Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+videos)
de : Greenpeace
lundi 5 décembre 2011 - 09h02 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires
JPEG - 27.1 ko

Ce matin à l’aube, des militants de Greenpeace se sont introduits dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube) à 95 kilomètres au sud-est de Paris pour porter un message : “Le nucléaire sûr n’existe pas”. Edit à 7h30 :l es militants sont parvenus à monter sur le dôme d’un des deux réacteurs et sont en train de peindre le signe danger sur celui-ci.

JPEG - 12.5 ko
Coucou ! depuis l’intérieur de la centrale de Nogent

Cette action montre à quelle point les centrales nucléaires françaises sont vulnérables : de simples militants, aux intentions pacifistes, ont réussi, avec peu de moyens, à atteindre le cœur d’une centrale nucléaire ! Pourquoi ? Comment ? Car les dispositifs de sécurité existants sont insuffisants ! Et pourtant … L’audit des installations nucléaires commandité par le gouvernement après la catastrophe de Fukushima ne prend pas en compte le risque d’intrusion humaine…

C’est pourquoi Greenpeace demande au gouvernement d’élargir le périmètre de l’audit des installations nucléaires françaises en y intégrant l’ensemble des risques.

Un audit lacunaire !

La réalisation de l’audit commandité par le gouvernement Français a été confiée aux exploitants nucléaires eux-mêmes, (CEA, Areva et EDF) et celui-ci sera analysé par l’Autorité de Sûreté Nucléaire d’ici la fin de l’année. Cet audit, réalisé intégralement au sein du consortium nucléaire français, se borne à étudier les problèmes liés à des événements naturel (séismes, inondations…). Risque terroriste, chute d’avion, virus informatique : aucun risque d’agression externe d’origine “non-naturelle” n’est pris en compte.

Dans un rapport commandé par Greenpeace et à paraître en janvier Arjun Makhijani, expert indien indépendant, président de l’institut de recherche sur l’énergie et l’environnement du Maryland (États-Unis) analyse ainsi l’audit nucléaire français : “Du point de vue des causes et du déroulement de l’accident, il n’est pas pertinent de limiter l’analyse des événements initiateurs aux seuls phénomènes naturels (séisme et inondation). Les risques d’origine humaine auraient dû, dans une démarche de révision globale de la sûreté, être intégrés dans cette analyse. Ceci concerne, a minima, les causes accidentelles, et devrait même inclure les actes de malveillance.”

Des dispositifs de sécurité impressionnants… sur le papier !

Le gouvernement, en charge de la sécurité des sites nucléaires, se targue d’avoir des plans à toutes épreuves pour sécuriser le parc atomique français, telle que l’intervention d’avions de chasse en maximum 15 minutes sur tous les sites nucléaire, la présence continue d’un peloton spécial de Gendarmerie sur chacun des sites, des dispositifs de radar aérien de détections au dessus de certaines installations, une double clôture électrifiée et vidéo surveillance autour de chacun des sites, un espace aérien interdit au dessus des sites ou encore un accès soumis à “autorisation spéciale” …

Mais malgré ces mesures “exceptionnelles” et dignes des meilleurs films d’action, les militants de Greenpeace montrent aujourd’hui que les installations nucléaires françaises sont très fragiles. C’est probablement pour ça que les risques externes non-naturels ne sont pas pris en compte dans l’audit. Si c’était le cas, aucune installation ne pourrait être déclarée sûre !

http://energie-climat.greenpeace.fr...

Les militants de Greenpeace à la centrale nucléaire de Cruas :

Voici la réponse de Julien à N. Sarkozy suite à ses déclarations de l’après-midi concernant la présence de nos militants sur différentes installations nucléaires. Mais lesquelles ? :

Julien est un militant. Il envoie un message depuis une centrale française. Ce n’est pas à Nogent .. Mais laquelle est-ce ?  :

5 décembre 2011 : ces images n’ont pas été tournées à Nogent... mais où ? :



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine
5 décembre 2011 - 10h13 - Posté par Jedisnon

Ça vaut le coup de payer ses cotises a Greenpeace.
Merci les jeunes !
a part ça le nucléaire c’est sur ????

He les Verts faut pas céder, il faut Sortir du nucléaire. Et quel parti le propose :
le NPA ...
No comment.



Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 12h52

Oui, il faut nous renouvelions notre cotisation< ;; ;; Ils le méritent !

Bravo !

la politique par la preuve, le danger potentiel par la preuve rien de mieux !!!



Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 15h38 - Posté par

Cela, on le savait depuis longtemps à la CGT et au PCF et nous n’étions pas écoutés et il suffira-t-il d’un coup médiatique pour que soit enfin donnée une valeur à des arguments qui plaident depuis longtemps contre les privatisations ou les "filialisations" du Service Public agonisant d’EDF(-GDF.) Cela fait longtemps qu’on demande un débat démocratique et transparent sur l’énergie nucléaire. La sécurité des centrales est incompatible avec leur privatisation et celle de l’énergie nucléaire toute entière. Si nous devons abandonner cette filière nous devons nous assurer qu’elle ne détruise pas les êtres vivants dans le présent et dans l’avenir.
Greenpeace, je ne sais pas ce que c’est à part ces "coups " organisés de manière professionnelle, qui ressemblent à des opérations spectaculaires à la "Spiderman" ou à la "Batman" qui laisse les "masses" spectatrices et non actrices de leur destin à part verser une "cotisation."
Spectateurs, consommateurs, ras-le-bol.
Comment fonctionne Greepeace, avec quel argent dans quel but ?
Pour ma part je fais partie des vieux anti-nucléaires qui ont subi jusqu’ici toutes les monstruosités générées par l’atome civil à partir de ce que l’on a su depuis Three Miles Island,( avec cependant des éclaircies comme à Plogoff,) et l’atome militaire depuis HIroshima et Nagasaki.


Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 15h44 - Posté par Roberto Ferrario

Moi je envie de dire plus que la privatisation...que carrément le nucléaire lui même est incompatible avec l’être humain...


Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 16h37 - Posté par jean 1

Tout à fait et c’est le message que je veux faire passer lorsque je dis que la classe ouvrière doit avoir une éthique à la fois environnementale,humaniste,"humanitaire"..dans sa production:un ouvrier qui participe à la fabrication de mines "anti personnelles" est une honte à l’humanité.’


Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 15h59 - Posté par

Bien-sûr...donc quand on aura refilé le bébé à l’Etat (c’est quoi "l’Etat" aujourd’hui ?????) il n y aura plus AUCUN problème de "sécurité" avec le nucléaire......A qui allez-vous faire gober une chose pareille ?


Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 18h34 - Posté par

Justement, le contrôle populaire de tout ce qui nous concerne ne peut que s’exercer à l’échelle du problème. Pour le nucléaire c’est l’échelon national, donc la nationalisation dite démocratique" qui doit exclure la finance et toute forme de "marchandisation", et donner le pouvoir décisionnaire a une représentation populaire : sorte de parlement composé de représentants des citoyens consommateurs, habitants des sites nucléaires, associations liées à ce secteur, scientifiques, travailleurs du secteur élus et révocables qui désignent , contrôlent régulièrement et librement tous ceux qui interviennent dans le fonctionnement des installations. Quant à l’Etat son rôle sera administratif et technique de coordination et d’échanges, d’exécution des décisions sous contrôle de cette sorte de parlement .


Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 20h43 - Posté par Infonucléaire

Bonjour,

Monter sur un dôme de réacteur (comme monter sur un train de déchets nucléaire, ndlr Stéphane Lhomme) revient à montrer l’inverse de ce que l’on voulait prouver... car hors accident, en fonctionnement normal (l’endroit est dangereusement radioactif), les centrales rejettent beaucoup de radioactivité notamment dans l’air par les tours de refroidissement, ce qui veux dire que les militants sur le toit se sont pris des doses de radioactivé pour... la bonne cause de Greenpeace ???

L’argumentation de Greenpeace est étrange, elle veut montrer qu’une intrusion de l’extérieur est possible et qu’elle n’a pas été prévue dans les stress tests comme si finalement les autres causes d’accidents avaient bien toutes été prévues par les experts dans les stress tests ce qui est parfaitement faux.

Greenpeace pour ou contre la prolongation des centrales nucléaires EDF ???

D’un côté, on peut lire :

Dans Direct Matin n°495, 29 juin 2009 :

"« Mieux vaut prolonger les centrales qu’en construire de nouvelles »
Entretien avec Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France.

Est-il dangereux de prolonger l’exploitation des centrales nucléaires au-delà de trente ans ?

- Une grande partie des centrales pourrait voir leur vie prolongée de dix ans, voire même de vingt ans. On éviterait ainsi de se lancer à corps perdu dans un renouvellement du parc qui compromettrait la mise en oeuvre de toute vraie solution face aux changements climatiques. Mais prolonger la vie de véritables poubelles comme la centrale de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, en Alsace, est une aberration. En France, les bénéfices opérationnels issus de cette prolongation devraient être investis exclusivement dans le changement de notre modèle de production et de consommation de l’énergie." [...]

et dans Le Monde du 7 juillet 2009 :

Le "gendarme du nucléaire" ausculte les centrales

[...] "Pour Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France, fer de lance de la lutte antinucléaire, "une grande partie des centrales pourrait être prolongée de dix, voire vingt ans". Cela éviterait de "se lancer à corps perdu dans un renouvellement du parc qui compromettrait la mise en oeuvre de vraie solution face au changement climatique". A condition, dit-il, que la décision s’inscrive dans une politique de sortie progressive du nucléaire et que les bénéfices de la prolongation soient investis dans les renouvelables et les économies d’énergie." [...]


De l’autre, le 8 juillet 2009 sur le web de Greenpeace France, on peut lire :

"Nucléaire : rien ne peut justifier la construction de nouveaux réacteurs ou la prolongation des anciens !

[...] Une dangereuse prolongation

EDF voudrait par ailleurs prolonger la vie de ses centrales nucléaires de vieille génération, dont la conception date de quarante ans. L’objectif de l’opérateur français est d’en tirer encore un plus grand bénéfice pour investir dans de nouveaux réacteurs, alimentant sans fin la filière nucléaire. Ces centrales ont vieilli : elles présentent des risques de plus en plus grands et rien ne vient justifier la prolongation de leur vie. [...]

« L’arrêt des centrales en fin de vie est une très bonne occasion de sortir de l’énergie nucléaire. Toute prolongation est contraire à la volonté annoncée d’une politique ambitieuse d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelable ! ajoute Yannick Rousselet (chargé de campagne Nucléaire à Greenpeace France). [...] » "


- Alors, quelle est réellement la position de Greenpeace* sur la prolongation des vieilles centrales ?

- Pascal Husting, souhaite-t-il que Greenpeace devienne coresponsable du désastre en cas d’accident** sur une des centrales ainsi prolongées ?


Antinucléairement,

Infonucléaire,
http://www.dissident-media.org/infonucleaire



PS.

* Greenpeace France est la "branche française d’une organisation internationale, Greenpeace France s’engage à mettre en œuvre en France les campagnes globales décidées par consensus entre les bureaux nationaux et l’entité de coordination qui est Greenpeace International", extrait du site Web de Greenpeace France.


** Qui pourrait encore penser (éventuellement comme Pascal Husting) que l’accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s’y préparent !

Quelques exemples où l’on a frôlé l’accident :

- La centrale nucléaire du Blayais très près de l’accident majeur.

- Roulette russe au Blayais

Et en cas d’accident :

Les circuits de secours ne fonctionneront pas en cas de rupture du circuit primaire.

Après l’accident :

Des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d’urgence après l’accident : confinement, prise d’iode stable, évacuation, exercices de crise dans les localités proches des réacteurs.

Et maintenant, élément nouveau, il y a élaboration pour les territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets, d’une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme, c’est le programme dit CODIRPA.

Lire :

- Le dossier "La gestion post-accidentelle d’une urgence radiologique sur une de nos installations".

- La France se prépare "militairement" aux conséquences d’un accident de type (très petit) Tchernobyl sur son sol.



Nucléaire : des militants s’introduisent dans un réacteur à la centrale de Nogent-sur-Seine (+video)
5 décembre 2011 - 21h15 - Posté par spk

A votre avis, la pub a neige, c’est de l’artificielle , ou du naturel ?

En fait , l’action si elle met en évidence ce que toute personne un peu curieuse savait, ne va t elle pas renforcer encore plus l’aspect société policière !

c’est pas une critique , c’est une question qui me semble urgente à se poser , les effets pervers de la com a tout va

pour le reste, solidaire tt mm






Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Un peuple qui n'aide pas son théâtre est moribond, s'il n'est déjà mort.Federico Garcia Llorca
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite