Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’autre développement...
de : Gwel@n
mardi 15 mars 2005 - 16h39 - Signaler aux modérateurs

Réponse à Paff le Iench au sujet de l’alter croissance un essai sur la réaffirmation de la décroissance comme notion de rupture et remise en cause de la croissance salvatrice.

Qu’importe l’appellation, pourvu que les avancées sociales servent la cause écologique et réciproquement...

Vers un alter développement ?
une révolution lente au service de la décroissance...

pour une alternative au développement économique à 2 vitesses Nord/Sud
pour un autre développement basé sur les solidarités locales et internationales

JPEG - 3.9 ko

L’alter développement induit un développement humain et une remise en cause de la croissance économique destructrice. L’alter développement, c’est aussi le partage des richesses et l’abolition de la dette pour les pays du Sud.
L’alter développement pose la question d’un développement équilibré de la planète, la préservation des ressources et s’intègre donc dans l’après développement. Il met la question de l’aide au développement comme une préoccupation essentielle pour remédier aux déséquilibres internationaux accentués par les politiques des grandes institutions dominatrices (FMI, Banque mondiale, OMC...).
Le refus du productivisme effréné est la base de ce projet et il s’applique particulièrement à l’activité agricole pour préserver la paysannerie, conserver nos paysages et la biodiversité. Il s’agit de mesurer la finitude des ressources terriennes et prendre en compte de l’avenir, la « préservation de l’avenir de la collectivité humaine » dit A. Jacquard « à l’opposé de l’attitude libérale qui délibérément tient compte des intérêts immédiats ». L’efficacité industrielle a bousculé les choses car elle ne respecte pas le rythme de renouvellemment des ressources. Théodore Monod et René Dumont avaient sonné l’alerte en leur temps, les intellectuels sont peu nombreux à reprendre le flambeau, Nicolas Hulot est devenu l’icone médiatique rompû aux lois des lobbies qui se rachètent une image et une conscience (Rhône Poulenc, EDF, TF1).

Un des défis de l’altermondialisation et essentiel pour notre avenir c’est la question écologique, souvent sousestimée, qui nécessite des mesures urgentes et fortes. Le phénomène d’irreversibilité pose la notion du devenir de la planète, de l’humanité et la menace d’asphyxie généralisée. Les problèmes rencontrés sont aujourd’hui à une échelle mondiale et en particulier ceux liés à la détérioration environnementale et humaine.
Car « un environnement négligé et dégradé menace notre cadre de vie et porte atteinte à la santé. La lutte contre le cancer nécessite la connaissance des agents chimiques présents dans notre environnement. Elle exige une meilleure protection de nos concitoyens qui y sont exposés dans leur milieu professionnel ou leur cadre de vie » dixit Chirac dans sa correspondance avec le Pr Belpomme.
L’heure est à la dépollution : air, terre, eau, alimentation. Il faut une politique volontariste pour accepter un autre développement écologique respectueux de l’homme.
L’enjeu est de moins polluer pour diminuer la fréquence des maladies actuelles et retarder les manifestations de l’effet de serre. L’application du protocole de Tokyo (février 2005) est une première phase qui doit conduire à une prise de conscience globale et à une réaction individuelle d’éco-citoyenneté. Une réduction drastique de nos émissions doit être soutenue dans la durée, accompagnée de campagnes de sensibilisation et d’action. La société de consommation doit être décrédibilisée au profit d’une consommation réduite et responsable (au niveau énergétique et alimentaire). Une croissance économique fondée sur la qualité et non pas une quantité produite, telle est la solution préconisée par le Pr Belpomme. Mais dépolluer est plus difficile que polluer, il faut donc des mesures politiques fortes pour inverser la tendance. Un enjeu important s’offre aussi à la recherche technologique et dans l’industrie s’éloignant du développement durable largement instrumentalisé. Développer des énergies alternatives comme le solaire aujourd’hui en considérant la diminution du potentiel des énergies fossiles (pétrole notamment) et l’uranium. L’espoir peut venir d’un mouvement écologiste universel et de la force montante de la société civile. Car la conscience de la gravité de la situation doit accélérer la prise de décision. Le 21 ème sera écologique ou ne serons plus, telle est le bilan du Pr Belpomme qui met en avant la survie de l’espèce humaine en dénonçant les maladies induites directement ou indirectement par l’homme.
Les maladies que nous fabriquons sont multiples, certaines sont nouvelles, le cancer, les stérilités et les maladies congénitales (génétique ou hormonale) auxquelles s’ajoutent les maladies d’origine infectieuse, bactériennes (légionellose) ou virales comme le sida, le sras et les maladies à prions (vache folle). Un autre groupe est de nature métabolique avec les maladies cardiovasculaires liées à l’athérome (cholestérol), l’hypertension artérielle, l’obésité et le diabète. Le 4ème groupe concerne des maladies de nature toxique ou allergique, avec les maladies respiratoires chroniques (comme l’asthme et maladies de peau) alors que le 5ème comprend les maladies neurosensorielles et neuropsychiques qui sont pour la plupart de nature environnementale.
« Il y a un divorce profond entre la puissance affichée de notre médecine et l’extrème difficulté des recherches actuelles ». La pollution atmosphérique multiplie les attaques, notre alimentation provoque des réglèments, les pesticides seraient responsables de maladies du système nerveux et dégénérescences cérébrales.
Nous payons chaque jour la modification de l’ordre naturel, nos agressions et provocations constantes contre la nature. L’imposture est de nature « technico-économique et politique et du domaine de la société et du système dans lequel nous vivons ». De fait, les guerres, l’instabilité politique, la pauvreté, l’absence de moyens et de véritable politique sanitaire expliquent que nombre de pays en voie de développement dépendent des organismes internationaux ou ONG pour lutter contre les maladies et épidémies.
Dans les pays riches, la santé publique est en crise, se pose le problème du financement (dépenses en France de 10% du PIB), pourtant la santé est une priorité.

Le cancer est révélateur de la pollution de notre environnement, le libéralisme non régulé nous projette dans un mur indolore au 1er abord. L’état providence mis en place par les social-démocraties participe à la démoralisation de la société moderne et à la non-responsabilisation selon S. Latouche. L’enrichissement des pays du Nord est lié à l’appauvrissement des pays du Sud. La croissance pour la croissance (libéralisme fondé sur le profit) conduit à la pollution généralisée, l’épuisement des ressources naturelles et elle retentit sur notre santé. L’homme considère que que la nature est une marchandise inépuisable et surconsomme. L’industrialisation ne profite pas aux pays du Sud, la marchandisation de tous les biens se répand. Nous exportons notre mode de vie, nos cancers d’origine chimique, le tabac, l’alcool et les pesticides. Le pouvoir des multinationales est croissant sous couvert de développement ou d’aide intéressée (voir Monsanto en Afrique). La dette écologique du Nord est importante envers le Sud qui devient la poubelle du Nord (Areva au Niger, achat de droits de polluer). Il faudra concilier économie, écologie, santé et bien-être.
De fait, le principe de précaution doit être multiplié et la lutte contre les OGM relayée par l’information par souci de transparence. Une indépendance des médias et des instituts de contrôle doit être défendue échappant aux lobbies. Les transnationales déterminent les choix de société, l’industrie pharmaceutique est liée à l’industrie chimique. La production de substances toxiques est considérée selon certains comme un crime contre l’humanité. « La société cancérigène » de l’amiante et de l’agriculture intensive (pesticides) a révélé les cancers professionnels.
Une mobilisation populaire, un contre pouvoir intellectuel sont des éléments de construction d’un autre monde. Vouloir annuler la dette, c’est participer au développement des pays du Sud en leur offrant une aide désintéressée.
Il faut traduire les paroles par des actes en faisant pression sur les gouvernants, ne plus subir les sirènes économiques et les lobbies industriels en refusant ce développement qui n’est pas durable. Un volontarisme politique est nécessaire pour faire échec au fatalisme ambiant. Pour y parvenir, il faudra admettre une rupture nette avec le modèle de développement actuel qui passe par un sursaut citoyen et international (malgré la position américaine) pour espérer des jours meilleurs.
Il nous revient à refonder un mode de développement dépassant le capitalisme.

Les profits capitalistiques pour l’année 2004 sont énormes et augmentent régulièrement : 9,6 milliards d’euros, 4,6 pour BNP-Paribas...redistribution aux actionnaires, le capital est concentré dans peu de mains, investissements à l’étranger (Chine, délocalisations). Les actionnaires du CAC40 sont pour moitié français, pour moitié étrangers, Microsoft redistribue 37milliards de dollars à ses actionnaires. La France exploite probablement plus l’étranger que l’étranger ne l’exploite via le CAC40, les profits bancaires sont très importants (50% du chiffre en frais de gestion). La faiblesse des salaires explique la faiblesse de la consommation et la faible croissance. Les profits augmentent avec le chômage, la faiblesse des salaires est liée à la montée du chômage. La seule bonne nouvelle pour Bernard Marris c’est que le chomâge limite la croissance et l’émission de GES, les USA emettent 25% des GES de la planète, la Chine 14% (en raison de sa croissance). Les pays émergents (Inde, Chine, Brésil) en 2020 auront dépassé les pays de l’OCDE, cette croissance est alimentée par les profits des multinationales du Nord. L’idéal serait qu’elles investissent dans l’industrie propre : séquestration de carbone, voiture propre, pile à combustible hydrogène, biocarburants, solaire, photovoltaïque. La croissance chinoise est fondée sur le charbon (le plus polluant) et le nucléaire, les USA réinvestissent dans le nucléaire. Les ressources en uranium de même que pour le pétrole n’excèdent pas 30 ans d’utilisation.
Les profits d’aujourd’hui sont le chômage d’aujourd’hui et les maladies de demain. Mener une politique sociale aujourd’hui exige de considérer et de concilier l’environnement pour assurer l’avenir du globe et de ses hommes.

8.03.2005 (Rouge et Vert)

Gwel@n pour la commission écologie des Alternatifs



Imprimer cet article





C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
1 commentaire
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion détrompe l'homme, afin qu'il pense, qu'il agisse, qu'il forge sa réalité en homme détrompé et revenu à la raison, afin qu'il gravite autour de lui-même, c'est-à-dire autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire, qui gravite autour de l'homme tant que l'homme ne gravite pas autour de lui-même. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite