Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...

de : AJB
samedi 22 septembre 2012 - 11h58 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Il est difficile de se positionner et surtout de réagir face aux nouvelles caricatures de Charlie Hebdo. Tout d’abord les nouvelles caricatures sont bel et bien différentes des dernières caricatures publiées. Les dernières étaient racistes, assimilant toutes les personnes musulmanes à des terroristes. Cette fois, les caricatures (en tous cas celles que j’ai pu voir) semblent plutôt être insultantes.

Doit-on censurer des caricatures racistes ou insultantes ? Non, non et encore non, pour moi la liberté d’expression n’a aucune limite mais nous devons refuser le deux poids, deux mesures actuel. Il y a bien aujourd’hui des limites à la liberté d’expression. Légalement on interdit d’avoir des propos négationnistes, xénophobes ou homophobes aujourd’hui. Et il n’y a pas que ces sujets qui sont censurés..

En 2002, le président Sarkozy n’a t-il pas mené une bataille de 10 ans contre le groupe de rap la Rumeur pour censurer l’une de leurs chansons sur la police ? En 2007, trois rappeurs sont passés en procès à Bobigny pour « injures » avec une amende de 1000 à 3000 euros à la clé. En novembre 2005, le député UMP François Grosdidier porta plainte contre divers groupes de rap français en invoquant leur caractère d’incitation au racisme et à la haine. Les groupes concernés sont : Monsieur R, Smala, les groupes Lunatic (dissou), 113, Ministère Amer (dissou) et les chanteurs Fabe (retiré du rap) et Salif. La censure peut aussi prendre d’autres formes comme la mise à l’écart légitime de Dieudonné depuis quelques années. Est-ce que l’actrice Véronique Genest sera aussi mise à l’écart après avoir tenu des propos islamophobes dans la presse ces derniers jours ? Nous en doutons fortement...

Ce sont souvent les mêmes personnalités et journaux qui s’auto-proclament protecteurs de la liberté d’expression. Elisabeth Levy, Alain Finkielkraut, Caroline Fourest ou Zemmour passent leur temps à dénoncer le danger que représentent les musulmans pour la liberté d’expression, mais ils étaient les premiers à demander la censure de nombreux rappeurs. Caroline Fourest a porté plainte contre les Indivisbles pour avoir reçu un "Y’a bon award", prix humoristique récompensant des "propos, dispositifs, idées, visuels et lois racistes de tous horizons". C’est aussi elle qui a fait une chronique où elle s’est dite outrée par le plus grand des blasphèmes : une horde de maghrébins a hué l’hymne national français lors d’un match de football. Par contre, elle a oublié d’être outrée de la même manière quelques mois auparavant lorsque des supporters franco-portugais ont hué l’hymne français lors d’un match France-Portugal. Depuis 2010, l’outrage au drapeau français en public ou en privé est passible d’une amende de 1500 euros après la polémique sur une photographie, primée lors d’un concours à Nice montrant un homme s’essuyant le postérieur avec le drapeau français.

Oui, la liberté d’expression ne devrait avoir aucune limite. Il n’y a donc aucune raison de trouver si bizarre que les personnes caricaturées décident de s’exprimer et se mobiliser. Ils usent du même droit à la liberté d’expression. C’est pour cela que face au racisme, j’en appelle à la liberté d’expression et d’action. Oui, l’extrême droite a le droit de manifester mais nous avons le droit d’organiser une contre-manifestation. On a même le droit d’essayer d’empêcher leur départ. On a donc aussi le droit d’essayer d’empêcher Charlie Hebdo de diffuser les premières caricatures racistes en bloquant les camions par exemple. N’a-t-on pas essayé de saboter la diffusion du premier loft story sur M6 en bloquant les entrées avec des ordures, en balançant des objets dans le loft etc... Aujourd’hui Manuel Valls empêche les manifestations contre des caricatures insultantes d’avoir lieu. Il y a encore bel et bien un deux poids deux mesures à la liberté d’expression.

Je vais tout de même terminer mon coup de gueule en saluant le courage de Charlie Hebdo. Le courage de faire revivre les caricatures antisémites de l’avant-guerre en changeant juste la population visée. Les caricatures antisémites de l’époque remplissaient « trois fonctions principales ». Il s’agissait, d’abord, et « cela supposait déjà des préjugés anti-Juifs chez le spectateur », de « livrer les Juifs à la dérision de la population, tout en faisant allusion à leurs soi-disant comportements typiques ». Mais aussi – deuxièmement - de « stabiliser ces préjugés en les limitant envers les Juifs », et d’« encourager de façon indirecte des actions contre ceux-ci ». Et encore, troisièmement : d’« attaquer les Juifs eux-mêmes dans leur propre image religieuse de soi et les blesser intérieurement ». Tristement d’actualité..

Avoir du courage politique, c’est s’attaquer aux personnes de pouvoir. Personne n’a oublié le renvoi du caricaturiste Siné du Charlie Hebdo pour avoir fait un petit texte humoristique, soi disant antisémite, sur le fils de Sarkozy. Charlie Hebdo ne s’attaque pas aux dirigeants ou aux organisations d’extrême droite musulmanes, il décide de s’attaquer à toute la population musulmane. Qu’est-ce qu’on aurait dit si on avait caricaturé tous les « occidentaux » comme étant des Breivik ? Le voile dans les écoles, la burka, le prix de la circoncision pour la sécurité sociale, le hallal, les prières de rue... tant de sujets qui permettent aux politiques de masquer les réels problèmes socio-économiques... Charlie Hebdo joue la surenchère sur la guerre des civilisations, nous faisant craindre les barbus qui demain attaqueront nos démocraties... Mais aujourd’hui qui attaque qui ? Qui a attaqué l’Iraq et l’Afghanistan ? Qui colonise la Palestine ? Qui appauvrit les pays du Sud ?

Ces caricatures insultantes ne sont-elles pas finalement le prolongement des caricatures racistes d’il y a quelques années ? On doit donner la possibilité à ceux qui se sentent insultés de réagir. Et c’est notamment le rôle de toute la gauche de réagir. On ne peut accepter que des camarades musulmans soient insultés de manière permanente car nous devons travailler à l’unité, lutter contre le racisme et empêcher les musulmans blessés de rejoindre le camp de la réaction.

Coup de gueule

Jalil Bourhidane


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...
22 septembre 2012 - 12h42 - Posté par Hervé Fuyet

Je partage le point de vue exprimé !
C’est le deux poids, deux mesures qui m’attriste le plus.
Charb peut faire n’importe quoi, et des permis de manifester sont refusés à ceux qui sont indignés (C’est-à-dire, beaucoup de démocrates sincères, en plus des musulmans).
Il me semble que la mentalité colonialiste a si profondément imprégné la population française en général que, même des gens que j’estime et qui sont "progressistes" ne se rendent même plus compte du sens de ce qu’ils disent.
Je ne crois pas qu’on puisse comparer la lutte des laïcs contre le totalitarisme de l’Eglise catholique en France, du temps où elle était toute puissante, avec le mépris des sentiments des musulmans honnêtes envers leur prophète ! Ces musulmans sont la plupart du temps des travailleuses et travailleurs bien honnêtes et souvent victimes de surexploitation et de racisme (y compris parfois, pour certains, dans leur pays d’origine)
Charb, bien protégé des extrémistes par les CRS, se prend pour un héros du droit de parole et de dessin. Il accepte mal les critiques et se drape dans le blanc manteau de la liberté d’expression.
Mais depuis quand la liberté d’expression excuse-t-elle n’importe quoi ? La carricature en question de Charb s’inscrit dans un climat général d’antisémitisme et d’islamophobie, et ce n’est pas un détail de l’histoire.
La tribu Le Pen l’a bien compris ; et leur louange de la "liberté d’expression" de Charb passe en boucle sur nos écrans de télé.
Que certains fondamentalistes musulmans aient réagi de manière inacceptable ne justifie rien. Comme le dit un vieil adage de droit, "un tort n’en justifie pas un autre" !



Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...
22 septembre 2012 - 19h23

Liberté d’expression oui, mais pas liberté d’injures gratuites qui vise une communauté.
Bien qu’athée, ces propos me choquent et c’est rajouter une couche au sale climat qui envahit l’Europe en général en entretenant le mythe du "choc des civilisations", cad de la différence et du sentiment d’etre supérieur à l’autre.
Une caricature sur nous même, "peuple de france, fille ainée de l’eglise" n’a pas le même impact car nous en connaissons les clés, même si nous le refusons.
Mais de quel droit assimilons nous une caricature cad un regard diffamant sur une autre culture ? Sommes nous détenteurs innés du bien ?
Je propose à Charlie Hebdo un prochain titre traitant de l’autorisation de la torture d’un taureau pendant 30 mn devant une foule en liesse et qui a payé pour ça et de l’abattage rituel contre lequel le FN se déchaine.



Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...
22 septembre 2012 - 20h25 - Posté par Alina Reyes

Tout à fait d’accord avec cette analyse. Le problème est qu’on masque sous le nom de caricature des dessins qui sont autre chose que des caricatures. Tout le monde le reconnaîtrait si on refaisait les caricatures de juifs des années 30, et c’est d’ailleurs interdit. Là le sujet a changé donc on n’identifie pas tout de suite le problème, je pense que dans quelques années cela sautera aux yeux. En attendant, essayons de le voir quand même, pour ne pas se laisser prendre à l’argument de la "liberté d’expression". Car ce sont des armes de propagande très sournoises et puissantes.



Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...
22 septembre 2012 - 23h43 - Posté par maminantaise

qui aura le courage de proposer une manif de soutien aux musulmans, pratiquants ou non, qui ne sont pas intégristes, et beaucoup plus nombreux que les quelques excités "salafistes" habilement mis en avant à l’heure du Journal télévisé par des journalistes qui jouent avec le feu en attisant la haine, j’ai lu autrefois Charlie Hebdo et je ne le ferai plus jamais, ce journal est devenu un torchon
à qui profite tout ce cirque ??? pas à la démocratie en tout cas ni à une laïcité ouverte et tolérante
en entendant Marine le Pen, j’ai envie, par provocation, moi qui suis athée, de revêtir une djellaba même si je n’apprécie pas forcément de voir de plus en plus de jeunes femmes revêtir des tenues les transformant en "fantômes" noirs



Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...
23 septembre 2012 - 08h53 - Posté par Ahriman

Il est vrai que la répression des manifestations Musulmanes est disproportionnée. Je ne vois pas pourquoi on autoriserait Charlie Hebdo ou qui que ce soit d’autre a critiquer les Musulmans et dans le même temps on interdirait a ces mêmes Musulmans de manifester le désaccord avec ces critiques. Il y a vraiment un deux poids et deux mesures intolérable.


Charlie Hebdo : oui à la liberté d’expression pour tous...
24 septembre 2012 - 02h40 - Posté par Jan

Sur la une de Charlie il y a un juif et un musulman (mmm marine t’es là) .
Ce qu’il y a de bien avec Charlie, c’est que contrairement à Minute t’es pas obligé de prendre Playboy pour le planquer dedans ...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite