Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La Revista n°9 est sortie


de : Libertat
samedi 4 août 2012 - 15h11 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 371.4 ko

Le numéro 9 de la Revista est sorti. Vous voulez le recevoir et vous abonner ? Envoyez un chèque à l’ordre de : "Les amis de Libertat" à : 2 rue de la fontaine, 64000 Pau. Abonnement d’1 an (6 numéros) pour 25€ ou plus pour soutenir !

Lo numerò 9 de la Revista qu’ei sortit. Lo voletz recéber e vos abonar ? Enviatz un chèc a l’òrdi de "Los amics de Libertat" a : 2 carrèra de la Hont, 64000 Pau. Abonament d’1 an (6 numeròs) per 25€ o mei tà sostiéner !

http://www.libertat.org/

LIBERTAT, qu’es aquò ? Version française

1-Qu’est-ce que LIBERTAT ? Libertat est un mouvement politique qui se bat pour la libération sociale et nationale du peuple en Occitanie et dans le monde. Le mouvement s’est créé en 2009 dans le but de regrouper les différents groupes existants à l’époque, en repensant totalement notre façon de communiquer et de fonctionner.

2-Que revendiquer-vous pour l’Occitanie ? Les militants de LIBERTAT reconnaissent l’existence de l’Occitanie, composée d’un territoire historique définit par la langue occitane, et un peuple qui depuis longtemps ne voit pas respectés ses droits fondamentaux. Nous nous battons pour nos droits linguistiques, afin que l’occitan puisse s’épanouir dans toutes les strates de la société, mais l’essentiel de notre combat se situe dans le « vivre et décider au pays », pour que nous puissions décider tous ensemble de tout ce qui concerne notre vie. Nous sommes évidemment solidaires de tous les peuples en lutte dans le monde mais nous pensons que la lutte commence là où nous vivons.

3-Êtes-vous un mouvement ethnique ? Pas du tout, être occitan c’est tout simplement vivre en Occitanie et reconnaître la réalité de ce pays, c’est adhérer à des valeurs communes de tolérance, de respect, de paix, de justice. L’Occitanie n’a jamais constitué un ensemble ethnique propre et ceux qui l’affirment ne connaissent tout simplement pas son histoire. Pour LIBERTAT, il n’y a pas besoin de papier pour être occitan. L’Occitanie est une terre plurielle et multi culturelle, LIBERTAT en est ce reflet ou tend à le devenir. Notre slogan : Òsca la mesclanha ! (vive le mélange !).

4-Donc vous n’êtes pas anti-français ? Bien sur que non ! Nous faisons la différence entre l’Etat français et le peuple français. Le peuple français est victime comme nous de ce système capitaliste et étatiste. Un français a évidemment toute sa place dans LIBERTAT tant qu’il reconnaît l’existence du peuple occitan et le droit à l’autodétermination. Comme nous l’avons dit tout le monde peut et doit se retrouver dans notre projet. Tous les citoyens de l’Hexagone dans leur ensemble doivent aujourd’hui remettre en cause l’Histoire impérialiste et coloniale de la France. C’est selon nous la seule solution pour rompre avec l’Histoire mythifiée que nous impose l’élite française depuis des décennies.

5-Et la question de la langue, les militants doivent-ils parler occitan ? Les non-occitanophones sont-ils exclus ? Nous prenons acte du fait que les occitans savent de moins en moins leur langue, conséquence d’une politique volontairement linguicide. Nous nous voulons ouvert et en phase avec notre réalité, et de ce fait chacunE peut militer dans LIBERTAT sans connaître l’occitan. Parallèlement nous insistons sur la nécessité d’apprendre et d’utiliser la langue le plus possible car c’est la seule façon de la sauver et de lui rendre sa place dans la société, tout simplement !

6-Mais pourquoi parler occitan alors que l’heure est à la globalisation et à l’ouverture, et que la langue est de moins en moins parlée. N’est-ce pas un combat perdu d’avance ? La diversité est une richesse : une langue, une culture qui disparaît est une catastrophe pour l’Humanité. Aujourd’hui l’occitan est dans une très mauvaise posture. Cependant des signes prometteurs s’annoncent, notamment l’apparition de la question occitane dans la société et le bienfait reconnu du bilinguisme pour les enfants.

Premièrement, parler occitan n’est pas se renfermer sur sa culture mais s’ouvrir sur beaucoup d’autres. Des ponts inévitables sont bâtis avec les autres langues latines. Cela fait aussi partie de l’âme de ce pays, de son histoire tout simplement.

A côté de ces considérations culturelles et humanistes, nous voyons l’occitan comme une possibilité supplémentaire de lutter contre la globalisation et l’uniformisation capitaliste. C’est pour nous une langue de résistance à une volonté imposée. Avec ce combat politique autour de la diversité culturelle nous rejoignons de nombreux peuples à travers le monde : kurdes, mapuches, catalans, bretons, kanaks etc. Nous participons à une lutte mondiale pour une humanité plurielle, pour plusieurs mondes comme disent les zapatistes.

7-Mais le « vivre et décider au pays » n’est-il pas réactionnaire aujourd’hui au sein de ce monde globalisé ? Non au contraire, la globalisation actuelle vient parachever le contrôle total du capitalisme et de la domination de l’humain par humain. Le système politique dans lequel nous vivons est à révolutionner car aujourd’hui il ne sert qu’à légitimer un système économique qui va droit dans l’impasse.

En Occitanie comme dans bien d’autres pays, la démocratie ne peut s’exercer pleinement car le peuple ne possède aucun espace concret de discussion et de décision. Les centres de pouvoir doivent être relocalisés et non plus centralisés à Paris ou à Bruxelles dans quelques tours d’ivoire.

Dans le « vivre » nous entendons le droit pour tous de demeurer là où on est né si on le désire, sans être contraint à l’immigration Cela implique évidemment la mise en place d’un système juste qui permet à tous de vivre décemment. Nous savons la déchirure que vit chaque immigré forcé de quitter son pays pour survivre. Dans le même temps chacun doit pouvoir être libre de ces déplacements : cultures et expériences doivent pouvoir se rencontrer et échanger à souhait.

8- Donc vous ne refusez pas l’immigration, mais quelle est votre vision sur la question des sans-papiers ? Il est évident que nous soutenons les sans-papiers en lutte en Occitanie ou ailleurs, nous sommes pour leur régularisation afin que chacun puisse bénéficier des mêmes droits, ce tant que les papiers sont nécessaires. C’est une nécessité de soutenir les hommes et les femmes en souffrance surtout quand ces causes sont directement liées à l’exploitation capitaliste. Mais il est tout aussi indispensable de changer ce monde pour que chacun puisse vivre et s’épanouir où il le désire.

9-Revenons sur votre nom : pourquoi de « gauche » ? N’est ce pas une erreur alors que la gauche est en pleine déliquescence ? Pour nous « gauche » signifie le lien entre le passé de lutte révolutionnaire et émancipatrice dont LIBERTAT se revendique, et notre présent commun. Il serait inconscient de laisser cette dénomination à des mouvements qui se sont aujourd’hui ralliés à l’idéal capitaliste. Nous voulons donner un nouvel espoir au peuple de gauche trahit depuis toujours par ses chefs.

10-Justement LIBERTAT se revendique d’un héritage révolutionnaire mais refuse de se revendiquer d’une idéologie particulière, pourquoi ? LIBERTAT est la rencontre d’idées, de perceptions et d’expériences multiples. C’est un choix que nous avons fait depuis le début. Cela rend notre organisation plurielle et riche en débats. Nous voulons dépasser les clivages d’organisation et d’idéologie qui ruinent les mouvements d’émancipation en Europe. Nous avons besoin aujourd’hui d’un mouvement spécifiquement occitan qui s’inspire du passé de lutte tout en innovant, en étant en phase avec la réalité actuelle.

11-Concrètement, que faites-vous pour faire avancer les choses ? LIBERTAT s’est créé pour occuper tous les terrains de la lutte. Nous voulons aussi établir une jonction perpétuelle entre la question occitane et la question sociale. Nous travaillons activement à un projet de nouvelle société, un projet à soumettre aux gens, qui réponde aux besoins des populations.

Un riche débat nous anime sur la question électorale. Nous ne vous cacherons pas que nous voulons participer à la vie politique institutionnelle locale tout en étant conscients des dangers qu’elle comporte. Nous y voyons surtout la possibilité de faire émerger une force populaire, radicale et occitane.

Nous vous attendons toutes et tous !



Imprimer cet article





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite