à l’effondrement du vieux monde qui croule par pans entiers, jour après jour.
Ce qui est le plus surprenant, c’est que la plupart des gens ne s’en aperçoivent pas et croient marcher encore sur un sol ferme."

Rosa Luxemburg

Un zest de MARX, un brin de ROSEMBURG, , les Travailleurs et les masses au coeur de la REVOLTE..n’est ce point déjà du "cocktail pré-Révolutionnaire "en perspective ?

A.C



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE:UNION populaire !
15 août 2011 - 19h07 - Posté par A.C

j’ai oublié....

Ceux qui, comme moi, ont aimé "le Juge et l’ASSASSIN" , comme moi j’en suis certain, ont la chair de poule quand retentit la chanson de CAUSSIMON, sur le générique final..

http://www.dailymotion.com/video/x7...

(mais je sais pas mettre les vidéos..sniff)

A.C



POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE:UNION populaire !
15 août 2011 - 22h03 - Posté par melquiades

ah ! si tu nous prends par les sentiments ;-)


POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE:UNION populaire !
15 août 2011 - 22h54 - Posté par

Ta révolte argumentée me force à imaginer un peuple français qui refuse de payer la note prévue par l’équipe Sarko et notre bourgeoisie rapace à la rentrée de septembre .

On ne peut attendre le prochain round électoral qui ne changera rien à l’affaire de cette crise du capital à l’agonie . Dans les quartiers populaires et les entreprises nous devons être à l’offensive comme les israêliens , les égyptiens ,les tunisiens etc ...pour non pas protester mais prendre le pouvoir par en bas et saper ainsi le sommet pyramidal qu’il faut faire s’écrouler rapidement pour reconstruire la nouvelle société fraternelle et sociale que nous appellons de nos voeux depuis la Commune de Paris . On ne peut attendre telle ou telle directive d’apparatchiks syndicaux ou Partitaires au centralisme bien trempé d’une bureaucratie dit démocratique .La spontanéité des masses est souvent critiquée par ces apparatchiks dit révolutionnaires face à l’anarchie bourgeoise qui est en train de créer des drames impitoyables et sanguinaires . De ce peuple en colère et en action permanente peut surgir de nouveaux militants et dirigeants en herbe qui amèneront le mouvement de masse à un processus révolutionnaire absolument indispensable pour arrêter l’hécatombe de la politique de la terre brûlée des capitalistes.

L’habitude électorale des partis dit de gauche ou d’extrème-gauche n’apporte aucune solution crédible pour un changement rapide de société . Nos camarades mélenchoniens ou NPA-LO-POI attendent quoi ? Un succés électoral ? La 5ème république monarchique ne le permet pas avec le pouvoir de l’UMP-PS qui contrôle toutes les institutions. Il faut donc imaginer concrètement une autre manière de prendre le pouvoir par le peuple sans délégation de pouvoir .

Le pouvoir par en bas reste donc la solution et c’est là que se corse l’idée car le peuple a perdu malgré lui cette nécessité impérieuse de ne plus déléguer quoi que ce soit à un élu indemnisé corrompu jusqu’à la moëlle. La base n’est plus aussi "idiote" qu’autrefois et nous pouvons faire cette expérience à la Fralib ou dans d’autres entreprises autogérées. La jeunesse désoeuvrée reste un cas particulier qu’il faut résoudre pour l’entraîner dans une voie révolutionnaire et non pas dans un rôle de casseurs comme à Londres.

S’épuiser dans une campagne électorale sans solution immédiate ,si ce n’est d’assister passif à des joutes médiatiques imbéciles et sans aucun résultat à la clé, est complètement dépassée dans la situation actuelle de crise du capitalisme avec sa cure d’austérité intraitable imaginée par les dirigeants corrompus de nos pays capitalistes.Alors le choix des bras croisés pendant une journée ou plus pour faire tomber le système est révolue comme nous l’avons vérifié avec le conflit des retraites.Il faut donc être intraitable avec la bourgeoisie et la faire décamper des pouvoirs qu’elle occupe . La manière forte d’un peuple en colère peut la vaincre et l’anéantir et j’imagine les cris d’orfraie des médias avant qu’on ne s’empare des caméras et des micros pour signifier la victoire du peuple sur le capitalisme agonisant et qu’un "gavroche" intrépide mettra à mort définitivement pour le bien de l’humanité toute entière .Guy Moquet,les communards et bien d’autres morts au champ d’honneur révolutionnaire seront enfin vengés de belle manière ..Après une autre histoire commencera et ce sera sûrement très difficile car d’autres pouvoirs se mettront en place pour s’accaparer cette victoire . les nouvelles générations feront peut-être moins de "conneries" que les anciennes dans l’édification de la société nouvelle ???

En tous cas nous les préviendrons ,nous les militants ,si souvent trompés par des dirigeants à la science infuse ,ne pouvons imaginer qu’ils "loupent" ce nouveau monde où l’exploitation de l’homme par l’homme n’existera plus .

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE:UNION populaire !
17 août 2011 - 11h34 - Posté par A.C

Bien entendu je comprends que ce sujet , en plein mois d’Aôut, ne passionne guère les lecteurs, dans une période de normal ralentissement de l’activité militante.

Un truc simplement :

J’ai remarqué et d’autres copains aussi que l’article était modéré à priori et qu’une contribution d’un intervenant que j’avais lue , qui était signée et m’interpelait sans injure, a disparu.

Surement B.C a ses raisons d’une censure qu’il ne m’appartient pas, de juger.

Je me permettrais simplement, ultérieurement, de répondre sur le fond en essayant de ne pas trahir la question qui se résumait à"Ok pour vos idées de Résistance mais "épingler" en permanence leFDG, Mélanchon et Laurent comme dans votre papier est ce un moyen d’unir la Gauche pour qu’elle puisse virer les responsables de Droite qui nous saignent"

(pardon de l’approximation)

Ma réponse me semble d’autant plus nécessaire que l’intervenant (certainement"effacé" pour d’autres raisons que ce point de vue) et quelques "frontistes de Gôôche" tatillons pourraient penser que la question était "dérangeante" pour des gens comme "nous" qui, ici, majoritairement ne sommes pas trop "passionnés" par les notions "gauche" -"Droite" , campagne FDG.
...............................quand le Capitalisme prépare la saignée àla sarko..avant le lavement rose(1) qui suivra, éventuellement si la méchante droite est renvoyée au vestiaire pour 5 ans ....(1)

Cordialement

A.C

Bernard ,

tu remarqueras, j’espère, que je ne fais pas dans la méchante ironie sur le contenu de ton texte..et le fait que c’est , une critique assez bien tournée de ton propre Parti !

...........Ou , au nom du militantisme pécéien, avec ton fric et le dévouement aveugle de tes camaros que ton maintien au PC, et l’"esprit d e Partii" empêchent de botter le cul aux futurs ministrables du PC qui bossent sur la suite de l’enc..des masses !on prépare activement les outils de la thérapie à la Molière......

_ :))

Amitiés

Alain

NB :

(1) Google, le compagnon des bacs moins X..permet de méler Molière et son Malade maginaire dans des commentaires.

"Clysterium donare, postea saignare, ensuita purgare"

Utiliser le clystère, puis saigner et enfin purger

voire
"« Clystérium donare, postea saignare, ensuita purgare. Ensuita, resaignare et repurgare "

En gros l’alternance de médecine qui peut te faire mourir..guéri.

rappel pour nos jeunes passants :

http://www.clg-doisneau-gonesse.ac-...

Molière n’a jamais été tendre avec la société de son époque. Les pièces composées tout au long de sa carrière se moquent sans retenue des comportements parfois ridicules et risibles des hommes du XVII° siècle. Du bourgeois prétentieux et envieux au noble désargenté, du dévot que des manières excessives rendent comique au séducteur insatiable et résolu, nul n’est épargné par les répliques acerbes d’un valet malicieux derrière qui se cache l’auteur.

Les médecins du temps de Louis XIV subissent régulièrement les attaques ironiques de Molière. Le personnage du patricien vieillissant, jaloux d’un savoir dépassé et inefficace, apparaît à l’occasion d’une scène. Le spectateur s’amuse de ses incompétences, de son orgueil méprisant, de ses habitudes grotesques.

La caricature ne doit certes pas tromper. Mais elle se construit sur une réalité existante et révèle l’image que les contemporains de l’écrivain se font de ceux à qui ils confient leur santé.

Dans son ultime chef d’œuvre, Le Malade Imaginaire, Molière décrit avec un humour sans concession le moment où Argon, dont le rêve est de devenir médecin, se présente à l’examen qui ouvre les portes de la profession. Les maîtres de l’Université l’interrogent, à tour de rôle, en latin :

Comment soigner l’hydropisie ? Le candidat répond « Clysterium donare, postea saignare, ensuita purgare ». (Utiliser le clystère, puis saigner et enfin purger). L’examinateur donne son avis « Bene, bene ». (Bien, bien)

Vient l’étude d’un cas pratique : un malade souffre de violents maux de tête, de fièvres, de douleurs abdominales. Que faire ? Argon a la solution : « Clystérium donare, postea saignare, ensuita purgare ». « Bene, bene » lui répond-t-on.

Un maître plus malicieux tente de prendre le futur patricien en défaut : et si, malgré cela, le mal ne se dissipe pas ? Argon triomphe : « Clystérium donare, postea saignare, ensuita purgare. Ensuita, resaignare et repurgare ».

Le jury applaudit aux brillantes réponses du candidat, le félicite et lui décerne le titre de docteur en médecine. Ses compétences démontrées à tous, il obtient le droit d’exercer son activité librement.

Les spectateurs s’amusent du comique de la situation. Les acteurs jouent évidemment le rôle qui est le leur mais chacun reconnaît derrière leurs mimiques grossières et risibles les attitudes du praticien que l’on consulte parfois à regret.

C’est un fait, la médecine du Roi Soleil tue davantage qu’elle ne guérit. Aujourd’hui, la chose est inconcevable. Il y a quatre siècles, les populations admettent que les soins prodigués par les spécialistes de la santé puissent emporter un malade affaibli.

Au XVII° siècle, la saignée est l’une des rares thérapies que l’on connaisse. Les maîtres de l’université, enfermés dans les convictions héritées des savants du Moyen- Age, demeurent persuadés que le sang transporte à l’occasion les « mauvaises humeurs » responsables de la maladie. Pour combattre le mal, il n’est pas d’autre moyen possible que celui d’évacuer les microbes nocifs par d’abondants saignements que le chirurgien provoque d’un coup de lancette.

On saigne à peu près pour n’importe quel motif. Du nourrisson au vieillard, chacun subit la douloureuse épreuve sans protester : qui oserait contester le savoir d’un prestigieux docteur, issu des rangs de la faculté ?

La saignée vient à bout de bien des maux croit-on : elle facilite la percée dentaire du nouveau-né, adoucit la grossesse des femmes enceintes et rend l’accouchement moins douloureux. La duchesse de Bourbon, fille de Louis XIV, attrape la vérole, l’une des plus terribles maladies d’autrefois. On la saigne à quatre reprises.

Le marquis de Sourches raconte le plus sérieusement du monde qu’un courtisan de Versailles accourt au passage du roi. Il est tant ému qu’en s’inclinant pour la révérence, il heurte violemment le coude de son voisin. Un flot de sang volumineux s’échappe du nez blessé. Le médecin que l’on appelle aussitôt prescrit pour soigner le traumatisme…une saignée !!!

[La saignée]

Quand on ne saigne pas, on purge !

. Quoique différent, le remède est tout aussi désagréable à endurer. Il s’agit d’introduire à l’aide d’une énorme seringue une grande quantité d’eau aromatisée dans le corps du patient par le postérieur. Le liquide injecté doit, pense-t-on, nettoyer les entrailles et permettre l’évacuation rapide des « mauvaises humeurs » responsables d’une douleur à l’estomac, d’un désordre intestinal, d’une digestion difficile. Le roi lui-même ne peut échapper aux purges quotidiennes (Jusqu’à dix huit en une seule journée !!!) que lui administre son médecin personnel Fagon)


POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE : UNION populaire !
17 août 2011 - 11h47

Italie,dimanche 14 août,journal "La Republica".

La CGIL,par la voix de sa secrétaire Susanna CAMUSSO,appelle à la grève en Italie.

La date sera fixée le 23 août lors de la réunion de ses structures.La CGIL proposera aux autres organisations de rejoindre le mouvement.

Communiqué de la CGT du 16 août (extrait)

"....mettre tous les niveaux de négociation sous le contrôle des salariés.

Il est de la responsabilité des syndicats de permettre cette construction au plus grand nombre,et dans ce cadre,la CGT proposera à l’intersyndicale du 18 août d’arrêter ensemble la date d’une grande journée de mobilisation unitaire pour une autre répartition des richesses. "

Putain ! on peut plus aller pisser sans que Chéreque nous la tienne ?

C’est l’intersyndicale,le fameux "syndicalisme rassemblé" qui prend les décisions à la place de la CGT ?

Par le passé,dans certaines situations,la CGT a pris ses RESPONSABILITES POLITIQUES qui ne s’arrêtaient à un communiqué digne de la CES.

C’est quoi qu’ils vont nous pondre demain ? des manifs " d’indignés " ?

Je suis syndiqué et militant de la CGT,pas à une intersyndicale ! Et c’est dans mon syndicat que se prennent les décisions d’ACTION !

Félicitations à la CGIL.

LR

PZ : Il est très bien ton article Alain.



POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE : UNION populaire !
17 août 2011 - 15h34 - Posté par richard PALAO

Toutes mes excuses ALAIN d’avoir tardé un peu pour faire part de mon point de vue sur cet important sujet mais j ’attendais d’être un peu plus en forme et de lire à tête reposée(rien à voir avec LOUIS LE 16 ème) ta contribution

D’accord pour dire que les différents mouvements qui viennent de botter le cul au capitalisme d’europe , qu’on les appellent émeutes , révoltes , ou indignation , ne doivent pas être pris de haut ou comme des épiphénomènes, car ils sont entre autre le signal que la résignation est en train de reculer surtout parmi les jeunes ; sous réserve de bien cerner les limites de ces mouvements qui hormis en GRECE se sont déroulés avec la classe ouvrière en spectateur .

De plus tout comme en FRANCE lors de la lutte contre la réforme des retraites , dans aucun de ces pays il n’a été possible d’organiser des grèves générales de longue durée .

Alors comment faire pour installer dans la durée un mouvement puissant capable de poser comme objectif la fin du capitalisme en pleine crise systémique mais qui est toujours le maître du monde .

Pour répondre à ton invitation au débat d’ALAIN et à mon humble avis , je crois qu’il faut éviter deux "écueils" :

1) tout attendre d’ en haut ...des organisations syndicales de leur confédé et des partis de gauche qui ont fait la preuve de leur inéfficacité , voire de leur collaboration ou de leur accomodement avec le capitalisme et les institutions françaises et européennes .

2) attendre que tout le monde soit prêt à la base , ce qui serait paralysant et improductif car le peuple n ’en peut plus de cette politique ce qui explique d’ailleurs les révoltes qui éclatent ça et là quasiment spontanément et en tout cas sans mot d’ordre initial précis et sans organisation, il faut commencer à se battre partout ou celà est souhaité par les travailleurs

je crois donc que ta proposition et celle de COPAS , concernant la création de comité d’action de base (je ne sais pas si c’est la bonne terminologie) est la bonne méthode .
Ces comités ne remplacerait pas les O.S et leur confédé , mais serviraient à faire le lien entre elles et les travailleurs mais pas un lien passif et abstrait, tout au contraire, en faisant participer les travailleurs à la prise de décision et aux actions décentralisées s’il le faut "marquantes" pour l’opinion publique et les médias , comme le propose AC, ils pourraient contraindre les confédés à sortir de leur apathie et à prendre réellement en compte la volonté de lutte des travailleurs et à aller avec eux jusqu’ou ils seraient prêts à aller , faute de quoi elles n ’auraient plus qu’à laisser leur place ...

Certes ces propositions ne sont pas enthousiasmantes et ne risquent pas de flatter le "romantisme révolutionnaire " de certains , mais je crois que c’est ainsi , un peu comme on batti une maison, pierre à pierre , que l’on pourra batir cette union populaire de combat .

SALUTATIONS FRATERNELLES



POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE : UNION populaire !
17 août 2011 - 19h26 - Posté par Copas

T’inquiètes, on réchiflit...



POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE : UNION populaire !
18 août 2011 - 16h20 - Posté par richard PALAO

réchiflit , réchiflit mon vieux COPAS ...


POUR UN AUTOMNE de LUTTES, de RESISTANCE : UNION populaire !
3 septembre 2011 - 10h57 - Posté par A.C

Je rassure les"amis" qui pensent que mon clavier me permet de "chier" du texte , histoire de me relire en érection nombriliste !

 :)

Un article est l’objet de justesrafales de colère concernat lasois disante riposte syndicale aux plans d’austérité, c’est àdireà la version française duFilm "Le Capitalisme pour un peumieux "respirer" a besoin de nous asphyxier" Oscar des scénarios dedescenteaux enfers, dont FMI, ; UE etsa BCE, Conseils d’administrations desmultinationales sont co auteurs ...

Je m’autorise àremettre en ligne ici le commentaire que je balance cematin :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...


CITATION-------

Certes, Richard, mais soyons réalistes et regardons ll’état des lieux..

80 pour cent de nos militants..., chez les "actifs"dans nos bases organisées (je parle de ce qui , malgré tout, reste le repère de LDC,"ma" CGT) sont , tout en grognant contre le "sommet" , en relais permanent de cet abandon des pratiques de démocratie ouvrière.

Si malgré sa signature d’un communiqué bidon et concon comme celui qui annonce la marche programmée par la CES vers l’échafaud ou le couperet "austérité "nous attend, la CGT remplissait son rôle historique , elle ferait jouer les réflexes(dont on pensera ce qu’on veut) de ce qui reste le centralisme démocratique , même à la CGT..

une DIRECTION, c’est fait pour" donner" une direction...

Sur la base d’un collectif qui, théoriquement, cultive son "originalité" dans le processus de LUTTES qui ne conditionne l’"UNITE" au sommet, la mise en veilleuse de pseudos divergences.

Sans boussole, sans phare la nuit, le Bateau de classe se fracasse sur les rochers du consensus-trahison des gardes côtes du Capitalisme ( Monks, Social démo, partis de"gôôche" et syndicats régulateurs minables des révoltes !)

Mais il faut se réveiller:il n’y a aucune DIVERGENCE entre CGT et les autres !

Richard tu n’as pas tort de rappeler que Thibault n’interdit aucune A.G .

Mais en signant cette merde pour promenades programmées avec les complices capitulards, il sait très bien que , sauf ici ou là , c’est pas la démarche courageuse que tu rappelles pouvoir être retournée contre la trahison, qui va être au coeur de quelques réunions de CE de syndicats, d’Ul ou d’UD..

C’est courir au téléphone pour en bas..organiser la manif de11h30 place de la République àbordeaux..

Je suis tellement dégouté qu’ils "remettent ça" que je ne vois à ce jour et à cette heure qu’une solution..

Sans" eux", contre" eux" (objectivement), il ne peut y avoir de réelle mobilisation de masse à hauteur des saloperies qui se concoctent pour le court et moyen terme dans les sphères de la bourgeoisie( MEDEF et partis de gouvernance) qu’en insistant autour de nous (Copas le rappelle encore je ne sais plus dans quel article d’hier ou ce matin-et bien entendu je suis à 100 pour cent de cette analyse ) pour que (peu importe les appellations) HORS du corset intersyndical , se dréent des Comités d’Union populaire de résistance, au plan local.

En lien bien sur avec les militants des boites, mais en le soulageant de la camisole de force syndicale..

Ce que je "proposais" en discussion trop vite arrêtée(c’était les vacances) dans cet article

Tout est dans la PRIORITE à donner à la mise en place de véritables comités locaux de REFUS de l’Austérité

Larges, permettant la démarche autogestionnaire alliant LUTTES et DEBAT sur les enjeux globaux…

je renvoie au début de débat sur ces questions (sujet "ANGLETERRE et colère légitimes")

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Copas énonçait l’idée centrale que je partage

Construire des comités de mobilisation contre l’austérité et pour la classe populaire, on appelle cela comme on veut, afin de répondre à des attentes, d’aider à accoucher d’une révolte efficace, de permettre que le potentiel de défiance et de colère s’exprime, etc, nécessite une entente à minima pour le faire de façon efficace sans que cela soit manipulatoire.

Pourquoi ne pas poursuivre ce débat , plus porteur que l’unanime critique des Confs qui risque ne donner lieu qu’à du défoulement de juste colère ?

.

je mets ce commentaire dans l’article sus indiqué et après, chacun fait ou ne fait pas ce qu’il "veut" pour poursuivre ou pas cette proposition.

Merde, excusez un peu le chauvinisme !

On n’est pas plus con qu’un catalan "indignat" ou que le peuple tunisien !!

Z’ont paseu les yeux rivés sur les communiqués de leur AFP..pour attendre qu’on leur dise à quelle heure faut sortie les c..les de classes et monter le Stand des Colères dans les rues de Barcelone ou de Tunis !!

C’est début septembre et pasle11 Octobre qu’on commence à se compter !

sinon, on comptera plus pour rien ,entant qu’individus aspirant au bonheur.

Cordialement....et un brin furax !

 :)

A.C


FIN de CITATION-------------------------






Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
2 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
3 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu vis dans l’ombre, tu n’approcheras jamais le soleil. Jacques Mesrine.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite