Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Il y a eu un avant Fukushima Daiichi, quant à l’après… ?
de : Gérard Pierrot APRI
dimanche 11 mars 2012 - 21h37 - Signaler aux modérateurs

…l’avenir se doit d’être entre les mains des citoyens et citoyennes et non dans les mains des lobbies !

Le 11 mars 2011...14 heures 46 minutes et 23 secondes, il y a tout juste un an, un tremblement de terre de magnitude 8.8 entraîne un tsunami qui fera les dégâts que nous connaissons tous, et, qui sera le principal responsable, dans un premier temps, de pertes en vies humaines considérables (1).

L’ampleur de ce sinistre a démontré encore une fois que la nature ne pouvait être dompté par l’homme... je parle de ces "hommes" perfides et prédateurs de leur propre espèce...pour lesquels les responsabilités seront énormes quand le seuil de l’irréversible sera atteint au niveau des pollutions nucléaires ! Le seuil de l’irréversible est atteint pour l’environnement, comme l’avait si justement dit Jacques-Yves Cousteau…tous les ingrédients sont là, pour l’irréversible en ce qui concerne le devenir même de l’humanité toute entière. En ce qui concerne Fukushima Daiichi le pire était à venir, en effet 49 minutes après une lame de plus de 14 mètres de haut noyait les générateurs de secours des réacteurs atomiques l’insuffisance de refroidissement déclencha une explosion d’hydrogène (qui était prévisible l’hydrogène étant la résultante de la dissociation de l’eau)… le premier accident nucléaire du troisième millénaire venait de commencer, non loin de là, à une douzaine de kilomètres plus loin le réacteur N° 2 (BWR-5) de la Centrale de Fukushima Dani avait aussi été noyé par une lame de plus de 5 mètres de haut...mais les dommages ont été moins conséquents, toutefois l’environnement a lui aussi été contaminé par la radioactivité… Dans la finalité et globalement en ce qui concerne la Centrale de Fukushima Daiichi il y a eu 3 fusions de réacteurs (2) :

Fusion du coeur du réacteur N°1 (3) Fusion du cœur du réacteur N°2 et endommagement grave de l’enceinte de confinement Fusion du cœur du réacteur N°3 qui utilisait depuis septembre 2010 du MOX (Mixed OXyde uranium and plutonium).

Le MOX est le plus dangereux des combustibles utilisés, les isotopes qui peuvent entrer dans sa composition sont :

 Plutonium 238 période (Half-life) de 87 années.
 Plutonium 239 (4) période (Half-life) de 24.000 années .
 Plutonium 240 période (Half-life) de 6.500 années.
 Plutonium 241 (4) période (Half-life) de 14 années.

 Plutonium 242 période (Half-life) de 373.300 années (issu des Pu 239, Pu 240 et Pu 241).

 Uranium 235 (4) période (Half life) de 700 millions d’années.
 Uranium 238 période (Half-life) de plus de 4.468.000.000 d’années.

Plus de 4,468 Milliards d’années soit autant que la durée de vie du Soleil, pour avoir une idée de grandeur… l’U 238 même si son taux de radioactivité est considéré par certains « experts » de radioactivité faible, l’U 238 a révélé ses dangers ( mortalités fœtales, malformations etc (5) lors de son utilisation dans les armes...qui sont toujours utilisées et dont les principales victimes sont les populations civiles pour des millions d’années, ce n’est pas rien !... C’est là l’un des aspects du crime nucléaire contre l’humanité dans sa forme la plus insidieuse ! Les centrales nucléaires sont aussi dangereuses sur le long terme au risque de ne pas être compris, car augmenter la vie de ces dernières de dix années, c’est mettre en avant une logique comptable au détriment de l’humain, nous connaissons déjà ceci dans la politique actuellement menée en ce qui concerne la Santé, particulièrement en France..

L’APRI estime que l’on doit parler des accidents nucléaires de Fukushima Daiichi (et différencier le réacteur N°3 qui utilise un mélange d’uranium et de plutonium (MOX) qui est le plus dangereux et radiotoxique pour la santé ( 2 nanogrammes de Pu peuvent induire un cancer des voies respiratoires par inhalation ).

Pour l’APRI il n’y a pas de faible dose de radioactivité artificielle tolérable pour une cellule qui ne comporte pas potentiellement un dommage qui sera transmis lors de sa réplication (altération de l’ADN toujours envisageable et dont les conséquences sont l’apparition de pathologies pouvant être fatales).

Les 3 catastrophes atomiques de Fukushima Daiichi, devraient faire réfléchir les responsables politiques au nom au moins de ce " principe de précaution" violé depuis des années. Il a été très peu parlé que proche de ces 6 réacteurs (dont trois étaient heureusement en maintenance) se trouvait à quelque kilomètres une autre centrale atomique (Fukushima Daini ) et que son réacteur N° 2 avait été touché par une vague de plus de 5 mètres de hauteur, bien que l’eau radioactive a été rejeté dans l’océan il n’y a pas eu d’autres complications...à notre connaissance bien évidemment.

On voit bien que la radioactivité artificielle est insidieuse, inodore... qu’aucun scientifique, aucun expert est en mesure de donner clairement le nombre de morts différés pour les générations à venir suite à l’ impact irréversible au niveau génétique des pollutions radioactives (et elle commence de manière significative avec le premier essai atomique des U.S.A.). Comprenne qui veut, et c’est pour cette raison qu’il est temps de prendre conscience que l’arrêt des centrales atomiques et par extension de l’armement atomique et des munitions utilisant de l’U 238 notamment est un impératif plus fort que toutes les mesures qui pourraient être prises concernant le réchauffement climatique qui est lui purement hypothétique, il est évident que l’on doit s’attaquer aux sources des maux et non à leurs effets. "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme" (Rabelais) est il encore utile de le rappeler ?

Les contaminations radioactives sont liées principalement à l’échappement dans l’air des éléments radioactifs (poussières, gaz ...) comme l’Iode radioactif, le Césium, l’Uranium et le Plutonium...et à leurs retombées sur les sols, la période radioactive (Half-life) du Césium 137 par exemple est d’un peu plus de 30 années, ce qui veut dire que sa radioactivité aura baissé de moitié au bout de ce temps... mais ce produit de fission de l’Uranium n’en demeurera pas au bout de 30 années sans danger, alors que l’on essaye de vous faire croire (bien souvent) que la demi-vie d’un radionucléides est sa finalité, en plus clair qu’il n’y aura plus de risques radioactifs, ceci est faux car le Césium 137 ne verra que la moitié de sa radioactivité de réduite au bout de 30 années, seulement de sa moitié et encore durant trente années et ainsi de suite...c’est un peu l’histoire du train (le comble serait un « castor » ) qui peut en cacher un autre, même si ce dernier a deux fois moins de wagons il y aura toujours un risque si l’on traverse la voie ferrée...c’est un exemple métaphorique mais qui illustre bien les dangers de la radioactivité que certains veulent estomper afin de tromper les populations et leur faire croire que les contaminations radioactives peuvent s’estomper avec le temps, il y a une part de vrai mais aussi une part de mensonge de la part des autorités et de bien d’autres personnes physiques et morales...la radioactivité s’accumule dans l’organisme il ne faut pas l’oublier, et l’inhalation d’une particule radioactive n’est pas sans incidence si elle demeure dans ce dernier je ne ferai pas plus de commentaires sur ce sujet, car ce ne sont que des constats, des faits avérés scientifiquement, des études réalisées par des experts. Par contre l’APRI est intervenue à plusieurs reprises auprès des autorités (Ministère de la Santé, ASN...) afin que des mesures soient prises concernant l’alimentation...rien ne laisse présager que des initiatives ont été prises afin que les populations ne consomment pas des produits contaminés (il y a bien eu un blocage de thé contaminé par les douanes mais c’est si peu au regard des denrées qui peuvent être contaminées très sérieusement, l’IRSN (par exemple) devrait informer la population régulièrement selon les risques réels engendrées par les contaminations radioactives et ceci tous les jours. Les grands responsables devraient être poursuivis pour crime nucléaire contre l’humanité, Jean Pignero (fondateur de l’APRI) qui nous a quitté en 2005 accusait fort justement les grands criminels qui feront des victimes et des victimes pendant des générations et des générations. Ces crimes ne peuvent pas rester impunis, ce sont nos enfants qui nous jugeront pour les maux qu’ils devront supporter, pour le mal vivre engendré par cette folie atomique déjà dénoncée en 1957 par ce même auteur, militant pionnier de la lutte contre l’atome militaire, l’atome civil, et pour une meilleure protection contre les rayons X ( radiographies) :

..."(...) Les sciences sont presque toutes pacifiques, mais la science des rayonnements ionisants, à l’origine pacifique, est devenue en 1934 la science nucléaire quand des scientifiques sont arrivés à transformer des atomes naturels en atomes artificiels. La science nucléaire est, pour partie, un crime nucléaire quand les armes nucléaires permettent de tuer indistinctement un grand nombre de militaires et de civils. Ce crime peut être qualifié de crime nucléaire contre l’humanité parce que la technique tout entière issue de toute la science nucléaire produit obligatoirement des pollutions connues des scientifiques, dont une partie ne peut être détectée par des non-scientifiques, ni contrôlée, ni détruite. Transportées par les vents, les eaux, la terre, ces pollutions nucléaires s’imposeront dans le monde entier pendant des siècles et nuiront à tous les êtres vivants. (...)..." ean Pignero (« Halte à l’Atomisme » Mars 1957)

Maintenant espérons que les accidents graves de 3 réacteurs sur 6 à Fukushima Daiichi permettront de trouver au niveau mondial un consensus afin d’entrevoir le remplacement progressif des centrales atomiques (nous savons aussi que si ce processus était engagé il ne le serait que progressivement et sur encore de longues années, d’ici là... ?...) c’est la seule condition sine qua non pour l’humanité toute entière de reprendre en mains son avenir ! Si on pouvait parvenir (ne serait ce que par la force des choses) à ce consensus de vues, l’humanité connaîtrait un nouveau point de départ dans un processus de maîtrise de son propre destin, mais il n’y a pas de plus pire sourd que celui qui ne veut point ouïr, c’est bien connu. Il y a fort à parier que les lobbies du nucléaire trouveront encore pour des années des parades manipulant l’opinion du genre : "le nucléaire est une énergie propre" j’ajouterai inodore… pourtant il y a quelque chose qui pue dans l’atome et de plus en plus l’odeur s’apparente à celles de cadavres. Les responsables politiques devraient garder les pieds sur terre, car ils auront eux aussi des comptes à rendre, la corruption, les manipulations et j’en passe étant de mise afin de maintenir la politique du « Tout nucléaire »… La pollution radioactive qui est de plus en plus grave pour la santé des populations, les déchets radioactifs que l’on laisse à nos enfants, pour des générations, les coûts des démantèlements aussi (6) de l’utilisation qui est faite de l’U 238 dans l’armement et qui a pour conséquence de polluer des territoires pour des millions d’années etc etc j’ajouterai que tous ces actes sont purement criminels, ce sont des crimes parfaits contre l’humanité !

En France les décisions gouvernementales d’allonger la vie des réacteurs de 10 ans est purement irresponsable, je rappelle que lors d’une investigation un membre de l’APRI (bien qu’arrêté par une brigade spéciale dans son travail d’information) a pris des photos d’un réacteur de Dampierre-en-Burly qui laissait s’échapper une grande quantité de vapeur… quelque temps auparavant des témoignages avaient aussi amenée l’APRI sur place (relevés et photos prises) suite à des bruits suspects la nuit à l’intérieur de la Centrale…cet « incident » avait été dénoncé par Claude-Marie Vadrot, quelque temps ensuite sur son blog…alors que le silence a été total durant une dizaine de jours de la part de la direction de la Centrale… ce que nous n’admettons pas car la sécurité des populations doit être une priorité, et rien ne doit être dissimulé. L’APRI rappelle que les 4 réacteurs atomiques de la Centrale de Dampierre-en-Burly utilisent comme combustible le fameux MOX (7).

Nous pouvons agir tous les jours contre l’électronucléaire simplement en consommant de moins en moins d’électricité du réseau, c’est une action citoyenne. Ne les laissons pas faire, la lutte doit être de tous les jours, et nous pouvons obtenir des résultats réels en faisant reculer les « besoins en énergie ». Nous pensons fortement à Ferone de la Selva dans ces moments là pour son travail dans le cadre d’Ecologie Energie et Survie, et tenons à lui rendre hommage. Nous avons les moyens de refuser la politique énergétique imposée pour des années et dont les coûts seront supportés par nos descendants pour des générations.

Ne laissons pas à nos enfants et petits enfants les factures à payer ( démantèlements des centrales atomiques, coûts sanitaires etc), les pollueurs, les politiques, les magouilleurs et autres guignols qui ne voient que par l’Atome doivent être les payeurs, et surtout se préparer à payer leurs crimes !

« Halte à l’Atomisme ! »

Gérard Pierrot

Association pour la Protection contre les Rayonnements Ionisants (APRI)

11 mars 2012

1) 19.000 morts et des milliers de disparus... à ce jour.

2)La centrale s’étend sur une superficie de 350 hectares et comprend 6 réacteurs à eau bouillante (REB). Les réacteurs 1 à 5 sont de type Mark I et le réacteur n°6 est de type Mark II :

- Fukushima-Daiichi N° 1 : 459 MWe BWR-3 ( opérationnel en 1971) - Fukushima-Daiichi N° 2 : 786 MWe BWR-4 ( opérationnel en 1974) - Fukushima-Daiichi N° 3 : 789 MWe BWR-4 ( opérationnel en 1976) - Fukushima-Daiichi N° 4 : 789 MWe BWR-4 ( opérationnel en 1978) - Fukushima-Daiichi N° 5 : 823 MWe BWR-5 ( opérationnel en 1978) - Fukushima-Daiichi N° 6 : 1152 MWe BWR-5 ( opérationnel en 1979)

Ces réacteurs ont tous dépassées 30 années de fonctionnement, même si certains argumentent qu’un fonctionnement "sans problèmes majeurs" sur 40 années...est possible, les risques sont loin d’être sous estimables pour les populations qui vivent sous une épée de Damoclès constamment au fur et à mesure que le temps passe.

3) Le réacteur N° 1 avait été prévu pour un fonctionnement sur 40 années il a été prolongé de 10 ans en février 2011.

4) Isotopes fissiles.

5) L’U 238 est sans effet sur certaine difformités de naissance, alors les rayons X ne devraient pas l’être non plus ?... : Pourtant les expériences faites, en 1952, par deux scientifiques (William L. Russell et Liane B. Russell) sur des animaux ont démontré que l’embryon en cours de développement est sensible aux radiations pendant la période qui correspond depuis la seconde jusqu’à la sixième semaine de gestation chez les humains. Les petits naissaient avec des difformités telles que yeux trop petits, doigts en moins ou en excédent et hernie cérébrale.

6) Ils vont bien nous trouver une « Ecotaxe nucléaire ».

7) 20 réacteurs atomiques utilisent le MOX en France : Chinon (2 réacteurs) Dampierre (4 réacteurs) Gravelines (4 réacteurs) Le Blayais (2 réacteurs) Saint Laurent (2 réacteurs) Tricastin (4 réacteurs).



Imprimer cet article





NOTRE AME DES LANDES : un texte en soutien écrit par Alain Damasio écrivain de SF
lundi 23 - 16h01
de : jean 1
Que serais-je si j’étais Juif ?
lundi 23 - 15h36
de : L’iena rabbioso
Frappes en Syrie, mensonge d’etat ? Couacs dans les tirs !!!
lundi 23 - 15h32
1 commentaire
On a marché sur la gueule de la frontière (video)
lundi 23 - 15h00
de : La Canarde
1 commentaire
google : Blocage agressif et violent afin de fabriquer votre consentement !
lundi 23 - 11h43
de : André
Appel pour un Plan B écolo et social pour l’éducation
lundi 23 - 11h31
de : Christian Laval, Samy Johsua, Laurent Paillard, Paul Ariès
1 commentaire
Les “relations” d’Assaël Adary, patron du cabinet chargé par les médias de compter les manifestants (video)
lundi 23 - 10h16
de : Pierrick Tillet
Pour une charte universelle économique
dimanche 22 - 22h35
de : LE BRIS RENE
Réforme des institutions : un projet à minima d’Emmanuel Macron...
dimanche 22 - 19h04
de : Albert
Groupe fasciste et police côte à côte au col de l’échelle.
dimanche 22 - 16h36
de : jean 1
Le travail tue : un salarié des TCL meurt électrocuté
dimanche 22 - 16h24
de : jean 1
De la Justice, du Droit en France et dans ses anciennes colonies
dimanche 22 - 15h39
de : Nemo3637
Force ouvrière : un congrès qui s’annonce houleux
dimanche 22 - 09h31
3 commentaires
Garantir le maintien du pouvoir d’achat : une vraie réforme que ne fera pas Emmanuel Macron…
samedi 21 - 23h02
de : Albert
Quand la DILCRAH combat la pédagogie de l’antiracisme
samedi 21 - 21h21
de : UJFP
Peuple-classe 99 % en lutte de Rennes en jonction le 19 avril.
samedi 21 - 18h19
de : Christian DELARUE
CRACK CAPITALISM - 33 thèses contre le capital
samedi 21 - 10h18
de : Ernest London
La lutte et la solidarité grandissent avec les cheminots à Puyoo comme ailleurs !
samedi 21 - 08h42
de : Sémard
"Malheur au pays dont le prince est un enfant"
vendredi 20 - 20h12
de : Deeplo
Crime de lèse majesté
vendredi 20 - 17h23
de : irae
1 commentaire
CFDT et FO pas de 1er mai unitaire
vendredi 20 - 14h14
2 commentaires
Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
vendredi 20 - 11h43
4 commentaires
Tolbiac évacué par la police à 5 heures du matin !!! (videos et photos)
vendredi 20 - 07h45
1 commentaire
Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public
vendredi 20 - 07h07
de : via Ch DELARUE
Fonctionnaire(s) et syndicalisme : Pour faire société.
jeudi 19 - 22h01
de : Christian DELARUE
L’insoupçonnable profondeur de la déroute / C’est l’heure de l’mettre - Radio
jeudi 19 - 20h07
de : HDM
Notre-Dame-des-Landes : "Le gouvernement est animé par une idéologie individualiste et capitaliste
jeudi 19 - 18h55
de : jean 1
1 commentaire
Etat espagnol : ¡ Ay Podemos !
jeudi 19 - 16h40
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
info technique concernant le service mail de la poste
jeudi 19 - 16h17
de : info technique
1 commentaire
Grève SNCF : « C’est plus fort qu’en 2014 et 2016, mais moins dynamique. »
jeudi 19 - 08h38
La CGT Mines Energie appelle à la grève à partir de ce jeudi et jusqu’au 28 juin
mercredi 18 - 16h00
Grève : la CGT-RATP dépose un préavis pour jeudi et vendredi
mercredi 18 - 15h34
de : CGT-RATP
Sciences Po Paris à son tour occupée par des étudiants (video)
mercredi 18 - 14h51
4 commentaires
Comme dirait Ruffin un bol d’air...belge (video)
mercredi 18 - 13h26
de : irae
3 commentaires
SNCF : les grèves commencent à peser sur la croissance française
mercredi 18 - 11h15
3 commentaires
Merci Nicolas Hulot, les opérations à Notre-Dame-des-Landes coûtent 300 000 euros par jour à l’Etat...
mercredi 18 - 11h01
4 commentaires
JUSTICE DE CLASSE
mercredi 18 - 09h59
1 commentaire
Ce Roi d’Espagne qui fait la leçon démocratique ! Et la République, bordel !
mardi 17 - 15h16
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Survie : il faut virer Macron par ordonnances populaires !
mardi 17 - 14h14
de : Author : Pierrick Tillet
3 commentaires
19 avril, 1er et 22 mai : printemps larvé ou explosion sociale ?
mardi 17 - 09h20

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans la bataille de l'homme et du monde, ce n'est pas le monde qui a commencé. Gaston Bachelard
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite
Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France. Allez jusqu’à 200 000 !!!
dimanche 11 mars
de Roberto Ferrario
Signez ici : https://www.change.org/p/pour-la-cr... Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d’un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D’autant plus qu’ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d’entre eux et du gouvernement pour le service public. L’émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j’étais l’invité est un modèle du genre. (...)
Lire la suite
Solidarité avec les cheminots !!!
lundi 5 mars
de Roberto Ferrario
En juin 2016 les cheminots grévistes de Versailles ont reçu un chèque de 15 000 € de la part de quatre organisations membres de la CGT. ;-) En preparation de la greve, on doit se préparer à faire la même chose de maintenant... ;-)
Lire la suite
Élections en Italie : une droite honteuse, un rayon d’espoir à gauche
mercredi 28 février
de Marc Botenga via RF
Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité. Un attentat, une droite (...)
Lire la suite
Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !
mercredi 28 février
de Chiara Carratù via RF
Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà (...)
Lire la suite
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite