Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)


de : Jean-Louis
dimanche 15 janvier 2012 - 12h15 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

(...) "Aujourd’hui que la droite parle surtout des classes moyennes et jamais de la classe ouvrière n’est pas pour surprendre. Car les idéologies qu’elles développent ont toutes en commun de nier la spécificité de la classe ouvrière en tentant de la fondre dans la masse anonyme des "classes moyennes". D’où l’idée qui revient régulièrement de faire de chaque prolétaire un petit-bourgeois en lui facilitant, par exemple, l’accès à l’achat d’un appartement ou en tentant de développer "l’actionnariat populaire" (qui fut longtemps l’idée fixe des "gaullistes de gauche").

La droite feint de croire que la classe ouvrière a quasiment disparu et elle espère qu’en l’effaçant de son vocabulaire elle fera disparaître aussitôt le danger potentiel que cette classe représente pour les intérêts du Capital. Depuis quelques années la gauche n’est pas en reste. Longtemps le Parti socialiste et le Parti communiste se sont ouvertement réclamés de la classe ouvrière. Aujourd’hui le PS parle des classes moyennes (parfois, mais moins souvent, des classes populaires).

Quant au P.C.F. (ou son avatar, le Front de Gauche) il est fondamentalement sur la même longueur d’onde bien qu’il conserve un vocabulaire un peu plus radical. S’il y a longtemps que le PS et le P.C.F. ont abandonné, dans les faits, la défense des intérêts historiques et moraux de la classe ouvrière, la quasi-disparition de cette dernière dans le vocabulaire de la gauche est plus récente. Elle a commencé dans les années 1980 avec l’émergence de ce qu’on appelait alors "la nouvelle gauche" qui se voulait "moderne" face à la gauche traditionnelle qui se réclamait encore du mouvement ouvrier et qui était alors qualifiée "d’archaïque".

C’est à cette époque qu’André Gorz, co-fondateur du "Nouvel Observateur", venu de la revue de Jean-Paul Sartre "Les Temps Modernes", dit "Adieux au prolétariat"(5) . Il est suivi dans sa démarche par des gens comme Michel Rocard, Jacques Delors ou, dans le mouvement syndical, par Edmond Maire, le leader incontesté de la CFDT. Désormais la gauche "moderne" explique que la classe ouvrière n’existe plus, que par ses aspirations elle fait désormais partie de la classe moyenne et qu’il est temps d’abandonner les "vieilles lunes du marxisme".

Peu à peu ce courant d’idées va submerger le PS et aujourd’hui il domine largement l’ensemble de la gauche. Dans les faits il s’agit ni plus ni moins d’une capitulation complète devant l’idéologie de la bourgeoisie pour laquelle la lutte de classes s’est arrêtée le jour où elle a pris le pouvoir. Désormais, pour la gauche, l’objectif affiché n’est plus de changer la société et d’éliminer le capitalisme mais de placer ses énarques au gouvernement à la place des énarques de droite. Quant à la classe ouvrière - et plus largement à l’ensemble des masses populaires - on lui demande simplement de mettre un bulletin dans l’urne puis de se taire.

Maintenir le drapeau

Pour notre part nous n’avons aucune raison de participer, de près ou de loin, à une telle capitulation dans le domaine des idées. C’est vrai que la classe ouvrière a changé, c’est vrai aussi que près d’un siècle de contrôle du mouvement ouvrier par des socialistes et des staliniens qui ont complètement perverti les idéaux socialistes et communistes, que la chute de l’URSS, que la montée du chômage et de la précarité ont fait reculer les idées révolutionnaires et plus largement la conscience que peut avoir la classe ouvrière de ses propres intérêts, de ses propres valeurs, de sa propre morale.

Avec le renforcement de l’individualisme beaucoup de gens - qui appartiennent à la classe ouvrière - peuvent avoir l’impression qu’il est plus facile de s’en tirer individuellement que toutes et tous ensemble. Mais la crise est là pour leur rappeler chaque jour que posséder sa voiture, son appartement, son réfrigérateur, sa chaîne hi-fi, voire pour les plus chanceux sa résidence secondaire, ne fait pas de vous un bourgeois et qu’un simple licenciement peut réduire tout ça à néant. C’est pourquoi nous devons, plus que jamais, nous réclamer ouvertement et sans restriction, de la classe ouvrière, du socialisme, du communisme en montrant que seul le renversement de la société capitaliste permettra un monde meilleur. " (...)


À un moment où une partir de la petite bourgeoisie éclairée (par le biais des clubs de loisirs politiques) prétend "prendre en main" les affaires du prolétariat en tentant d’anvahir le terrain de foot du Capital, je trouve cette contribution (imparfaite) très intéressante.

Je ne cite pas l’auteur car c’est un quasi anonyme et que je suis contre les droits d’auteur (qui sont souvent des "droits de hauteur"). Contrairement à certains intellos amoureux des paradoxes, je crois qu’il existe des "vérités" non dogmatiques. Ainsi, "je suis communiste" est peut-être une vérité mais qui n’est pas vérifiable dans la seconde, tandis que "j’ai le bras cassé" peut être une vérité mais cette fois vérifiable (ou réalisable !) dans la seconde.

LL et d’autres ont raison de répéter certaines "vérités" monotones que chacun d’entre nous peut se surprendre à "oublier" par intermittences, tant la pression conjuguée de la bourgeoisie et de ses auxiliaires est forte.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 12h55

C’est extrait de quoi ?



Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 15h48 - Posté par l’ankou

On s’en fout d’ou c’est extrait..........Cet article meme s’il y a des défauts et qu’il oblige à faire des réflexions-recherches, est exellent............il est meme riche ..........il souligne les réformismes et remets les fondamentaux à l’ordre du jour..............Il a le mérite en tout cas de nous révèler quel est l’état d’esprit de ses détracteurs..............


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 16h09 - Posté par Roberto Ferrario

Ankou faut être sérieux, la source est important cet notre politique éditorial de montrer "patte blanche" on cache rient et cet article n’est pas un article de Bellaciao même si peux être bien, c’est ne pas la question...


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 16h31 - Posté par Jean-Louis

Je l’ai dit, c’est un extrait d’un court texte d’un camarade inconnu. Ce que j’ai omis risquerait de faire dévier une discussion éventuelle vers des a priori inutiles. La source n’est pas Bellaciao et je ne fais pas partie du collectif Bellaciao. Je viens m’exprimer ici parce que le "climat" général me convient. Libre à vous de m’éjecter. Patte blanche ?
Mon parcours politique depuis l’âge de 15 ans : PCF puis PSU puis ORA puis LC/LCR ...repos... puis NPA. Contents ?


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 18h22 - Posté par Roberto Ferrario

Pourquoi tu te énerve, explique nous ;-) ???

Tu a le droit d’être contre le droit d’auteur et on partage cet idée en particulier pour les site que ne font pas du commerce comme le notre mais c’est notre politique éditorial de essaie au max de trouver les sources des textes publie sur notre site, et pour différents raison donc le fait que l’auteur peux ne pas être d’accord... juste pour faire un exemple...


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 18h36 - Posté par Jean-Louis

Je comprends très bien et je ne m’énerve pas. J’ai jugé inutile (et sans danger) de ne pas citer un "auteur" que personne ne connaît (correspondance privée ou presque) mais dont je me porte garant. Mais je sais faire aussi :

"Toute l’eau de la mer ne suffirait pas pour laver une tache de sang intellectuelle" Lautréamont

La difficulté est de relier telle ou telle tache de sang à tel ou tel intellectuel.

Tout cela est hors sujet. Le site Bellaciao est, selon moi, le seul site respirable et j’y trouve, "en tant qu’organisé antipascadencé", beaucoup d’informations et de pistes utiles.


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 22h51 - Posté par La Louve

Ok Jean-Louis , suffisait de le dire !

A +


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 16h35 - Posté par Jean-Louis

Roberto, voici trois citations imaginaires :
"Vive la révolution"
"Vive la révolution" B. Mussolini
"Vive la révolution" JL Mélenchon

On fait quoi ? Laquelle vaut vraiment le coup d’être "discutée" ?


Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
15 janvier 2012 - 22h51 - Posté par La Louve

répéter certaines "vérités" monotones que chacun d’entre nous peut se surprendre à "oublier" par intermittences, tant la pression conjuguée de la bourgeoisie et de ses auxiliaires est forte.

Juste !



Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait)
17 janvier 2012 - 09h41

déplacement de l’article à sa place, sinon on ne comprend rien...


Dedalus - 16/01 - 16h40
Contribution à l’article de Jean Louis

Les classes moyennes : un camouflage idéologique (extrait) de : Jean-Louis

Je ne vois pas très bien l’intérêt aujourd’hui d’un débat quelques peu académique sur la petite bourgeoisie (indépendamment de l’intérêt du contenu de l’article de Jean-Louis, et de ce salutaire rappel de mémoire), en revanche s’interroger sur cet obscurcissement (un camouflage idéologique) du débat politique semble nécessaire

Plus intéressant il me semble est le combat idéologique, d’où vient et comment c’est constitué cette pseudo théorie qui consiste à dire, "la classe ouvrière n’existe plus", je ne reprends pas ce qui est dit au début de l’article.

Je pense pour ma part que si la classe ouvrière est pratiquement exclue du "champ politique" elle le doit à elle-même, son effacement y compris dans le vocabulaire la quasi-disparition de cette dernière dans le vocabulaire de la gauche est plus récente, est l’expression de son abandon de la lutte de classe, matérialiste et idéaliste peuvent s’opposer la dessus,

Une classe qui ne se conçoit pas (ou plus) comme classe (c’est à dire animé de la conscience de classe qui la structure) n’est qu’une collection d’individus groupés au hasard d’intérêts extérieurs.

Je souscris aux divers éléments analytiques de l’article de Jean Louis pour en arriver à cette question.

La question qui est posé est celle ci : (pas la question que tous le monde se pose) faut il détruire le capitalisme ? (son système pas la société capitalisme), progressivement ou pas, c’est une autre question.

Qui peut le faire ? Qui est à même de le faire ?

Pour engager ce qu’il faut bien appeler une révolution il faut que les conditions objectives et subjectives soient réunies.

Concernent les premières elles son largement réunies voir "pourrissantes", en revanche les secondes sont loin d’être au rendez-vous loin s’en faut.

Dedalus






Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
1 commentaire
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1
Contre la répression antisyndicale : rassemblement de soutien à Anthony
dimanche 19 - 18h38
de : CNT Relations-médias
LA DESINDUSTRIALISATION TUE
dimanche 19 - 07h52
de : jodez
Marche et Festival ADAMA RENDEZ-VOUS le samedi 18 juillet !
samedi 18 - 13h26
de : La vérité pour Adama
2 commentaires
Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
vendredi 17 - 20h57
de : Ch Delarue (antiR)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite