Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La lutte des « Doux Graincourt » ne prend pas de pause ! Chronique d’une journée


de : Front Solidaire
dimanche 16 septembre 2012 - 12h20 - Signaler aux modérateurs

La lutte des « Doux Graincourt » ne prend pas de pause ! Chronique d’une journée pas ordinaire.

En occupation de leur usine depuis quelques jours (le 12 septembre), les salariés de Doux Graincourt entendent être visibles sur tous les fronts pour unifier à leur cause, une lutte destinée à sauver leur outil de production et continuer à travailler à Graincourt.

Pendant que des camarades maintenaient le piquet de grève afin d’éviter tout démantèlement ou saccage de leur usine, une quarantaine d’entre-deux, avec femmes et enfants, se rendaient sur la Fête de l’Humanité où ils ont rencontré un accueil des plus chaleureux, tant au stand de la fédération PCF 62 qui les avait invités, que dans les allées ou à l’espace du front de Gauche au côté des mineurs espagnols des Asturies puis à l’espace Agora où ils ont pu s’exprimer comme chacun (voir la prise de paroles à la suite de ce billet).

Il y a eu des grands moments, les rencontres avec les élus politiques Front de Gauche du Nord-Pas-de-Calais afin que ceux-ci appuient la lutte, ce qui semble déjà acquis.

Puis la manifestation des entreprises en lutte, au sein même de la Fête avec arrivée sur la grande scène sous les acclamations et les applaudissements de dizaines de milliers de personnes.

En cerise sur le gâteau, la banderole de tête de cortège des Doux Graincourt portée par leurs enfants comme un symbole de lutte contre la « mort sociale » comme le porte-parole des 250 familles et des centaines de milliers d’autres menacées par les plans de licenciements capitalistes.

Sur cette immense scène qui accueillent des artistes mondiaux, nos camarades de Doux Graincourt, représentants des 250 salariés et familles, étaient « stars » d’un moment au milieu des banderoles des autres grandes luttes en cours, comme celle des Fralib, Arcelor, Peugeot et tant d’autres…

Il est clair que dans les rangs des « Doux Graincourt » présents, il y avait une grande émotion et une grande fierté d’être entrés en lutte contre la fermeture de leur usine. Là ils ont pris conscience de la grandeur de leur combat pour un redémarrage de l’usine, quand d’autres entendent négocier de meilleures conditions d’indemnités de départ.

Une des grandes et fortes émotions fût aussi cette rencontre rapide mais ó combien fraternelle avec Jean-Luc Mélenchon et cette embrassade d’une grande sincérité et d’une grande humilité avec une des camarades en lutte de Doux Graincourt.

« Vous allez venir nous voir pour nous soutenir ? » lui demanda-t-elle et cette joie quand la réponse fût « oui, c’est prévu, je viendrais bientôt, c’est promis ! ».

Aussi, une bonne discussion avec Philippe Poutoux du NPA, sensible à cette lutte, qui lui aussi a décidé avec son organisation politique de donner un coup de main et de tout faire pour venir rencontrer les travailleurs sur le site de Graincourt. D’autres, comme ceux de la Coordination Communiste 59-62 ont annoncé aussi leur venue, ainsi que le PCOF…

Une chose est certaine, il y a « un avant et un après 12 septembre » car aujourd’hui cette lutte a été popularisée au niveau national et des millions de travailleurs partout en France savent désormais où se trouve Graincourt et quelle est la capacité de résistance de ces travailleurs déterminés à garder coûte que coute leurs emplois et à lutter contre un empire qui voulait les mettre à genou.

Nous réitérons nos appels à aller sur le site pour soutenir par la présence, la discussion et aussi financièrement les travailleurs de Doux Graincourt en lutte, qui nous savons, vont être confrontés à la pression et aux intimidations des liquidateurs mais aussi à ceux qui entendent les museler pour qu’ils ne servent pas d’exemple…

Enfin l’heure étant à l’unité sans sectarisme, nous n’aborderons pas les sujets qui fâchent, et il y en a.


Prise de paroles du comité de lutte CGT des salariés de Doux Graincourt à l’espace Agora

« Chers camarades, nous nous exprimons ici au nom des salariés en lutte de Doux Graincourt.

Tout d’abord nous remercions les camarades de la fédération PCF du Pas de Calais, de nous avoir invités ici, pour partager avec vous cette fête.

Et nous vous remercions tous d’être là pour nous apporter votre soutien et votre solidarité avec notre lutte…

A ce moment nos pensées vont à nos collègues restés sur le site à Graincourt pour empêcher toute intrusion malsaine ou démantèlement de notre outil de travail, celui qui nous fait vivre… avec la mafia doux, tout est possible !

Depuis juin et l’annonce de la faillite organisée par Charles Doux et ses complices financiers, le ciel nous est tombé plusieurs fois sur la tête.

L’annonce puis des repreneurs qui se désistent, des tribunaux qui ont joués le jeu des patrons et le sentiment d’avoir été abandonné… nous avions mis un genou à terre, et croyez-nous le moral était au plus bas, de plus nous étions envahie par le sentiment d’impuissance face à ce rouleau compresseur…

Et oui, que faire face à cette broyeuse sociale qui déchiquetait petit à petit nos esprits et nos vies, celles de 253 travailleurs atteints par la peur, 253 familles dans la broyeuse dont 19 couples salariés dans l’usine, et une centaine d’enfants à charge… ? Que faire face à un empire qui ne fichait complétement de notre mort sociale dans ce coin du Pas de Calais, isolé au milieu des champs et en même temps au carrefour des plus grandes voies de communications qui desservent le Monde et l’Europe entière du nord au sud, de l’est en ouest ?

La solution est venue de camarades, des camarades avec un grand C, qui ne sont pas venus en calculateurs, en donneurs de leçons ou en opportunistes … mais qui venus nous remonter un moral tombé bien bas, et contribuer avec force à nous réorganiser collectivement pour reprendre le bon cap dans cette tempête, alors que nous avions perdu notre boussole,

Des camarades qui ont sus trouver les mots pour que nous relevions la tête ! Des camarades qui ont sus trouver les arguments pour que nous redevenions des travailleurs debout qui décident d’enrayer la broyeuse sociale. Des camarades qui ont sus trouver les paroles justes pour faire face aux requins de la finance et du capitalisme dévastateur, et pour faire face au sentiment d’impuissance que le groupe Charles Doux avait délibérément organisé pour affaiblir notre résistance et nous saper le moral.

Aussi, camarades, quoi de plus heureux, de plus valeureux, de plus noble, de plus fort… que la solidarité et l’unité de classe pour faire face à un ennemi de classe.

Aujourd’hui nous sommes en résistance mais aussi à l’offensive pour empêcher que notre usine soit démantelée par un liquidateur au service du capitalisme, qui agit comme un prédateur sans foi ni loi…. Rapineur de bas étage !

Ce mercredi 12 septembre, nous avons voté l’occupation illimitée de l’usine jusqu’à son redémarrage, et nous ne lâcherons rien, nous ne plierons plus, nous ne baisserons plus la tête….Jamais plus !!! Parce que collectivement, et avec votre soutien massif, nous l’avons décidé nous-mêmes, sans se soucier des décisions prises par les banques, les tribunaux, les requins ou les rapaces…

Bizarrement, le lendemain l’Etat trouvait 1 million, 1 journée = 1 million – 30 jours = 30 millions ! NON !

Nous demandons à L’Etat qu’il rachète l’usine pour l’euro symbolique puisqu’elle a été abandonnée ; qu’il la remette aux normes, et enfin qu’il trouve un repreneur pour redémarrer la production, et puisque la France importe des millions de tonnes de volailles chaque année, autant les produire et les transformer ici avec nous, avec la qualité et dans de bonnes conditions de travail !

On mange tous du poulet NON ! Et pour l’argent, Charles Doux est blindé de frics, de biens, de terres, de châteaux… L’Etas doit récupérer ce qui lui a été donné sans être contrôlé et qu’il a dépensé sans compter.

Nous ne voulons ni la compassion ni les larmes de crocodiles, nous voulons une solution pour que l’usine redémarre ! Camarades, nous ne lâcherons rien ! Jamais, plus jamais nous ne céderons, même face à des CRS ou à des décisions qui voudraient nous contraindre à dégager…

Jamais camarades, nous ne lâcherons, et nous comptons sur vous tous ici - pour nous apporter votre complet soutien, surtout en cas de coup dur !

Camarades, faisons l’unité de notre classe afin qu’elle devienne plus qu’un rempart….que cette unité devienne une forteresse d’où partira l’offensive !

Camarades, l’heure n’est plus au bla bla politicien ni au compromis dans les couloirs ou les salons, ni au corporatisme qui nous isole, la situation est trop grave pour des millions d’entre nous !

Qui peut dire ici, aujourd’hui, que son avenir est assuré, qu’on soit du privé, du public, retraités ou jeunes diplômés ou pas, chômeurs ou précaires ? Camarades, le capitalisme veut notre mort sociale parce que pour les capitalistes, un euro ou un dollar vaut plus que la vie d’un travailleur !

Camarades, allons-nous encore laisser faire ? Nous enfants de la Commune, de l’immigration et de la résistance !

Camarades, allons-nous encore écouter ceux qui nous disent et veulent nous faire croire que le capitalisme peut être social ou qu’il peut avoir un visage humain, ceux qui nous disent que cette Europe est le remède à la maladie qui nous ronge ? Ceux qui comme Barroso ou Draghi, agents de Goldman Sachs, nous menacent avec le spectre du fascisme si nous refusons l’austérité imposée ? Ceux qui comme Hollande et Ayrault nous parlent de délais ou d’union sacrée !

Qui ici veut d’une Union avec des bandits qui nous bafouent et nous licencient par centaines de milliers ? Ceux qui humilient le drapeau rouge de la résistance et de la Classe Ouvrière ? JAMAIS !

Camarades, nous sommes des ouvrières et des ouvriers, celles et ceux qui créent les richesses mais qui n’en profitent jamais, des travailleurs bafoués par une exploitation sans limite.

Camarades, si nous créons l’unité de combat, la peur va changer de camp !

Alors rappelons-nous toutes et tous, ici présents,

Qu’une barricade n’a que deux côtés, jamais trois, que nous sommes les majoritaires en capacité de faire face, que nous sommes les seuls en capacité de faire chuter les minoritaires… qui nous pillent et nous exploitent ! Personne d’autres que nous, ne le fera à notre place !

Il faut donc être solidaire et déterminés, et unir nos efforts et nos luttes pour enfin passer à l’offensive, c’est la seule solution pour éviter un retour à Germinal ou à la pire des possibilités, la dictature fasciste imposée par la dictature du capital !

Camarades, Merci de nous avoir reçus, merci de nous avoir écoutés, vive l’internationalisme, vive la classe ouvrière, vive la solidarité et l’unité de notre classe…. A bas ce système capitaliste qui nous conduit - un peu plus chaque jour dans les abîmes. Merci encore pour votre accueil, votre sympathie et votre soutien. »



Imprimer cet article





Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
2 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
2 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires
CHOQUANT ! Les brutes de Macron ont encore fait pleuvoir des coups !
vendredi 10 - 15h22
de : JO
Mouvement social cherche grève reconductible
vendredi 10 - 08h34
3 commentaires
Pour 2020, mobilisons nous pour nos retraites ! Exigeons le retrait du projet de loi !
jeudi 9 - 23h49
de : Christian DELARUE (Conv SP)
2 commentaires
’Du Gabon à la Russie’ au Théâtre de l’Almendra, Rouen
jeudi 9 - 21h30
On recherche des "prostitués" : Qui veut conduire les voitures radars qui sillonneront la Bretagne ?
jeudi 9 - 18h41
de : nazairien
PETITION POUR LE RETRAIT DU PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES
jeudi 9 - 17h39
Manifestation retraite, et défense des acquis sociaux, convergence des luttes : Saint Nazaire 9 Janvier 2020
jeudi 9 - 12h48
de : nazairien
3 commentaires
belloubet vs castaner
mercredi 8 - 19h48
de : jean1
2 commentaires
Si vis bellum para bellum.
mercredi 8 - 17h49
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Blessée par un tir de LBD « ma vie est sur pause depuis un an »
mardi 7 - 17h16
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En surface, vous ne voyez peut-être encore rien, mais clandestinement, c'est déjà en feu. Y.B. Mangunwijaya, écrivain indonésien
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite