Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le sous-prolétariat de l’ombre


de : Ian
jeudi 9 février 2012 - 07h13 - Signaler aux modérateurs

Imaginez au coeur de notre pays, des hommes et des femmes qui travaillent. Leur salaire minimum horaire est égal à moins de 50% du SMIC de l’année N-1, ça c’est pour les plus chanceux, celles et ceux qui ont un salaire fixe, car beaucoup sont uniquement rémunérés "à la pièce". Ces hommes et ces femmes n’ont de congés payés, pas d’assurance chômage, pas d’indemnités maladie ou accident de travail, pas de cotisation retraite. Ils sont souvent payés encore moins que la norme, ont souvent des horaires variables, n’ont pas de contrats de travail avec l’entreprise qui les exploite ainsi. Pour expliquer cela, il faut dire qu’ils n’ont ni le droit de grève, ni de droit syndical. Il ne s’agit pas d’une uchronie, pas du dernier rêve de Parisot, ni de clandestins victimes de réseaux illégaux. Ces hommes et femmes, sur tout le territoire français, travaillent dans ces conditions parfaitement légalement, pour des entreprises qui vantent même leur profil social. Il s’agit de prisonniers et prisonnières.

Aujourd’hui, une séance un peu spéciale des prud’hommes devait se tenir (finalement renvoyée au 12 septembre). Une détenue a osé utiliser les outils à la disposition des citoyens français et porter plainte pour licenciement abusif auprès de MKT, l’entreprise pour laquelle elle travaillait en prison. Ces chances de gagner sont très faible, tant les droits du travail ne s’appliquent pas aux taulards (les avocats de la détenue tenteront de faire jouer le fait qu’il existe concrètement les 3 éléments matériels nécessaires à une relation salariale à savoir la prestation de travail, la rémunération et le lien de subordination juridique qui justifierait un CDI), mais cette affaire aura au moins l’avantage de mettre un peu en lumière une réalité méconnue, et, surtout, elle montre qu’on peut être au placard, déshumanisé, privé de ses droits, et malgré tout garder la tête haute et se battre. Un message important pour tous les taulards mais aussi pour toutes celles et tout ceux qu’on essaye de priver de moyens de défense (sans-papiers, intérimaires, précaires, femmes de chambre) mais qui malgré tout mènent de nombreuses luttes ces temps-ci.
Pour se donner une idée des conditions de travail en prison, on peut lire un rapport de visite à la maison d’arrêt de Versailles (p 24 à 28 sur le travail). Intéressant également (atterrant serait peut-être un mot plus juste), ce texte du blog ban public et celui-ci tirés d’un autre blog nous en apprennent beaucoup sur le monde où le droit du travail n’existe pas.

Le travail des détenus n’est qu’une des illustrations du travail de déshumanisation des prisonniers et prisonnières. On ne peut pas se contenter de réclamer l’application du droit du travail en prison, puis laisser ces êtres humains à leurs conditions de non-citoyens. Cependant, c’est une question primordiale. Travailler dans des conditions décentes permettrait une amélioration nécessaire des conditions matérielles et morales de détention. Surtout, cela redonnerait un statut de travailleurs à ces êtres humains, les redonnerait leur légitime appartenance à la classe ouvrière, leur redonnerait des outils pour se battre. Car une des données du problèmes est là. La déshumanisation des taulards (surtout des longues peines) à en grande partie eut raison des luttes des prisonniers de droits communs (les politiques, de par leur appartenance à une mouvance extérieure, les combats auxquels ils participaient déjà antérieurement, les liens et soutiens organisés qu’ils gardent, seraient à traiter à part). Celles-ci sont aujourd’hui rares et d’autant plus invisibilisées, que le mouvement ouvrier organisé les ignore généralement superbement, entrant ainsi dans le jeu du pouvoir. La lutte pour l’application du droit du travail en cabane permettrait également de concerner les travailleurs et travailleuses dits libres qui subissent de fait une pression sur leurs conditions de travail du même ordre que le chantage à la délocalisation (de l’aveu même de l’entreprise MKT sur leur site internet, "la production au sein des établissements pénitentiaires apporte une solution très concurrentielle par rapport aux deux autres modes de production traditionnels" comprendre les plateformes en France et celles délocalisées). L’auteur Gonzague Rambaud parle d’ailleurs de délocalisation sur place.
L’émancipation des prisonniers viendra des prisonniers eux-mêmes, c’est sûr. Mais quand on est au ballon, c’est pas simple de se battre, on a plus de droits, plus même le sacro-saint droit à la liberté d’expression. D’où l’importance de relayer leurs combats pour la dignité humaine depuis l’extérieur.

Les organisations politiques doivent se saisir de la question des taulards, utiliser la présidentielle pour la médiatiser, s’en faire l’écho dans leur presse, organiser des conférences, des expos sur le sujet. Les syndicats doivent prendre en compte ces milliers de travailleurs (en 2008, ils étaient plus de 16000) dans leur activité qui n’est pas censée exclure de catégories de travailleurs, il faut multiplier les modalités d’alerte, les manifestations et parloirs sauvages (sous les fenêtres des prisons), leur montrer que dans leurs cages, ils ne sont pas seuls, que s’ils se battent ils ne seront pas seuls.

Je l’ai dit, une des principales atrocités à l’encontre des taulards concerne la liberté d’expression, il est plus facile pour le système de faire comme si ces personnes qu’on enferme n’existaient plus, de nier cette zone de non-droits et quand on t’apprend pendant des années à fermer ta gueule, tu gardes le pli, sans compter que la prison est considérée comme honteuse pour les détenus et proche de détenus (mais pas pour ceux qui créent et gèrent ces prisons !) ce qui fait que beaucoup d’anciens détenus ou de proches continuent à se taire. D’où l’importance pour ceux qui sont dehors d’aider à propager la parole des enchristés et de leurs proches, voici quelques adresses sur la toile qui y participent :


 le journal l’envolée, journal anticarcéral.

 un forum pour familles et amis de prisonniers


 sur prisons 2 France : témoignages d’anciens détenus.

 Nous Femmes de Détenus (NFD) : témoignages de détenus et ex-détenus.

 sur ban public : nombreux témoignages

 NFD, le forum

 prison.free (ce n’est pas une blague) publie aussi pas mal de témoignages.

--------

source : http://red-and-rude.blogspot.com/2012/02/le-sous-proletariat-de-lombre.html



Imprimer cet article





La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite