Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite, commenter l'article...

A l’attention des journalistes,
de : André Bouny
mercredi 5 septembre 2012 - 14h26 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 61.2 ko
Enfant(s ?) mort victime de l’Agent Orange, le mouvement d’ensemble de cette morphologie suggère l’insigne nazi.

Réajustements et façon dont a été traitée cet été l’inauguration du chantier visant à décontaminer une ancienne aire de stockage d’Agent Orange sur l’aéroport de Danang au Viêt Nam.

À l’été 2011, se déroula une cérémonie dédiée aux accords vietnamo-étasuniens visant à engager un chantier de décontamination de la dioxine recelée dans et par l’Agent Orange sur une partie de l’ancienne base américaine de Danang. Un lieu faisant partie des trois principaux sites les plus contaminés par cette molécule (2,3,7,8-TCDD) parmi les 28 « points chauds » identifiés, ceux-ci ne tenant pas compte des millions d’hectares qui ont reçu de un à dix épandages, parfois davantage.

Un an plus tard, le 9 juillet 2012, se déroula l’inauguration du début des travaux estimés à 43 millions de dollars (financé à hauteur de 20 millions par les États-Unis, soit moins de la moitié) en présence de hauts responsables vietnamiens et de l’Ambassadeur des USA au Viêt Nam. Ce dernier, David Shear, déclara que les USA avaient déjà aidé les Vietnamiens handicapés « quelle que soit la cause » à hauteur de 54 millions de dollars. Il convient de préciser ici qu’il s’agit d’aide d’ONG et de Fondations, comme par exemple la Fondation du constructeur automobile Ford (visant le marché automobile vietnamien ?). Et quand David Shear dit que le lien entre l’exposition à l’Agent Orange et les maladies qui en découlent est « incertain », phrase reprise à l’unisson par les médias, l’ambassadeur applique à la lettre la conduite dictée par Washington qui consiste à ne pas reconnaître sa responsabilité dans cet effroyable crime, tandis que son Académie nationale des Sciences a établi les liens de cause à effet entre l’Agent Orange et des dizaines de pathologies (très graves et/ou mortelles) et de malformations congénitales, parfois monstrueuses. Cette liste est remise à jour tous les 2 ans, et s’allonge au fil du temps. Causalités qui ne valent visiblement que pour les vétérans étasuniens, mais pas pour les victimes vietnamiennes, laotiennes, et cambodgiennes qui n’en sont pourtant pas moins humaines. Quant à la corrélation, les anciens combattants de pays alliés de l’armée US qui furent en contact avec l’Agent Orange, (ceux de Corée du Sud, de Nouvelle-Zélande, d’Australie), sont atteints, eux et leurs enfants, des mêmes pathologies, alors qu’ils ne résident pas dans les mêmes régions géographiques et connaissent des conditions et des modes de vie fort différents. D’ailleurs, la Corée du Sud a intenté un procès aux compagnies chimiques étasuniennes et la Haute Cour de Séoul a condamné Dow Chemical et Monsanto. Qui ne serait pas surpris que ces grands groupes industriels à but lucratif aient accepté de payer, en 1984, 180 millions de dollars à un fond destiné à dédommager les vétérans US victimes de l’Agent Orange afin d’éviter un procès qui aurait crée un précédent, tout en clamant dans le même temps leur non-responsabilité ?

Le budget du Departement of Veterans Affairs (ministère des Anciens combattants US) de 2010 pour les seuls vétérans victimes de l’Agent Orange dépassait les 13 milliards de dollars (soins, pensions, y compris la compensation pour la reconnaissance de 2 nouvelles maladies), et ils ne sont « que » 200 000. Immédiatement, notre esprit tourne comme un moteur cherchant à définir la somme annuelle qui serait proportionnelle aux millions de victimes vietnamiennes… sans même oser y ajouter le coût de la décontamination à l’échelle du pays.

Lors de cette inauguration, les responsables du chantier ont proclamé que 73 000 m³ de terre seraient chauffés (la dioxine apparaît en présence de chlore aux environs de 400°C et se dénature entre 800 et 1000°C), ceci en 4 années, donc jusqu’en 2016. Cependant, à seule fin de rétablir les choses à leurs justes proportions, il suffit de prendre une calculette pour constater que ce chiffre ronflant, repris lui aussi à l’unisson par les médias, représente seulement 3 hectares sur 2,5 mètres de profondeur (alors qu’il conviendrait de parler des fonds des rivières et des lacs, des nappes phréatiques et aquifères bien plus profondes où l’on retrouve effectivement la dioxine). Autrement dit, la petite partie de l’aéroport de Danang qui a fait la Une de l’actualité internationale est un « confetti » au regard des millions d’hectares ayant subi les épandages d’Agent Orange. De plus, la dépollution de ce « confetti » ciblé (qui est une forme de reconnaissance implicite de responsabilité, tout comme la vague de publicité positive qui lui est faite) n’est-elle pas motivée par les intérêts géostratégiques de la région ? Oui, la Chine...

Cela posé, mieux vaut un peu de décontamination que pas du tout.

Le traitement de cette information par une très large majorité des médias (pas par tous) est révélateur de l’inclination de l’Europe occidentale à faire allégeance yeux fermés aux États-Unis d’Amérique. S’agissant d’une action qui colporte une image positive des USA, journaux, télévisions, et radios de tout poil reprirent comme un seul homme le « confetti » à la Une, avec parfois des titres laissant entendre que les États-Unis avaient entrepris la décontamination du Viêt Nam dans son entièreté : information insidieuse invitant l’opinion publique à penser que la confuse et lointaine question de l’Agent Orange était désormais réglée. Or, la plupart de ces médias ont une méconnaissance totale de cette plus grande guerre chimique de l’Histoire de l’humanité qui tue encore aujourd’hui, et cela pour avoir parfaitement ignoré jusqu’ici les millions de victimes de ce crime abject (puisque fabricants et chercheurs des laboratoires militaires connaissaient les effets et conséquences sanitaires de la dioxine TCDD contenu dans l’Agent Orange au moment de son utilisation) : jusqu’à 4,8 millions de personnes ont été directement exposées aux épandages de l’Agent Orange (rapport Stellman, 2003, USA) ; en 2010, la Vice-présidente de l’Assemblée nationale du Viêt Nam déclara que 4 millions de Vietnamiens étaient contaminés à des degrés divers. Des chiffres qui ne tiennent pas compte des innombrables victimes ayant développé des pathologies incurables ni des effets tératogènes sur les nouveau-nés depuis trois générations, tandis que la quatrième arrive. Une récente étude vietnamienne estime que 16 millions de personnes ont été au contact de l’Agent Orange depuis le début des épandages. Des millions de victimes passées, présentes, et à venir par le biais de la chaîne alimentaire sans que l’on sache quand ni si cela s’arrêtera un jour.

Journalistes aspirés par la vitesse du temps médiatique, mieux vaut tard que jamais. Vous êtes les alliés naturels des victimes (de toutes) pour porter à la connaissance de l’opinion publique l’abomination d’un des plus grands crimes de l’Histoire des hommes, jusque-là tenu sous silence.

André Bouny, pt du Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange, auteur de «  Agent Orange, Apocalypse Viêt Nam », Éditions Demi-Lune, 2010, Paris : http://www.editionsdemilune.com/age...



Imprimer cet article





DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO
IN GIRUM - Les Leçons politiques des ronds-points
mardi 3 - 13h34
de : Ernest London
2 commentaires
Pour exploiter l’uranium kazakh, Orano va raser une forêt protégée
mardi 3 - 11h01
de : jean 1
2 commentaires
Propriétaires terriens, industriels, ministre corrompu : qui sont les pyromanes de l’Amazonie brésilienne
lundi 2 - 22h22
de : bastamag
Acte 42 : 31 Aout Hommage des Gilets Jaunes devant l’ONU à Genève à tous les blessés et mutilés (vidéo)
lundi 2 - 21h51
de : nazairien
5 commentaires
Tita Nzebi à l’Espace Sorano : au-delà de l’engagement contre la dictature
lundi 2 - 14h48

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction. Francis Picabia
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite