Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Selon Mme PEDDER nous sommes gâtés
de : EMMANUEL GARESSUS
mercredi 19 septembre 2012 - 12h34 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Nouveau pavé de « The Economist » contre les enfants gâtés français Sophie Pedder, la responsable du bureau parisien de ce que le « Nouvel Observateur » qualifie de « Pravda du capital », lance un nouveau pavé contre l’immobilisme gouvernemental : « Le Déni français ». Compte rendu signé Emmanuel Garessus Le magazine The Economist avait dénoncé une campagne présidentielle marquée par « la rêverie et l’esquive » face aux deux problèmes français, la dette et le manque de compétitivité. Le nouveau gouvernement socialiste est en place, mais Sophie Pedder, la responsable du bureau parisien de ce que Le Nouvel Observateur qualifie de « Pravda du capital », lance un nouveau pavé contre l’immobilisme gouvernemental : Le Déni français *, une démonstration des limites d’un modèle de croissance « porté par la consommation, alimentée par les transferts publics payés à crédit ».

Tout lecteur qui s’intéresse aux faits et aux comparaisons de modèles économiques devrait se précipiter sur ce livre. En l’occurrence, la France est surtout évaluée à l’aune de l’Allemagne et de la Suède. Car pour Sophie Pedder, « la France s’offre un modèle suédois avec des finances publiques plus proches de celles de l’Espagne ».

L’auteure est allée visiter l’usine Pfizer à Amboise, où le groupe pharmaceutique américain fabrique le Viagra. Il y a fortement investi pour en faire le premier centre de production du Viagra au monde. Or l’usine semble vide. Tout ou presque est fait par des machines. En France, « mieux vaut investir dans les machines que dans les personnes », selon Sophie Pedder. La protection des employés est telle qu’elle empêche de créer ou maintenir des emplois à long terme. D’ailleurs en 15 ans, la part des contrats à durée déterminée (CDD) est passée de 45 à 12,8% (contre 26% dans l’UE). Il faut aller chez McDonald’s pour avoir un taux de CDI de 80%.

Le manque de flexibilité du code du travail est un majeur frein à l’embauche. C’est pourquoi la taille moyenne d’une société française est de 14 personnes, contre 41 en Allemagne. Malheureusement, l’allégement des contraintes est perçu comme un cadeau aux patrons.

« Il faut que les Français apprennent à vivre autrement », selon l’auteure, notamment à réduire le train de vie de l’Etat. C’est vrai à Beauvais, ville de 55 000 habitants, où pas moins de 130 jardiniers sont employés par la mairie. En France, l’emploi public concerne 22% du total, contre 10% en Allemagne. Les exemples d’abus sont innombrables : depuis la création de l’euro, la Bundesbank a réduit ses effectifs à 9560 employés, alors que la Banque de France en dispose de 13 000 postes et la Banque d’Angleterre de 1800.

La France veut se redresser, mais sans rien sacrifier. L’auteure est allée voir le ministre suédois des Finances, Anders Borg, pour mieux comprendre la restructuration du pays. La consolidation fiscale s’y est faite pour 53% par des baisses de dépenses publiques et 47% des hausses d’impôts. Entre 1990 et 96, 140 agences publiques ont été fermées. 27 000 fonctionnaires ont été licenciés ainsi que 40 000 employés des entreprises publiques. Aujourd’hui, les comptes sont sains et la croissance supérieure à celle de l’UE.

La France pour sa part n’a rien entrepris de très sérieux sur ses dépenses publiques. Elles représentent 56% du PIB en France, contre 52% en Suède et 46% en Allemagne. La France n’est pourtant que 56e au classement de l’efficacité des dépenses publiques, selon le WEF (2011). Deux exemples ? En moyenne, les chantiers culturels dépassent leur budget de 25% et les retards sont supérieurs à 30 mois. Un autre exemple d’inefficacité : les deux lignes RER A et B sont gérées par deux organismes (SNCF et RATP), ce qui nécessite deux conducteurs par rame. Chaque conducteur s’occupe d’une partie de la ligne…

L’Allemagne avait dynamisé le marché du travail avec Gerhard Schröder, en abaissant de 32 à 12 mois (deux fois moins qu’en France) la période maximale d’indemnisation du chômage. Ces indemnités représentent 67% du salaire avec un plafond limité à 5600 euros brut, contre un maximum de 75% du salaire brut en France, avec un plafond à 12 124 euros. En Allemagne, après un an, les chômeurs passent à l’allocation Hartz IV et 374 euros. Le chômeur français s’en sort mieux, selon la Cour des comptes, 1300 « aides » supplémentaires, de la couverture maladie universelle, à l’exonération de la redevance TV en passant par la prime de Noël.

Les Français sont « les derniers enfants gâtés d’Europe », selon la journaliste. Au pays où le « Droit à la paresse » est un best-seller, les Français travaillent en moyenne 225 heures de moins par an que les Allemands, soit l’équivalent de six semaines. La protection sociale représente 30% du PIB (27% en Suède), quatre fois plus que l’éducation.

A chaque étape de sa vie, l’Etat français est plus généreux. Le séjour en maternité est de 4,3 jours en France, deux jours en Suède. Dans une crèche municipale, le coût n’est alors que de 183 euros par mois après déductions et allocations (1,1 euro par heure).

Les Français quittent la vie active avant les autres. Le taux d’emploi des 60-64 ans n’est que de 18% en France, 41% en Allemagne et 61% en Suède. Ils passent cinq années de plus à la retraite que les Allemands et touchent des allocations considérablement plus élevées.

Pourtant, 66% d’entre eux souhaitent que le travail « prenne une place moins forte » dans leur vie (36% en Allemagne et 25% en Italie). Pour reprendre l’auteure, en France, « le travail est plus qu’un inconvénient : c’est l’ennemi ». Les congés sont nombreux. Dans la fonction publique, les Français sont en arrêt maladie 18,6 jours par an et 54% des absences surviennent le lundi. « Plus d’un arrêt sur deux est injustifié », selon Mediverif, un spécialiste du contrôle des absences.

Sans surprise, le PIB allemand est supérieur de 38% au PIB français. La France s’évertue à envisager une sortie heureuse en relevant l’impôt sur le revenu, notamment des riches. Mais est-ce la bonne solution ? Le produit de cet impôt correspond à la charge d’intérêt de la dette, soit 6% des recettes fiscales. Les principales sources de recettes sont plutôt à chercher au sein de la TVA (27%) et des cotisations sociales (47%). Mieux vaudrait se résoudre à une baisse des dépenses publiques.

La France pourrait sortir d’un modèle social-démocrate. Mais 41% des Français sont d’avis que le système capitaliste est totalement défaillant (9% en Allemagne). Il est pourtant urgent que l’Etat responsabilise les acteurs économiques. L’auteure se demande si les Français ne méritent pas mieux que d’être infantilisés et présentés comme des victimes par la classe politique.

* « Le Déni français - Les derniers enfants gâtés de l’Europe », Sophie Pedder, JC Lattès, 192 p.

 http://www.letemps.ch/Facet/print/U...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Selon Mme PEDDER nous sommes gâtés
19 septembre 2012 - 15h14 - Posté par patrig k

La visibilité de Millet au déni de Sophie Pedder !

Institut Montaigne financé par AREVA entre autre , le bébé de Bébéard

05 septembre 2012 Par Patrig K

Ce soir ou jamais ? Boucles blondes, regard brillant,d’un bleu profond et presque franc, la belle Damoiselle souriante, l’avenante correspondante à Paris du prestigieux hebdomadaire « so british », The Economist, laJournaliste et dame influente du conseil d’orientation du Think Thank « Institut de Montaigne »,... ...l’écrivaine du clan des capitaines d’industries capitalistes français, était en service commandé chez le dandy Taddei, pour nous revendre son ouvrage consacré au déni français et des promesses du candidat PS …

Sur un point, elle n’a pas tout à fait tord, signalant le retour à la normale de l’homme normal et président Hollande. Du rêve et du déni à la responsabilité, disait-elle ! Pourtant, question déni, du coté de la City, la belle anglaise avait de quoi faire, avant de nous proposer d’avaler sa mayonnaise à la sauce anglaise, le sucré salé, et de profiter de son expérience, histoire de suivre la devise du seigneur penseur, dont l’institut dont elle est membre, porte le nom. Montaigne :

« Quiconque me lit peut se reconnaître en moi et tirer profit de mon expérience »

Le présentateur de l’émission de la chaîne publique FR3, qui se targue d’être le journaliste en équilibre idéologique de la très médiatique culture de la libre pensée. Ce soir ou jamais ? Où ce soir, tout comme hier et maintenant, pour que demain le changement soit inopérant. Liberté d’expression, quel sympathique concept, j’y adhère forcément. Ce qui m’incommode dans cette libre expression, c’est que la liberté sans visibilité à égalité de temps d’écran et de parole, c’est de l’expression du très bien mal pensé, justement à inviter Millet. Il y a encore gagné du temps, le zélé collabo de service, y a refait sa rentrée, tout en se félicitant en quatre temps, de la politique expulsive de l’inébranlable sarko-compatible & Valls. Libre pensée ? Où la recherche à audimat, renchérir le nauséabond du sbire, triste de la part de ce Sire Taddei ?

Je ne m’y suis donc pas attardé ce soir là, c’était ARTE qu’il fallait regarder : Un documentaire très bien construit, l’empire des pyromanes cupides de Goldmann Sachs, suivit par trois documentaires instructifs, de l’historique du capitalisme cynique « pétrodollar »… c’est à revoir.

http://blogs.mediapart.fr/blog/patr...






Fondation SNCF : réseau d’influence et "social washing"
dimanche 15 - 15h48
de : Mat
solidarité
samedi 14 - 17h28
de : jean1
(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
7 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le nationalisme est une maladie infantile. C'est la rougeole de l'humanité. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite