Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ALERTE : PROVOCATION ce matin contre les FRALIB de GEMENOS !
de : alain Chancogne dit A.C
vendredi 27 juillet 2012 - 09h19 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

INFOS dernières-suite contacts avec Rouge Vifs 13

La Direction d’UNILEVER tente par tous les moyens de casser le "processus" de sortie de CRISE qui se dessinait

Elle prétend rentrer dans l’usine occupée ce matin :

Après plus de 600 jours de LUTTE, le Ministre Montebourg avait , semblait-il, dès le lendemain de la formation du gouvernement , en raison de la force de la détermination ouvrière , obtenu que reprennent des négociations et que la question brulante d’une éventuelle expulsion des travailleurs qui occupent le site ou se fabriquait le THE l’ELEPHANT soit abandonnée

C’est ce qu’il avait assuré en se rendant dans l’usine occupée Or , avant hier, L’huma, la Marseillaise, le Monde remarquait que des reculades gouvernementales sur "l’interdiction des licenciements boursiers" avait déjà eu lieu chez Ayrault..

Coîncidence : UNILEVER durcit le ton , maintient ses exigences inadmissibles en terme de refus concernantle label de marque,et les vautours de la spéculation immobilière redonnet de la voix pour tenter d’obtenir le rachat du site....

Bien que n’ayant pas en mains tous les tenants et aboutissants du dossier, là comme chez FORD Blanquefort, on assiste à des positionnements à géométrie varaible, à des engagements"chauve -souris- selon que les "politiques" (entendez PS ou droite) discutent avec "les Misérables". ;ou les Thénardier. ;

Quoiqu’il ensoit, nos camarades de GEMENOS ne sont pas prêts de lâcher le morceau

Cette nuit , Rouge VIFS 13 relayait l’appel au rassemblement devant l’usine, à 6h pour empêcher la Direction d’en franchir le seuil.

infos diverses sur le site

http://cgt.fralibvivra.over-blog.com/

Lire aussi le journal électronique

http://www.rougemidi.org/ que co-dirige l’ami Charles Hoareau



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
ALERTE : PROVOCATION contre les FRALIB de GEMENOS !
29 juillet 2012 - 09h59 - Posté par A.C

 L’article de CHARLES HOAREAU sur ROUGE MIDI-

http://www.rougemidi.org/spip.php?a...

Fralib : nouvelle provocation de la direction.

C’est comme cela avec le grand patronat, il est tellement habitué à régner en maître absolu dans « ses » entreprises et à avoir à l’extérieur des pouvoirs publics ouvertement à sa botte ou qui plient à la première de ses inflexions de voix, qu’il finit par prendre le pays tout entier pour une « colonie bananière » comme dit la CGT de Fralib.

De la famille Peugeot qui depuis la Suisse prétend donner des leçons de civisme à tout un chacun, à Laurence Parisot qui ne « digère pas la conférence sociale » parce que, entre autres, on n’y a pas parlé de la flexisécurité en passant par Bruno Witvoët, PDG d’UNILEVER etses déclarations pleines de morgue ou Jean Luc Chauvin, président de l’UPE 13 [1] qui a récemment, dans une interview édifiante, accusé les salariés de Fralib de pillage, ce qui en toute logique devrait lui valoir un procès en diffamation, ils sont tous les mêmes : ils se prennent pour des monarques.
En ce qui concerne le dernier, c’est sûr qu’en tant qu’ancien président de la FNAIM 13 il est bien placé pour donner des leçons de lutte contre les voyous marchands de sommeil qui sévissent dans la profession en particulier à Marseille…mais passons.

Et ainsi va le monde de l’argent, depuis que le capitalisme est capitalisme, le grand patronat n’a de cessé de vouloir reprendre ce que nous gagnons par les luttes.
UNILEVER ne déroge pas à la règle, il ne renonce jamais, mais en face les fralibiens et leurs soutiens non plus.

Depuis le départ de la bande à Sarkozy à qui elle pouvait tout demander, la direction du Groupe tente de faire de même en adaptant sa stratégie aux conditions politiques nouvelles créées par les élections et l’irruption des luttes dans la campagne électorale.

 Ainsi elle accepte de s’asseoir pour la première fois à la table des négociations après plus de 600 jours de lutte et ajoute aussitôt que le débat est clos,
 malgré les décisions de justice elle empêche toute reprise de l’activité sur le site depuis plus d’1 an et c’est elle qui décide en toute illégitimité de retenir les salaires des délégués du personnel en prétextant qu’ils seraient en grève (une grève des seuls délégués, admirez la finesse de l’argument),
 elle s’autorise à parler à la place de la communauté de commune de Marseille, candidate au rachat du site,
 elle interprète comme ça l’arrange les décisions de justice,
 bref elle se croit tout permis.

Dernier fait en date, le groupe UNILEVER s’était engagé publiquement et par écrit, à l’occasion de la réunion au ministère du 28 juin dernier, à céder l’ensemble de l’outil industriel. De plus, s’agissant du site, le groupe avait déclaré qu’il n’avait plus besoin d’y venir, excepté pour récupérer quelques dossiers individuels concernant certains salariés [2] et qu’il ne demanderait pas la liquidation des astreintes [3]. Une fois de plus les dirigeants ne respectent pas leurs propos.

Ce jeudi 26 juillet, les délégués de Fralib ont reçu un courrier de la direction indiquant qu’elle allait « revenir travailler sur le site avec des entreprises prestataires » afin de « restituer le site en septembre 2012 ». Vide de toute machine ? On a en mémoire les camions de déménagement qui rodaient autour de l’usine au printemps dernier...

Au cas où il subsisterait un doute elle précise dans ce même courrier qu’elle viendra « accompagnée par un huissier de justice qui sera chargé de constater les infractions qui pourront donner lieu à la liquidation des astreintes  »…

Le lendemain de ce courrier, donc, hier vendredi, M. Llovera, le Directeur du site accompagné de ses gardes du corps aux caméras (mal) cachées et de son fidèle huissier de Justice armé de son appareil photo se présente à l’entrée.

Une délégation de syndicalistes du département (mais pas un fralibien) les attendait donc tranquillement depuis le matin (très) tôt pour leur rappeler que si la direction veut venir pour récupérer les dossiers, cela ne pose aucun problème. Elle n’a qu’à écrire aux délégués et organiser la récupération avec eux. Concernant l’intervention d’éventuelles entreprises prestataires, ce n’est pas ce qui avait été convenu le 28 juin, donc qu’elle revoie cela avec celles et ceux qui ont participé à la réunion au ministère.
M. Llovera, flanqué de ses acolytes, repart dépité de n’avoir pu faire constater ni que l’entrée lui était interdite, ni que des salarié-e-s visés par le jugement du 16 mai dernier étaient présents.

Il est à noter que la venue des prestataires habituels (et la direction le sait) ne pose aucun problème et que ceux-ci (entreprises de dératisation, d’entretien des espaces verts ou de maintenance des machines à boisson…) n’ont jamais cessé de venir à l’usine y compris récemment.

Personne ne peut donc être dupe devant une telle manœuvre qui vise à mettre la pression sur le collectif de salariés en lutte, mais aussi sur les pouvoirs publics.
Montrer au groupe UNILEVER qu’il n’est pas au-dessus des lois.

Pour l’instant le groupe agit comme s’il avait la certitude, quoi qu’il fasse, de rester impuni.

A l’automne prochain viendra devant la cour d’appel le 3ème PSE validé dans les conditions d’irrégularités queles lecteurs de Rouge Midi connaissent .
Le ministère aussi.

Dans ces conditions une question se pose : pourquoi le nouveau ministre du travail ne demande-t-il pas au directeur départemental de ressortir la lettre que le ministre précédent avait demandée aux services de tenir secrète ?

De même se pose également la question du PV de carence qui avait été établi dès le début de la procédure et bloqué volontairement en préfecture plus de 8 jours, pour qu’il soit inopérant.

Ces éléments sont essentiels dans le cadre de la procédure d’appel. Comme le disent les délégués du site : «  Personne ne comprendrait pourquoi le nouveau gouvernement couvrirait les magouilles du précédent. »

En attendant et pour parer à toute nouvelle tentative - et nous de doutons pas qu’il risque d’y en avoir d’autres, la CGT du 13 a lancé un appel aux syndicats du département et les salarié-e-s ont relancé le comité de vigilance : même en plein mois d’août il va y avoir du mouvement à Fralib.

La solidarité ne prend pas de vacances !

[1] union patronale des BDR

[2] Ce qu’évidemment les représentants des salariés avaient compris et opération pour laquelle ils s’étaient engagés à ce que la direction puisse pénétrer sur le site à sa guise.

[3] plusieurs salariés ont été mis en demeure par le tribunal de libérer le site sous astreinte nominative de 200 à 400€


Merci à BC s’il est possible d’enlever"ce matin" dans le titre de l’article
A.C






Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
1 commentaire
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
5 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite