Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Libye : le revers de la médaille
de : Pascal Boniface
jeudi 24 novembre 2011 - 11h17 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 63 ko

La satisfaction de voir Kadhafi être renversé, l’autocélébration croisée dans le système médiatique français de ce qui est présenté comme la victoire personnelle de Sarkozy et BHL, ne doit pas empêcher de faire un bilan - fût-il provisoire - de la guerre en Libye, qui échappe au manichéisme ambiant.

La critique principale est que les mentors de l’opération auraient joué les « idiots utiles de l’islamisme », puisque ce sont ces derniers qui vont in fine prendre le pouvoir. Malgré l’ironie consistant à renvoyer à BHL une critique qu’il a lui-même souvent employée, l’argument est contestable. Il avait déjà été servi lors des chutes de Ben Ali et Moubarak. La crainte des islamistes a trop longtemps protégé les dictateurs. Elle ne doit pas empêcher les peuples de s’exprimer librement. On verra quel choix les Libyens feront dans le futur. Il est encore trop tôt pour savoir comment la Libye évoluera entre les deux scénarios extrêmes du chaos et de la guerre civile ou d’une démocratie stabilisée. Reste quand même la différence fondamentale de révolution populaire nationale en Égypte et en Tunisie, d’une guerre civile dans laquelle la victoire est due à des forces armées étrangères comme en Libye. La légitimité des nouveaux gouvernants en est forcément affectée. Un régime mis en place avec l’aide d’armées étrangères - et ici occidentales – est plus faible.

Mais il y a un prix à payer plus lourd dans les conditions qui ont conduit au renversement de Kadhafi. La résolution 1973 a démontré que, contrairement à ce que disaient certains, on pouvait trouver des solutions communes à des crises majeures avec les Russes et les Chinois. Que ceux-ci n’étaient pas forcément des maniaques du veto anti occidental. Le sentiment qu’ils ont aujourd’hui été roulés dans la farine, lorsqu’on est passé de la protection des populations au changement de régime, fait qu’il est désormais plus difficile de trouver un accord avec eux sur la Syrie ou sur l’Iran. La victoire en Libye s’est donc faite au détriment de la notion de communauté internationale, qui pour une fois avait été mise en oeuvre lors de l’adoption de la résolution 1973. Il faut remarquer que la méfiance par rapport aux Occidentaux n’est pas le fait de la Russie et de la Chine, mais également des démocraties émergentes comme l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud.

Le concept même de « responsabilité de protéger » - concept développé par Kofi Annan après la guerre d’Irak en 2005 - un progrès majeur évitant d’avoir à choisir entre l’ingérence et l’impuissance, d’éviter l’impunité des tyrans sans favoriser la traditionnelle politique de puissance des Occidentaux, a été mis à mal. Il va être extrêmement difficile de l’invoquer dans le futur.

La reconnaissance unilatérale par la France du CNT, à la veille d’un Conseil européen laissera des traces dans les relations franco-allemandes. Cela a accru la distance entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, accusé de vouloir jouer solo et de tirer la couverture à lui. La politique européenne de sécurité commune en a été affectée.

On ne sait pas encore quel était le coût humain de la guerre, les évaluations varient beaucoup. S’il est probable que les pires exactions ont été commises par les troupes de Kadhafi, celles du CNT ne sont pas exempts de reproches.

Les Africains qui se trouvaient en Lybie ont été victimes d’un amalgame les assimilant collectivement aux mercenaires de Kadhafi. La responsabilité de protéger n’a pas agi en leur faveur.

Bachar El-Assad continue sa répression sauvage. Pour le moment, l’opposition syrienne continue de refuser une intervention militaire étrangère. Peut-être réussira-t-elle à renverser le dictateur de Damas à un coût humain moins lourd que ne l’a été la chute de celui de Tripoli.

Si tel était le cas le bilan global de l’intervention en Libye devra être remis en cause et réévalué à la baisse. Mais tout va surtout dépendre de l’évolution interne de la Libye. Les différentes parties du CNT vont-elles continuer à s’entendre, ou se déchirer, maintenant que ce qui les unissait - à savoir Kadhafi – a disparu ? Si dans quelques mois une Libye pacifique et prospère se met en place, l’opération aura été un succès. Si des affrontements internes plongent le pays dans le chaos, il en ira autrement.

http://pascalbonifaceaffairesstrate...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Libye : le revers de la médaille
24 novembre 2011 - 12h21 - Posté par pilhaouer

Un avis intéressant mais pourtant orienté :

’il est probable que les pires exactions ont été commises par les troupes de Kadhafi, celles du CNT ne sont pas exempts de reproches.

Probable ? Cette comparaison est fondée sur quoi ???

Bachar El-Assad continue sa répression sauvage. Pour le moment, l’opposition syrienne continue de refuser une intervention militaire étrangère.

Répression sauvage ? Une affirmation fondée sur quoi ???
Le Monde publie par exemple un reportage photo intitulé :

Syrie : photos clandestines d’un massacre à huis clos

On peut y voir une série de clichés qui ne prouvent strictement rien sur les auteurs et les circonstances mais qui prouvent justement qu’il existe aussi une opposition armée.

http://www.lemonde.fr/proche-orient...

(voir ici La DGSE va-t-elle former les déserteurs syriens ?
http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...)

Quant au refus de l’intervention étrangère, il est le fait d’une grande partie de l’opposition, pas de toute l’opposition.


Pourtant Pascal Boniface écrivait en 2007 :

Quand vous entendez que l’on compare un dirigeant à Hitler, sachez que les préparatifs de guerre sont bien en cours. Ce type d’assimilation a été fait pour Nasser avant la guerre de Suez, pour Saddam avant la guerre du Golfe de 1990-1991 (mais pas pendant la guerre Irak-Iran), puis avant celle de 2003 (mais pas entre les deux), et enfin pour Milosevic avant la guerre du Kosovo.

(Vous avez aimé la guerre d’Irak ? Vous allez adorer la guerre d’Iran !
par Pascal Boniface - publié le jeudi 8 mars 2007)
http://www.geostrategie.com/cogit_c...

Mais il est bien difficile de résister au climat ambiant.



Libye : le revers de la médaille
24 novembre 2011 - 13h10 - Posté par pilhaouer

Or, on apprend sur la Tribune de Genève :

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau critiqué le président syrien Bachar al-Assad, comparant son attitude à celle des dictateurs comme Adolf Hitler ou Benito Mussolini.

http://www.tdg.ch/actu/monde/premie...


Libye : le revers de la médaille
25 novembre 2011 - 05h07

Complétement d’accord avec toi pilhaouer, la propagande occidentale marche a fond, et après la Libye a qui le tour, la Syrie ? l’Iran ? le Venezuela ?






Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’y a point d’assujettissement si parfait que celui qui garde l’apparence de la liberté. J.J. Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite